25 juillet 2021 7 25 /07 /juillet /2021 19:22

Le 24 juillet 2021

Itinéraire : Saint-Genis – passerelle 741 – lit du Riou – passerelle sous le Pas de Jubéo – maison du Bayle – ruines de Saint-Lagier – ravin de Saume-Longe – passerelle 741 – Saint-Genis

Première journée d’un week-end dans les Baronnies provençales, au nord-ouest de Sisteron, vers les gorges du Riou. Le Riou se fraie un chemin depuis le synclinal perché du versant sud de la montagne de l’Aup jusqu’au Buëch, en creusant des gorges dans l’encaissement calcaire dominant le village de Saint-Genis. C’est une jolie balade sur un sentier facile et bien aménagé - qui se prête d’ailleurs bien au VTT – et dans une géologie variée, des marnes du bas aux calcaires des gorges. Il est possible de remonter intégralement le ruisseau dans son lit, l’occasion d’approcher la riche faune aquatique – truites, crapauds, libellules… et de profiter des belles vasques creusées par le torrent, même si ici l’eau est bien plus fraîche que dans les gorges du Vançon. On peut par contre se dispenser de la boucle par les ruines de Saint-Lagier, qui se passe intégralement sur de larges pistes forestières et n’offre dans la dense pinède aucun des panoramas escomptés sur les gorges…

le sentier à l'aval des gorges
le sentier à l'aval des gorges
le sentier à l'aval des gorges

le sentier à l'aval des gorges

remontée des gorges dans le lit du ruisseau
remontée des gorges dans le lit du ruisseau
remontée des gorges dans le lit du ruisseau
remontée des gorges dans le lit du ruisseau
remontée des gorges dans le lit du ruisseau
remontée des gorges dans le lit du ruisseau
remontée des gorges dans le lit du ruisseau

remontée des gorges dans le lit du ruisseau

le ruisseau sous le Pas de Jubéo
le ruisseau sous le Pas de Jubéo

le ruisseau sous le Pas de Jubéo

22 juillet 2021 4 22 /07 /juillet /2021 21:39

Le 22 juillet 2021

Retour au Moulon pour une soirée multi-activités comme il s’y doit : approche depuis la maison en VTT puis randonnée, plongée apnée à la découverte des nudibranches, coralligène, éponges et gorgones des fonds, avant de sortir de l’eau pour mieux y replonger après les lignes de deep water solo ! Quelques fort.e.s grimpeur.se.s montreront l’exemple en traversant les dévers jusqu’à la dalle à l’ouest du site, ou en remontant intégralement cette dalle. Celle-ci, inconnue de moi jusqu’alors, offre en fait une très belle escalade, de la dalle fine dans le petit 6 au plus facile, au-dessus de l’eau, et même parfois très au-dessus puisque la hauteur atteint les 15 mètres, là où le mental prime sur tout le reste !

du monde sous l'eau, nudibranches branchies au v... courant
du monde sous l'eau, nudibranches branchies au v... courant

du monde sous l'eau, nudibranches branchies au v... courant

du monde au-dessus de l'eau, cheveux au vent sur la dalle
du monde au-dessus de l'eau, cheveux au vent sur la dalle

du monde au-dessus de l'eau, cheveux au vent sur la dalle

éponges et gorgones
éponges et gorgones

éponges et gorgones

dalles et dévers
dalles et dévers
dalles et dévers
dalles et dévers
dalles et dévers
dalles et dévers

dalles et dévers

une autre espèce amphibie au retour à la maison
une autre espèce amphibie au retour à la maison

une autre espèce amphibie au retour à la maison

19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 17:11

Le 19 juillet 2021

Retour en plongée dans les criques de Grand Méjean et les alentours de la grotte bleue, une valeur sûre de la plongée apnée avec la faible profondeur, les parois ombragées couvertes de coralligène et de faune fixée ou non. Encore de belles observations ce jour malgré l’eau beaucoup plus froide que dans le lac du Lauzon 2000 mètres plus haut (!), notamment un congre observé … a posteriori par moins d’un mètre de fond sur une photo de crevettes nettoyeuses de Laurent !

