1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 19:41

Le 1er septembre 2019

Virée devenue habituelle en kayak au départ de Grand Méjean, vers la calanque et l’île de l’Erevine, via la grotte de Méjean, ses beaux éclairages et ses concrétions de calcaire blanc sur grès orangé…Près des nuages de sars, castagnoles, saupes et mulets de la pointe ouest de l’île de l’Erevine, les tombants offrent toujours leur profusion de faune fixée ou non, avec notamment rascasse et langouste longuement observés ce jour, et la murène est à sa place habituelle, ainsi que les figues qui finissent de mûrir en fond de vallon au-dessus des plages. Un vrai petit chez soi qu’on apprend à connaître au fil des virées en pagaie et masque et tuba, avec une faune souvent au rendez-vous aux endroits qu’on a identifiés, un aquarium naturel à quelques dizaines de minutes de la maison dont on établit peu à peu la cartographie animalière !

la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean

Partager cet article

Repost0

commentaires

laurent13 16/09/2019 16:26

Belle profusion de poissons et de gorgones jaunes, c'est superbe !

Rechercher

QUOI DE NEUF

Boules à skis

 

le Chiran en poudreuse

 

 

 

 

ski sur la côte bleue

le Cuchon

 

d'anses en ravines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'éperons en avens