2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 21:45

Le 2 décembre 2013

Après 2 journées de tourisme et le repérage du site la veille au soir, place à l’escalade sur le rocher de Capo Calava, presqu’inconnu en France, alors que son bloc de granite fiché dans la mer Tyrrhénienne offre une escalade variée et intéressante sur un site et un caillou exceptionnel. Le granite à très gros grains de cristaux, parfois découpé en taffonis, et le cadre magnifique au-dessus des plages de sable noir face aux cônes volcaniques parfaits des îles Eoliennes n’a à en tout cas pas d’équivalent en Corse ou en Provence.

On y retrouve malgré tout un petit air de Bec de Sormiou, avec une approche très courte depuis la route (pas plus de 15 mn de marche), une face ouest peu inclinée coupée de couennes et une face est raide au-dessus de la Grande Bleue, et parcourue de grandes voies de 3 à 6 longueurs. Faute de topo papier et d’informations disponibles sur le net, on partira à vue dans la face est en suivant les quelques plaquettes visibles, munis d’un jeu complets de friends et de nombreuses sangles. Une cheminée en 5 peu équipée et aspergée d’une cascatelle après les fortes pluies des jours précédents nous contraindra à rejoindre une autre voie via une vire un peu exposée, mais globalement la grimpe s’avèrera variée en dalle, dévers et cheminée dans un niveau ne dépassant pas le 6a, les passages en deçà du 5b devant être protégés sur friends.

Un site donc majeur, autant pour les chaussons que pour les yeux ; il faudra revenir en Sicile avec un topo d’escalade pour Capo Calava et des skis de randonnée pour l’Etna !

DSC03851 (Large)DSC03882 (Large)DSC03821 (Large)DSC03839 (Large)DSC03866 (Large)

6 longueurs, partiellement équipé, 6a max

4b/5c/5c/6a/5b/5a pour l’itinéraire parcouru

DSC03730 (Large)

le bloc de granite de Capo Calava à gauche, sous l'éclaircie agrémentée d'un arc-en-ciel

DSC03737 (Large)

la face ouest et son mur de granite lisse au-dessus de la plage

DSC03764 (Large)

crépuscule depuis le sommet le 1er au soir

DSC03806 (Large)

dans l'approche de la voie le lendemain, face aux volcans jumeaux de l'île de Salina

DSC03808 (Large)

dans la première longueur en dalle peu inclinée

DSC03851 (Large)

détail du magnifique granite du cru, avec ses inclusions de cristaux

DSC03818 (Large)

fin de L2

DSC03821 (Large)

dans la cheminée à opposition de L3

DSC03830 (Large)

sortie de L4 au-dessus des plages de sable volcanique

DSC03839 (Large)

dans L5 au-dessus des bleus de la mer Tyrrhénienne

DSC03840 (Large)

face à Salina, Vulcano et Lipari

DSC03853 (Large)

dans la dalle facile de L5

DSC03859 (Large)

sous le patronage des volcans des îles Eoliennes

DSC03885 (Large)

toujours un magnifique granite

DSC03878 (Large)

au sommet au-dessus de la plage à l'ouest

DSC03882 (Large)

50 nuances de bleu

DSC03900 (Large)

marche retour sur la crête faîtière

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 21:43

Du 30 novembre au 2 décembre 2013

WE prolongé de 3 jours en Sicile, à un jet d'avion de Marseille, à la découverte des plages, gelati, églises baroques, ricotta ou falaises maritimes de la côte nord. On s'abritera des pluies du samedi après-midi sous les mosaïques de la cathédrale de Monreale, et la lecture de la bible illustrée sur les parois de la cathédrale s'avérera aussi plaisante que celle des voies d'escalade du magnifique pain de sucre granitique du capo Calava le lendemain.

