3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:56

Le 30 mars 2013

Ascension à skis du sommet du Tretindanibba par son versant est au départ du lac de Eidsvatnet.

En ce troisième jour à explorer les montagnes dominant le photogénique fjord de Geiranger on s'oriente vers les sommets en rive droite de la route Geiranger-Eidsdal, et plus particulièrement vers la classique du coin avec son panorama sommial à 180° sur les fjords de Sunnylvsfjorden et de Storfjorden. Mais la paysage ne suffit pas à nos spatules, et c'est par la superbe pente est directe, bien raide sous l'énorme corniche sommitale, que nous profiterons de la poudreuse légère bien conservée par le froid intense...

2013 03 27 Geiranger 163 (Large)14

Sommet : 1500 m

Dénivelée : 1100 m (+300 m de remontée au Nonshaugen depuis la cote 1100)

Difficulté : 3.1 pour la voie normale, 4.2 pour la variante de la face est directe avec un court départ à 50° sous la corniche puis 100 m à 45°

2013 03 27 Geiranger 149 (Large)

dans les moutonnements à 1000 m

 

2013 03 27 Geiranger 150 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 153 (Large)

sur l'esthétique arête est, dont il faut s'échapper à gauche pour éviter le bastion rocheux sommital

 

14 

sous la grosse corniche de la pente est directe, au-dessus du (petit) glacier est, on ne cassera pas la croûte ici, photo de Nicolas

2013 03 27 Geiranger 158 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 160 (Large)

courte traversée en crampons pour sortir à gauche de la corniche

 

2013 03 27 Geiranger 163 (Large)

arrivée au sommet au-dessus du fjord de Sunnylvsfjorden à l'ouest...

 

2013 03 27 Geiranger 167 (Large)

... et du fjord de Storfjorden à l'est

 

pano 2

panoramique à 180° (cliquer pour agrandir)

 

2013 03 27 Geiranger 181 (Large)

départ à skis sous la corniche dans les traces de montée

 

2013 03 27 Geiranger 187 (Large)

des norvégiens en télémark en profitent

 

2013 03 27 Geiranger 189 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 193 (Large)

vue vers la calotte glaciaire du Saetertverfjellet (!) skiée la veille

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:49

Le 29 mars 2013

Ascension à skis de la calotte glaciaire du Saetertverfjellet par son versant ouest en AR, au départ du col 650 m dominant le village de Geiranger. Repéré la veille du parking de départ, cette belle face continue et assez soutenue pile face au fjord de Geiranger ne pouvait qu'attirer nos spatules, et après quelques heures d'effort dans cette face partiellement remontée en crampons nous parvenons sur le dôme glaciaire sommitale à 1700 m, avant une plongée à skis vers le fjord 1600 m plus bas, dans une poudreuse sur fond dur, parfois croûtée, volant au-dessus du Grand Bleu. Encore une bonne journée de rando à la norvégienne, avant de poursuivre le triptyque snow, sauna and sun près du poêle de l'hôtel...

2013 03 27 Geiranger 096 (Large)2013 03 27 Geiranger 131 (Large)2013 03 27 Geiranger 139 (Large)60 bis

Sommet : 1700 m

Dénivelée : 1100 m (+ 100 m de montée au Laushornet)

Difficulté : 4.2, avec une section à un peu moins de 40° de pente moyenne entre 800 et 1300 m, avec de courtes portions à 45°, exposition non négligeable en neige dur 

2013 03 27 Geiranger 143 bis (Large)

l'itinéraire du jour vu depuis les pentes est de l'Eidshornet en face, en haut à droite le détour panoramique vers l'antécime du Laushornet 

2013 03 27 Geiranger 087 (Large)

fin de l'approche sous la pente ouest

2013 03 27 Geiranger 089 (Large)

au-dessus du fjord et de ses cascades glacées dévalant à la mer

 

2013 03 27 Geiranger 092 (Large)

on porte sur une neige dure qui se prête bien au cramponnage

 

jours 1 +á 3 norv+¿ge Geiranger (43) (Large)

sous le crux à 1100 m, photo de Nicolas

2013 03 27 Geiranger 095 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 096 (Large)

au-dessus du miroir d'eau salée

 

