13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 20:54

voie de la concave, 6 longueurs, équipé, 6a+ max
4c/4b/5c(1pas)/5c+(1 pas)/6a+/5c+
Retour dans la voie de la concave déjà parcourue en 2013, un itinéraire abordable (maximum 6a+) qui louvoie sous les grands dévers de la paroi de la concave avant de forcer la partie haute de la falaise sur la gauche au bord de ces surplombs. C’est une escalade peu soutenue (uniquement 15 mètres de 6a/6a+ au départ de L5) qui louvoie à la recherche des lignes les moins raides et les plus faciles, mais parfois vertigineuse, notamment dans la traversée plein gaz de L4, et dans L5 qui remonte une dalle sur rocher blanc et neuf dont la convexité renforce l’impression de vide. Au final une belle voie certes peu grimpante mais qui vaut les 3 heures d’approche panoramique par son rocher et son cadre atypiques sous de grands dévers, et la belle escalade variée de L5 en dalle, dièdre, fissure et traversée !

l'approche sous la paroi de la concave

l'approche sous la paroi de la concave

L1
L1

L1

concrétions et réflexions
concrétions et réflexions

concrétions et réflexions

L2
L2
L2

L2

L3
L3

L3

traversée de L4
traversée de L4

traversée de L4

L5
L5

L5

10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 19:48

Le 10 octobre 2021

Voie "les deux papas" de L1 à L3, puis sortie par "la paix"

5 longueurs, terrain d'aventures, 6a+ max

A mon sens 5c+/6a++/6a(1 pas)/6a(très soutenu)/5c+

Retour en escalade sur mon secteur préféré des calanques, la face ouest de Castelvieil, son calcaire blanc posé au-dessus du bleu face aux calanques de l’Eissadon au cap Morgiou. L’itinéraire du jour remonte du bord de mer jusqu’au plateau suspendu par une combinaison de deux voies en terrain d’aventure : « les deux papas » pour ses 3 premières longueurs puis « la paix » au-dessus de la vire d’accès à la « traversée sans retour ». On y trouve effectivement peu voire pas d’équipement, jeu de friends complet ou presque donc nécessaire, dans cette grimpe exclusivement à l’ancienne en fissures-dièdres, parfois bien coriaces comme dans L2 des « deux papas » ou L1 de « la paix ». Grimpe intérieure mais jolie, particulièrement dans « la paix » où les avant-bras feront… la guerre dans les premiers 20 mètres soutenus, athlétiques et techniques, un régal de continuité et d’homogénéité dans le 6a fissure. La seconde et dernière longueur de cette voie et de la journée s’avère moins dure mais encore plus belle, du rocher blanc et de l’aragonite dans une fissure oblique suspendue 100 mètres au-dessus de la grande bleue qui brille entre les chaussons, de la grande ambiance Castelvieil dont on ne peut pas se lasser !

ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"
ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"
ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"

ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"

dans le dernier rappel, sur le blanc au-dessus du bleu
dans le dernier rappel, sur le blanc au-dessus du bleu

dans le dernier rappel, sur le blanc au-dessus du bleu

L1 des "deux papas"
L1 des "deux papas"
L1 des "deux papas"

L1 des "deux papas"

L2 des "deux papas"
L2 des "deux papas"

L2 des "deux papas"

L3 des "deux papas"

L3 des "deux papas"

L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...
L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...
L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...

L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...

L2 de "la paix", encore plus belle et moins dure
L2 de "la paix", encore plus belle et moins dure

L2 de "la paix", encore plus belle et moins dure

vue sur les calanques du plateau de Castelvieil

vue sur les calanques du plateau de Castelvieil

10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 19:42

Le 9 octobre 2021

Itinéraire : salins de Giraud - plage de Beauduc en aller-retour par Faramont, Tourvielle et machine du Petit Rascaillan
Virée à VTT en Camargue au départ des salins de Giraud, vers la plage de Beauduc heureusement moins fréquentée en cette saison qu’en plein été. C’est une balade évidemment totalement plate entres les canaux et étangs de Camargue, à cheval entre piste carrossable et carrossée menant à la plage de Beauduc et autres pistes sans circulation automobile, dommage d’ailleurs que beaucoup d’entre elles soient encore fermées pour protection de la nidification. On pourra évidemment observer de nombreux flamants roses, aigrettes, hérons, mouettes… dans les sansouïres et savourer quelques salicornes, avant et après la pause sur les kilomètres de sable désert et vierge de la plage de Beauduc, un bon bol de nature sauvage dans ce delta tout de même très anthropisé…

au départ sur monotrace puis route arborés
au départ sur monotrace puis route arborés

au départ sur monotrace puis route arborés

plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...
plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...
plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...

plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...

sur l'immense plage de Beauduc

sur l'immense plage de Beauduc

au retour

au retour

8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 10:03

Un article dans le numéro 45 de Ski Rando Magazine paru début octobre 2021, avec une sélection de parcours au-dessus de Ceillac dans le Queyras, dont la mémorable traversée des Veyres et son cadre géologique exceptionnel :

https://www.skirandomag.com/numero45

Ci-dessous le début du texte, la suite dans le magazine :

Dans l’imaginaire du montagnard, le Queyras est fait de sommets arrondis, dont les alpages accueillent vaches l’été et skieurs de randonnée l’hiver, les uns goûtant sa poudreuse, les autres broutant son herbe. Tout le Queyras ? Non ! Une vallée peuplée d’irréductibles aiguilles résiste aux prairies envahissantes, celle de Ceillac !
Son camouflage est parfait : même route d’accès vertigineuse par le verrou des gorges du Guil, même village pittoresque fait de maisons anciennes et d’églises classées, au-dessus mélézin et alpages façon carte postale, le tout sous un ciel bleu 400 jours par an comme le clament les brochures de l’office du tourisme. Même la toponymie locale semble avoir été choisie par ce dernier : les principaux torrents portent les doux noms de Cristillan et de Mélezet, laissant imaginer des eaux cristallines sous un couvert de mélèzes.

Et pourtant, à l’ouest du Mélezet justement, les pics de la Font Sancte opposent aux alpages certifiés queyrassins de l’est leurs grandes murailles de calcaire et leurs aiguilles dentelées ; on passe ici du domaine du pastoralisme à celui de l’alpinisme ! La FFME (Fédération française des Marmottes Emancipées) a d’ailleurs voulu siffler la fin de partie, s’élevant contre une discrimination à la couleur des dents et la mise en danger de la sécurité alimentaire des rongeurs d’alpages, exigeant donc la démolition de ces rochers stériles, mais le CAF (Chamois des Alpes Françaises) s’est insurgé contre cette remise en cause de ces reliefs d’intérêt patrimonial pour tous les capridés, que leurs dents soient blanches ou jaunes.
    
Sus au communautarisme et aux digressions oiseuses, cette vallée de Ceillac conjugue donc montagnes aux formes douces et sommets rocheux altiers, si bien que marmottes ou capridés, skieurs de grandes courbes sur les pâturages ou skieurs de petites courbes dans les couloirs, y trouveront leur bonheur. La vallée offre un terrain de jeu hivernal éclectique : un grand domaine de ski nordique qui couvre les deux vallées du Cristillan et du Mélezet, et au Mélezet justement, un domaine de ski alpin, petit mais de qualité avec une dénivelée de 800 mètres sur des pentes nord gages de neige froide et abondante, et des cascades de glace parmi les plus belles de France. Y’a pas de loup (enfin si, mais pas dans le texte), c’est ici de la peau de phoque pour tous les goûts et les niveaux, skieurs de randonnée ou skieurs-alpinistes, skieurs de 5.x et skieurs de 2.y, pour des dénivelées de 1200 à 2400 m.

[...]

randos en vrac autour de Ceillac
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 09:14

L'article complet ci-dessous, sur les raids à skis de cette haute vallée des Ecrins parmi les plus sauvages des Alpes françaises !

