24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 18:16

Le 24 août 2013

Après les midis en masque et tuba et les soirées en chaussons d'escalade des jours précédents, on choisit de pratiquer les 2 activités simultanément ou presque, pour ce qu'on appelle de façon un peu ronflante deep water soloing, ou comment grimper au-dessus des flots sans autre protection que celle d'une mer suffisamment profonde en cas de chute. 

20130824tablettes15 (Large)20130824tablettes60 bis (Large)20130824tablettes38 (Large)20130824tablettes75 (Large) 

Le mur déversant du trou du diable ayant déjà été grimpé en juillet, on s'oriente de l'autre côté de la calanque de Figuerolles, pour ma troisième traversée anse du Cannier-crique de Ferrand-grotte des Tablettes, toujours aussi esthétique et ludique avec ses sauts et tyroliennes. Cette fois-ci les nombreuses méduses coincées au fond des fjords de conglomérat ne nous empêcheront pas de tester les magnifiques voies de la grotte des Tablettes, en dévers spéléologique complet  sur des strates colorées de grès et de conglomérat, au-dessus d'une mer chaude et relativement calme, condition sine qua non pour s'essayer à ces itinéraires où le plongeon constitue souvent la seule échappatoire.

20130824tablettes07 (Large)

au départ, près l'échelle de descente vers la crique de Ferrand

20130824tablettes15 (Large)

sur la première tyrolienne

20130824tablettes27 (Large)

entre l'anse de Ferrand et le trou de Jeannette

P8240263 (Large)

photo de Lucie

20130824tablettes30 (Large)

au trou de Jeannette ([sic]), sur les trottoirs d'algues incrustantes caractéristiques de ces pieds de falaises

P8240241 (Large)

option tyrolienne ou escalade pour traverser le fjord, photo de Lucie...

20130824tablettes32 (Large)

... même si l'escalade vire souvent à la nage

20130824tablettes33 (Large)

premier gros dévers

20130824tablettes38 (Large)

dans la traversée déversante, les bras tirent...

20130824tablettes40 (Large)

... avant de lâcher parfois

20130824tablettes41 (Large)

un rocher plus varié à l'approche des tablettes...

20130824tablettes43 (Large)

... et doté de belles strates de grès coloré

20130824tablettes60 bis (Large)

...y'a autant à voir sous l'eau que sur le caillou

20130824tablettes70 (Large)

dans les traversées déversantes de la grotte des Tablettes

20130824tablettes75 (Large)

les chauve-souris bleues en action

20130824tablettes81 bis (Large)

photo de Lucie

20130824tablettes85 (Large)

 

20130824tablettes88 (Large)

une mer plus agitée au retour

20130824tablettes92 (Large)

une pince de crabe en conglomérat

20130824tablettes95 (Large)

Partager cet article

Repost0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 18:13

Le 23 août 2013

Bis repetita pla..., et comme la veille la journée se passera dans le masque de plongée ou sur les chaussons d'escalade, au milieu des saupes de la réserve marine de la côte bleue puis des gargouilles de la falaise du cap Canaille. On parcourera la voie "singeries fines", située dans le secteur du Jas de la Penna au-dessus de Cassis, et constituée de 4 longueurs en 6a/b assez soutenues sur un rocher typé face nord d'abord un peu moussu et délité, puis beaucoup plus coloré et compact dans les 2 longueurs finales.

20130823singeries06 (Large)20130823singeries22 (Large)20130823singeries14 (Large)20130823singeries45 (Large)

4 longueurs, équipé, 6b max

6a+/6a/6b/6a+

20130823singeries06 (Large)

banc de saupes dans la réserve marine de Carry-le-Rouet, le jardin d'éden des poissons comestibles...

20130823singeries14 (Large)

au départ des rappels d'"ouvreur de bouse"

P1020034 (Large)

dans le second rappel sur le rocher tourmenté des soubeyrannes, photo de Nicolas

20130823singeries22 (Large)

dans la très belle L3, de la dalle et des dévers soutenus en 6b 

20130823singeries36 (Large)

dans L4

P1020066 (Large)

à la sortie de L4, photo de Nicolas

20130823singeries45 (Large)

derniers pas d'escalade devant Castelvieil

Partager cet article

Repost0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 21:59

Le 22 août 2013

La mer reste chaude en cette fin d'été, alors que les soirées se font moins étouffantes, de quoi alterner dans les meilleures conditions plongée en masque et tuba au zénith et grimpe au crépuscule. Au programme de la journée découverte du parc marin protégé de la côte bleue et retour sur le grès orangé du cap Canaille de la splendide voie "bourreur de rousse", ou comment marier à quelques heures d'intervalle la mer et les falaises...