2013 03 27 Geiranger 100 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 103 (Large)

en émergence des eaux

 

2013 03 27 Geiranger 105 (Large)

 

 

2013 03 27 Geiranger 108 (Large)

dernière pente raide avant le sommet du Laushornet

 

2013 03 27 Geiranger 110 (Large)

au sommet du Laushornet

 

2013 03 27 Geiranger 126 (Large)

sur l'immense calotte glaciaire du sommet du Saetertverfjellet 

 

jours 1 +á 3 norv+¿ge Geiranger (56) (Large)

photo de Nicolas

 

60 bis

sur le plongeoir de 1700 m vers la mer, photo de Nicolas

 

jours 1 à 3 norvège Geiranger 61bis (Large)

photo de Nicolas

 

2013 03 27 Geiranger 131 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 135 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 139 (Large)

une neige généralement bonne, mais sans l'orgie de poudre de la veille

 

2013 03 27 Geiranger 140 (Large)

dans le crux, sur une neige heureusement bien dégelée

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:45

Le 28 mars 2013

Après la mise en bouche de la veille au-dessus d'Andalsnes, le cap est mis vers le sud afin de rejoindre l'objectif premier du voyage, à savoir Geiranger et son fjord icone des fjords norvégiens, avec ses méandres entre des versants de 1500 m de haut plongeant directement à l'eau en falaises coupées de cascades, de glace en saison froide. Le caractère touristique du fjord permet d'y trouver des hébergements hors saison estivale, en chambres d'hôte ou hôtel de luxe qui brade son sauna, jacuzzi et buffet de langoustines pour (tenter) de remplir ses centaines de chambres.

On s'oriente vers un beau vallon partant du col routier situé entre Eidsdal et Geiranger, et après plusieurs reconnaissances des skis ou du regard seule la troisième combe nord permet de rejoindre la crête faitière dominant le vallon.  Nous longerons la magnifique arête sommitale ourlée de corniches sous le soleil mais un froid mordant qui nous assurera une poudreuse d'une légèreté exceptionnelle à la descente.

2013 03 27 Geiranger 052 (Large)DSCF1707 (Large)

 

Sommet : 1600 m

Dénivelée : 1000 m (+300 m du à une tentative dans la combe nord du Saetertverfjellet, qui débouche sur un verrou glaciaire infranchissable, les inconvénients du ski à vue...)

Difficulté : 3.1, une courte section à 40° à 1100 m

 

2013 03 27 Geiranger 018 (Large)

sur la route entre Andalsnes et Valldal

 

2013 03 27 Geiranger 021 (Large)

arrivée du ferry permettant de rejoindre Eidsdal

 

2013 03 27 Geiranger 196 bis (Large)

l'itinéraire parcouru, vue depuis le sommet du Nonshaugen skié 2 jours plus tard

 

2013 03 27 Geiranger 034 (Large)

dans la tentative avortée de la première combe nord

 

2013 03 27 Geiranger 036 (Large)

demi-tour vu l'allure du ressaut au centre, ça passera finalement par la troisième combe...

 

2013 03 27 Geiranger 042 (Large)

à 1500 m sur le glacier nord du Grandevassegga

 

2013 03 27 Geiranger 044 (Large)

sur l'arête sommitale

 

2013 03 27 Geiranger 050 (Large)

 

DSCF1685 (Large)

sur l'arête, photo de Régis

 

2013 03 27 Geiranger 052 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 053 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 055 (Large)

la neige est tellement légère qu'elle reste suspendue dans les rayons de soleil

 

2013 03 27 Geiranger 057 (Large)

début de descente sur le glacier nord

 

2013 03 27 Geiranger 059 (Large)

 

DSCF1707 (Large)

poudreuse de cinéma sous le glacier, photo de Régis

 

2013 03 27 Geiranger 061 bis (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 065 (Large)

400 m plus bas, ça tourne toujours avec les oreilles

 

2013 03 27 Geiranger 067 (Large)

 

2013 03 27 Geiranger 070 (Large)

le glacier nord vu au soleil couchant

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:42

Les 27 mars et 2 avril 2013

Lundi 25 mars, on prend les dernières prévisions météo aux 4 coins de l'Europe, et vu la douceur pluvieuse annoncée sur les Balkans le rituel annuel de la semaine de ski exotique aura pour cadre les fjords de Scandinavie, pour de mon côté une troisième session en Norvège, après les boeufs musqués cotoyés sur le Snohetta en 2007 et les plages de sable blanc des îles Lofoten en 2009. Une fois atterris à Oslo (pour un vol AR à 150 €, vive les réservations de dernière minute), ne reste plus qu'à avaler les 500 km de route entre la capitale et Andalsnes.

