17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 09:54

Le 14 avril 2021

Retour au vallon du Saut pour une séance de couennes méridienne, au menu du déjeuner des voies faciles ou moins dans le secteur d’initiation de la « dalle grise » sur les voies « équinoxe », « ADN », « poltron minet » et « passagers de la pluie ».

le vallon du Saut, ses chèvres du Rove semi-sauvages et ses aiguilles de calcaire éparpillées dans la pinède
le vallon du Saut, ses chèvres du Rove semi-sauvages et ses aiguilles de calcaire éparpillées dans la pinède

le vallon du Saut, ses chèvres du Rove semi-sauvages et ses aiguilles de calcaire éparpillées dans la pinède

sur la dalle grise
sur la dalle grise
sur la dalle grise

sur la dalle grise

11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 17:07

Le 11 avril 2021

Itinéraire : la Montade – vallon de Mauvelle – Caban – vallon du Pilon du Roi jusqu’au point coté 390 – branche est du vallon du Pilon du Roi via le point coté 428 – sommet coté 618 – crête sud-ouest – Jas de Mimet –Puits de Besson – piste rive gauche du vallon de Mauvelle – la Montade

Balade versant sud du Pilon du Roi, à la découverte de trois sentiers encore inédits pour moi. Celui du fond du vallon aval de Mauvelle remonte ce long thalweg parfois encaissé et franchit d’ailleurs quelques marmites juste en amont de la confluence des deux branches principales, dont une haute et polie par le torrent se remonte avec une échelle métallique.
Une sente a récemment été tracée dans la branche orientale du vallon du Pilon du Roi, entre le point coté 390 et le collu 550 au nord-est sous la ligne à haute tension ; c’est beau et particulièrement sauvage dans un vallon isolé couvert d’une véritable jungle méditerranéenne, merci donc aux défricheurs qui ont ouvert et cairné ce sentier. On progresse, parfois dans des tunnels taillés dans la végétation, entre les boules et aiguilles de dolomie caractéristiques du versant sud de l’Etoile, sous les sommets noyés ce jour dans les nuages, dans une ambiance montagne et sauvage comme rarement autour de Marseille ! 
On rejoint alors par un sentier bien traçé et balisé de rouge ou de bleu le sommet coté 618 avant de descendre sa crête sud-ouest, son chaos dolomitique et ses vues panoramiques sur l’agglomération marseillaise.
Au-delà de l’assonance, une belle combinaison de vallons sauvages qui valent pour leur géologie et leur panorama, décidément un massif injustement oublié des randonneurs que celui de l’Etoile !

 

fleurs à poils et bête à poil(s)
fleurs à poils et bête à poil(s)
fleurs à poils et bête à poil(s)

fleurs à poils et bête à poil(s)

dans les marmites du vallon de Mauvelle
dans les marmites du vallon de Mauvelle

dans les marmites du vallon de Mauvelle

le relief dolomitique de la branche est du vallon du Pilon du Roi
le relief dolomitique de la branche est du vallon du Pilon du Roi
le relief dolomitique de la branche est du vallon du Pilon du Roi
le relief dolomitique de la branche est du vallon du Pilon du Roi
le relief dolomitique de la branche est du vallon du Pilon du Roi

le relief dolomitique de la branche est du vallon du Pilon du Roi

sur la crête du sommet coté 618, vue sur Marseille et formations rocheuses
sur la crête du sommet coté 618, vue sur Marseille et formations rocheuses
sur la crête du sommet coté 618, vue sur Marseille et formations rocheuses
sur la crête du sommet coté 618, vue sur Marseille et formations rocheuses

sur la crête du sommet coté 618, vue sur Marseille et formations rocheuses

11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 17:05

Le 10 avril 2021

Découverte du site de couennes de Champfleury, sur une barre de calcaire gris posée entre vignes et garrigue à Saint-Julien-les-Martigues. On y trouve une vingtaine de voies de 15 à 20 mètres de haut, exposées plein nord, bien équipées sur scellements. Malgré la fermeture récente de la route d’accès aux non-résidents (ce qui rallonge l’accès de 2 km sur route puis piste), la fréquentation de ces voies n’est pas si faible : les sentiers d’accès taillés dans la garrigue sont encore bien défrichés et les voies pas si végétales que craint, même si certaines prises restent à nettoyer. Au final, de jolies voies aux cotations souvent sévères, en tout cas pour celles parcourues à droite de la "grande face" ( "pin bagnat", "secret thym", "rot marin" et "pschiit") ; on se consolera en se goinfrant des innombrables asperges du lieu !

