6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 20:52

Le 6 juin 2020

Voie « Si Ray » combinée avec la dernière longueur du « vibro tasseur», 3 longueurs, équipé, 5b max
5b/marche/5b/rappel de 20 mètres/5b
Voie « les testicules rampants », 2 longueurs, non équipé (mis à part le relais sur pitons et excentric coincé de L1), 5c+ max, 5c/5c+ soutenu, athlétique et aérien

Comme souvent, enchaînement de deux grandes voies de part et d’autre de l’échine rocheuse de Castel Vieil, la « Si Ray » côté En Vau et « les testicules rampants » côté large et sauvage loin de l’agitation touristique de la calanque d’En Vau. Après trois mois de fermeture, le parc national des calanques étant connu comme un haut lieu de transmission virale, retour sur place dans la Mecque laïque de l’escalade, j’ai nommé les parois de Castel Vieil et ses cathédrales de calcaire et d’aragonite. C’est un grand plaisir de retrouver la finitude et l’infini, de se retrouver accroché en petit point de couleur sur la paroi blanche, dans l’infini du bleu derrière et sous le baudrier, avec en fond sonore la mer qui respire sous les chaussons.
Qui plus est, les deux voies du jour nous offriront le meilleur de l’escalade en V dans le coing : du petit V varié, cheminée à dalle en passant par dièdre dans la « Si Ray », qui vaut surtout pour sa traversée gazeuse en rocher blanc à gouttes d’eau au-dessus des eaux turquoise du mini fjord d’En vau, et du gros V à l’ancienne dans « les testicules rampants », intégralement à protéger, dans une fissure prisue mais souvent déversante et donc athlétique. On y profite d’une belle géologie dans la grotte à nids d’abeille du rappel de la «Si Ray », et surtout dans la magnifique première longueur des testicules ([sic]), sur un rocher chipseux, en conglomérat de calcaire oulesque à rondeurs, de concrétions fossiles, de plaquages de calcaire ocre et d’aragonite, de cheminée spéléo, un festival de formes et de couleurs qui peut rappeler Canaille dans une version édulcorée. Cette exposition géologique perd en richesse dans la seconde longueur en fissure déversante, mais permet alors au grimpeur pendu sur ses bras de mieux se concentrer sur sa gestuelle, particulièrement en sortie de niche plein gaz, un passage aussi impressionnant que physique où les testicules se font plus rétractants que rampants... Avant de soumettre à l’Académie Française l’épineuse question de l’étymologie de cette voie, je verrais bien dans ce passage d’opposition/renfougne en fissure déversante une piste d’exploration !
En tout cas ces 2 longueurs constituent à mon sens l’une des plus belles voies en V-très-sup et d’aventures des calanques, à réserver par contre aux grimpeurs de tête au mental aussi fort que leur biceps, pas inquiets à l’idée de grimper plein gaz sur friends, en dévers prisu mais long et athlétique.
Reste encore alors à rentrer à pieds, en rappel, à pieds puis en VTT via l’auberge de la Fontasse et le col de la Gardiole, au parking ou plus objectivement bas-côté de la D559, avec au final 600 mètres de dénivelée ce jour, partagés équitablement entre vélo, randonnée à pieds et escalade, histoire de ne léser aucun muscle par rapport à un autre...

approche sur la grande vire

approche sur la grande vire

L1 de la "Si Ray"

L1 de la "Si Ray"

L2 de la "Si Ray"
L2 de la "Si Ray"

L2 de la "Si Ray"

au départ du rappel

au départ du rappel

L3 du "vibro tasseur"

L3 du "vibro tasseur"

au départ des rappels de "mistral blues"
au départ des rappels de "mistral blues"

au départ des rappels de "mistral blues"

les concrétions de la cheminée spéléo de départ des "testicules rampants"

les concrétions de la cheminée spéléo de départ des "testicules rampants"

L1 des "testicules rampants"
L1 des "testicules rampants"
L1 des "testicules rampants"
L1 des "testicules rampants"
L1 des "testicules rampants"

L1 des "testicules rampants"

L2 des "testicules rampants"
L2 des "testicules rampants"

L2 des "testicules rampants"

le relais sommital de L1 et vue depuis la cheminée de L2
le relais sommital de L1 et vue depuis la cheminée de L2

le relais sommital de L1 et vue depuis la cheminée de L2

au sommet

au sommet

retour en VTT sous le col de la Gardiole

retour en VTT sous le col de la Gardiole

Partager cet article
Repost0

commentaires

Rechercher

QUOI DE NEUF