La météo s'avèrera effectivement globalement conforme aux prévisions, avec du beau temps froid (en général 0°C en bord de mer) durant 4 journées et 3 plus nuageuses, dont 1 passée dans le sauna et le jacuzzi des hôtels de Geiranger, aux prix bradés en saison froide, et 2 dans de beaux couloirs repérés depuis la route Dombas-Andalsnes et parcourus à vue en faces sud du Hornvatnet et Romsdalhornet face au mur des Trolls.

2013 03 27 Geiranger 287 (Large)(49)

Sommet : entre 900 et 1000 m pour les 3 couloirs parcourus

Dénivelée : entre 800 et 900 m pour chaque couloir (avec un départ à skis à 100 m en bord de voie ferrée !)

Difficulté : entre 4.1 et 4.3 suivant les couloirs, avec de courtes portions à 45° et des sections plus ou moins longues à 40°, faible exposition

2013 03 27 Geiranger 005 (Large)

J1 : remontée du couloir après un départ à... 16h30 de la voiture

 

2013 03 27 Geiranger 007 (Large)

J1 : sous l'une des innombrables cascades de glace du secteur, des couloirs sud à éviter par redoux...

 

2013 03 27 Geiranger 012 (Large)

J1 : sous les épées

 

jours 1 +á 3 norv+¿ge Geiranger (13) (Large)

J1 : au début du tiers supérieur, photo de Nicolas

 

2013 03 27 Geiranger 013 (Large)

J1 : avant de faire demi-tour... à 18h30

 

2013 03 27 Geiranger 017 (Large)

J1 : traversée de la voie ferrée pour rejoindre la voiture !

 

2013 03 27 Geiranger 297 (Large)

J7 :  vue de la branche de droite du couloir, intégralement remontée à skis

 

2013 03 27 Geiranger 268 (Large)

J7 : une belle ambiance alpine entre parois de granite plâtré de poudreuse ou de glace

 

2013 03 27 Geiranger 269 (Large)

J7 : dans le dernier tiers de la branche de droite

 

dern

J7 : photo de Nicolas

 

2013 03 27 Geiranger 270 (Large)

J7 : arrivée au cul-de-sac de la branche de droite, piolets-traction et broches nécessaires pour la suite...

 

(28)

J7 : au chaussage sous les cascades, photo de Nicolas

 

2013 03 27 Geiranger 276 (Large)

J7 : début de descente

 

2013 03 27 Geiranger 278 (Large)

J7 : dans la branche de gauche, plus rectiligne et encaissée

2013 03 27 Geiranger 282 (Large)

J7 : toujours beaucoup d'ambiance...

 

2013 03 27 Geiranger 287 (Large)

J7 : ... sous les cascades de glace

 

2013 03 27 Geiranger 290 (Large)

J7 : descente dans la poudreuse du sommet de la branche de droite

 

2013 03 27 Geiranger 293 (Large)

 

60

J7 : photo de Nicolas

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 11:28

Le 16 mars 2013

Journée de grimpe sur la face ouest du plateau de Castelvieil, avec une combinaison de "rêve de pierre" puis du "pilier de l'erreur". De la belle escalade variée avec cet enchaînement un peu hétéroclite : dalle à gouttes d'eau ou fissure dièdre dans le bas du "rêve de pierre", puis un intermède de grimpe en fissure à renfougne au départ du "pilier de l'erreur", avant de retouver ce calcaire exceptionnellement adhérent de la dernière longueur de "rêve de pierre", voie qui porte décidément bien son nom ! La substantifique moelle de l'escalade dans les calanques, sur les gouttes d'eau du rocher,  juste au-dessus des embruns salés, dans ce secteur sauvage d'accès face aux calanques de l'Oule et du Devenson.