vue depuis le mur de gauche

vue depuis le mur de gauche

au départ de "pschiit"

au départ de "pschiit"

une partie de la récolte du jour

une partie de la récolte du jour

5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 18:01

Le 5 avril 2021

Itinéraire : vallon de Fréguyères - Jas de Féraud - la Grande Etoile - piste sud au point coté 416 - source des Ouides - Tête du Jacquot - point coté 635 - crête dominant le vallon du Pilon du Roi à l'ouest - Caban - source des Cauvières - puits du Gargoutier - barres de Niolong - la Grande Etoile par la piste - l'Etoile - crête nord-ouest - monotrace du Jas de Roque - vallon de Fréguyères

Virée en VTT dans le massif de l’Etoile au départ du vallon de Fréguyères, de part et d’autre de la crête sommitale. On ira surtout essayer le monotrace de la crête ouest du vallon du Pilon du Roi, finalement pas si roulant avec de nombreuses portions trop raides/caillouteuses/embroussaillées pour ne pas avoir à descendre du vélo. On roulera mieux sur les pistes du versant sud, attenantes aux quelques sources mentionnées dans le fond de certains vallons : en ce début avril, une à sec, l’autre presque…
A défaut d’eau on fera le plein de couleurs aux sommets de la Grande Etoile et de l’Etoile, avec des parterres de centaines d’iris en fleurs, avant la très longue et belle descente, d'abord sur la crête nord-ouest, sa vue panoramique et ses ajoncs en fleurs, puis sur le monotrace facile et en terre tout du long de la forêt sous Jas de Roque.

champs d'iris à la Grande Etoile
champs d'iris à la Grande Etoile
champs d'iris à la Grande Etoile
champs d'iris à la Grande Etoile

champs d'iris à la Grande Etoile

le monotrace facile mais un peu exposé sous le site de couennes de la Grande Etoile
le monotrace facile mais un peu exposé sous le site de couennes de la Grande Etoile

le monotrace facile mais un peu exposé sous le site de couennes de la Grande Etoile

première descente versant sud

première descente versant sud

la source des Ouides... asséchée

la source des Ouides... asséchée

remontée au point coté 635 à l'ouest du vallon du Pilon du Roi
remontée au point coté 635 à l'ouest du vallon du Pilon du Roi

remontée au point coté 635 à l'ouest du vallon du Pilon du Roi

sur la crête dominant le vallon du Pilon du Roi à l'ouest
sur la crête dominant le vallon du Pilon du Roi à l'ouest
sur la crête dominant le vallon du Pilon du Roi à l'ouest
sur la crête dominant le vallon du Pilon du Roi à l'ouest

sur la crête dominant le vallon du Pilon du Roi à l'ouest

la source de Cauvières... et son (tout) petit filet d'eau

la source de Cauvières... et son (tout) petit filet d'eau

remontée à la Grande Etoile

remontée à la Grande Etoile

les champs d'iris au sommet de l'Etoile
les champs d'iris au sommet de l'Etoile
les champs d'iris au sommet de l'Etoile
les champs d'iris au sommet de l'Etoile
les champs d'iris au sommet de l'Etoile
les champs d'iris au sommet de l'Etoile

les champs d'iris au sommet de l'Etoile

le beau et long single de descente, des ajoncs sous le sommet à la pinède du vallon de Fréguyères , après 35 km et 1150 m de dénivelée ascendante
le beau et long single de descente, des ajoncs sous le sommet à la pinède du vallon de Fréguyères , après 35 km et 1150 m de dénivelée ascendante

le beau et long single de descente, des ajoncs sous le sommet à la pinède du vallon de Fréguyères , après 35 km et 1150 m de dénivelée ascendante

5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 17:58

Le 4 avril 2021

Itinéraire : Ensuès - la Vaquaresse - vallon du Bon Jean - plage du Rouet - Ensuès

