8 août 2023 2 08 /08 /août /2023 16:43

Le 8 août 2023

N-ième retour en kayak à l’Erevine et au Moulon au départ de Méjean, impossible de se lasser de cette crique aux couleurs caribéennes (étonnamment peu fréquentée ce jour) et de ces falaises blanches ou oranges creusées de nombreuses grottes. Par contre pas de baignade ce jour vu la température de la mer proche des 16°C après le long épisode de mistral des jours précédents !

le Méjean calcaire : la calanque de l'Erevine, peu fréquentée en cette pleine saison estivale (la faute à la mer à 17°C ?), et de retour de la cueillette des figues
le Méjean calcaire : la calanque de l'Erevine, peu fréquentée en cette pleine saison estivale (la faute à la mer à 17°C ?), et de retour de la cueillette des figues

le Méjean calcaire : la calanque de l'Erevine, peu fréquentée en cette pleine saison estivale (la faute à la mer à 17°C ?), et de retour de la cueillette des figues

le Méjean des marnes oranges et grises : la grotte bleue et la crique est de la calanque de Figuières, pas surpeuplée non plus !
le Méjean des marnes oranges et grises : la grotte bleue et la crique est de la calanque de Figuières, pas surpeuplée non plus !

le Méjean des marnes oranges et grises : la grotte bleue et la crique est de la calanque de Figuières, pas surpeuplée non plus !

7 août 2023 1 07 /08 /août /2023 19:00

Le 7 août 2023

Retour sur ce bel itinéraire de randonnée du vertige, dont le topo détaillé figure ici

http://deprovenceetdailleurs.net/2022/12/autour-du-puy.html

La sortie du jour permettra de s’y abriter du mistral sur cette côte exposée au sud et dans ses grottes traversantes… et de s’y approvisionner en figues dont le bas des vallons regorge actuellement !

le tunnel traversant au départ dans le poudingue
le tunnel traversant au départ dans le poudingue

le tunnel traversant au départ dans le poudingue

la traversée au niveau de la calanque du Puy
la traversée au niveau de la calanque du Puy
la traversée au niveau de la calanque du Puy

la traversée au niveau de la calanque du Puy

de nombreuses figues mures et donc autant de pauses gourmandes sur l'itinéraire aujourd'hui

de nombreuses figues mures et donc autant de pauses gourmandes sur l'itinéraire aujourd'hui

7 août 2023 1 07 /08 /août /2023 18:54

Le 6 août 2023

Après la découverte de la magnifique et méconnue chapelle troglodyte Saint-Michel 5 ans plus tôt
http://deprovenceetdailleurs.net/2018/09/au-fil-du-tuf.html
retour sur les rives de l’Argens pour y découvrir en randonnée le vallon Sourn sous les falaises de Châteauvert bien connues des grimpeurs, puis le Pont de Saint-Sumian en amont, au départ de la Chute du Tombereau (puisque l’accès par le hameau de la Cloche est interdit…). C’est toujours surprenant de parcourir la Provence verte - des rivières serpentant dans une dense forêt de feuillus - à seulement quelques dizaines de kilomètres de la garrigue clairsemée et rocailleuse de l’ouest des Bouches-du-Rhône. Le pont de Saint-Sumian, vestige de l’époque gallo-romaine, vaut le détour avec ses soutènements couverts de tuf  au-dessus des eaux vertes de l’Argens, et son canal ou grotte traversante de part et d’autre de la rivière.

le vallon Sourn juste en aval de Châteauvert
le vallon Sourn juste en aval de Châteauvert
le vallon Sourn juste en aval de Châteauvert
le vallon Sourn juste en aval de Châteauvert
le vallon Sourn juste en aval de Châteauvert

le vallon Sourn juste en aval de Châteauvert

le pont gallo-romain de Saint-Sumian et ses formations de tuf au-dessus de l'Argens
le pont gallo-romain de Saint-Sumian et ses formations de tuf au-dessus de l'Argens
le pont gallo-romain de Saint-Sumian et ses formations de tuf au-dessus de l'Argens
le pont gallo-romain de Saint-Sumian et ses formations de tuf au-dessus de l'Argens
le pont gallo-romain de Saint-Sumian et ses formations de tuf au-dessus de l'Argens

le pont gallo-romain de Saint-Sumian et ses formations de tuf au-dessus de l'Argens

le canal secondaire rive gauche et le tunnel traversant rive droite
le canal secondaire rive gauche et le tunnel traversant rive droite

