30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 10:15

Le 28 septembre 2019

Voie "transdalles express", 5 longueurs, équipé, 6a max

6a/5a/5b/6a/5b

Voie "la porte du ciel", 5 longueurs, équipé, 6a+ max

6a/5c/6a+/5b/5b

Virée escalade dans le vallon du Fournel sur la route des Cerces. La falaise du Fournel située à l’entrée du vallon éponyme, pas très loin de la Durance et dans une ambiance peu alpine, offre un très beau calcaire compact gris et ocre, dalleux sur le bas puis plus découpé sur le haut. Les 2 voies parcourues ce jour remontent ce boucliers de dalles dans leur première longueur, puis louvoient entre les toits à travers fissures et surtout dièdres. On y trouve de l’escalade peu athlétique et homogène dans le 5c/6a mis à part 1 pas plus difficile au départ de L4 de « transdalles express » et la troisième longueur courte mais soutenue de « la porte du ciel », et de belles longueurs comme justement cette dernière ou les secondes et troisième de « transdalles express », superbe dans le niveau. De la dalle bien équipée au soleil, de quoi reprendre en douceur l’escalade en montagne après seulement une poignée de sorties cet été !

du parking, vue sur la falaise du jour

du parking, vue sur la falaise du jour

dans "transdalles express"
dans "transdalles express"
dans "transdalles express"
dans "transdalles express"
dans "transdalles express"
dans "transdalles express"
dans "transdalles express"
dans "transdalles express"
dans "transdalles express"

dans "transdalles express"

dans "la porte du ciel"
dans "la porte du ciel"
dans "la porte du ciel"
dans "la porte du ciel"

dans "la porte du ciel"

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 10:07

Du 24 au 27 septembre 2019

Courte virée professionnelle dans les Abruzzes, l'occasion de traverser Campo Imperatore en voiture et, après la découverte à skis en 2018, de repérer de nouveaux couloirs dans le formidable chaos dolomitique du chaînon Infornace -Prena !

le 24 mars : vol Marseille - Rome, lenticulaire sur la Corse puis Rome et le Vatican au crépuscule
le 24 mars : vol Marseille - Rome, lenticulaire sur la Corse puis Rome et le Vatican au crépuscule

le 24 mars : vol Marseille - Rome, lenticulaire sur la Corse puis Rome et le Vatican au crépuscule

le 25 mars : passage par la steppe de montagne de  Campo Imperatore, vues sur les couloirs de l'Infornace skiés en 2018, les (gentils) patous et le Corno Grande sous les cumulus
le 25 mars : passage par la steppe de montagne de  Campo Imperatore, vues sur les couloirs de l'Infornace skiés en 2018, les (gentils) patous et le Corno Grande sous les cumulus
le 25 mars : passage par la steppe de montagne de  Campo Imperatore, vues sur les couloirs de l'Infornace skiés en 2018, les (gentils) patous et le Corno Grande sous les cumulus

le 25 mars : passage par la steppe de montagne de Campo Imperatore, vues sur les couloirs de l'Infornace skiés en 2018, les (gentils) patous et le Corno Grande sous les cumulus

le 27 mars : vol Rome - Marseille, le Riou et les calanques
le 27 mars : vol Rome - Marseille, le Riou et les calanques

le 27 mars : vol Rome - Marseille, le Riou et les calanques

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 16:09

Le 21 septembre 2019

Voie « l’édon de la mer », sortie par la dernière longueur de « white pearl »
4 longueurs, équipé, 6b+max
5c+/6b+/6b (1 pas)/6b
Sortie rapide dans le cirque du 14 juillet au Cap Canaille, sous une météo qui se dégradera plus vite qu’annoncé avec des averses de pluie faible dès 11h du matin. La voie restera protégée par ses surplombs et le rocher sec, de quoi donc grimper en observant les rideaux de pluie et en entendant le tonnerre gronder sur la baie de Cassis quelques centaines de mètres au large. A l’instar de sa voisine « white pearl », la voie offre 4 longueurs d’escalade variée et soutenue en L2 : dévers prisu en L1, dalle et fissure en L2, pas bloc improbable en Dülfer en L3, dalle puis cheminée spéléo en L4, le tout dans un calcaire très sculpté aux formes parfois fantasmagoriques. Bref, une très belle voie au final même si un peu courte, un vrai concentré de calcaire canaillesque (sans les étages de grès et de poudingue), avec toutefois un équipement un peu plus obligatoire qu’ailleurs dans L2, où il vaut mieux être à l’aise dans le 6b.