Retour en vélo dans le vallon du Bon Jean pour y profiter de la floraison de la garrigue qui l’a envahi après l’incendie de juillet 2016. Malgré la sécheresse de ce début de printemps ; sécheresse amplifiée par les épisodes de mistral, on y roulera à travers le jaune des coronilles et le violet des cistes en fleurs dans un vallon toujours aussi sauvage bien qu’enserré entre la voie rapide de la côte bleue et la départementale du vallon de l’Aigle !

sous la D9

sous la D9

au départ des km de monotrace de fond de vallon

au départ des km de monotrace de fond de vallon

du plaisir pour les yeux et le palais
du plaisir pour les yeux et le palais

du plaisir pour les yeux et le palais

le vallon fleuri de cistes et coronilles
le vallon fleuri de cistes et coronilles
le vallon fleuri de cistes et coronilles
le vallon fleuri de cistes et coronilles
le vallon fleuri de cistes et coronilles
le vallon fleuri de cistes et coronilles

le vallon fleuri de cistes et coronilles

3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 19:34

Le 3 avril 2021

Combinaison des 3 premières longueurs de « voyage chez Cyrano », et des 3 dernières de « 2 vauriens 3 canailles », reliées par la traversée supérieure, de la grotte à Philémon au Pas du Gaz
5c/6a+/5c pour les 3 premières longueurs de « voyage chez Cyrano », des passages de 4c gazeux pour la traversée supérieure, 6a+/4a/6a pour les 3 dernières de « 2 vauriens 3 canailles »

Retour sur les falaises soubeyrannes, à la recherche des plus belles longueurs « faciles » au-dessous et au-dessus de la vire supérieure, les voies « voyage chez Cyrano » et « 2 vauriens 3 canailles » étant de bons candidats pour cela ! La première longueur de Cyrano qui louvoie entre niches et toits de calcaire offre des points de vue incomparables sur les 200 mètres de falaise au-dessus, sculptée et colorée comme rarement : ce ne sont partout que toits et gargouilles de calcaire puis de poudingue, tablettes  de grès blanc près de fissures jaunes, niches et plafonds en nid d’abeille, une géologie parmi les plus folles de Canaille et qui semble insurmontable. Les seconde et troisième longueurs forcent pourtant un passage à travers ces toits improbables, dans une cheminée presque fermée parfois déversante mais prisue, de quoi rejoindre la vire supérieure avec moins d’acide lactique dans les bras que craint. Son parcours quelques centaines de mètres vers le sud, toujours à travers cette exposition géologique à ciel ouvert, mais sur une vire qui de terrasse devient marche-pieds dans le Pas du Gaz, permet de rejoindre la partie supérieure de « 2 vauriens 3 canailles ». La première longueur au-dessus de la vire consiste à rejoindre par une fissure désormais patinée et délicate sous un énorme toit une cheminée suspendue et spéléo. Après une courte liaison en traversée on rejoint la dernière longueur en conglomérat, en guise de cerise sur le gât… poudingue, une traversée facile mais impressionnante sur les galets.
Au final encore une combinaison homogène dans le 6a comme Canaille le permet facilement, et un nième voyage dans cette géologie aussi détritique qu’esthétique !

au départ du second rappel du 14 juillet

au départ du second rappel du 14 juillet

la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise

la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise

L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+
L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+
L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+

L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+

L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque
L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque
L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque

L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque

sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz

sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz

calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"
calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"
calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"

calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"

nid d'abeille dans L6 de "2 vauriens 3 canailles"
nid d'abeille dans L6 de "2 vauriens 3 canailles"

nid d'abeille dans L6 de "2 vauriens 3 canailles"

poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"
poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"
poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"

poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"

1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 19:33

« ODB », 2 longueurs, équipé, à mon sens 5c+/6a+
« l’éperon de la baume », 2 longueurs, équipé, à mon sens 5c/5b

Petite séance d’escalade sous Marseilleveyre, à l’ombre des parois nord… mais avec un chemin d’accès truffé de jeunes pousses d’asperges ! Après quelques semaines sans grimpe, la reprise s’avèrera bien difficile dans « ODB », une voie typée face nord au calcaire peu adhérent, avec un pas de rétablissement bien délicat et obligatoire en fin de première longueur, puis un passage athlétique en seconde longueur.
La voie de l’éperon de la baume remonte la large arête rocheuse qui surplombe la grande grotte de son versant occidental ; on retrouve dans cette belle ligne panoramique au-dessus de la rade de Marseille le soleil et une escalade plus facile avec un joli pas d’adhérence pure en fin de L1 Le rappel de descente – tout juste 50 mètres – en fil d’araignée dans la grotte sur sa fin, donnera une dernière note d’esthétisme à ce retour sur le bl… euh le gris du calcaire de face nord.

