1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 19:33

Le 29 août 2019

L’arête blanche, 3 longueurs, équipé, 4c max
4c/4c/4c officiellement, en cotations modernes plutôt du 5b


Soirée d’escalade dans le vallon des aiguilles, sur l’arête blanche, qui porte bien son nom au-dessus de la très belle dalle de calcaire blanc sculpté récemment découverte avec la voie « Exocet ». C’est un itinéraire facile, court et esthétique sur une crête de rocher blanc dominant le vallon des aiguilles et la rade de Marseille, et partiellement protégé de spits. Quelques sangles et friends (de taille petite à moyenne) peuvent permettre de réduire l’exposition de certains passages, faciles mais en rocher parfois fragile, particulièrement dans L1. On ne trouvera pas de spits sur le monolithe rocheux de la voie… du bitard, et descendra donc par les 2 rappels classiques du secteur, mais se consolera en dégustant les nombreuses mûres de l’approche, goûteuses (et piquantes) à souhait !

mûres dans l'approche, les myrtilles des calanques !

mûres dans l'approche, les myrtilles des calanques !

sur l'arête blanche, L2 et L3
sur l'arête blanche, L2 et L3
sur l'arête blanche, L2 et L3
sur l'arête blanche, L2 et L3

sur l'arête blanche, L2 et L3

le bitard et la rade au crépuscule
le bitard et la rade au crépuscule

le bitard et la rade au crépuscule

Partager cet article

Repost0
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 20:49

Le 26 août 2019

Avec les températures qui commencent à baisser on se décide pour un trajet domicile-travail en VTT, avec donc la contrainte de viser au maximum les itinéraires sauvages non bitumés. Le massif de la Nerthe et le cordon dunaire du Jaï permettent de relier Marignane à la côte bleue en évitant la circulation automobile, et c’est donc sur plus de ¾ de pistes que se fera le trajet aller via le beau single de Valampe, entre pitons rocheux et pinède au-dessus de l’étang de Berre, à la rencontre des lapins, puis la piste du Jaï, à la rencontre des … nuages de moucherons ! On terminera le parcours par la piste cyclable longeant la nouvelle RD20e, ce qui portera le ratio singles et pistes cyclables sur routes à sans doute près de 90%, pas mal pour un trajet domicile travail dans une zone aussi urbanisée que le pourtour sud de l’étang de Berre ! 
Le retour se fera plus directement, par contre avec un ratio « pas de voitures/voitures » moins favorable…

aube au sommet de la chaîne de la Nerthe, au-dessus de Gignac
aube au sommet de la chaîne de la Nerthe, au-dessus de Gignac

aube au sommet de la chaîne de la Nerthe, au-dessus de Gignac

pitons rocheux puis pinède sur le monotrace de Valampe
pitons rocheux puis pinède sur le monotrace de Valampe

pitons rocheux puis pinède sur le monotrace de Valampe

sur la piste cyclable bordant la RD20e

sur la piste cyclable bordant la RD20e

Partager cet article

Repost0
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 21:19

Le 25 août 2019

Journée de kayak sur la côte occidentale du Cap Sicié, une des dernières portions de littoral encore non parcourues en bateau à bras ! Dans ce morceau de Provence cristalline, on découvre un vigoureux relief côtier fait de schistes et de quartzites parfois relevés en falaises et aiguilles vers la Pointe de Mourret, des strates colorées vers la Pointe de l’Eperon, de petites grottes marines, et de belles plages de galets ou de sable noir à l’ouest de la Pointe du Mal Dormi. Cela reste moins beau à mon sens que la côte à l’ouest de Port d’Alon, mais mérite quelques séances de pagayage, d’autant plus que passé les plages de l’ouest la fréquentation nautique y reste faible, rien de comparable avec les embouteillages de bateaux dans les îles des Embiez voisines !

au départ, les couleurs de la Méditerranée
au départ, les couleurs de la Méditerranée
au départ, les couleurs de la Méditerranée
au départ, les couleurs de la Méditerranée

au départ, les couleurs de la Méditerranée

curiosités géologiques de la côte de schistes
curiosités géologiques de la côte de schistes
curiosités géologiques de la côte de schistes

curiosités géologiques de la côte de schistes

sur la plage du Trou de l'Or
sur la plage du Trou de l'Or

sur la plage du Trou de l'Or

sous le pont est du Petit Gaou...

sous le pont est du Petit Gaou...