20130822bourreur08 (Large)20130822bourreur20 (Large)

20130822bourreur34 (Large)20130822bourreur54 (Large)

Voie "bourreur de rousse", équipé, 6a+ max, 5 longueurs

6a+/6a/4c/6a/6a

20130822bourreur08 (Large)

masque et tuba durant la pause de midi dans la réserve marin de Carry au cap Rousset  

20130822bourreur09 (Large)

... grande réunion de saupes dans l'open space sous-marin

20130822bourreur20 (Large)

un sar, des poissons en abondance et peu craintifs, de l'intérêt d'interdire la pêche et la chasse sous-marine...

20130822bourreur22 (Large)

250 mètres au-dessus des poissons quelques heures plus tard, au départ des rappels d'"ouvreur de bouse" au cap Canaille

20130822bourreur24 (Large)

vue sur le golfe de Cassis

20130822bourreur28 (Large)

contre-jour vers Castelvieil

P1010980

au départ de la délicate L1 de "bourreur de rousse" en 6a+, photo de Nicolas 

20130822bourreur30 (Large)

à la fin de L1

20130822bourreur34 (Large)

sur le pilier de L2

20130822bourreur36 (Large)

la vire de L3

P1010994

photo de Nicolas

20130822bourreur40 (Large)

sortie de L3 devant Cassis

P1010999

dans la très belle L4, photo de Nicolas

P1020018

repos dans L4, photo de Nicolas

20130822bourreur51 (Large)

dans L5, toujours en dévers

20130822bourreur53 (Large)

un jour d'été se termine sur les calanques, la grande Candelle et le Candélon à droite

Partager cet article

Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 17:38

Le 18 août 2013

Après l'arête de la Bruyère parcourue la veille, place à de l'escalade plus soutenue sur une grande voie équipée des Cerces  : le "Ponant neuf", une voie Cambon de 300 mètres d'escalade très homogène en 6a, sur le beau calcaire raide et compact de la tour Termier près du col du Galibier. Une approche courte (guère plus d'une heure depuis le col du Galibier), du bon caillou adhérent et ensoleillé l'après-midi, l'équipement intelligent et de qualité (bien qu'espacé dans les parties en 5), la vue panoramique sur la Meije et le pic Gaspard, une descente en rappel possible à tout instant sur relais équipés, font de cette voie une classique de l'escalade rocheuse équipée en moyenne montagne, mais décidément sans le charme d'une course d'arêtes telle que celle effectuée la veille, plus esthétique et ludique dans la pose des points de protection.

On fera demi-tour dans L8 devant le temps qui se dégrade (les premières gouttes tomberont d'ailleurs à notre retour à la voiture) et la fatigue d'une grimpe exclusivement en tête pour moi, sur des longueurs en 6a bien équipées mais très soutenues et des portions en 5 plus faciles mais engagées.

P101092420130818Cerces23 (Large)

P1010954 (Large)20130818Cerces26

9 longueurs, 300 m, équipé, 6a+ max

mon ressenti 3/6a/5c/4c/6b/6a/6a+/6a, les cotations officielles à mon goût très sévères se situent un cran en-dessous

Demi-tour dans la huitième longueur, restaient 2 longueurs en 6a+ et 5c

20130818Cerces01 (Large)

au départ du col du Galibier, vue vers la pyramide de Rochebrune au-dessus des brumes matinales

20130818Cerces02 (Large)

dans la longue et soutenue L2 en 5c, des cotations plutôt sévères pour des habitués des calanques

P1010924

vue vers les arêtes de la Meije, photo de Nicolas

P1010939

le temps se gâte dans la difficile dalle de L5, là encore des cotations très sévères à mon goût avec un pas bien difficile en fin de longueur (pour lequel 6b ne me choquerait pas...), photo de Nicolas

20130818Cerces08 (Large)

dans la traversée qui fait suite, avant que la face ne se redresse 

P1010954 (Large)

ambiance au relais sommital de la traversée, photo de Nicolas

20130818Cerces23 (Large)

dans les rappels de descente, après le demi-tour météo et fatigue 20130818Cerces25 (Large)

vue sur la face sud-ouest parcourue depuis le pierrier d'approche, trouver la cordée..