au départ de "ODB"

au départ de "ODB"

dans le rappel de descente de "ODB"
dans le rappel de descente de "ODB"

dans le rappel de descente de "ODB"

dans L1 de l'éperon de la baume

dans L1 de l'éperon de la baume

dans L2 de l'éperon de la baume

dans L2 de l'éperon de la baume

le rappel dans la baume

le rappel dans la baume

28 mars 2021 7 28 /03 /mars /2021 18:14

Le 28 mars 2021

Itinéraire : les Borels – Méollion – rive gauche du torrent – lac de Cédéra – point coté 2886 en aller-retour
Sommet : 2900 m 
Difficulté : 3.1
Dénivelée: 1700m (1300-2000-1950-2900-1950-2000-1300)

Pour la dernière journée de cette virée à skis on choisit la montagne de Cédéra dans le Champoléon, un coing à l’écart des classiques pour retrouver un peu de la sauvagitude des Alpes du Sud après notre incursion en Oisans près de la métropole grenobloise. Passé le hameau abandonné et en ruines de Méollion on ne croisera effectivement personne.

L’approche consiste à rejoindre le bas du versant sud-est de Cédéra à 1950 m, et s’avère bien longue, encore plus lorsqu’elle est faite intégralement en portage des skis vu l’enneigement faible de ce début de printemps 2021 dans les Alpes du Sud. Par contre ce long vallon qu’on remonte s’avère absolument superbe, d’abord sur les restes d’un sentier muletier pavé rejoignant un village abandonné perché sur un adret suspendu, puis en amont à travers névés et crocus, le tout dans la « géojolie » atypique et esthétique du versant sud de Cédéra : grandes dalles et aiguilles de grès du Champsaur ou de calcaire.


Vu la chaleur du jour, on s’empressera une fois les skis chaussés de rejoindre au plus vite le sommet de la montagne de Cédéra à près de 2900m. La montée directe et efficace dans les pentes raides sous le lac de Cédéra se fera à plus de 700 m/h, avant que les pentes ne se couchent un peu pour le plus grand soulagement de mon cœur et de mes poumons…

Malgré les 13h, la descente se fera encore de bonnes conditions, petite couche de fraîche sur fond dur, neige de printemps à point ou rarement un peu trop cuite… et donc non portante, puis vieille neige salie de poussière saharienne proche du névé… et donc portante. On parviendra moyennant quelques déchaussages, rechaussages, bartassages dans le mélézin, les chaos de blocs ou les restes d’avalanches de fonte, à rejoindre (principalement) à skis rive gauche du torrent la cote 1700m, juste en amont du village de Méollion.

Une dernière sortie sur de la bonne neige de printemps qui clôt en beauté cette semaine de ski, après la bonne poudreuse des 3 premiers jours, et qui ramène en douceur de l’hiver vers le printemps provençal et ses tapis d’iris ou d’orchidées !

cascade et plan incliné au départ

cascade et plan incliné au départ

sur le sentier muletier menant aux ruines de Méollion
sur le sentier muletier menant aux ruines de Méollion

sur le sentier muletier menant aux ruines de Méollion

il manque quelques troncs

il manque quelques troncs

sous les aiguilles et sur les avalanches du versant sud de Cédéra
sous les aiguilles et sur les avalanches du versant sud de Cédéra

sous les aiguilles et sur les avalanches du versant sud de Cédéra

dans la montée finale versant sud-est
dans la montée finale versant sud-est

dans la montée finale versant sud-est

panormiques sommitaux du Vieux Chaillol au Sirac, en passant par les lacs de Crupillouse
panormiques sommitaux du Vieux Chaillol au Sirac, en passant par les lacs de Crupillouse

panormiques sommitaux du Vieux Chaillol au Sirac, en passant par les lacs de Crupillouse

