20 août 2020 4 20 /08 /août /2020 17:55

Le 19 août 2020

Voie «pas d’arrangement », 3 longueurs, équipé, 6b max (à mon sens 6a+/6a/6b) suivie de l’arête nord de Marseilleveyre, équipé, 5b max (4b/5b/4b)

Soirée d’escalade dans le vallon des Aiguilles, vers la voie « pas d’arrangement » qui débouche sur l’arête nord de Marseilleveyre, ou plutôt Marseillevert vu la belle étendue de la pinède au pied des voies, loin de celles de la côte bleue réduites à peau de chagrin à forces d'incendies. C’est une belle découverte que cette voie et ce secteur, de l’ombre au-dessus de la rade de Marseille et du rocher typé face nord mais compact et varié, de la dalle presque lisse aux gouttes d’eau abrasives, et de la très belle escalade variée et soutenue, notamment à la fin de L1 (avec son pas de gros 6a obligatoire et finaud) et dans L3, superbe en dièdre puis dalle soutenu.e.s. La suite sur l’arête nord de Marseilleveyre, sur un calcaire fracturé et une arête malheureusement peu prononcée, offre, à défaut de jolie grimpe, de très belles perspectives sur la rade de Marseille, dans un cadre sublimé par le rocher rosi du couchant.

L1 de "pas d'arrangement"
L1 de "pas d'arrangement"

L1 de "pas d'arrangement"

L2 de "pas d'arrangement"

L2 de "pas d'arrangement"

L3 de "pas d'arrangement"

L3 de "pas d'arrangement"

sur l'arête nord de Marseilleveyre
sur l'arête nord de Marseilleveyre

sur l'arête nord de Marseilleveyre

crépuscule sur Marseille et le Riou
crépuscule sur Marseille et le Riou
crépuscule sur Marseille et le Riou

crépuscule sur Marseille et le Riou

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

QUOI DE NEUF

Boules à skis

 

le Chiran en poudreuse

 

 

 

 

ski sur la côte bleue

le Cuchon

 

d'anses en ravines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'éperons en avens