6 décembre 2022 2 06 /12 /décembre /2022 17:18

Le 3 décembre 2022

Séance de cueillette de proximité entre deux averses sur les arbousiers et églantiers du vallon du Pérussier, en prélude à la préparation de confitures, celle d’arbouse étant de réalisation beaucoup moins ingrate que celle de cynorrhodon... Sans compter les herbes aromatiques, près de la maison amandes, figues, raisins, asperges, arbouses, salicorne… à volonté suivant les saisons, merci - entre autres- aux vergers revenus à l’état sauvage !

les parterres odorants d'alyssons maritimes
les parterres odorants d'alyssons maritimes

les parterres odorants d'alyssons maritimes

histoire sans parole (1)
histoire sans parole (1)
histoire sans parole (1)

histoire sans parole (1)

histoire sans parole (2)
histoire sans parole (2)

histoire sans parole (2)

27 novembre 2022 7 27 /11 /novembre /2022 19:46

Le 27 novembre 2022

Voie "les hommes volants" au socle de la Candelle, 8 longueurs, équipé, 6c max

6a+++/6a/6c/6a+/5b+/5b/5c+/3

Retour sur cette voie parcourue il y a 10 ans en mode express sous les nuages et l’orage qui menaçaient, cette fois en prenant bien notre temps dans cet itinéraire très délicat pour sa cotation. Une belle classique en rocher rond et de plus patiné dans la fissure inaugurale, raide, aérien et très soutenu dans ses 4 premières longueurs, aux cotations sévères (voire fantaisistes dans L1 passé en artif’ de mon côté) et à l’équipement toujours espacé à l’exception du court passage de toit en 6c, rendant l’escalade souvent engagée.
C’est par contre très beau, tant pour le cadre avec sous les chaussons l’aiguille tordue, les dalles de la Lèque et la Grande Bleue, que pour l’escalade, d’abord dans un style « oulesque athlétique à placements » pour les fissures rondes des 4 premières longueurs, puis dans un registre plus facile dans les 3 longueurs finales en dalle. Le calcaire y prend également des formes et couleurs variées, du blanc, gris et orange en rondeurs de la partie basse sous les dévers, au blanc à gouttes d’eau presque neuf de l’éperon du haut.
Une très belle grande voie, à mon sens parmi les plus délicates des calanques dans ce registre de difficultés, où il convient donc de disposer d’un peu de marge si l’on veut y grimper en tête sans frayeur…

L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante
L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante
L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante
L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante
L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante
L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante
L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante
L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante

L1, aussi belle qu'affreuse en fissure patinée glissante

départ de L3

départ de L3

L5 sur pilier blanc à gouttes d'eau au-dessus des dalles de la Lèque
L5 sur pilier blanc à gouttes d'eau au-dessus des dalles de la Lèque

L5 sur pilier blanc à gouttes d'eau au-dessus des dalles de la Lèque

L6
L6

L6

lumières sur la Concave

lumières sur la Concave

L8 sur l'arête aux dernières lueurs

L8 sur l'arête aux dernières lueurs

27 novembre 2022 7 27 /11 /novembre /2022 19:45

Le 26 novembre 2022

Voies "ymonléssélévieurelais", "salade de fruits" au secteur "le souci" des 2 aiguilles, puis " plein de vide" et "re-trou vailles" au secteur "antirabique"

Voies "ymonléssélévieurelais", "salade de fruits" au secteur "le souci" des 2 aiguilles, puis " plein de vide" et "re-trou vailles" au secteur "antirabique"
Retour aux « deux aiguilles », un secteur d’escalade – principalement en couennes -  posé face sud de la montagne Sainte-Victoire et idéal pour la saison froide tant que le vent se fait discret. On y trouve presqu’exclusivement de la dalle en beau rocher gris très compact mais souvent patiné, les cotations très sévères et l’équipement souvent espacé poussant encore plus à l’humilité, même les voies en 5 présentant parfois des passages teigneux !