DSC03623 (Large)

les criques de la réserve deZingaro près de Castellammare del Golfo et San Vito Lo Capo

DSC03644 (Large)

ruines à l'entrée de la réserve de Zingaro

DSC03650 (Large)

la cathédrale de Monreale et sa bible en mosaïques

DSC03657 (Large)

 

DSC03670 (Large)

DSC03706 (Large)

la cathédrale de Palerme

DSC03710 (Large)

DSC03716 (Large)

Cefalu et ses églises baroques intégrées à la ville

DSC03723 (Large)

vue de Cefalu sur sa presqu'île

DSC03908 (Large)

crépuscule sur une plage de Palerme

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 18:39

Le 24 novembre 2013

Après la randonnée sur les roulements à galets de la corniche des Grands Ducs, second parcours de cette voie équipée magnifique des falaises soubeyrannes, un peu à l'écart des secteurs fréquentés du cap Canaille et se déroulant intégralement sur le poudingue à gros galets typique du bec de l'Aigle. La première longueur reste splendide avec son pilier de grès sablonneux aux strates colorées et encadré de hautes falaises déversantes, grande ambiance donc au départ entre les cris des gabians et le mugissement de la mer agitée par les derniers épisodes de mistral et de vent d'est.

DSC03566 (Large)DSC03590 (Large)DSC03576 (Large)DSC03588 (Large)DSC03606 (Large)

4 longueurs, équipé, 6c max

6a/6c/5c/5b

DSC03532 (Large)

dans le second rappel en fil d'araignée

DSC03535 (Large)

DSC03539 (Large)

DSC03545 (Large)

dans le troisième et dernier rappel

DSC03553 (Large)

les falaises stratifiées du départ

 

SAM 4216 (Large)

sur les strates sablonneuses de L1, photo de Lucie

DSC03566 (Large)

ambiance au départ sur l'îlot de grès cerné par la houle

DSC03576 (Large)

dans les rétablissements de la fin de L1

DSC03584 (Large)

au départ de L2

DSC03588 (Large)

dans les pas de 6c au départ de la fissure-dièdre déversante de L2

DSC03590 (Large)

lost in poudingue

SAM 4241 (Large)

dans la traversée de L3, photo de Lucie

DSC03606 (Large)

dans la fissure-dièdre de 35 mètres de L4

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 19:48

Le 24 novembre 2013

Avant de descendre en rappels dans la grande voie équipée des « 2 gamins sous la pluie », on sort les sangles sur la corniche des grands ducs, un bel itinéraire de randonnée du vertige, parfois vertigineux mais protégé de plaquettes dans les quelques passages délicats. La progression se fait sur une étroite vire, suspendue entre la mer 100 mètres plus bas et de gros murs de conglomérat surplombant, et débouche dans un petit jardin luxuriant d’où l’on s’échappe par des vires faciles et balisées de bleu qui ramènent au point de départ, proche de l'ex propriété Técheyné (abandonnée) .

Encore un bel itinéraire de randonnée aérienne dans les falaises soubeyrannes, sans doute moins beau que la corniche supérieure mais aussi moins long et technique, donc parfaitement indiqué pour une initiation !

DSC03453 (Large)

vue de la maison Walter Speany vers le nord et les calanques

DSC03459 (Large)

vue vers le sud et le Bec de l'Aigle

DSC03476 (Large)

sur les roulements à galets de la traversée

DSC03496 (Large)

dans l'un des passages exposés

DSC03502 (Large)

 

DSC03510 (Large)

avant un pas de désescalade

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 20:01

Le 23 novembre 2013

Ascension de la voie des « futurs croulants » dans la falaise de l’Oule, une grande classique de l’escalade dans les calanques surtout connue pour sa traversée aérienne en 6b sur les bords d’un toit 150 mètres au-dessus de la calanque de l’Oule. La journée a permis de découvrir le rééquipement tout récent de cette voie où se succédaient jusqu’alors spits et pitons rouillés ou coins de bois (!).

Au final une classique amplement méritée par la beauté du cadre, sous les yeux par l’ambiance aérienne et maritime tout du long, et sous les chaussons sur un rocher très travaillé où les lignes des fissures et toits succèdent aux cheminées toutes en rondeurs des 2 premières longueurs. Toutes les longueurs se protègent dorénavant bien sur plaquettes ou sur friends lorsque le rocher permet d’en poser. On apprécie les relais sur 2 plaquettes lorsqu’on s’élance dans la mythique traversée de L5 sur le rebord d’un gros toit, avec comme seule perspective un autre toit au-dessus du casque et la mer plein gaz 150 mètres  sous les chaussons, d’autant plus que TOUS les coins de bois ou autres pitons ont été enlevés lors du rééquipement ! L’escalade reste intéressante et variée durant les 6 longueurs, alternant fissure, dièdre, un peu de dalle… et bien sûr des traversées vertigineuses, qui s’avèrent finalement plus impressionnantes que difficiles.