20130818Cerces26

sur le chemin du retour

20130818Cerces27 (Large)

face au glacier du Lautaret

20130818Cerces29 (Large)

le paysage lunaire de l'approche, la  partie supérieue de la face sud-ouest de la tour Termier à gauche

Partager cet article

Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 09:00

Le 17 août 2013

Quelques jours après le retour de Madagascar et un mois après l'escalade soutenue et exposée de la voie Kelle au pic sans Nom, reprise de l'alpinisme par une course courte et peu engagée : les arêtes de la Bruyère dans le massif des Cerces. Une journée de plaisir sans stress sur une arête effilée très esthétique mais aussi facile, avec un pas de départ en fissure un peu délicat en 5 patiné puis de belles portions d'escalade aérienne sur le fil. Les pas les moins faciles sont protégés par des pitons, mais on peut aussi s'amuser à coiffer les becquets de sangles et décorer les fissures de coinceurs, tout en admirant, face aux glaciers des Agneaux et de la Meije, les autres cordées évoluer sur la lame de calcaire au-dessus du grand lac des Cerces. Une classique donc largement méritée pour son ambiance exceptionnelle pour ce niveau de difficulté et d'engagement.

20130817Cerces07 (Large)20130817Cerces13 (Large)20130817Cerces25 (Large)20130817Cerces30 (Large)

Traversée nord-sud des arêtes de la Bruyère au départ du pont de l'Alpe.

AD, IV sup maxi

Sommet : 2600 m

Dénivelée : 900 m

20130817Cerces02 (Large)

les Agneaux vus durant l'heure et demi de marche d'approche

20130817Cerces06 (Large)

face à au pic Gaspard et à la Meije

20130817Cerces07 (Large)

'les 3 premiers gendarmes de l'arête, l'attaque se fait en traversée vers la droite par la dalle située sous le second gendarme 

20130817Cerces09 (Large)

entre le second et le troisième gendarme

20130817Cerces12 (Large)

la cordée de poursuivants sur le second gendarme

20130817Cerces13 (Large)

sur le plongeoir...

 

20130817Cerces20 (Large)

une belle ambiance 

20130817Cerces25 (Large)

toujours de beaux points de vue sur l'arête...

20130817Cerces29 (Large)

... et les sommets des Ecrins, ici la Meije et à droite le glacier de l'Homme skié 4 mois plus tôt

P1010868 (Large)

photo de Nicolas

20130817Cerces30 (Large)

sur le dernier gendarme, à droite le trait de neige du couloir Davin skié en 2010

20130817Cerces33

l'une des nombreuses edelweiss du secteur

20130817Cerces38 (Large)

au retour sous la belle falaise de l'aiguillette du Lauzet

Partager cet article

Repost0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 17:08

Le 15 août 2013

Une météo annoncée bien instable sur les Alpes du Sud, et un peu de fatigue de retour de voyage, autant d'arguments pour aller soigner des doigs martyrisés par le rasoir du karst malgache sur les rondeurs du conglomérat des falaises soubeyrannes... On s'oriente vers l'effet papillon, une jolie voie effectivement, avec de très de beaux passages de grimpe dans les feuillets de grès déversants de L2 et L3 ou la L7 en dévers, fissure puis dalle, mais à laquelle il manque peut-être l'ambiance gazeuse et la continuité du secteur Draïoun pour figurer dans les plus belles voies du cap Canaille. C'est en tout cas toujours un bonheur de grimper sur la trinité géologique ciotadienne, les yeux sur les surplombs de grès et la brochette de calanques...

2013081521 (Large)2013081535 (Large)

8 longueurs, équipé, 6c max

6b/6a+/6a+/6b+/7b(A0pour nous)/6a+/6c/6a+

2013081502 (Large)

vue de la marche d'approche

2013081511 (Large)

des fonds marins qui n'ont rien à envier aux calanques

P1010806 (Large)

au départ de la très belle L2, photo de Nicolas

2013081521 (Large)

dans la dalle en 7b, évidemment pasée en tire-clous

P1010817 (Large)

dans L6, longueur de transition, photo de Nicolas

2013081524 (Large)

dans la ruche du relais sommital de L6

2013081525 (Large)

dans L6

2013081528 (Large)

face aux calanques

P1010823 (Large)

à l'attaque de L7, photo de Nicolas

2013081531 (Large)

dans le très beau départ de L7

2013081535 (Large)

sortie de la soutenue L7 en 6c

2013081537 (Large)

au relais sommital de L7

2013081542 (Large)

dans le conglomérat de L8

Partager cet article

Repost0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 13:33

Le 9 août 2013

Court séjour dans le camp de la "vallée des perroquets" située dans le parc national de la montagne des français au-dessus de Diego Suarez. Le secteur offre sur les falaises dominant le camp de superbes voies d'escalade équipées d'une longueur, où l'on grimpe en écarts sur stalactites au-dessus des baobabs et manguiers de la forêt tropicale.

