18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 22:06

Le 17 mars 2018

« des phantasmes », 6 longueurs, équipé, 6a+ max
6a/5b/6a+/6a+/6a/5b


Après-midi d’escalade sur une nouvelle voie équipée sur la falaise du Défens, dans le vallon de Saint-Pons versant ouest de la Sainte-Baume. Terrain de jeu de la grimpe en terrain d’aventure, la montagne Sainte-Baume vient de se doter d’une voie équipée sur l’éperon du Défens, une falaise d’environ 150 mètres de hauteur située au-dessus du ruisseau du Fauge face aux 3 pointes de la Galère. L’exposition nord-ouest et l’altitude alpine (pour les Bouches-du-Rhône…) incitent à une fréquentation en fin d’après-midi, et c’est vers 15h30 que nous commencerons la première longueur après une petite heure d’approche sur le sentier bien marqué des Clapes, puis une sente traçée dans la forêt de chênes verts jusqu’à l’attaque. C’est au final de la jolie escalade bien équipée, principalement en dalle sur un beau calcaire gris compact, mais sur une falaise entrecoupée de vires qui manque un peu de verticalité et d’ambiance, qui plus est avec les vrombissements des motos sur la route du col de l’Espigoulier de l’autre côté du vallon. Un petit air des gorges du Destel donc, même si la voie vaut par un cadre montagnard atypique dans la région et la vue sur la rade de Marseille à l’ouest et le pic de Bertagne à l’est. La decente peut se faire en rappel, mais on optera pour un retour pédestre qui s’avèrera un peu plus long que prévu par le GR98 puis le pas de Cugens, et la Glacière, avec une arrivée à la voiture nocturne à près de 20h. Une voie à refaire donc par meilleure météo pour profiter au mieux du soleil couchant sur la rade, mais avec la frontale  vu l’ampleur des marches d’approche et retour !
 

le beau caillou autour : face ouest de Bertagne et pointes de la Galère
le beau caillou autour : face ouest de Bertagne et pointes de la Galère

le beau caillou autour : face ouest de Bertagne et pointes de la Galère

durant l'approche, eaux et couleurs vives
durant l'approche, eaux et couleurs vives

durant l'approche, eaux et couleurs vives

dans L3 en dalle

dans L3 en dalle

vue vers la rade de Marseille

vue vers la rade de Marseille

dans L4
dans L4

dans L4

dans L5

dans L5

dans la dernière longueur,  un très beau 5b
dans la dernière longueur,  un très beau 5b

dans la dernière longueur, un très beau 5b

commentaires

J
Bonsoir, permettez moi de réagir à votre article suite à une sortie escalade sur la falaise du Défens. Comme vous l'écrivez dans votre article, la Sainte Baume est connue surtout pour ses voies en terrain d'aventure, il y a aussi, bien sur, des secteurs équipés que vous devez certainement connaître. Pour en revenir au Défens, il me semble nécessaire de vous informer ou de vous rappeler que cette falaise fait l'objet de surveillance quand à la présence d'oiseaux. Cette falaise est depuis longtemps sous la menace d'un arrêté de biotope, si aujourd'hui on peut encore y grimper c'est qu'il a eu par le passé des discussions pour que cette falaise reste en terrain d'aventure, l'objectif étant de limiter l'impact sur le milieu naturel. Vous n'êtes probablement pas à l'origine de cette nouvelle voie mais en parler sur internet peut susciter de la curiosité, l'envie d'y grimper et d'ouvrir de nouvelles voies.
Une nouvelle voie certes, mais totalement équipée au milieu de voies en TA, cela pose, il me semble, un réel problème quand au respect et à la quiétude du lieu. J'espère que vous comprendrez ma démarche sur votre blog

Cordialement
Jean Philippe
T
Bonsoir, comme vous l'avez compris je ne suis pas l'équipeur de cette voie, et n'étais pas au courant des problématiques de protection de biotope propres à cette falaise. A ma connaissance, cette voie équipée, principalement en dalles et donc pas adaptée aux protections naturelles, n'est volontairement mentionnée sur aucun topo papier ou site Internet collaboratif du type camptocamp, ce qui devrait contribuer à limiter fortement sa fréquentation. J'ai d'ailleurs appris son existence par du bouche à oreille via un ami de l'équipeur. Je comprends votre initiative sur ce site, particulièrement dans le contexte actuel de tensions entre le parc national des calanques voisin et les équipeurs, mais ne pense pas qu'une mention volontairement évasive et imprécise de cette voie sur un blog qui n'a rien d'un recueil de topos puisse augmenter significativement le nombre de ses grimpeurs... L'état du rocher, neuf, et de la sente d'approche, encore bien arboricole, tend de toute façon à prouver que cette voie reste pour l'instant confidentielle...
En tout cas merci pour votre investissement dans les relations entre 2 mondes aux intérêts qui pourraient paraître antagonistes, celui des grimpeurs et celui des autorités de protection de la faune et flore de nos falaises !
Cordialement,
Thomas

Rechercher