7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 21:10

Du 1er au 3 octobre 2021

Itinéraires : 
Scanno – Serra della Terratta – Cima della Terratta – lac de Scanno – Scanno
Scanno vallone Ciaccariello - Cima dei Codacchi – Serra del Campitello – Monte del Campitello – Scanno vallone Ciaccariello
Barrea – cle della Radicchia - lago Vivo par sentier K4– valle Cupella – Forca Resuni – Monte Capraro – valle Ananaghera -  cle della Radicchia par K6 - Barrea
Campitelli – Passo dei Monaci - Monte La Meta par L1 – Passo dei Monaci – N1 jusqu'à  1800 m – Passo dei Monaci – rifugio Valle Fiorita par M1– Campitelli

A l’occasion de déplacements professionnels autour d’un week-end, petite virée dans le parc national des Abruzzes autour de Barrea et Scanno, sur les sentiers de randonnée… en début de flamboyance des hêtraies mais en pleine saison de brame du cerf. Il est temps de transpirer tous les restaurants de ces semaines de voyages d’affaires, et les sentiers des parcs des Abruzzes permettront de perdre ces calories superflues tout en observant la riche faune locale préservée par la mise en place du parc national il y a près d’un siècle et l’interdiction de la chasse depuis 40 ans.
Les velléités d’endurance longue et de sorties rapides seront vite oubliées face au spectacle du brame du cerf, avec des râles fréquents tout au long de la journée, audibles à plusieurs centaines de mètres de distance. Les pauses seront donc nombreuses et longues chaque jour pour écouter et souvent observer les cerfs à la lisière des hêtraies, relativement peu farouches puisque protégés de la chasse depuis plusieurs décennies, jusqu’à pouvoir me rapprocher à quelques dizaines de mètres d’un petit groupe. Cerfs entourés de quelques biches ou de plusieurs dizaines, en clairière ou en forêt, dans les alpages ou sur des crêtes, les observations auront été très diversifiées, et sont imparfaitement retranscrites par ces photographies prises avec un petit compact expert à focale maximale de 37 mm (donc proche de l’œil humain…), qui montrent justement ce qu’un simple randonneur non au fait des techniques d’affût peut voir dans les Abruzzes au début de l’automne.
Les chamois ou plutôt isards se laisseront encore plus approcher, leur distance de tolérance se chiffrant en mètres plutôt qu’en dizaines de mètres, ce dont je profiterai sur le plateau herbeux du sommet de la Meta avec ses hardes de dizaines de bêtes paisibles profitant de l’herbe verte… et du panorama.
Après avoir pu observer sur place loup et porc-épic en 2018, harde d’une centaine de biches, femelle de tétras et ses poussins en 2019, voilà cette année de quoi compléter le bestiaire des Abruzzes, montagnes décidément exceptionnellement riches en faune, tant en densité qu’en variété !

villages perchés des Abruzzes : Anversa degli Abruzzi et Villalago
villages perchés des Abruzzes : Anversa degli Abruzzi et Villalago

villages perchés des Abruzzes : Anversa degli Abruzzi et Villalago

paysages près du Serra della Terratta
paysages près du Serra della Terratta

paysages près du Serra della Terratta

isards sous le sommet de Serra della Terratta

isards sous le sommet de Serra della Terratta

hêtraies au-dessus du village de Scanno
hêtraies au-dessus du village de Scanno

hêtraies au-dessus du village de Scanno

fleurs et couleurs d'automne dans le vallon Ciaccariello
fleurs et couleurs d'automne dans le vallon Ciaccariello
fleurs et couleurs d'automne dans le vallon Ciaccariello
fleurs et couleurs d'automne dans le vallon Ciaccariello

fleurs et couleurs d'automne dans le vallon Ciaccariello

cerfs et leurs biches sous le Monte del Campitello
cerfs et leurs biches sous le Monte del Campitello
cerfs et leurs biches sous le Monte del Campitello
cerfs et leurs biches sous le Monte del Campitello
cerfs et leurs biches sous le Monte del Campitello

cerfs et leurs biches sous le Monte del Campitello

papillons et chardons bleus à côté
papillons et chardons bleus à côté
papillons et chardons bleus à côté

papillons et chardons bleus à côté

entre lago Vivo (à sec) et Monte Petroso
entre lago Vivo (à sec) et Monte Petroso
entre lago Vivo (à sec) et Monte Petroso
entre lago Vivo (à sec) et Monte Petroso

entre lago Vivo (à sec) et Monte Petroso

des sentiers interdits l'été sans encadrement professionnel...

des sentiers interdits l'été sans encadrement professionnel...