à l'approche sous la fissure en Y du "grand parcours"

à l'approche sous la fissure en Y du "grand parcours"

sur les dalles
sur les dalles
sur les dalles

sur les dalles

secours avec treuillage au crépuscule
secours avec treuillage au crépuscule

secours avec treuillage au crépuscule

20 novembre 2022 7 20 /11 /novembre /2022 18:36

Le 20 novembre 2022

Voie « le pilier du feu sacré », 8 longueurs, équipé (de manière hétéroclite), 6a max
4c/5c/6a/4a/rappel/5c(soutenu au début et engagé à la fin)/4c/4c/5c (1 pas)/rappel

Retour sur cette belle voie historique tracée sur l’arête sud du contrefort du Pilon, découverte en 2016 mais qui vaut bien un nouveau parcours pour sa rhyolite rouge parfois sculptée en taffonis et son escalade variée et intéressante, notamment dans le dièdre de L2, la dalle de L3 et les niches de L5.
L’équipement présente également une variété inhabituelle, des goujons aux coins de bois encore en place en passant par pitons et cordelettes sur lunules… ou même fissures, les pas au-delà du 5c étant tous bien protégés, même si une longue section en 5b raide à la fin de L5 impose un certain engagement avec une dizaine de mètres vierge d’équipement et improtégeable.
Quoi qu’il en soit, c’est une belle course au caractère montagne marqué, et une classique méritée comme le montreront encore ce jour les nombreuses cordées qui s’y succèdent !

L1

L1

L2

L2

L3, dans le crux
L3, dans le crux
L3, dans le crux

L3, dans le crux

L4

L4

le rappel face à L5 et ses taffonis
le rappel face à L5 et ses taffonis
le rappel face à L5 et ses taffonis

le rappel face à L5 et ses taffonis

sortie de L5
sortie de L5

sortie de L5

L7 et son coin de bois
L7 et son coin de bois

L7 et son coin de bois

L8

L8

descente face à l'échine du dragon

descente face à l'échine du dragon

20 novembre 2022 7 20 /11 /novembre /2022 18:34

Le 19 novembre 2022

Voie «le croupion du griffon», 5 longueurs, équipé, 5b max
5a/5b/4b/5a/5b

Retour sur la rhyolite rouge de l’Esterel et la face ouest du rocher de Saint-Barthélémy, découverte en juin en y visant la voie du « croupion du griffon » pour finalement y gravir la voie « l’aile du sphinx », l’attaque ayant été faite une trentaine de mètres trop haut… Erreur réparée ce jour dans cette voie facile qui se prête assez bien à l’initiation avec ses relais tous confortables sur des terrasses – hormis le relais sommital de L3 un peu moins commode – et son escalade aisée et généralement bien équipée, avec au plus difficile des pas de 5a/b dans la plupart des longueurs, le « crux » étant sans doute le départ de L2 avec un pas qui plus est mal protégé pour les seconds (ajout d’une sangle possible pour éviter un pendule).
On trouve de jolis passages de grimpe, particulièrement dans L4, une belle ambiance dans la faille au travers de la grotte de L1, une approche très rapide puis un retour esthétique sur les marches taillées dans une arête aérienne,  le tout sur ce rocher rouge rare et avec un panorama maritime et terrestre qui s’étend loin à l’ouest.

au départ, vue de l'itinéraire de 5 longueurs
au départ, vue de l'itinéraire de 5 longueurs

au départ, vue de l'itinéraire de 5 longueurs

à l'approche, des arbouses sur le chemin de la grotte de rhyolite
à l'approche, des arbouses sur le chemin de la grotte de rhyolite

à l'approche, des arbouses sur le chemin de la grotte de rhyolite

L1
L1

L1

L2

L2

L3

L3

L4

L4

L5, vue vers le Dramont

L5, vue vers le Dramont

à la descente, sur l'arête puis le sentier
à la descente, sur l'arête puis le sentier