à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis
à la descente à skis

à la descente à skis

fin de descente à skis sous la géojolie des lieux
fin de descente à skis sous la géojolie des lieux

fin de descente à skis sous la géojolie des lieux

crocus à Méollion

crocus à Méollion

les falaises de grès stratifié rive gauche du bas vallon de Méollion

les falaises de grès stratifié rive gauche du bas vallon de Méollion

28 mars 2021 7 28 /03 /mars /2021 18:10

Le 28 mars 2021

Itinéraire : couloir ouest du col situé entre les points cotés 2351 et 2362 au sud du Pic Pierroux, en aller-retour depuis le bout de la piste de la cabane de l’Aup
Sommet : 2300 m
Dénivelée : 850 m (1500-2050-2000-2300-1500)
Difficulté : 4.3/5.1 avec environ 300 mètres de couloir. Pente moyenne un peu inférieure à 45°, mais 3 ressauts plus raides et étroits, dont un sec en bas du couloir, obligeant à le passer à pieds


Il est 10h ce samedi, on remonte à pieds un éboulis instable sec sous quelques centimètres de poudreuse tombés durant la nuit, la visibilité se limite aux vagues silhouettes menaçantes des falaises délitées qui nous dominent de plusieurs centaines de mètres, les chamois entraperçus dans les éclaircies sur les crêtes se demandent autant que nous ce que font ces bipèdes ici, et on songe à descendre à pieds vers la piste boueuse remontée en voiture une heure plus tôt pour abréger cette virée à skis glauque au possible. 
2 heures plus tard nous voilà en bas d’un magnifique couloir du Nord-Dévoluy, le sourire jusqu’au casque ! Après une ascension évidemment intégralement en crampons, dans puis au-dessus de la mer de nuages dont la marée évolue entre 2000 et 2100 mètres, on remonte un couloir parfois bien raide et étroit qui louvoie via deux ressauts bien marqués jusqu’aux rochers givrés de la crête sommitale, face au Valgaudemar qui émerge. La descente sera très précautionneuse sur une neige changeante, de la vieille neige parfois très dure recouverte de quelques centimètres de poudreuse de la nuit, et j’en ferai d’ailleurs une partie en crampons, même si contre toute attente le soleil aura réussi à adoucir un peu la surface des ressauts. L’ambiance restera splendide au-dessus de la mer cotonneuse, face à l’Obiou, avec les lignes de fuite de la pente qui se perdent dans les nuages, et le ski pas si mal grâce au dégel de la couche dure et aux quelques centimètres de fraîche. Il faudra malgré tout remettre les crampons pour le court passage de mixte déneigé à la base du couloir, avant de plonger à nouveau dans la mer de nuages. Les névés des fonds de thalwegs permettent de rejoindre la voiture à 50 mètres de dénivelée près en jouant à saute-névés, bien loin du gros portage craint à la descente, comme quoi la journée aura été décidément riche en bonnes surprises !
Un beau couloir au final, délicat dans les conditions du jour, à la superbe ambiance magnifiée par la mer de nuages, et un peu d’aventures dans cette ligne référencée dans nul topo papier ou Internet, le plaisir donc de l’exploration et de la découverte, le tout évidemment dans une solitude absolue si ce n’est la poignée de chamois et les deux biches croisé.e.s durant la journée, parfois de très près !

sous la combe ouest du Pic Pierroux

sous la combe ouest du Pic Pierroux

jeux de nuages et de chamois autour des crêtes
jeux de nuages et de chamois autour des crêtes
jeux de nuages et de chamois autour des crêtes

jeux de nuages et de chamois autour des crêtes

dans la montée du couloir ouest, en traversant la mer de nuages
dans la montée du couloir ouest, en traversant la mer de nuages
dans la montée du couloir ouest, en traversant la mer de nuages
dans la montée du couloir ouest, en traversant la mer de nuages
dans la montée du couloir ouest, en traversant la mer de nuages
dans la montée du couloir ouest, en traversant la mer de nuages

dans la montée du couloir ouest, en traversant la mer de nuages

sur l'arête nord du point coté 2362
sur l'arête nord du point coté 2362

sur l'arête nord du point coté 2362

trouée sous le Valgaudemar

trouée sous le Valgaudemar

à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi
à la descente, partiellement en crampons pour moi