le canal secondaire rive gauche et le tunnel traversant rive droite

5 août 2023 6 05 /08 /août /2023 20:28

Le 5 août 2023

Après le ravin parcouru en eaux vives de la veille, descente d’un canyon sec à cette époque de l’année, celui de l’Artuby qui se parcourt du pont éponyme jusqu’à sa confluence avec le Verdon au niveau de la Mescla. Le canyon espéré complètement sec présentera malheureusement quelques vasques non vides - en l’occurrence pleines d’une eau croupie, noire, malodorante et avec du gaz généré par la fermentation de déchets végétaux – et une vasque par contre vide qui pourrait être piège si l’on n’est pas capable de grimper en solo quelques mètres de 4 sur rocher poli et couvert de feuilles mortes (dans ce cas le petit serpent coincé en bas dans cette même vasque partagera votre infortune !). Nonobstant ces considérations, c’est une belle descente alternant chaos de blocs rocheux et encaissements rarement prononcés (jusqu’à moins de 1 mètre de large), avant l’arrivée sur les plages de la Mescla et les eaux (enfin vives et vertes !) du Verdon. Un parcours en conditions plus aquatiques s’avèrera évidemment plus ludique, mais attention aux nombreux pièges (siphons…) que la configuration du canyon en conditions sèches laisse craindre…

en amont du Pont de l'Artuby et de son saut à l'élastique
en amont du Pont de l'Artuby et de son saut à l'élastique

en amont du Pont de l'Artuby et de son saut à l'élastique

à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies
à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies

à l'aval, un encaissement souvent impressionnant dans un chaos de blocs, mais une poignée de vasques malheureusement encore pleines... et croupies

final à la Mescla dans le Verdon et ses eaux... propres !

final à la Mescla dans le Verdon et ses eaux... propres !

vue sur le méandre de la Mescla depuis le belvédère éponyme et sur le début de la sente de remontée en rouge
vue sur le méandre de la Mescla depuis le belvédère éponyme et sur le début de la sente de remontée en rouge

vue sur le méandre de la Mescla depuis le belvédère éponyme et sur le début de la sente de remontée en rouge

5 août 2023 6 05 /08 /août /2023 20:24

Le 4 août 2023

Première journée canyon au départ d’Annot, vers le ravin Saint-Jean (appelé Clue de Rouaine sur IGN) situé au bord de la Route Napoléon, parcouru uniquement dans sa partie aval. C’est un canyon court mais esthétique, notamment pour sa succession inaugurale de vasques suspendues, mais aussi pour la courte randonnée aquatique terminale dans les gorges de la Galange sous l’ancien pont Saint-Joseph, tant mieux pour son ampleur limitée vu qu’on essuiera à l’arrivée les premières gouttes de l’orage en avance par rapport aux prévisions météo du matin !

l'enchaînement de cascades et de vasques suspendues du départ
l'enchaînement de cascades et de vasques suspendues du départ

l'enchaînement de cascades et de vasques suspendues du départ

un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades
un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades
un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades
un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades
un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades
un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades
un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades
un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades

un canyon plus discontinu ensuite mais offrant encore de nombreuses et parfois belles cascades

fin dans les gorges de la Galange sous l'ancien pont Saint-Joseph, ciel d'orage au nord !

fin dans les gorges de la Galange sous l'ancien pont Saint-Joseph, ciel d'orage au nord !

5 août 2023 6 05 /08 /août /2023 20:18

Le 3 août 2023

Voie "l'orchidée" au rocher de Valbonette, 4 longueurs, équipé, 5c max

A mon sens 5c (1 pas)/5b (1 pas)/5b/5b

Après la pause provençale des 2 journées précédentes, retour en montagne avec la découverte en escalade du rocher de Valbonette situé rive gauche de l’Asse, une poignée de kilomètres en amont de la Clue de Chabrières. C’est une falaise depuis longtemps repérée sur la route Napoléon, avec ses grandes dalles compactes de calcaire gris hérissées d’aiguilles sur la crête sommitale. Quelques grandes voies ont été tracées au-dessus des nombreuses couennes du bas, celle de « l’orchidée » figurant parmi les plus faciles et étant donc au menu de cette journée découverte. On savourera dans cette voie effectivement homogène dans le 5 et bien équipée une belle troisième longueur sur un éperon aérien 200 mètres au-dessus de l’Asse, à charge de revanche en matinée pour profiter du soleil dans ce secteur qui passe à l’ombre dès le milieu d’après-midi.