Les photos et données naturalistes de Laurent ci-dessous :

http://snorkeling-exploration.eklablog.com/une-petite-plongee-a-la-grotte-de-mejean-a209538652

 

couleurs dans la grotte bleue de Méjean

couleurs dans la grotte bleue de Méjean

plongée à Grand Méjean
couple de triptérygions et coralligène
couple de triptérygions et coralligène

couple de triptérygions et coralligène

18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 21:03

Le 18 juillet 2021

Itinéraire : parking du Gioberney - cabane du Gioberney - ravin de la Condamine rive droite - front du Glacier de la Condamine - ravin de la Condamine rive gauche - cabane du Gioberney - parking du Gioberney (hors sentier à partir de la passerelle 1845)
Dénivelée : 800 m (1600-2400-1600), mais les trois quarts du circuit se font hors sentier, sur terrain raide délicat sous le glacier de la Condamine

Après la mise en bouche et en jambes de la veille à travers les myrtilliers du lac du Lauzon, place au « gros morceau » du week-end vers le glacier de la Condamine, dont le front fait d’un mur de glace en arc-de-cercle avait été découvert 2 mois plus tôt en ski de randonnée.
La montée se fera hors sentier sitôt celui du Vaccivier quitté. Plus haut on progresse donc d’abord facilement à travers des prairies, puis plus difficilement pour traverser le torrent en hautes eaux avant de rejoindre le gros névé en bas du Ravin de la Vache. La montée se fait encore plus délicate dans les éboulis raides au niveau du verrou glaciaire, avant de rejoindre la langue terminale du glacier couverte d’éboulis façon glacier noir. Le mur de glace découvert à skis 2 mois plus tôt n’est plus aussi fringant, partiellement masqué par les restes de l’énorme avalanche tombée à la mi-mai, mais avec sa bédière et son puits, constituera un bon atelier glaciologique, avant l’atelier ramasse sur le névé du Ravin de la Vache !

début du hors sentier dans la prairie fleurie de la Condamine

début du hors sentier dans la prairie fleurie de la Condamine

sur les névés

sur les névés

dans les champs de myosotis, à droite de la seconde photo le haut du couloir nord du Berchon de Chauvetane skié 2 mois plus tôt
dans les champs de myosotis, à droite de la seconde photo le haut du couloir nord du Berchon de Chauvetane skié 2 mois plus tôt

dans les champs de myosotis, à droite de la seconde photo le haut du couloir nord du Berchon de Chauvetane skié 2 mois plus tôt

en bas du glacier de la Condamine, lac de fonte et (petit) mur de glace, l'avalanche de la mi-mai l'ayant à moitié recouvert et nuit à son esthétisme
en bas du glacier de la Condamine, lac de fonte et (petit) mur de glace, l'avalanche de la mi-mai l'ayant à moitié recouvert et nuit à son esthétisme
en bas du glacier de la Condamine, lac de fonte et (petit) mur de glace, l'avalanche de la mi-mai l'ayant à moitié recouvert et nuit à son esthétisme
en bas du glacier de la Condamine, lac de fonte et (petit) mur de glace, l'avalanche de la mi-mai l'ayant à moitié recouvert et nuit à son esthétisme
en bas du glacier de la Condamine, lac de fonte et (petit) mur de glace, l'avalanche de la mi-mai l'ayant à moitié recouvert et nuit à son esthétisme

en bas du glacier de la Condamine, lac de fonte et (petit) mur de glace, l'avalanche de la mi-mai l'ayant à moitié recouvert et nuit à son esthétisme

atelier ramasse sur les névés du Ravin de la Vache
atelier ramasse sur les névés du Ravin de la Vache

atelier ramasse sur les névés du Ravin de la Vache

sous les cascades du Vaccivier

sous les cascades du Vaccivier

18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 21:01

Le 17 juillet 2021

Itinéraire : parking du Gioberney - Bancs de la Pisse - les Prés - lac du Lauzon - sentier de Muande Bellone - parking du Gioberney
Dénivelée : 500 m (1600-2100-1600)