Partager cet article

Repost0
24 août 2019 6 24 /08 /août /2019 21:11

Le 24 août 2019

Journée de kayak dans les calanques au départ de Cassis et de la plage de l’Arène, seule mise à l’eau possible à ma connaissance aux alentours de Cassis, malgré le portage important associé… Mais le transport des 40 kg, pour partie en escaliers raides, sera amplement justifié dans ce spot majeur pour le kayak de mer, et l’on profitera encore d’une mer calme et chaude dans les calanques de Port Pin, En Vau et de l’Oule.

On révisera nos classiques sur les falaises couvertes de nudibranches et la grotte marine au bleu fluorescent, et découvrira dans la calanque d’En Vau, tout près de la foule des bateaux et des kayakistes, une superbe anfractuosité rocheuse au tombant absolument magnifique dès la surface : du coralligène couvert de bouquets d’anémones jaunes encroûtantes et d’éponges, des branches de faux corail rouge (bryozoaire Myriapora truncata) en guise de faune fixée, et pléthore de nudibranches du type hervia pélerine, aux cérates bleu fluorescent, une belle murène bleue en guise de faune libre (même si fixée dans son trou dont elle sortait la tête périodiquement !). Une grande variété de couleurs et de formes sur seulement quelques mètres carrés et à moins de 3 mètres de profondeur, le tout avec une excellente visibilité, voilà la plongée apnée dans ce qu’elle peut apporter de mieux en Méditerranée !

dans la grotte marine de l'Oule
dans la grotte marine de l'Oule
dans la grotte marine de l'Oule

dans la grotte marine de l'Oule

la murène dans son trou
la murène dans son trou

la murène dans son trou

limaces de mer (hervia)
limaces de mer (hervia)
limaces de mer (hervia)
limaces de mer (hervia)

limaces de mer (hervia)

gobies et apogon
gobies et apogon
gobies et apogon

gobies et apogon

le faux corail rouge
le faux corail rouge

le faux corail rouge

éponges et anémones encroûtantes jaunes
éponges et anémones encroûtantes jaunes
éponges et anémones encroûtantes jaunes
éponges et anémones encroûtantes jaunes

éponges et anémones encroûtantes jaunes

Partager cet article

Repost0
22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 16:01

Le 21 août 2019

5 longueurs, équipé, 6a+ max
Cotations topo 6a+/6a/6a+/6a/6a
Cotations ressenties 6a++/6a/6a+/5c+/L5 non parcourue faute de temps
Retour en escalade d'after work dans les calanques et le vallon des Aiguilles. 1 an après l’arête du Rat, celle de Béouveyre nous offrira ses monolithes de calcaire plantés dans la pinède, et au final une jolie escalade soutenue dans le 6a/6a+. Les (aiguillettes de l’)Evêque puis la Nonne se gravissent en dalle avant de se descendre en rappels, alors que la troisième longueur se compose d’une raide fissure à l’escalade souvent athlétique puis d’une traversée fine en rocher encore un peu fragile. Arrivés au sommet de L4 après une jolie dalle moins fine que dans les 2 premières longueurs, on profitera d’un crépuscule flamboyant sur le Frioul sur fond de côte bleue, mais devra donc renoncer à la dernière longueur. Au final une jolie voie à l’escalade et au rocher bien plus plaisants qu’escompté, et dans une mini-ambiance montagne sur une arête au-dessus des lumières de la ville !