DSC03434 (Large)DSC03405 (Large)DSC03366 (Large)DSC03382 (Large)DSC03431 (Large)

6 longueurs, partiellement équipé, 6b max

5c/5b/5c/6b/6b/6a

DSC03310 (Large)

au départ des rappels près du refuge Azéma

 

DSC03328 (Large)

dans les rondeurs de L1

 

DSC00325 (Large)

photo de Nicolas

 

DSC03333 (Large)

dans L1, vue vers la cordée de poursuivants

 

DSC00345 (Large)

au départ de L2, photo de Nicolas

 

DSC03335 (Large)

arrivée au relais sommital de L2

 

DSC03345 (Large)

le boyau de L3

 

DSC00353 (Large)

Franck à l'entrée du boyau, photo de Nicolas

 

DSC03354 (Large)

arrivée au relais sommital de L3

 

DSC03366 (Large)

dans la traversée de L4, vue du relais sommital

 

DSC03374 (Large)

le rétablissement final de L4

 

DSC03382 (Large)

dans la célèbre longueur suspendue, à protéger... sur friends

 

DSC00364 (Large)

150 mètres au-dessus de la Grande Bleue, photo de Nicolas

 

DSC00380 (Large)

photo de Nicolas

 

DSC03397 (Large)

sortie de L5 en fissure

 

DSC03405 (Large)

lumières vers le large

 

DSC03419 (Large)

Castelvieil aux derniers rayons

 

DSC03423 (Large)

dans le délicat pas de fissure au départ de L6

 

DSC03431 (Large)

sortie de L6 aux derniers rayons devant la brèche de Castelvieil  

DSC03434 (Large)

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 18:41

Le 17 novembre 2013

Comme d'habitude cette année la météo du dimanche est annoncée bien maussade, et une voie où la descente en rappels est possible à chaque relais semble indiquée pour parer aux risques d'averses. Au final seulement quelques gouttes, mais une jolie voie qui sans être majeure présente de beaux moments d'escalade en dalle et dièdre dans L3 et L5.

Sound Patrol, 5 longueurs, équipé, 6b max

6b/5c/6b/5c/6a+

DSC03273 (Large)

sortie de L1

 

DSC03275 (Large)

au départ de la difficile L3, un 6b bien tassé

 

MAT 2205 (Large)

fin de L3, photo de Matthieu

 

MAT 2222 (Large)

photo de Matthieu

 

DSC03287 (Large)

dans le dièdre de L5

 

DSC03288 (Large)

sortie du dièdre de L5

 

DSC03305 (Large)

 au retour couleurs vespérales sur la Candelle

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 19:39

Le 16 novembre 2013

Retour à l'escalade provençale vers le French sandstone des falaises soubeyrannes en guise de transition après le Navajo sandstone de l'Utah !

2 courtes grandes voies du cap Canaille adaptées à un ciel menaçant (qui restera finalement sec) mais qui offre un bon condensé de la grimpe locale avec leurs passages à travers dévers très marqués, fissures d'aragonite et gargouilles de grès. Les 2 dernières longueurs de "white pearl" méritent le rappel, alors que la magnifique fissure d'aragonite en dièdre et Dülfer de la troisième longueur du "nez qui pisse" fait oublier un début et fin de voie beaucoup plus terne.

White pearl puis le nez qui pisse

White pearl, 3 longueurs, équipé, 6b max

6a/6b/6b

Le nez qui pisse, 4 longueurs, équipé, 6b max

5c/6b/6b A0/4c

DSC03219 (Large)

"white pearl" : fin de L1

 

DSC03228 (Large)

départ de L2 sur une gargouille

 

DSC03233 (Large)

le quota de soleil de la journée

 

DSC03242 (Large)

dans la belle cheminée terminale de L3

 

DSC03244 (Large)

 

DSC03249 (Large)

le pas de sorite en traversée, bien délicat

 

DSC03257 (Large)

"le nez qui pisse" : début de L1 sur rocher fragile

 

DSC03263 (Large)

la magnifique fissure de L3, l'une des plus belles de la région !