2013 07 28 Madagascar 297 (Large)

vue sur les falaises richement concrétionnées...

2013 07 28 Madagascar 300 (Large)

... au-dessus des baobabs

SAM 3482

en dièdre spéléo dans une voie en 6a+, photo de Lucie

SAM 3483

... un petit air de Krabi en Thaïlande 

SAM 3494

 

SAM 3545

gecko sur son perron, photo de Lucie...

SAM 3550

photo de Lucie

Partager cet article

Repost0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 13:33

Le 8 août 2013

2013 07 28 Madagascar 293 (Large)SAM 34072013 07 28 Madagascar 2872013 07 28 Madagascar 294 (Large)

Demi-journée de balade dans le parc national de la montagne d'ambre, dominant du haut de ses 1500 mètres la savane entourant la ville de Diego Suarez . La pluviométrie abondante de cette montagne isolée la transforme en un véritable château d'eau pour la région et un sanctuaire pour la biodiversité magache, avec en particulier une riche faune aviaire et arboricole.

2013 07 28 Madagascar 285 (Large)

les cascades et paysages verdoyants de la montagne d'ambre

2013 07 28 Madagascar 287

 

SAM 3446 

vue d'ensemble d'un bosquet, trouvez l'animal..., photo de Lucie 

2013 07 28 Madagascar 293 (Large)

vue de détail d'un gecko, expert en camouflage !

2013 07 28 Madagascar 294 (Large)

le merle de roche, espèce endémique du parc national de la montagne d'ambre

SAM 3407

la plus petite espèce de caméléon au monde, le brookesia, photo de Lucie

Partager cet article

Repost0
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 17:38

Les 7 et 11 août 2013

Visite de Diego Suarez et de ses environs immédiats, entre 2 virées dans les îles de Nosy Hara ou le parc national de la montagne d'ambre : une ville aux bâtiments coloniaux décatis sertie dans le beau cadre de sa baie à pain de sucre, un peu à l'image du pays dont la biodiversité exceptionnelle et les infrastuctures héritées de l'époque française se dégradent peu à peu sous l'effet de la pauvreté et de la mal-gouvernance...

2013 07 28 Madagascar diving 201

le marché du dimanche de Diego Suarez, les poissonnières

 

2013 07 28 Madagascar diving 210 (Large)

l'une des nombreuses charrettes à bras, encore communes à Madagascar

2013 07 28 Madagascar diving 211 (Large)

la marchande de charbon, combustible courant dans le pays, pour le plus grand mal des forêts malgaches. De récentes plantations d'eucalyptus, arbre à la croissance parmi les plus rapides, tentent de résoudre le problème... à la racine !

 

2013 07 28 Madagascar diving 215 (Large)

la marchande de fruits et légumes

2013 07 28 Madagascar 275 (Large)

au début de la balade des 3 baies, vue sur les couleurs de l'Océan Indien

2013 07 28 Madagascar 277 (Large)

devant les grosses vagues levées par le vent fort constant de l'hiver austral

2013 07 28 Madagascar 280 (Large)

le karst ciselé par l'érosion

2013 07 28 Madagascar 284 (Large)

Partager cet article

Repost0
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 10:29

Du 4 au 7 août 2013

2013 07 28 Madagascar 173 (Large)2013 07 28 Madagascar 253 (Large)2013 07 28 Madagascar diving 119 (Large)2013 07 28 Madagascar 234

Après une journée de taxi-brousse pour rallier Diego Suarez depuis Nosy Be, les genoux dans le menton durant 7 heures pour avaler les 120 km (et beaucoup plus de nids-de-poules), place à 3 jours de repos sportif  au large de Diego dans le parc national marin de Nosy Hara. Un camp a été créé par un grimpeur français installé à Madagascar sur la petite île de Nosy Andatsara, petit paradis tropical protégé du tourisme de masse par son caractère sacré et son appartenance au parc national marin : http://www.newsearoc.com

Pas de marina ou de cube de béton, mais des huttes en paille sur le sable et des plaquettes sur les falaises de tsingy dominant les récifs coralliens encore intacts. On passe donc des murs de karst exceptionnellement abrasif (j'ai percé un chausson en quelques longueurs) aux tables de corail, des chaussons aux palmes et  des geckos léthargiques aux poissons clowns hargneux en quelques mètres de plage. Un séjour à l'écart du temps, seulement rythmé par le ressac des eaux vertes et les tortues âgées de quelques secondes ou décennies...