Première balade d’une virée de fin de semaine vers la vallée du Valgaudemar, ce Finisterre alpin hivernal, un peu moins estival puisqu’on croisera beaucoup de monde sur ce créneau de beau temps retrouvé en montagne. La foule du Gioberney se clairsemera au fur et à mesure de la montée vers le lac du Lauzon, une randonnée pourtant classique. C’est une classique à juste titre, car panoramique et variée entre alpages, bouts de mélézins, tourbières et lacs, courte également même si sur le bas les myrtilliers et fraisiers en fruits, et fleurs partout, forcent à de nombreuses pauses !
La baignade dans le lac du Lauzon permettra de se remettre de ces… 400 mètres de montée dans une eau par endroits très douce, en tout cas beaucoup plus que dans la Méditerranée actuellement glaciale et pourtant 2000 mètres plus bas.

au départ, la saison des myrtilles est lancée sous 1800 m en adrets !

au départ, la saison des myrtilles est lancée sous 1800 m en adrets !

la flore à la montée
la flore à la montée
la flore à la montée
la flore à la montée

la flore à la montée

arrivée au replat du Lauzon
arrivée au replat du Lauzon

arrivée au replat du Lauzon

les taches de couleurs partout
les taches de couleurs partout

les taches de couleurs partout

les mares pleines de têtards
les mares pleines de têtards

les mares pleines de têtards

baignade au lac du Lauzon face au Sirac, l'eau plus chaude que 2000 m plus bas et 200 km plus au sud dans la Méditerrranée après mistral !
baignade au lac du Lauzon face au Sirac, l'eau plus chaude que 2000 m plus bas et 200 km plus au sud dans la Méditerrranée après mistral !
baignade au lac du Lauzon face au Sirac, l'eau plus chaude que 2000 m plus bas et 200 km plus au sud dans la Méditerrranée après mistral !

baignade au lac du Lauzon face au Sirac, l'eau plus chaude que 2000 m plus bas et 200 km plus au sud dans la Méditerrranée après mistral !

14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 18:02

Le 14 juillet 2021

"Spaggiari", 4 longueurs, équipement engagé voire exposé à compléter, 6b+ max
6a+ (par le boyau)/5b/6b+/5c

Parcours de la voie « Spaggiari » dans le secteur du jardin des Suisses, une voie ludique avec un long passage dans un boyau spéléologique, puis aérienne et athlétique dans la cheminée déversante de contournement de l’énorme toit qui domine les première et seconde longueurs. Point de gouttes d’eau sur rocher gris ici, mais du rocher rouge (fragile au départ de L1 et dans L2), concrétionné en choux-fleurs dans la grotte de L1, mais par contre du gaz verdonesque - malgré la faible hauteur - dès la fin de L2 et dans L3, déversante tout du long, avec au relais sommital sans doute 5 mètres d’avancée par rapport au départ de la longueur…
La grimpe s’avère donc bien physique, mais aussi engagée avec des spits souvent bien distants, voire très distants sous le 6a (par exemple la traversée au-dessus du surplomb de la fin de L2 non protégée…) ; il convient donc de compléter l’équipement avec un petit jeu de friends et quelques sangles.
Une belle voie atypique pour le Verdon qui laisse des souvenirs, notamment pour les avant-bras bien sollicités dans L3 !

dans les rappels de "botte surbotte"
dans les rappels de "botte surbotte"

dans les rappels de "botte surbotte"

sous le toit percé de la bien-nommée "voie du suppositoire"

sous le toit percé de la bien-nommée "voie du suppositoire"

dans la fissure puis le boyau spéléo de L1 (où il convient d'enlever le sac... puis le casque !)
dans la fissure puis le boyau spéléo de L1 (où il convient d'enlever le sac... puis le casque !)
dans la fissure puis le boyau spéléo de L1 (où il convient d'enlever le sac... puis le casque !)
dans la fissure puis le boyau spéléo de L1 (où il convient d'enlever le sac... puis le casque !)
dans la fissure puis le boyau spéléo de L1 (où il convient d'enlever le sac... puis le casque !)

dans la fissure puis le boyau spéléo de L1 (où il convient d'enlever le sac... puis le casque !)