 

DSC03267 (Large)

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 17:46

Du 31 octobre au 10 novembre 2013

Retour dans cette terre promise du canyonisme que constituent le parc de Sion (Zion national park) et la réserve d'Escalante, avec quelques intermèdes sous le soleil des desert towers de Moab et des falaises de Red Rocks. Une constante dans ce voyage : le grès, justement appelé sandstone par les indigènes, mais qui se décline dans une fantastique variété de formes et de couleurs sur ce plateau du Colorado érodé par des millénaires de crues estivales, de gel et de vent. La voiture de location lestée de nos 200 mètres de corde ( la moitié en dynamique, l'autre en statique), baudriers, jeu de friends et combinaisons néoprène, on alternera donc virées aux confins de la spéléologie dans les slots canyons où vient danser le soleil réfléchi par les parois de grès rouge, échappées verticales sur le conglomérat unique des Fisher Towers et balades moins engagées dans les parcs aménagés qui s'égrènent le long du Colorado.

Ci-dessous une petite sélection de photos pour ce voyage :

DSC02146 (Large)

canyonisme à Zion

 

DSC02113 (Large)

canyonisme à Zion

 

PB010032 (Large)

canyonisme à Zion

 

PB010140 (Large)

canyonisme à Zion

 

20131102etanche004 (Large)

Zebra canyon à Escalante

 

20131103etanche011 (Large)

Zebra canyon à Escalante

 

DSC02303 (Large)

Zebra canyon à Escalante

 

DSC02324 (Large)

Zebra canyon à Escalante

 

DSC02334 (Large)

Neon canyon à Escalante

 

DSC02383 (Large)

Neon canyon à Escalante

 

PB030139 (Large)

Neon canyon à Escalante

photo de Lucie

 

DSC02430 (Large)

Neon canyon à Escalante

lost in perspectives

 

DSC02439 (Large)

Neon canyon à Escalante

 

DSC02466 (Large)

Neon canyon à Escalante

 

DSC02516 (Large)

Goblin valley

 

DSC02592 (Large)

Goblin valley

 

DSC02662 (Large)

grimpe aux Fisher Towers

 

DSC02715 (Large)

grimpe aux Fisher Towers

 

DSC02799 (Large)

grimpe aux Fisher Towers

 

DSC02739 (Large)

grimpe aux Fisher Towers

 

DSC02827 (Large)

Looking Glass rock

 

DSC02888 (Large)

Looking Glass rock

 

DSC02986 (Large)

Water Holes canyon

 

DSC02957 (Large)

Water Holes canyon

 

DSC03039 (Large)

Water Holes canyon

 

DSC03146 (Large)

grimpe à Las Vegas

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 17:18

Le 9 novembre 2013

Fin de voyage autour de Las Vegas, où le parc de Red Rock Canyon contraste fortement avec les casinos clinquants et kitsch du centre de Las Vegas situé à une dizaine de kilomètres.

On ira dégainer nos friends sur la voie "cat in the hat", un bel itinéraire de 7 longueurs sur un beau grès adhérent et coloré, où la grimpe s'avère toujours facile, intéressante et facile à protéger avec des fissures à portée de bras dans tout l'itinéraire, mais sans qu'on ait obligatoirement à y coincer bras, mains ou chaussons... Tout cela serait parfait pour de l'initiation à l'escalade en terrain d'aventure si la réputation de la voie et la proximité de Las Vegas ne condusaient pas à sa sur-fréquentation ; on passera plusieurs heures à attendre aux relais sous le chaud soleil du Nevada.

L'aurore boréale se fera moins attendre durant le vol retour le soir-même : entre le Labrador et le sud du Groenland, sitôt la nuit tombée, le noir ne cessera au nord de se couvrir de nuées vertes ...

DSC03146 (Large)DSC03052 (Large)DSC03079 (Large)SAM 4142 (Large)DSC03105 (Large)

7 longueurs, 5b max, terrain d'aventure (seul les relais sommitaux de L2 et L7 sont équipés, mais l'intégralité de l'itinéraire se protège en fissures sur friends)

5b/5a/5a/5b/5b/5b/5b

DSC03069 (Large)

Joshua trees...