à la descente, sur l'arête puis le sentier

13 novembre 2022 7 13 /11 /novembre /2022 18:58

Le 13 novembre 2022

Itinéraire : les Meyrentiers - grotte de l'Eygrou par le sentier bleu - piste DFCI - collu ouest du Pilon du Roi - les Santons - col 556 - piste du fond du vallon des Santons - les Meyrentiers

Retour en VTT sur une petite demi-journée vers le Pilon du Roi et son beau mais méconnu vallon ouest et son cirque d’aiguilles de dolomie. Après une découverte le long du sentier bleu (non adapté au VTT, portage désagréable…) de la profonde mais très dégradée grotte de l’Eygrou, la piste DFCI permet de vite rejoindre l’épaule ouest du Pilon du Roi et sa vue panoramique sur la rade de Marseille. C’est la descente qui réserve les plus beaux paysages dans le chaos dolomitique des versants sud et ouest ; on évolue – ponctuellement à pieds dans certains passages rocheux raides – entre les aiguilles de dolomie aux silhouettes parfois anthropomorphes - les « santons » indiqués sur IGN - auxquelles s’accrochent les pins sylvestres (pour une fois pas les sempiternels pins  d’ Alep !)… Plus bas le monotrace se fait moins technique sur un large sentier entre falaises et pinèdes, et sur un substrat parfois sablonneux issu de la dissolution de ces roches dolomitiques. Un très beau vallon à l’ambiance montagne marquée et un peu méconnu que ce vallon ouest, dommage que la ligne haute tension le défigure quelque peu…

     

la grotte de l'Eygrou, connue de longue date et totalement dégradée

la grotte de l'Eygrou, connue de longue date et totalement dégradée

dans le chaos dolomitique de l'Etoile, vers les Santons et la Colle
dans le chaos dolomitique de l'Etoile, vers les Santons et la Colle
dans le chaos dolomitique de l'Etoile, vers les Santons et la Colle

dans le chaos dolomitique de l'Etoile, vers les Santons et la Colle

sur le sentier de la partie haute du vallon des Santons
sur le sentier de la partie haute du vallon des Santons
sur le sentier de la partie haute du vallon des Santons

sur le sentier de la partie haute du vallon des Santons

12 novembre 2022 6 12 /11 /novembre /2022 18:18

Le 12 novembre 2022

Itinéraire : anse du Grand Mugel - calanque Seynerolles sur l'Ile Verte - Cap de l'Aigle - Trou du Diable - anse de Figuerolles

Retour en kayak et plongée apnée en cette mi-novembre à La Ciotat, autour du Bec de l’Aigle. On profite d’une mer encore à 20°C, calme et à la bonne visibilité, et débarrassée ici des pelagia qui prolifèrent toujours par endroits sur la côte bleue par exemple. L’Ile Verte offre ses fonds marins de faible profondeur idéaux pour le snorkeling avec sa faille de Seynerolles, son canyon sous-marin aux parois couvertes de coralligène, d’éponges et d’anémones encroûtantes, une débauche de couleurs et de formes visible juste et jusque sous la surface !

sur l'île Verte, rien que pour nous !
sur l'île Verte, rien que pour nous !

sur l'île Verte, rien que pour nous !

anémone et son nuage d'alevins

anémone et son nuage d'alevins

banc de saupes au-dessus de la posidonie

banc de saupes au-dessus de la posidonie

poulpe bien camouflé

poulpe bien camouflé

les magnifiques murs de la faille de Seynerolles
les magnifiques murs de la faille de Seynerolles

les magnifiques murs de la faille de Seynerolles

traversée vers Figuerolles, sous les pétales de conglomérat du Bec de l'Aigle puis dans la grotte du Trou du Diable
traversée vers Figuerolles, sous les pétales de conglomérat du Bec de l'Aigle puis dans la grotte du Trou du Diable
traversée vers Figuerolles, sous les pétales de conglomérat du Bec de l'Aigle puis dans la grotte du Trou du Diable

traversée vers Figuerolles, sous les pétales de conglomérat du Bec de l'Aigle puis dans la grotte du Trou du Diable