L2
L2
L2

L2

le gaz au relais sommital de L3

le gaz au relais sommital de L3

L4
L4

L4

panorama à la sortie

panorama à la sortie

14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 17:59

Le 14 juillet 2021

Voie "le monde d'après", 6 longueurs, équipé, 6b+ max
5c/5c+/6a+/6b+/6b/6a+

Parcours d’une nouvelle voie de l’Escalès, «le monde d’après », ouverte et équipée début 2020 dans le monde encore libre d’avant-covid. C’est un bel itinéraire de 6 longueurs, pas très long mais très variée en traversée, dalle, cheminée, fissure, dièdre puis à nouveau dalle, sur le beau gris compact mais sculpté en gouttes d’eau caractéristique du Verdon. L’équipement intelligemment pensé de cette voie aux cotations modernes et donc pas spécialement serrées laisse grimper sans stress même si certains pas sont obligatoires.
Merci à l’ouvreur pour avoir su trouver cette belle ligne variée dans un secteur déjà strié de voies depuis décennies, et merci aux vautours d’assurer le spectacle pendant l’assurage aux relais !

dans les rappels au-dessus du ruban vert émeraude du Verdon
dans les rappels au-dessus du ruban vert émeraude du Verdon
dans les rappels au-dessus du ruban vert émeraude du Verdon

dans les rappels au-dessus du ruban vert émeraude du Verdon

L1
L1

L1

départ de L2

départ de L2

L3
L3

L3

L4
L4
L4

L4

L6
L6
L6
L6
L6
L6

L6

11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 11:02

Le 9 juillet 2021

Visite des sites archéologiques de Pompéi et Herculanum sur les flancs du Vésuve, 2 cités romaines détruites par l’éruption de 79 après JC. En cet été 2021 la pression touristique y est heureusement beaucoup plus faible qu’à l’habitude, et on profitera pour visiter les vestiges préservés par le dépôt des matières volcaniques, particulièrement à Herculanum où la ville antique s’est retrouvée enfouie sous plusieurs dizaines de mètres de tuf, puis sous la ville moderne bâtie au-dessus. Mention spéciale donc pour ce site beaucoup moins touristique que celui de Pompéi, excavé plus tardivement, de dimensions réduites par rapport aux immenses ruines de Pompéi, mais aussi beaucoup mieux préservé sous le tuf, maisons à plusieurs étages, mosaïques et même mobilier tel un lit encore visible 2000 ans plus tard !

Pompéi, ses maisons à fresques et mosaïques, son théâtre et et ses moulages de corps
Pompéi, ses maisons à fresques et mosaïques, son théâtre et et ses moulages de corps
Pompéi, ses maisons à fresques et mosaïques, son théâtre et et ses moulages de corps
Pompéi, ses maisons à fresques et mosaïques, son théâtre et et ses moulages de corps

Pompéi, ses maisons à fresques et mosaïques, son théâtre et et ses moulages de corps

le site de Herculanum, enfoui dans le tuf sous la ville moderne

le site de Herculanum, enfoui dans le tuf sous la ville moderne

les maisons (bien) conservées d'Herculanum...
les maisons (bien) conservées d'Herculanum...
les maisons (bien) conservées d'Herculanum...

les maisons (bien) conservées d'Herculanum...

... un lit qui a résisté à l'éruption et aux 2000 ans

... un lit qui a résisté à l'éruption et aux 2000 ans

les squelettes sur le port

les squelettes sur le port

11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 11:01

Le 8 juillet 2021

Après les îles volcaniques, retour sur le continent en région napolitaine, vers les volcans actifs du Vésuve et des Champs Phlégréens, à la découverte des villes romaines englouties par le Vésuve… ou le bradyséisme (remontée ou baisse lente du niveau du sol, d'origine volcanique). Le parc archéologique de Baies protège les vestiges de la ville antique de Baies, dont une partie se trouve maintenant sous l’eau suite à l’abaissement du sol. On peut donc y découvrir en plongée de nombreuses ruines de maisons, temples et complexes thermaux, et même mosaïques et statues (dont certaines sont des reproductions). 
La faible profondeur et la proximité de la côte rendent l’accès aisé en kayak, la profondeur des vestiges à 5 mètres en moyenne l’accès aisé en plongée apnée (même si la réglementation ne semble a posteriori pas l’autoriser hors encadrement payant)… Une très belle découverte donc que cette cité antique engloutie, dommage juste que la mer ait été si verte comparativement aux eaux cristallines du large aux îles Pontines !