2013 03 16 revedepierre 011 (Large) 

6 longueurs, équipé, 6a+/6a+/5c/5c+/6a/6a 

L'équipement de la première longueur du "pilier de l'erreur" a été complété de quelques plaquettes, ce qui rend les coinceurs et autres friends superflus.

2013 03 16 revedepierre 003 (Large)

l'enfilade des calanques vue depuis le plateau de Castelvieil 

 

2013 03 16 015 (Large)

après les 3 rappels d'accès depuis le plateau de Castelvieil, dans la courte longueur de traversée permettant d'atteindre le départ de "rêve de pierre", photo de Lucie

 

2013 03 16 017 (Large)

sur la dalle de L1, photo de Lucie 

 

2013 03 16 revedepierre 011 (Large)

dans L1, une belle ambiance juste au-dessus de la Grande Bleue...

 

2013 03 16 revedepierre 024 (Large)

... et un beau rocher à gouttes d'eau 

 

2013 03 16 021 (Large)

dans le dièdre de L2, photo de Lucie 

 

2013 03 16 revedepierre 034 (Large)

dans L2 

 

2013 03 16 revedepierre 052 (Large)

sortie de L3 sur la vire de la traversée Ramond 

 

2013 03 16 revedepierre 055 (Large)

dans L1 du "pilier de l'erreur", de la renfougne en fissure un peu déroutante 

 

2013 03 16 revedepierre 057 (Large)

la traversée aérienne de L2 du "pilier de l'erreur" 

 

2013 03 16 revedepierre 072 (Large)

sortie de L3 du "pilier de l'erreur" 

 

2013 03 16 revedepierre 077 (Large)

vue vers l'île du Riou sous les prémisses de la perturbation

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 20:39

Le 10 mars 2013

Parcours des 2 premières parties des 3 que compte "Armata Calanca", qui monte à la grande Candelle depuis la base orientale du socle en 10 longueurs et 300 m d'escalade, homogène dans le 6a/6a+ pour les 6 premières longueurs parcourues ce jour. Voie moderne à l'escalade superbe, en excellent rocher souvent à gouttes d'eau, aux longueurs soutenues et longues (souvent 40 m), variée (principalement en dalle et fissure raide, mais parfois en dièdre ou petit dévers), très bien équipée (juste assez de points pour ne pas se faire peur, mais laissant la plupart des pas obligatoires), un régal tout du long des 200 m d'escalade au-dessus de la calanque de l'oeil de verre et en face du surplomb de la Concave.

Un seul bémol à cet enthousiasme, le manque d'ambiance et de continuité dans ces 6 longueurs parfois un peu végétatives et souvent coupées de vires voire de sections de marche. 

2013 03 10 armata 013 (Large)

6 longueurs, équipé, 6a+/6a+/5c+/6a/6a/6a+

A noter 2 premières longueurs vraiment soutenues, avec 2 pas bien retors à froid dans L1...

 

2013 03 10 armata 001 bis (Large)

la calanque des pierres tombées, c'est le printemps pour les premiers baigneurs 

 

 

2013 03 10 001 (Large)

dans L1, délicate et soutenue en 6a++, photo de Lucie 

 

2013 03 10 010 (Large) 

vue du relais de L1, photo de Lucie

 

2013 03 10 armata 006 (Large)   

sortie de L2 

 

2013 03 10 armata 009 (Large)

dans le beau pilier à gouttes d'eau de L3 

 

2013 03 10 armata 013 (Large) 

 

2013 03 10 020 (Large) 

dans L5, photo de Lucie

 

2013 03 10 armata 016 (Large)

L5 

 

2013 03 10 armata 019 (Large)

sortie de L5 aux derniers rayons 

 

2013 03 10 021 (Large)   

photo de Lucie

 

2013 03 10 armata 020 (Large)

au relais sommital de L5 

 

2013 03 10 025 (Large) 

juste avant le pas en Dülfer de L6, photo de Lucie 

 

2013 03 10 armata 024 (Large)

sortie de L6

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 19:27

Le 9 mars 2013

Petite après-midi d'escalade après les pluies de la matinée sur la face sud de la tête de la Melette, avec les 2 longueurs de "hop-hop ou les délices de Capoue", suivies des 2 dernières longueurs de la voie des plaques afin de sortir au sommet. Joli enchaînement, constitué de 4 courtes longueurs en bon rocher adhérent, avec un crux au départ de L2 bien délicat.