une autre amatrice de bondage, aux cordes de soie

une autre amatrice de bondage, aux cordes de soie

sur l'Evêque

sur l'Evêque

sur la Nonne
sur la Nonne

sur la Nonne

dans la fissure de L3

dans la fissure de L3

couleurs dans L4
couleurs dans L4
couleurs dans L4

couleurs dans L4

couleurs sur la ville
couleurs sur la ville
couleurs sur la ville

couleurs sur la ville

la récolte de figues sauvages du jour

la récolte de figues sauvages du jour

Partager cet article

Repost0
18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 19:25

Le 18 août 2019

En ce jour de mer agitée et fraîche au large de Marseille, on retourne buller sur les criques de l’étang de Berre, au nord d’Istres. La mise à l’eau de la plage de Monteau permet de rejoindre en une vingtaine de minutes ces nombreuses criques de coquillages blancs et de sable marron, enserrées entre blocs et dalles de molasse sur les côtés, et pinèdes blotties sous les falaises de molasse à l’arrière. Ne manquaient ce jour que des eaux limpides pour donner à ces criques sauvages un petit air de plages de rêve, insoupçonnables sur les rives d’un étang de Berre encore tant décrié malgré l’amélioration de la qualité sanitaire de ses eaux !

les jolies criques de sable gris et de coquillages au nord de Monteau...
les jolies criques de sable gris et de coquillages au nord de Monteau...

les jolies criques de sable gris et de coquillages au nord de Monteau...

... sous la falaise de molasses

... sous la falaise de molasses

au retour la cueillette d'amandes sauvages

au retour la cueillette d'amandes sauvages

Partager cet article

Repost0
18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 19:19

Le 17 août 2019

Journée de kayak autour des îles des Embiez, au large du Brusc et de sa grande lagune, au sud-ouest de Six-Fours-les-Plages. C’est un archipel d’accès facile et rapide depuis le continent (envisageable même à pieds vu la faible profondeur et largeur du détroit du Grand Gaou), et donc prisé des plaisanciers et des kayakistes, avec une très forte densité de bateaux vers le port de l’île de la Tour Fondue. Même si la côte sud et l’île du Grand Rouveau offrent une belle géologie cristalline et de jolies criques (bien fréquentées) près de la Pointe du Cougoussa, le reste de l’archipel souffre de la sur-fréquentation et d’un manque de relief, point de belles falaises maritimes et de criques désertes comme quelques jours plus tôt entre Saint-Cyr et Port d’Alon…

vers la pointe du Cougoussa sur l'île de la Tour Fondue, fantaisies géologiques à base de quartzite et soufre
vers la pointe du Cougoussa sur l'île de la Tour Fondue, fantaisies géologiques à base de quartzite et soufre
vers la pointe du Cougoussa sur l'île de la Tour Fondue, fantaisies géologiques à base de quartzite et soufre

vers la pointe du Cougoussa sur l'île de la Tour Fondue, fantaisies géologiques à base de quartzite et soufre

les eaux cristallines des Embiez
les eaux cristallines des Embiez

les eaux cristallines des Embiez

crevettes pédicures sur les rochers des Magnons
crevettes pédicures sur les rochers des Magnons

crevettes pédicures sur les rochers des Magnons

Partager cet article

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 18:56

Le 16 août 2019

Itinéraire : col de l'Ange - Jas de Micéau - vallon de l'Aigle - crête sommitale - vallon de Betton - col de Bertagne - crête sommitale- citerne de Beaumissard - le Grand Vallon - Jas de Sylvain - Jas de Micéau - GR98 - col de l'Ange