les aiguilles de calcaire et l'itinéraire du jour

les aiguilles de calcaire et l'itinéraire du jour

L2
L2

L2

L3 sur un bel éperon
L3 sur un bel éperon

L3 sur un bel éperon

L4 au sommet de l'aiguille, 200 mètres au-dessus de l'Asse
L4 au sommet de l'aiguille, 200 mètres au-dessus de l'Asse

L4 au sommet de l'aiguille, 200 mètres au-dessus de l'Asse

2 août 2023 3 02 /08 /août /2023 20:33

Le 2 août 2013

voie "2 vauriens 3 canailles", sortie par la vire supérieure, 6 longueurs, équipé, 6a+ max

à mon sens 6a+ ( 1 pas)/5b/6a+ (soutenu)/6a/5c (1 pas)/5b

Après la voie décevante à mon goût de la veille, retour sur les valeurs sûres de la côte provençale, les merveilles géologiques de cap Canaille étant rendues accessibles par les températures fraîches de la journée. La voie « 2 vauriens 3 canailles », déjà parcourue 2 fois - mais pas depuis une dizaine d’années, s’offre donc aux grimpeurs opportunistes en ce début août. En après-midi pas trop chaud et ventilé d’été, il est en effet possible de grimper au soleil de Canaille sans coup de chaleur. Cela évite la foule des week-ends et vacances scolaires dans cette voie classique s'il en est, dont la patine témoigne de la fréquentation. Et puis je trouve dommage voire sacrilège de grimper ici à l'ombre dans les lumières ternes de l'ombre matinale ; seul le soleil et encore plus le crépuscule peuvent rendre hommage à la géologie psychédélique des lieux. On peut sortir par la vire supérieure à gauche une fois celle-ci atteinte à la fin de L4, par 2 belles longueurs faciles dont une très belle, avec là encore une géojolie aussi détritique qu'esthétique.
Une grande classique décidément méritée, même si la patine commence à gêner dans le pas bloc au départ de L1 et la cheminée de L3. 

dans la traversée de L2 puis arrivée dans la grotte à la fin de L2
dans la traversée de L2 puis arrivée dans la grotte à la fin de L2
dans la traversée de L2 puis arrivée dans la grotte à la fin de L2

dans la traversée de L2 puis arrivée dans la grotte à la fin de L2

sortie plein gaz au départ de L3

sortie plein gaz au départ de L3

fin de L5 dans une niche avec fenêtres sur mer
fin de L5 dans une niche avec fenêtres sur mer

fin de L5 dans une niche avec fenêtres sur mer

au départ de la très belle et facile L6
au départ de la très belle et facile L6
au départ de la très belle et facile L6

au départ de la très belle et facile L6

2 août 2023 3 02 /08 /août /2023 09:10

Le 1er août 2023

Voie "chas-pristi !" sur la paroi du Chas de l'Aiguille, 8 longueurs, équipé, 6a+ max

A mon sens 6a (soutenu)/5b/6a (2 pas)/5c+/6a (1 pas)/5c+/6a+ (soutenu et athlétique)/5b (dernière longueur non parcourue)

Découverte de la paroi du Chas de l’Aiguille versant sud-ouest de la Tête du Puy, au-dessus de la Durance juste en amont de la Roche-de-Rame. C’est une falaise coupée de vires dont une grotte traversante marque la partie supérieure, d’où son nom. De nombreuses grandes voies ont été tracées sur ses différents ressauts, dont celle du jour « chas-pristi », un peu décousue mais qui fait au mieux sur ce terrain peu homogène. Malgré quelques belles longueurs, L5 et dans une moindre mesure L7, c’est une escalade dépourvue de l’ambiance et de la continuité qui donnent à mon sens leur intérêt aux grandes voies.

vue de l'itinéraire sur la partie gauche de la falaise

vue de l'itinéraire sur la partie gauche de la falaise

L1 bien fine
L1 bien fine

L1 bien fine

départ de L2

départ de L2

la très belle L5 sur un éperon de calcaire gris compact
la très belle L5 sur un éperon de calcaire gris compact

la très belle L5 sur un éperon de calcaire gris compact

L7 déversante et soutenue

L7 déversante et soutenue

1 août 2023 2 01 /08 /août /2023 21:01

Le 31 juillet 2023

Traversée des arêtes de la Pointe Trifide, du Pan de Rideau à la Pointe Trifide
Sommet : 3450 m à la Pointe Trifide
Difficulté : AD, quelques passages de 5a max en cotation moderne, équipement partiel requérant de nombreuses sangles et jeu de friends petits et moyens
Dénivelée : 250 mètres de dénivelée ascendante pour l’approche ([sic])