11 novembre 2022 5 11 /11 /novembre /2022 20:31

Le 11 novembre 2022

Voie "l'arête du peigne", 3 longueurs, non équipé (quelques pitons dans L1), 5c+ max
5c+/5a/3c (L3 non parcourue)
Voie "sirène Liautard", 5 longueurs, équipé, 6a+ max
5c/6a+/4b/5a/5a

Retour dans la calanque d’En Vau, toujours très fréquentée en cette fin d’automne aux allures d’éternel été indien. Après une tentative vite avortée dans la grotte d’Ali Baba, l’absence d’équipement rendant la première longueur très exposée, on trouvera le calme dans l’arête du peigne, un itinéraire court mais joli qui remonte l’une des nombreuses échines de calcaire rive est de la calanque. Mais ici point de patine ou de procession de grimpeurs vu le caractère terrain d’aventures de la voie (aucun équipement à demeure si ce n’est quelques pitons dans L1 et des sangles de rappel à la fin de L2) : on grimpe sur du rocher neuf - d’ailleurs parfois fragile dans L2 - dans une belle ambiance sur ce fil de calcaire suspendu au-dessus de la calanque d’En Vau. L’escalade de L1 est soutenue dans le 5c – voire 6a pour un pas à la fin, mais laisse place dans L2 à de la grimpe facile où il convient toutefois de prêter attention aux blocs posés.
On retournera à la patine dans la classique de « sirène Liautard », toujours une arête dominant le vallon d’En Vau mais équipée depuis plusieurs décennies. La difficulté y tourne également dans le 5, un peu plus au départ de L2 qui peut passer en tire-clou si nécessaire, mais malgré la patine les 2 dernières longueurs sont superbes en traversée sous une arche puis sur le fil de l’arête.

dans la grotte d'Ali Baba, au départ de la grimpe vite interrompue
dans la grotte d'Ali Baba, au départ de la grimpe vite interrompue
dans la grotte d'Ali Baba, au départ de la grimpe vite interrompue
dans la grotte d'Ali Baba, au départ de la grimpe vite interrompue

dans la grotte d'Ali Baba, au départ de la grimpe vite interrompue

L1 de l'arête du peigne
L1 de l'arête du peigne
L1 de l'arête du peigne
L1 de l'arête du peigne

L1 de l'arête du peigne

L2 plus facile sur le fil
L2 plus facile sur le fil

L2 plus facile sur le fil

le rappel sur l'aiguille et son arche
le rappel sur l'aiguille et son arche
le rappel sur l'aiguille et son arche

le rappel sur l'aiguille et son arche

L1 de "sirène Liautard"

L1 de "sirène Liautard"

L2 de "sirène Liautard"

L2 de "sirène Liautard"

au départ de L3 de "sirène Liautard"

au départ de L3 de "sirène Liautard"

L4 de "sirène Liautard", belle en traversée vers l'arche puis sur le fil
L4 de "sirène Liautard", belle en traversée vers l'arche puis sur le fil
L4 de "sirène Liautard", belle en traversée vers l'arche puis sur le fil
L4 de "sirène Liautard", belle en traversée vers l'arche puis sur le fil

L4 de "sirène Liautard", belle en traversée vers l'arche puis sur le fil

L5 de "sirène Liautard"
L5 de "sirène Liautard"

L5 de "sirène Liautard"

6 novembre 2022 7 06 /11 /novembre /2022 19:04

Le 6 novembre 2022

Itinéraire : circuit numéro 17, environ 25 km et 1000 m de dénivelée, Draix – Archail –la Crouye – secteur dit des « toboggans » des terres noires - bergerie de Maurel – sommet de Latty – Marcoux – piste forestière d’Emporte – point coté 1141 sous la crête de la Blache –monotrace du ravin d’Emporte – Pellet - Draix