vestiges de constructions et statues dans le parc archéologique sous-marin de Baia
vestiges de constructions et statues dans le parc archéologique sous-marin de Baia
vestiges de constructions et statues dans le parc archéologique sous-marin de Baia
vestiges de constructions et statues dans le parc archéologique sous-marin de Baia
vestiges de constructions et statues dans le parc archéologique sous-marin de Baia
vestiges de constructions et statues dans le parc archéologique sous-marin de Baia

vestiges de constructions et statues dans le parc archéologique sous-marin de Baia

un échantillon de la (riche) faune locale
un échantillon de la (riche) faune locale

un échantillon de la (riche) faune locale

11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 10:54

Le 7 juillet 2021

Virée sur l’île de Palmarola depuis Ponza. Vu la distance à parcourir (plus de 25 km en aller-retour, le plus souvent en pleine mer) et la mer encore un peu agitée de la veille, on optera finalement pour une excursion touristique avec bateau motorisé, avec débarquement du kayak sur la Cala Del Porto. La partie sud de l’île découverte en bateau à moteur offre des paysages d’aiguilles de basalte et de grandes falaises de tuf proches de ceux que l’on peut observer plus à l’est sur l’île de Ponza, la mer y étant encore plus cristalline, alors que la nord de Palmarola comprend de grandes falaises de basalte découpé en colonnes, notamment le site dit de la « Cathédrale » : une baie de falaises hautes d’une cinquantaine de mètres, creusée d’une dizaine de grottes, et dotée d’orgues basaltiques à la géométrie presque parfaite. C’est le clou (de section carrée !) du spectacle géologique de Palmarola, avec une assistance de plus bien plus réduite qu’à Ponza…
Encore un littoral volcanique superbe et atypique pour des résidents en goguette d’une côte principalement calcaire, merci aux plaques africaine et eurasienne pour leur combat passé sur place !

restes de restanques sous le sémaphore, au sud de Ponza, la vie d'avant le tourisme

restes de restanques sous le sémaphore, au sud de Ponza, la vie d'avant le tourisme

au sud de Palmarola, eaux cristallines vers Cala Brigantina et aiguilles de basalte vers les Faraglioni di Mezzogiorno
au sud de Palmarola, eaux cristallines vers Cala Brigantina et aiguilles de basalte vers les Faraglioni di Mezzogiorno
au sud de Palmarola, eaux cristallines vers Cala Brigantina et aiguilles de basalte vers les Faraglioni di Mezzogiorno
au sud de Palmarola, eaux cristallines vers Cala Brigantina et aiguilles de basalte vers les Faraglioni di Mezzogiorno
au sud de Palmarola, eaux cristallines vers Cala Brigantina et aiguilles de basalte vers les Faraglioni di Mezzogiorno
au sud de Palmarola, eaux cristallines vers Cala Brigantina et aiguilles de basalte vers les Faraglioni di Mezzogiorno

au sud de Palmarola, eaux cristallines vers Cala Brigantina et aiguilles de basalte vers les Faraglioni di Mezzogiorno

triples arches sur la côte ouest de Palmarola, puis grotte marines sur le Galere
triples arches sur la côte ouest de Palmarola, puis grotte marines sur le Galere
triples arches sur la côte ouest de Palmarola, puis grotte marines sur le Galere

triples arches sur la côte ouest de Palmarola, puis grotte marines sur le Galere

au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale
au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale
au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale
au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale
au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale
au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale
au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale
au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale

au nord de Palmarola, les magnifiques falaises et grottes en orgues basaltiques de La Cattedrale

Rechercher