fin de L1

fin de L1

départ de L2

départ de L2

départ de L3

départ de L3

j'aime le rocher de Canaille

j'aime le rocher de Canaille

départ de L4
départ de L4

départ de L4

ambiance écossaise dans les landes de kermès

ambiance écossaise dans les landes de kermès

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 16:08

Le 20 septembre 2019

Retour en maillot et lampe de plongée sur les fonds de Grand Méjean, dans une mer agitée par le vent d’est mais toujours chaude qui ne demande toujours pas la combinaison néoprène. C’est une fois le soleil couché que la plongée devient la plus intéressante, avec encore des observations de rascasse, crevettes, mostelle, murène… qui ne sortent que dans la pénombre. Pour ces dernières se référer aux belles photos de Laurent sur son riche site de plongée apnée http://snorkeling-exploration.eklablog.com/plongee-autour-de-la-grotte-marine-de-mejean-a170926798  ; il me reste encore du matériel à investir et des progrès à faire en photo nocturne de plongée !

le rayon ... orange au crépuscule

le rayon ... orange au crépuscule

rascasse et crevette dans la grotte
rascasse et crevette dans la grotte

rascasse et crevette dans la grotte

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2019 7 15 /09 /septembre /2019 20:54

Le 15 septembre 2019

Retour en kayak sur les côtes de la presqu’île de Giens au départ de la Madrague. Malgré le ciel fortement voilé on profitera encore d’une mer chaude et de la très belle géologie locale de la Provence cristalline : rochers gris-verts cristallisés en lignes ou en plissements sur l’île Longue et grottes de la calanque du Blé, dont la plus grande, unique en Méditerranée française, s’enfonce d’une centaine de mètres dans la falaise de schistes (lampe obligatoire pour la seconde salle noyée dans l’obscurité). On y découvre parmi les chauve-souris qu’on dérange de nombreuses concrétions éclairées par le bleu fluorescent de la mer, une très belle ambiance qui vaut largement celle de la beaucoup plus connue grotte bleue de Morgiou !

l'île Longue et son caillou pyschédélique
l'île Longue et son caillou pyschédélique
l'île Longue et son caillou pyschédélique
l'île Longue et son caillou pyschédélique

l'île Longue et son caillou pyschédélique

lumières et concrétions dans la la plus longue des 2 grottes de la calanque du Blé
lumières et concrétions dans la la plus longue des 2 grottes de la calanque du Blé
lumières et concrétions dans la la plus longue des 2 grottes de la calanque du Blé

lumières et concrétions dans la la plus longue des 2 grottes de la calanque du Blé

dans l'autre grotte de la calanque du Blé

dans l'autre grotte de la calanque du Blé

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 19:45

Le 8 septembre 2019

Itinéraire : vallon de la Figuière – la Vionne – les Cavades – la Vionne – Berne – crête est – Pas des Ifs – Pas de la Croix – Pas de Titet – Olympe – piste du Chemin des Contrebandiers – vallon des Allées – Berne – vallon de la Figuière


Demi-journée de vélo de montagne sur le mont Aurélien et le sommet de l’Olympe, un secteur nouveau pour moi bien qu’il domine l’autoroute A8 et soit bien visible de la voiture lors de chaque retour des Alpes-Maritimes ! Les longs vallons qui descendent de la crête sommitale versant sud s’avèrent malheureusement privés et sont décorés de panneaux dissuasifs, on montera donc plutôt versant est par le vallon de la Figuière afin d’éviter les crocs des chiens de garde ! La tentative par la Vionne puis le sentier qui monte aux Cavades s’arrêtera dans de la végétation impénétrable, et après un demi-tour sous la forme d’un joli single on prendra finalement le sentier classique, bien balisé et marqué, qui monte sur la crête est. Moyennant un peu de portage et de poussage on atteint vite le grand plateau sommital, et y profite d’une belle ambiance au bord de la falaise du versant nord avec la vue panoramique à 360°, notamment sur la Sainte-Baume au sud, qui paraît totalement sauvage d’ici ! Tout passe sur la selle sur ce beau sentier en couronne, et même la descente du Mont Olympe vers la piste du Chemin des Contrebandiers ne demande que de courts déchaussages. C’est ensuite une longue traversée sur cette piste, d’abord à flanc et en montagnes russes puis descendante, qui ramène au point de départ, avec un joli monotrace improvisé entre les troncs dans le vallon des Allées. Au final une belle boucle d’environ 1000 mètres de dénivelée et la découverte d’une montagne panoramique et sauvage (pas le moindre humain vu de toute la sortie) qui se prête globalement bien au vélo !