cerfs et biches sur les crêtes sous le Monte la Meta
cerfs et biches sur les crêtes sous le Monte la Meta

cerfs et biches sur les crêtes sous le Monte la Meta

harde de chamois au sommet de la Meta
harde de chamois au sommet de la Meta
harde de chamois au sommet de la Meta
harde de chamois au sommet de la Meta

harde de chamois au sommet de la Meta

au milieu des loups et ours (non vus) des troupeaux de vaches et de brebis gardés par des patous bien dressés

au milieu des loups et ours (non vus) des troupeaux de vaches et de brebis gardés par des patous bien dressés

vue de la Meta vers le Monte a Mare

vue de la Meta vers le Monte a Mare

chevaux au point de départ Campitelli

chevaux au point de départ Campitelli

7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 20:14

Quelques vues d'avion depuis un hublot des vols Marseille Paris du 28 septembre 2021 et Florence Paris du 7 octobre 2021, dont une vue plongeante sur le Cervin fraîchement plâtré... pile sous le fuselage !

le 28 septembre : du premier plan vers le dernier, l'étang de Berre peu salé, l'étang de Citis non salé, les étangs rouges de Lavalduc et Engrenier de saumure très salée, les salins de Fos-sur-Mer à la salinité variable et le golfe de Fos-sur-Mer "normalement" salé !

le 28 septembre : du premier plan vers le dernier, l'étang de Berre peu salé, l'étang de Citis non salé, les étangs rouges de Lavalduc et Engrenier de saumure très salée, les salins de Fos-sur-Mer à la salinité variable et le golfe de Fos-sur-Mer "normalement" salé !

le 28 septembre : les Alpes Apouanes devant la mer

le 28 septembre : les Alpes Apouanes devant la mer

le 7 octobre : le lac Majeur à gauche et de Lugano à droite

le 7 octobre : le lac Majeur à gauche et de Lugano à droite

le 7 octobre : la face sud du Mont Rose, le Cervin et la Dent Blanche
le 7 octobre : la face sud du Mont Rose, le Cervin et la Dent Blanche
le 7 octobre : la face sud du Mont Rose, le Cervin et la Dent Blanche

le 7 octobre : la face sud du Mont Rose, le Cervin et la Dent Blanche

le 7 octobre : le Mont-Blanc et le Glacier du Géant

le 7 octobre : le Mont-Blanc et le Glacier du Géant

26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 11:11

Le 25 septembre 2021

Session couennes sur le rocher circulaire et panoramique de Château Virant, au secteur est "Chiquita", à l'ombre bienvenue en cette après-midi encore chaude de fin septembre. On profite du beau rocher calcaire par endroits creusé de niches en nids d'abeilles - des allures de grès ou de molasse - mais aussi des voies (parfois patinées et poisseuses, aux cotations souvent sévères) , dans "samacasana" (4a officiellement, plutôt 5b au départ), "les spéléos" (5c+, 1 pas fin tout en haut dans le dièdre), "dandy" (5a officiellement, plutôt 5b/c pour le pas du milieu), "l'archi technique" (6a) et "le juif architecte" (5c soutenu, superbe).

dans "les spéléos" et son escalade intérieure sur rocher superbe
dans "les spéléos" et son escalade intérieure sur rocher superbe
dans "les spéléos" et son escalade intérieure sur rocher superbe

dans "les spéléos" et son escalade intérieure sur rocher superbe

23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 20:53

Le 23 septembre 2021

Quelques vues d'avions entre Milan, Paris et Marseille le 23 septembre 2021, des Alpes... aux Alpilles !

le massif du Mont-Blanc
le massif du Mont-Blanc
le massif du Mont-Blanc
le massif du Mont-Blanc

le massif du Mont-Blanc

Emosson à gauche et le cirque du Fer-à-Cheval à droite
Emosson à gauche et le cirque du Fer-à-Cheval à droite

Emosson à gauche et le cirque du Fer-à-Cheval à droite

Avignon, son pont et son Palais des Papes

Avignon, son pont et son Palais des Papes

les Alpilles et leur tour des Opies

les Alpilles et leur tour des Opies

23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 20:46

Le 23 septembre 2021

Courte randonnée pédestre sur la crête ouest partant du col de Cuvignone au-dessus de Varese, avec des vues panoramiques sur le lac Majeur et sa ceinture de montagnes, dont les 4600 m du Mont Rose au nord-ouest, ambiance fjords en Lombardie !

 

le lac Majeur et son écrin de montagnes
le lac Majeur et son écrin de montagnes

le lac Majeur et son écrin de montagnes

Rechercher