Descente en 2 rappels au pied de la face.

2013 03 09 delices Capoue 003 (Large) (1) 

à la fin de l'approche, devant l'enfilade de calanques

 

2013 03 09 delices Capoue 003 (Large) (2)

dans L1

 

2013 03 09 delices Capoue 003 (Large) (3)

dans L2

 

2013 03 09 delices Capoue 003 (Large) (4) 

sortie de L2

 

6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 22:06

Le 6 mars 2013

 

Balade sur le sentier des douaniers de la côte bleue, entre Niolon et Ensuès, avec de superbes perspectives sur la mer démontée par la tempête d'est. Une ambiance toute bretonne parmi la lande sous forme de maquis et le ciel bas...

 

2013 03 06 Niolon 004 (Large)

vue depuis la presqu'île du Moulon vers la plage de l'Erevine

 

2013 03 06 Niolon 006 (Large)

détail de la tour génoise protégeant la plage de l'Erevine

 

2013 03 06 Niolon 010 (Large)

3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 18:58

Le 3 mars 2013   

Après la traversée de chourum de la veille, plus intéressante pour son paysage pour la glisse, place à une belle pente raide en face sud de la tête des Vachères, dans une ambiance toujours marquée Dévoluy entre pinacles rocheux en assiettes de calcaires et chourum sur la crête faîtière. J'avais déjà parcouru un couloir dans cette large pente sud en 2012, plutôt à l'est, et l'objectif était ce jour de parcourir le plus raide couloir du secteur, situé juste à l'aplomb du sommet de la tête des Vachères à l'extrémité occidentale, mais l'exposition pas négligeable de ce couloir au-dessus de rochers déneigés, la neige déjà bien molle à 10h30 et la démotivation du partenaire en décideront autrement.

Place donc à un plan B par un couloir esthétique situé quelques centaines de mètres plus à l'est, mais qui s'achève rapidement par une pente mixte de rochers et de glace. Un peu de cramponnage en pointes avant puis une traversée exposée m'amèneront sur des pentes plus accueillantes débouchant facilement sur la crête sommitale, au niveau d'un chourum traversant ourlé de stalactites de glace... Ne voulant pas désescalader le passage scabreux du bas de la face , je tire à gauche durant la descente pour rejoindre la pente skiée l'année précédente, en version beaucoup plus enneigée... Vu l'heure encore matinale on se décide à monter au sommet du Chauvet au retour, mais ses pentes nord-est ne tiendront pas leur promesse de poudreuse, même si elles permettront encore de dessiner sa trace...

2013 03 02 03 Devoluy 060 bis (Large)

Couloir sud de la crête des Vachères au départ du col du Festre

Itinéraire suivi : col du Festre 1450 m - le Collet 1950 m - les Prés du col 1800 m- brèche du "chourum" sur la crête des Vachères 2350 m - les Prés du col 1800 m - le Chauvet 2100 m - col du Festre 1450 m

Sommet : 2350 m

Dénivelée : 1350 m 

Difficulté : 5.1, 300 m à 45° de moyenne, montée délicate par l'itinéraire suivi, 2 m de mixte sur glace et rochers, puis traversée exposée au-dessus d'une barre 

2013 03 02 03 Devoluy 048 (Large) 

vue du Collet vers les pentes sud des Vachères, en rouge l'itinéraire de montée, en bleu celui de descente 

 

2013 03 02 03 Devoluy 050 (Large)

dépeautage au Collet 

 

2013 03 02 03 Devoluy 051 (Large)

dans la poudreuse à la descente du versant nord de la tête de Merlant 

 

2013 03 02 03 Devoluy 054 (Large)

harde de chamois près de Serre Long 

 

2013 03 02 03 Devoluy 055 (Large)

sous le couloir de la tête des Vachères, avant d'y renoncer... 

 

2013 03 02 03 Devoluy 057 (Large)

à 2150 m devant le roc et la tête de Garnesier 

 

2013 03 02 03 Devoluy 060 bis (Large)

belle ambiance Dévoluy au début du couloir de montée, avant qu'il ne se transforme en goulotte... 