Journée de VTT sur le versant sud de la Sainte-Baume, au départ du col de l’Ange juste à l’ouest de Cuges-les-Pins. La piste permet de rejoindre facilement le Jas de Micéau, alors que plus haut le GR98 comporte des passages de portage obligatoires au-dessus du col de l’Aigle, portage particulièrement pénible vu la densité de la végétation et l’étroitesse du passage. A noter par contre la présence de nombreux déchets du bâtiment en bas de la piste ; la mort accidentelle récente du maire de Signes a remis en lumière le problème croissant de ses décharges sauvages en pleine nature qui se multiplient…Une fois la crête sommitale atteinte, et les premières dizaines de mètres du haut du vallon de Betton désescaladées vélo sur le dos, la suite n’est que plaisir sur un tapis de terre et de feuilles mortes dans le beau monotrace de Betton. On rejoint alors la route de montée à Bertagne, route déjà parcourue à pieds (en randonnée pédestre pure ou en guise d’approche en escalade), en trail ou même… à skis en février 2012, puis la portion horizontale et panoramique sur la crête sommitale ! Les 800 mètres de descente qui font suite commenceront encore par du portage ou du poussage sur le sentier du Grand Vallon, sur près de 200 mètres de dénivelée jusqu’à la citerne de Beaumissard. La suite se fera enfin exclusivement sur la selle et comportera de très beaux passages en balcon vers le Grand Vallon ou sur le GR98, les cailloux se faisant de plus en plus nombreux au fil de la descente. Une bonne reprise du VTT sportif sur cette montagne Sainte-Baume totalement désertée sur son versant sud en cette journée de la mi-août (malgré une chaleur somme toute largement supportable), même si la partie haute de ce versant ne se prête décidément guère au vélo !

sur la crête sommitale

sur la crête sommitale

le monotrace de descente vallon de Betton

le monotrace de descente vallon de Betton

vue sur la côte et les îles des Embiez à gauche

vue sur la côte et les îles des Embiez à gauche

dans la grande descente finale versant sud, citerne et cabane de Beaumissard
dans la grande descente finale versant sud, citerne et cabane de Beaumissard

dans la grande descente finale versant sud, citerne et cabane de Beaumissard

Partager cet article

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 18:55

Le 15 août 2019

Journée de tourisme dans les villages médiévaux de Ligurie proches de la frontière française. On arpentera avec plaisir les étroites ruelles pavées du village d’Isolabona, un dédale de passages voûtés entre les façades reliées de nombreux arcboutants. Le village de Dolceacqua situé quelques kilomètres au sud offre également de beaux cheminements dans le lacis de venelles tortueuses et parfois escarpées, en complément d’un massif château en ruines et d’un pont élancé au-dessus de la Nervia, le tout au prix par contre d’un important afflux touristique en cette journée du 15 août…

le village médiéval de Dolceacqua et ses étroites ruelles pavées
le village médiéval de Dolceacqua et ses étroites ruelles pavées
le village médiéval de Dolceacqua et ses étroites ruelles pavées

le village médiéval de Dolceacqua et ses étroites ruelles pavées

Partager cet article

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 18:52

Le 14 août 2019

Première journée d’une courte virée dans le Mercantour et en Ligurie pour échapper au mistral des Bouches-du-Rhône. Le ruisseau Audin (qu’il serait exagéré d’appeler canyon vu son faible encaissement) constitue un parfait lieu d’initiation avec son approche courte et son parcours ensoleillé, ludique (de nombreux toboggans et sauts, tous de faible hauteur), peu technique (un seul rappel qui peut facilement s’éviter en désescalade) et non engagé (pas d’encaissement et des échappatoires par les rives presque partout). 
Après un beau bivouac vers le col de Brouis, on profitera donc de ses jeux aquatiques sous le soleil et dans l’eau douce parmi les nombreux groupes, attention par contre avec des enfants fatigués au chemin de sortie en corniche au-dessus du torrent, étroit et exposé malgré la forêt…

le 13 août : le bivouac habituel de la Roya, calme et panoramique devant le village perché de Piène-Haute
le 13 août : le bivouac habituel de la Roya, calme et panoramique devant le village perché de Piène-Haute
le 13 août : le bivouac habituel de la Roya, calme et panoramique devant le village perché de Piène-Haute

le 13 août : le bivouac habituel de la Roya, calme et panoramique devant le village perché de Piène-Haute

le 14 août : marche d'approche devant Piène-Haute

le 14 août : marche d'approche devant Piène-Haute

le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés
le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés
le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés
le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés
le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés
le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés
le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés

le ruisseau, ses vasques et nombreux toboggans ensoleillés

Partager cet article

Repost0

Rechercher

QUOI DE NEUF

Boules à skis

 

le Chiran en poudreuse

 

 

 

 

ski sur la côte bleue

le Cuchon

 

d'anses en ravines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'éperons en avens