le single dans la forêt aux Cavades

le single dans la forêt aux Cavades

sur le sentier à l'est

sur le sentier à l'est

belle ambiance sur le plateau suspendu sommital
belle ambiance sur le plateau suspendu sommital
belle ambiance sur le plateau suspendu sommital
belle ambiance sur le plateau suspendu sommital
belle ambiance sur le plateau suspendu sommital
belle ambiance sur le plateau suspendu sommital
belle ambiance sur le plateau suspendu sommital

belle ambiance sur le plateau suspendu sommital

à la descente sous "l'Olympe"
à la descente sous "l'Olympe"
à la descente sous "l'Olympe"

à la descente sous "l'Olympe"

monotrace vers le Vallon des Allées

monotrace vers le Vallon des Allées

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2019 6 07 /09 /septembre /2019 09:09

Le 6 septembre 2019

Voie de la colonne, 4 longueurs, équipé, 6a max
6a/5c(2 pas)/4c/5c


Soirée d’escalade dans le vallon des aiguilles, sur la dernière arête encore non parcourue de sa rive gauche, celle où se trouve le monolithe remarquable de la colonne. C’est une courte grande voie un peu décousue et hétérogène, mais qui offre une petite ambiance montagne sur le bitard de calcaire puis l’arête qui le domine, ainsi qu’une jolie escalade sur la dalle soutenue de la première longueur. L’ombre de ce versant est et le mistral sensible nous frigorifient, et on tentera de se réchauffer dans les couennes plus athlétiques du secteur Immadras pour profiter des dernières lueurs du jour, mention spéciale pour la très belle voie "Alacaligne" en fissure-dièdre d’aragonite !

sous la voie

sous la voie

dans L1
dans L1

dans L1

L2
L2

L2

L3

L3

L4 sur le fil devant le bitard
L4 sur le fil devant le bitard
L4 sur le fil devant le bitard

L4 sur le fil devant le bitard

"Alcaligne" au secteur Immadras

"Alcaligne" au secteur Immadras

crépuscule sur la rade
crépuscule sur la rade

crépuscule sur la rade

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2019 3 04 /09 /septembre /2019 21:33

Le 4 septembre 2019
L’arête du duo, 2 longueurs, équipé, 6a max
5c/6a
L’arête du Trio Laid, 2 longueurs, équipé, 5c max
5c/5b


Un très beau secteur qui m'était encore inconnu malgré 12 ans de calanquisme aigu, sans doute (in?)consciemment rebuté par la faible hauteur des voies et le grand nombre de couennes. Et bien on y profite en fait de l'un des plus beaux cadres des calanques, du rocher blanc modelé en arêtes, dans un cirque presque fermé, face aux îles derrière la côte échancrée et aux forêts d'aiguilles vers l'ouest, le tout sublimé par le soleil couchant (le secteur est exposé au sud-ouest). Cerise sur le gâteau, une belle et longue (à l'échelle des calanques) marche d'approche qui panoramise sur la rade de Marseille au nord et les calanques au sud.
Malgré l'âge vénérable de ces voies, le rocher reste neuf et adhérent, généralement bon sur l'arête du duo (même si un peu chipseux sur la fin), et portant les stigmates de grosses purges sur l'arête du trio laid, mais finalement pas si pire. L’équipement est bon sur scellements, les pas délicats du duo sont très bien protégés. Par contre, à noter un mono (point de sortie) dans le duo, mais pas dans le trio !
Côté chaussons, c'est joli sans être majeur pour les 2 voies parcourues (arête du duo et arête du trio laid), avec par contre 1 pas de 6a bien délicat (mais bien protégé) dans la fin du duo, peut-être que je paie seulement un été passé à profiter plus du bleu que du blanc, plus souvent en palmes qu'en chaussons.
Quoi qu'il en soit, un très beau secteur qui me semble parfaitement indiqué pour initier des grimpeurs de 5 à la grande voie...