2013 07 28 Madagascar 153 (Large)

arrivée sur Nosy Andantsara, le camp à gauche

2013 07 28 Madagascar 158 (Large)

la plage de sable corallien

2013 07 28 Madagascar 173 (Large)

dans le secteur NSR

mada034

grimpe sur stalactite, photo de Christian

mada038

photo de Christian

2013 07 28 Madagascar 192 (Large)

gecko au camp

2013 07 28 Madagascar diving 088 (Large)

il fait un peu chaud sur la falaise, corail mou à quelques mètres du rivage...

2013 07 28 Madagascar diving 093 (Large)

un récif corallien encore intact, riche et coloré

2013 07 28 Madagascar diving 097

 

2013 07 28 Madagascar diving 118 (Large)

poisson-clown montant la garde

2013 07 28 Madagascar diving 119 (Large)

 

2013 07 28 Madagascar 199 (Large)

séchage sur les couennes du secteur...

2013 07 28 Madagascar 200 (Large)

... bien abrasives

2013 07 28 Madagascar 211

derniers rayons sur la plage...

2013 07 28 Madagascar 239 (Large)

... et premiers jours de tortues sur Nosy Anjombavola le lendemain

2013 07 28 Madagascar 219 (Large)

on sort de l'oeuf tout humide, se roule dans le sable...

2013 07 28 Madagascar 221

... puis court du haut de ses petites pattes, parmi ces fichus morceaux de coraux...

2013 07 28 Madagascar 230

... au risque de trébucher...

2013 07 28 Madagascar 234

... toujours la tête dans le sable...

P8060203

... et au milieu d'énormes bipèdes qui vous harcèlent, photo de Lucie...

2013 07 28 Madagascar 236

... avec des doigts plus grands que vous...

P8060197

... toujours ce slalom entre les paparazzis, photo de Lucie

2013 07 28 Madagascar 217

... mais on atteint enfin la piscine au bout !

2013 07 28 Madagascar diving 151 (Large)

dans le récif quelques minutes plus tard, la jeunesse passe si vite...

2013 07 28 Madagascar 245 (Large)

retour à la grimpe parmi les fleurs de pachypodium, après le spectacle impromptu de l'éclosion en plein jour

2013 07 28 Madagascar 253 (Large)

sur le 5c du secteur Mozambique sur Nosy Anjombavola

2013 07 28 Madagascar 256 bis

juste au-dessus de la plage... aux tortues

2013 07 28 Madagascar diving 127 (Large)

on se rafraîchit au milieu des poissons-clowns

2013 07 28 Madagascar diving 129

un poisson plus présent qu'à Nosy Andantsara

2013 07 28 Madagascar diving 130

idole des maures

2013 07 28 Madagascar diving 131

poisson-coffre

2013 07 28 Madagascar diving 134

bénitiers et corail cerveau

2013 07 28 Madagascar diving 136

poisson ange

2013 07 28 Madagascar diving 146

 

2013 07 28 Madagascar diving 149

baliste

P8060210

photo de Lucie

SAM 3308

toujours de belles couleurs sur la terre ferme, photo de Lucie

2013 07 28 Madagascar diving 154 (Large)

séance de deep water soloing sur Nosy Andatsara

2013 07 28 Madagascar diving 163 (Large)

photo de Lucie

2013 07 28 Madagascar diving 167 (Large)

un caillou très travaillé

2013 07 28 Madagascar diving 175 (Large)

 

2013 07 28 Madagascar diving 177 (Large)

 

2013 07 28 Madagascar diving 179 (Large)

 

2013 07 28 Madagascar diving 185 (Large)

photo de Lucie

Partager cet article

Repost0

Rechercher

QUOI DE NEUF

Boules à skis

 

le Chiran en poudreuse

 

 

 

 

ski sur la côte bleue

le Cuchon

 

d'anses en ravines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'éperons en avens