Retour en VTT 6 ans après sa découverte sur l’un des plus beaux terrains de jeux qui soient : les terres noires des Préalpes dignoises et leurs singles de marnes noires (les « robines »), un rocher friable au grip excellent ludique au possible pour le VTT.
Le parcours du jour effectue une boucle autour du joli village de Draix en alternant sections sur robines et en forêt de pins ou de feuillus, les monotraces sur tapis de marnes succédant donc à ceux sur tapis de feuilles mortes. La journée se passera intégralement en tee-shirt sous les températures chaudes auxquelles 2022 nous aura habitués, mais on profitera tout du long des vues sur les sommets blanchis de la Tête de l’Estrop ou du Cheval Blanc, les lignes géométriques des robines ou les feuillus en début de mue automnale.
Les descentes sont évidemment toutes ludiques, techniques sur les marches des terres noires ou les lacets des sentiers de forêts, mention spéciale pour le monotrace descendant des crêtes de la Blache à Draix : un single roulant du début à la fin, du sentier en balcon tracé pour le vélo du début, avec ses épingles entre les pins, à la dernière partie à flanc de robines puis au fond d’un ravin de marnes, un parcours grisant pour sa variété mais aussi sa continuité dans la roulabilité !

Encore un bon bol de nature ce week-end, à grimper sur du blanc puis rouler sur du noir !

les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
les robines de Draix
5 novembre 2022 6 05 /11 /novembre /2022 20:43

Le 5 novembre 2022

Voie « la centrale » face sud de la Grande Candelle, 5 longueurs, équipement à compléter dans L2 et L3, 6b max
A mon sens 5c/6b(2 pas)/5c+/6a+/6c

Session de rattrapage aujourd’hui sur une grande voie classique des calanques encore jamais parcourue, « la centrale » à la Candelle, une ligne de 5 longueurs qui remonte sur sa première longueur le bouclier de dalles du bas de la face pour ensuite gagner des systèmes de fissures traversant sous les toits sommitaux. Erreur réparée donc ce jour avec le parcours de cette voie historique au tracé intelligent dans les lignes de faiblesse d’une paroi impressionnante vue du bas, et des relais confortables dans des niches ou vires – à la notable exception de l’avant-dernier relais suspendu.
L’escalade reste variée (dalle, fissure à Dulfer ou coincement, traversée, dévers…) mais surtout soutenue dans le 5c/6a à l’ancienne, qui plus est sur du rocher parfois patiné et de l’équipement éloigné (2 ou 3 friends limiteront l‘exposition dans L2 et L3). Nonobstant la fissure déversante et malcommode de L5 qui s’artife pour la plupart des grimpeurs, le crux se situe clairement dans L2 avec 2 pas de fissure – qui plus est obligatoires – qui relèvent à mon sens plus du 6b que du 6a. La traversée de L4 à laquelle la voie doit beaucoup de sa réputation est certes gazeuse mais finalement peu technique sur une vire large et prisue pour les mains et de larges gouttes d’eau pour les chaussons, avec juste un pas en écart au début de la traversée qui ne vaut guère plus que 5c.
En tout cas un bel itinéraire assez bien protégé du mistral (grimpe en tee-shirt toute la journée), où le grimpeur de tête doit donc avoir un peu de marge sur les cotations !

L1
L1

L1

au départ de L2

au départ de L2

panorama depuis la voie

panorama depuis la voie

L4, au départ et repos avant la traversée (impressionnante mais plutôt aisée en 5c max au début)
L4, au départ et repos avant la traversée (impressionnante mais plutôt aisée en 5c max au début)
L4, au départ et repos avant la traversée (impressionnante mais plutôt aisée en 5c max au début)

L4, au départ et repos avant la traversée (impressionnante mais plutôt aisée en 5c max au début)

au sommet de la Candelle
au sommet de la Candelle

au sommet de la Candelle

Rechercher