Une très belle course d’alpinisme récemment nettoyée et équipée de quelques spits, qui justifie à elle seule cette courte virée vers l’Oisans vite interrompue par la dégradation météo d’ampleur du début août. Le téléphérique de La Grave qui vous propulse à 3200 m réduit l’approche à une dimension chamoniarde avec seulement une demi-heure de marche glaciaire de la gare d’arrivée jusqu’à la brèche du Pan de Rideau, attention toutefois malgré la rapidité de cette approche aux nombreux ponts de neige qui tapissent la surface d’un glacier très crevassé.
L’itinéraire rejoint ensuite rapidement le fil de l’arête pour ne plus le quitter (hormis un gendarme contourné à la base de la dernière montée), un rasoir de gneiss très aérien sur le côté nord au-dessus de 300 à 400 mètres de falaise, panoramique au possible face aux glaciers suspendus de la face nord du Râteau, et ludique avec une escalade facile et bien protégée de pitons ou plaquettes là où les coinceurs ou sangles ne se laissent pas poser facilement. Le crux, situé sans doute à mi-arête en descente, s’avère plus impressionnant que difficile, mais peut rebuter un second peu à l’aise.
Quoi qu’il en soit un magnifique itinéraire à l’ambiance haute montagne rare pour une approche aussi réduite, devant l’une des plus belles faces glaciaires du massif des Ecrins, à parcourir rapidement avant que les séracs ne fondent sur place comme les derniers bilans de masse le laissent présager…

de la gare des Ruillans, lignes de crêtes vers l'est

de la gare des Ruillans, lignes de crêtes vers l'est

l'approche glaciaire jusqu'à la brèche du Pan de Rideau
l'approche glaciaire jusqu'à la brèche du Pan de Rideau

l'approche glaciaire jusqu'à la brèche du Pan de Rideau

une cordée au départ sur l'arête

une cordée au départ sur l'arête

sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau
sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau

sur le fil de gneiss parfois très effilé, devant les barres de séracs suspendues de la face nord du Râteau

rappel pour rejoindre le glacier de la Girose, bien crevassé
rappel pour rejoindre le glacier de la Girose, bien crevassé

rappel pour rejoindre le glacier de la Girose, bien crevassé

sur le glacier de la Girose, préferer les zones en glace vive aux ponts de neige fragiles...
sur le glacier de la Girose, préferer les zones en glace vive aux ponts de neige fragiles...
sur le glacier de la Girose, préferer les zones en glace vive aux ponts de neige fragiles...

sur le glacier de la Girose, préferer les zones en glace vive aux ponts de neige fragiles...

1 août 2023 2 01 /08 /août /2023 20:56

Le 30 juillet 2023

Voie "les délices de Notre-Dame", 9 longueurs, équipé, 6a max

A mon sens 5a/5c/5c+/5b/5c/6a (1pas)/6a (soutenu)/5b/5a

Parcours d’une des grandes voies les plus classiques de l’Oisans, « les délices de Notre-Dame » au-dessus de la cascade de la Pisse et sous le village de Villard-Notre-Dame (dont la route d’accès constituera sans doute le passage le plus impressionnant de la journée !).
C’est une voie Cambon et donc à l’équipement irréprochable, homogène dans le 5sup à l’exception d’une L7 soutenue dans le 6a (5c obligatoire dans cette longueur), évidemment typée dalle sur ce gneiss peu raide mais poli par le torrent voisin, et qui offre une ambiance insolite le long de cette cascade de plus de 200 mètres de hauteur. Une très belle escalade même si peu variée, bien plus intéressante à mon sens que son alter ego d’Ailefroide « cascade blues » !

à l'approche, puis au pied de la cascade de la Pisse, à grimper rive droite
à l'approche, puis au pied de la cascade de la Pisse, à grimper rive droite

à l'approche, puis au pied de la cascade de la Pisse, à grimper rive droite

L2

L2

L5

L5

petit loir curieux en pleine voie
petit loir curieux en pleine voie

petit loir curieux en pleine voie

L7
L7

L7

L9
L9
L9

L9

Rechercher