vue du plateau de l'Homme Mort vers les calanques

vue du plateau de l'Homme Mort vers les calanques

dans L1 de l'arête du duo
dans L1 de l'arête du duo
dans L1 de l'arête du duo

dans L1 de l'arête du duo

L2 de l'arête du duo et vue sur Riou
L2 de l'arête du duo et vue sur Riou

L2 de l'arête du duo et vue sur Riou

L1 de l'arête du trio laid

L1 de l'arête du trio laid

L2 de l'arête du trio laid
L2 de l'arête du trio laid
L2 de l'arête du trio laid

L2 de l'arête du trio laid

crépuscule
crépuscule

crépuscule

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 19:41

Le 1er septembre 2019

Virée devenue habituelle en kayak au départ de Grand Méjean, vers la calanque et l’île de l’Erevine, via la grotte de Méjean, ses beaux éclairages et ses concrétions de calcaire blanc sur grès orangé…Près des nuages de sars, castagnoles, saupes et mulets de la pointe ouest de l’île de l’Erevine, les tombants offrent toujours leur profusion de faune fixée ou non, avec notamment rascasse et langouste longuement observés ce jour, et la murène est à sa place habituelle, ainsi que les figues qui finissent de mûrir en fond de vallon au-dessus des plages. Un vrai petit chez soi qu’on apprend à connaître au fil des virées en pagaie et masque et tuba, avec une faune souvent au rendez-vous aux endroits qu’on a identifiés, un aquarium naturel à quelques dizaines de minutes de la maison dont on établit peu à peu la cartographie animalière !

la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean
la classique de Méjean

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 19:35

Le 31 août 2019

Retour en kayak sur le tour devenu classique dans l’archipel du Riou, de grottes marines confidentielles ou secrètes richement concrétionnées, aux sites de plongée, sous les tours rocheuses de l’île du Riou. On ne se lasse pas de ces beautés géologiques et faunistiques, dans, devant et sous le calcaire des calanques, entre méduses de calcite, saupes en bandes, plage de sable blanc (malheureusement bondée ce jour) fleurie de lys des sables après pourtant 5 mois de sécheresse absolue, nuages de castagnoles, tours de calcaires, grotte bleue… ou plutôt verte ce jour, dominée d’une galerie richement concrétionnée, dorades hénaurmes, lac d’eau douce où se reflètent un plafond de stalactites, le tout dans une mer chaude et calme y compris côté large au sud de Riou. A noter pourtant des eaux vertes et opaques ce jour entre Jarre et le continent (ainsi que dans la calanque de Monasterio presque fermée), un effet sans doute imputable à la canicule et au manque de vent et de renouvellement des eaux, mais aussi aux rejets de Cortiou puisque le site de plongée des Moyades un peu plus éloigné de l’émissaire de Cortiou offrait lui une excellente visibilité…

Riou et la grotte secrète (?)
Riou et la grotte secrète (?)
Riou et la grotte secrète (?)
Riou et la grotte secrète (?)
Riou et la grotte secrète (?)
Riou et la grotte secrète (?)

Riou et la grotte secrète (?)

Monasterio et les lys des sables en floraison
Monasterio et les lys des sables en floraison

Monasterio et les lys des sables en floraison

les Moyades et les tours de Riou
les Moyades et les tours de Riou
les Moyades et les tours de Riou
les Moyades et les tours de Riou

les Moyades et les tours de Riou

la grotte confidentielle sur le continent, "presque marine"
la grotte confidentielle sur le continent, "presque marine"

la grotte confidentielle sur le continent, "presque marine"

Partager cet article

Repost0

Rechercher

QUOI DE NEUF

Boules à skis

 

le Chiran en poudreuse

 

 

 

 

ski sur la côte bleue

le Cuchon

 

d'anses en ravines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'éperons en avens