25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 20:23

Le 25 mars 2018

Courte virée sur les couennes aménagées en bord de mer entre Méjean et l’Erevine. La falaise d’une vingtaine de mètres de hauteur est maintenant équipée d’une poignée de voies dont j’avais repéré les scellements voilà plusieurs mois, et la fin d’après-midi sera donc passée à explorer de belles longueurs au-dessus de la mer, sur des dalles de calcaire verticales ou déversantes encadrées de cheminées chipseuses, faites de calcaire blanc avec incrustations oranges. Du beau rocher, un beau cadre et de la belle escalade donc, mais dure, en dehors de la cheminée de droite en 6a avec un pas de 6b, les voies dans la dalle sont sans doute au moins dans le 7, beaucoup de tirage de clou voire de corde pour nous !

sur le calcaire de Méjean
dans la première voie parcourue, un 6a/b en traversée, cheminée-dièdre déversant(e) puis dalle
dans la première voie parcourue, un 6a/b en traversée, cheminée-dièdre déversant(e) puis dalle
dans la première voie parcourue, un 6a/b en traversée, cheminée-dièdre déversant(e) puis dalle

dans la première voie parcourue, un 6a/b en traversée, cheminée-dièdre déversant(e) puis dalle

la seconde voie en 7x...
la seconde voie en 7x...

la seconde voie en 7x...

commentaires

fred 11/04/2018 18:33

Bonjour,
site toujours source d'inspiration......merci

je connais bien Mejan et l'everine , as tu une indication pour trouver les voies ...
c'est plutôt près de Mejan (après la grotte?)

et super reportage sur les Abruzes ça donne aussi des idées...

merci pour les infos

Et bonne aventure

Un Briançonnais

fred 16/04/2018 14:12

Merci beaucoup Thomas

Fred

Thomas 15/04/2018 17:36

Bonjour,
Merci pour ton commentaire, le site est bien là entre autres pour inspirer celles et ceux qui tombent dessus ! En ce qui concerne la site de couennes de Méjean, je pense qu'il est un peu "pirate", équipé sans concertation et en tout cas inconnu de bon nombre de grimpeurs/équipeurs. Avec donc toutes les réserves que cela implique en terme de qualité/suivi de l'équipement (qui au demeurant m'a semblé globalement bon), il faut pour le rejoindre suivre une sente descendante assez marquée à partir du sentier côtier principal reliant le grand Méjean à l'Erevine, une centaine de mètres après la bifurcation du sentier du sud vers l'est (donc après la grotte)... La sente passe à flanc de falaises jusqu'à rejoindre une petite vire inclinée au-dessus de la mer et au pied des voies. Tu pourras affiner la cotation des lignes si tu as un niveau un peu plus élevé que le mien ! Bonne grimpe, Thomas

Rechercher