à la descente, partiellement en crampons pour moi

dans le ressaut mixte à la base du couloir

dans le ressaut mixte à la base du couloir

de nouveau sous les nuages
de nouveau sous les nuages
de nouveau sous les nuages

de nouveau sous les nuages

retour sur les névés de fonds de thalwegs

retour sur les névés de fonds de thalwegs

28 mars 2021 7 28 /03 /mars /2021 18:07

Le 25 mars 2021

Itinéraire : parking 1400 au-dessus de la Grenonière – la Basse Montagne – lac Culasson – combe nord du col 2619 – Taillefer – col du Gran Van – point coté 2290 – point coté 2500 sous le point coté 2619 – lac Culasson par le goulet nord - la Basse Montagne - parking 1400 au-dessus de la Grenonière
Sommet : 2850 m 
Difficulté : 4.1 pour le goulet nord au-dessus du lac Culasson, départ étroit à 45° sur 30 mètres puis 40° sur 100 mètres
Dénivelée: 1750m (1400-2100-2050-2850-2300-2500-2050-2100-1400)

Après les boucles dans le chaînon du Rochail des 2 journées précédentes, on passe de l’autre côté de la vallée du col d’Ornon, direction le village éponyme et le sommet du Taillefer par son versant est puis nord. C’est une longue course par sa distance, avec au départ une piste forestière à remonter, puis de longs faux-plats sur le plateau des lacs du Taillefer avant de pouvoir prendre pie… euh skis dans les deux combes nord du Taillefer. On montera par l’orientale et descendra par l’occidentale, dur de choisir entre la neige lourde du versant sud-est et celle vitrifiée entre le sommet et le col du Gran Van ! La contemplation du panorama sommital, du Mont-Blanc au Dévoluy en passant par le Pelvoux et le décidément magnifique massif de l’Armet, sera abrégée par le vent glacial, et après avoir tenté difficilement de faire mordre les carres sur la neige glacée versant ouest on se consolera dans une excellente poudreuse plus bas, au point qu’on remontera une fois dans la combe est pour poursuivre la séance de trigonométrie à skis. 
Le couloir nord au-dessus du lac Culasson offrira une belle ambiance alpine, plus impressionnante qu’il n’y paraissait du bas avec la convexité de cette pente courte mais raide au départ, avant le long retour bucolique à travers le plateau des lacs puis la forêt, en grandes courbes dans la prairie, petites courbes puis ski de fond sur la piste forestière… et enfin randonnée pédestre, le mince manteau neigeux de la route forestière ayant fondu durant la journée !

vers la Jasse et le lac Culasson
vers la Jasse et le lac Culasson

vers la Jasse et le lac Culasson

dans la combe nord-est

dans la combe nord-est

du col 2619, vue vers l'Armet et l'Obiou au sud
du col 2619, vue vers l'Armet et l'Obiou au sud
du col 2619, vue vers l'Armet et l'Obiou au sud

du col 2619, vue vers l'Armet et l'Obiou au sud

au sommet, vues vers l'Oisans... et la métropole grenobloise
au sommet, vues vers l'Oisans... et la métropole grenobloise

au sommet, vues vers l'Oisans... et la métropole grenobloise

descente en neige glacée au-dessus du col du Gran Van
descente en neige glacée au-dessus du col du Gran Van

descente en neige glacée au-dessus du col du Gran Van

première descente dans la combe nord-ouest
première descente dans la combe nord-ouest
première descente dans la combe nord-ouest
première descente dans la combe nord-ouest

première descente dans la combe nord-ouest

remontée vers le point coté 2619
remontée vers le point coté 2619

remontée vers le point coté 2619

poudreuse vierge dans la descente de la combe nord-est
poudreuse vierge dans la descente de la combe nord-est
poudreuse vierge dans la descente de la combe nord-est
poudreuse vierge dans la descente de la combe nord-est
poudreuse vierge dans la descente de la combe nord-est

poudreuse vierge dans la descente de la combe nord-est

dans le goulet au-dessus du lac Culasson
dans le goulet au-dessus du lac Culasson
dans le goulet au-dessus du lac Culasson
dans le goulet au-dessus du lac Culasson

dans le goulet au-dessus du lac Culasson

le Taillefer en boucle et (petites) courbes depuis Ornon

Rechercher