 

IMAG0199 (Medium)

à la montée dans le bas du couloir, on devine le passage en goulotte entres les 2 pentes de neige à droite, photo de William

 

2013 03 02 03 Devoluy 061 (Large)

au chourum de sortie sur la crête sommitale 

 

2013 03 02 03 Devoluy 063 (Large)

vue de la crête vers le massif des Ecrins 

 

2013 03 02 03 Devoluy 070 (Large)

la tête de Garnesier derrière le rideau de stalactites 

 

2013 03 02 03 040 (Medium)

à la descente à mi-pente, photo de Lucie

 

2013 03 02 03 049 (Medium)

à la descente au-dessus de la fissure de reptation (petit saut à prévoir), photo de Lucie

 

2013 03 02 03 Devoluy 075 (Large)

dans le vallon des Aiguilles 

 

2013 03 02 03 Devoluy 077 (Large)

arrivée au sommet du Chauvet 

 

2013 03 02 03 Devoluy 081 (Large)

un raquetteur devant les rochers de la combe de la Cluse 

 

2013 03 02 03 Devoluy 085 (Large)

les pentes nord-est du Chauvet, en neige déjà lourde mais permettant encore de traçer...

3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 18:54

Le 2 mars 2013

WE de ski de randonnée dans le massif du Dévoluy, bien enneigé cette saison, massif où la voie des chourums au Grand Ferrand m'a laissé un grand souvenir. L'objectif du jour est de parcourir un itinéraire également original et audacieux à travers ces chourums (grotte dans le jargon local) dans le calcaire ruiniforme, mais dans une optique d'initiation au ski de rando et à l'alpinisme, et donc sans la longueur et l'engagement de la face est du Grand Ferrand. Le chourum de la traversée héroïque, popularisé entre autres par la course de la grande trace, offre justement un magnifique itinéraire, peu engagé et technique en cet hiver où le gros enneigement n'a laissé qu'une brève section rocheuse à l'entrée, d'ailleurs encore équipée d'une corde fixe. On s'encorde quand même histoire de sortir le matériel d'alpinisme transporté à la sueur du front et des mollets, mais l'ascension de la grotte se fait dans un vrai escalier taillé par nos précédesseurs dans la poudreuse tassée, des conditions parfaites pour une première en crampons !

J'avais pour objectif initial la montée au plateau de Bure par la combe Ratin depuis la sortie du chourum, mais l'heure tardive me contraint au demi-tour à 2400 m, avant une descente dans une neige toujours trafolée mais bien variable, de la poudreuse sommitale à la soupe du bas en passant par du carton... 

2013 03 02 03 Devoluy 033 (Large)

Combe Ratin par le chourum de la traversée héroïque

Sommet : 2400 m

Dénivelée : 1000 m (1450-2100-2050-2400-1450)

Difficulté : 3.1   

2013 03 02 03 Devoluy 001 bis (Large)

à 1850 m sous les belles falaises colorées de la face ouest du pic de Corne 

 

2013 03 02 03 Devoluy 002 (Large)

dans la rampe d'accès à la traversée héroïque

 

2013 03 02 03 Devoluy 003 (Large)

à l'approche du chourum et de ses 2 fenêtres au plafond

 

2013 03 02 03 005 (Medium)

vue d'ensemble

 

2013 03 02 03 Devoluy 007 (Large)

avant le court passage sur rocher 

 

2013 03 02 03 Devoluy 027 (Large)

 

2013 03 02 03 Devoluy 030 (Large)

un petit air d'arches interferrantes, mais avec un accès beaucoup plus facile... 

 

2013 03 02 03 Devoluy 033 (Large)

la lumière à la fin du tunnel de calcaire... 

 

 

 

2013 03 02 03 Devoluy 038 (Large)

à la sortie du chourum 

 

2013 03 02 03 Devoluy 039 (Large)

 

2013 03 02 03 Devoluy 043 (Large)

vue de la combe Ratin vers le pic de Corne, au dernier plan les Ecrins 

 

2013 03 02 03 Devoluy 047 (Large)   

fin de journée devant le versant ouest du pic Ponsin

Rechercher