2 septembre 2018 7 02 /09 /septembre /2018 21:28

Le 2 septembre 2018

Journée de kayak autour de la côte ouest de la presqu’île de Giens, au départ du port de la Madrague près de l’île de la Redonne, jusqu’à la plage d’Escampo-Barriou, en passant par la calanque du Blé et ses magnifiques grottes marines. On fait une infidélité aux fjords de la Provence calcaire pour profiter des eaux encore chaudes de la Provence cristalline, loin des calanques à l’eau glacée par le mistral des derniers jours, l’occasion comme à l’habitude d’explorer les fonds sous-marins depuis le kayak. La côte ouest de la presqu’île de Giens offre une magnifique géologie de schistes cristallins, particulièrement sur les îles Longue et de la Ratonnière, un patchwork de formes et de couleurs exceptionnel, un petit air de Milos loin de la Mer Egée. 
Sur la presqu’île (reliée au continent par un double tombolo refuge de nombreux flamants roses) on trouve de nombreuses grottes marines accessibles en kayak (déjà repérées à pieds et à la nage 4 ans plus tôt), dont 2 profondes attenantes dans la calanque du Blé. La première s’avère absolument exceptionnelle en Méditerranée française : une longueur proche de la centaine de mètres, une entrée de largeur guère supérieure à celle d’un kayak qui donne accès à 2 grandes salles, riches en concrétions de calcite plaquées sur les parois de schistes… et en chauve-souris qui volent entre stalactites et draperies, un petit air de grotte karstique Thaïlandaise. La seconde salle se trouve dans le noir complet, séparée de la première par une paroi descendant presque jusqu’à l’eau, et offre donc une ambiance particulière avec l’eau immobile et le bruissement des chauve-souris, un petit air de rivière souterraine à Palawan.
La cavité voisine, beaucoup moins profonde mais plus ouverte sur l’extérieur, offre en revanche de belles lumières de « grotte bleue » où l’éclairage extérieur pénètre par l’eau et lui donne une couleur bleue fluorescente. On en profitera également pour explorer dans ces grottes en eaux chaudes (environ 25°C) les parois d’éponges et d’anémones encroûtantes jaunes, avant une pause sur la plage d’Escampo-Barriou et le pagayage du retour vers la Madrague (moins d’une heure). 
Encore une très belle journée de kayak, décidément un formidable outil d’exploration des littoraux provençaux, sertie par une météo désormais idéale avec une mer encore chaude expurgée de sa sur-fréquentation estivale ! 
 

à la découverte de la géologie insolite des îles de la Ratonnière et Longue... et des crevettes dans les trous d'eau...
à la découverte de la géologie insolite des îles de la Ratonnière et Longue... et des crevettes dans les trous d'eau...
à la découverte de la géologie insolite des îles de la Ratonnière et Longue... et des crevettes dans les trous d'eau...
à la découverte de la géologie insolite des îles de la Ratonnière et Longue... et des crevettes dans les trous d'eau...
à la découverte de la géologie insolite des îles de la Ratonnière et Longue... et des crevettes dans les trous d'eau...

à la découverte de la géologie insolite des îles de la Ratonnière et Longue... et des crevettes dans les trous d'eau...

gorgone jaune à côté

gorgone jaune à côté

dans les deux grottes de la calanque du Blé
dans les deux grottes de la calanque du Blé
dans les deux grottes de la calanque du Blé
dans les deux grottes de la calanque du Blé

dans les deux grottes de la calanque du Blé

le coralligène dans les grottes

le coralligène dans les grottes

sur la plage d’Escampo-Barriou

sur la plage d’Escampo-Barriou

commentaires

Rechercher