DSC03070 (Large)

... qui posent devant les belles falaises stratifiées et colorées de Red Rock

 

DSC03071 (Large)

 

DSC03079 (Large)

durant la marche d'approche devant l'objectif du jour en face : le sommet de Mescalito (la voie "cat in the hat" monte sur son flanc sud-ouest à gauche)

 

DSC03090 (Large)

fin de L2

 

SAM 4130 (Large)

dans le dièdre de L4, photo de Lucie

toute la voie se protège en fissures sur friends, mais la grimpe se fait en dehors de ses fissures, de quoi ne jamais dépasser 5b !

 

DSC03097 (Large)

 

SAM 4142 (Large)

dans L5, sans doute la plus belle longueur de la voie, photo de Lucie

 

DSC03099 (Large)

vue vers les casinos du Strip de Las Vegas au fond à droite

 

DSC03105 (Large)

sortie de L5 sur le rocher coloré

 

DSC03117 (Large)

dans la descente en rappel

 

DSC03131 (Large)

sur les cailloux colorés de la marche retour

 

DSC03052 (Large)

retour au plastique après le grès : les tours du casino Excalibur

 

DSC03064 (Large)

extérieur du casino Paris...

 

DSC03059 (Large)

... et intérieur

 

DSC03061 (Large)

 

DSC03146 (Large)

aurore boréale dans l'avion au large du Labrador

 

DSC03175 (Large)

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 16:36

Le 7 novembre 2013

Le canyon Antelope constitue la principale attraction touristique de Page, et sans doute le canyon le plus touristique de l'ensemble de l'American Southwest. Aménagé et privatisé, sa visite demande de recourir à un guide Navajo, loin donc de la technicité et de l'isolement des canyons de Zion et surtout Escalante. Or d'autres canyons proches de Page, tout aussi beaux qu'Antelope mais beaucoup moins connus, permettent d'admirer les délicats jeux de lumière et les arabesques décorant les parois de grès caractéristiques des slot canyons.

Water Holes canyon, d'accès relativement facile même si l'obtention du permis d'accès relève du parcours du combattant , offre 3 sections encaissées (la seconde s'appelant "secret canyon") . La plus à l'amont nécessite plus de 2 heures de marche aller depuis le pont de départ, mais la longueur, la beauté et le côté ludique de l'encaissement entrecoupé de pas d'escalade justifient amplement la balade. On est en tout cas loin de l'engagement et de la difficulté des canyons d'Escalante : ici pas de longue marche d'approche, de rappel sur lunule de grès ou de bief glacial, mais dans de la randonnée plus contemplative que technique sur un fond sablonneux et sec.

DSC02927 (Large)DSC02957 (Large)DSC02933 (Large)DSC02986 (Large)DSC03039 (Large) 

 

DSC02906 (Large)

le méandre de la rivière Colorado proche de Page appelé Horseshoe Bend

 

DSC02917 (Large)

arabesque sur le grès au départ de Waterholes canyon

 

DSC02922 (Large)

dans la partie aval du canyon, juste en amont du pont

 

DSC02924 (Large)

les couleurs du grès...

 

DSC02927 (Large)

...

 

DSC02933 (Large)

...

 

DSC02946 (Large)

...

 

DSC02955 (Large)

les curieuses lames de grès en sortie du canyon, vue de détail

 

DSC02957 (Large)

vue d'ensemble

 

SAM 4032 (Large)

les vagues figées de sandstone, photo de Lucie

 

DSC02972 (Large)

incursion sur les dalles de grès bordant le canyon, avec leurs rayures obliques...

 

DSC02973 (Large)

... ou horizontales

 

DSC02986 (Large)

plus en amont, dans le très beau "secret canyon"

 

DSC02987 (Large)

 

DSC03015 (Large)

dans la partie la plus en amont du canyon, d'accès initial un peu délicat avec un mur de 5 mètres à gravir...

 

SAM 4079 (Large)

... qui conduit à un encaissement marqué, photo de Lucie...

 

DSC03023 (Large)

... voire très marqué, ramonage de rigueur...

 

DSC03033 (Large)

au retour dans les stries du grès

 

DSC03039 (Large)

 

DSC03043 (Large)

dans le très esthétique secret canyon

Partager cet article

Repost0

Rechercher

QUOI DE NEUF

Boules à skis

 

le Chiran en poudreuse

 

 

 

 

ski sur la côte bleue

le Cuchon

 

d'anses en ravines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'éperons en avens