12 juin 2022 7 12 /06 /juin /2022 19:42

Le 12 juin 2022

Voie inconnue face sud-ouest du Rocher Saint-Barthélémy, 5 longueurs, équipé, 6b max
5b/5a/5a/6a (1 pas)/6b (1 pas)

Partis pour une voie facile récemment équipée du Rocher Saint-Barthélémy - "le croupion du grifffon" - on sera attirés par une ligne de spits neufs qui s’avèrera au final ne pas être la bonne, fourvoyage dès la première plaquette ! Difficile de s’orienter correctement sans topo papier dans une large face criblée de spits récents, mais on n’aura au final pas perdu au change, puisque la voie parcourue comporte plusieurs belles longueurs, notamment les départs de L2 sur mur raide à tafonis de rhyolite et de L4 en dalle fine puis fissure à Dulfer, un itinéraire globalement bien équipé avec juste un pas de 6a bien tassé obligatoire dans L4. L’orientation sud-ouest à ouest garantit une escalade à l’ombre jusqu’en fin de matinée, et avec les thermiques du jour plus haut au soleil, on aura pu grimper sans transpirer sur l’intégralité des 5 longueurs !

au départ, les couleurs de la calanque Saint-Barthélémy

au départ, les couleurs de la calanque Saint-Barthélémy

soirée paillettes dans les fleurs de figuier de Barbarie
soirée paillettes dans les fleurs de figuier de Barbarie

soirée paillettes dans les fleurs de figuier de Barbarie

L1

L1

le beau départ de L2
le beau départ de L2

le beau départ de L2

L4, 1 gros pas de 6a obligatoire 1m au-dessus du point, on est pas dans la voie prévue en 5a max...
L4, 1 gros pas de 6a obligatoire 1m au-dessus du point, on est pas dans la voie prévue en 5a max...

L4, 1 gros pas de 6a obligatoire 1m au-dessus du point, on est pas dans la voie prévue en 5a max...

sortie de L5

sortie de L5

au retour, face à l'échine du dragon parcourue fin 2018

au retour, face à l'échine du dragon parcourue fin 2018

12 juin 2022 7 12 /06 /juin /2022 19:38

Le 11 juin 2022

Retour dans l’Esterel et la réserve marine du Cap Roux, cette fois près de son extrémité septentrionale, vers la pointe du Trayas et ses jolies grottes marines creusées dans le rocher volcanique rouge. La route de bord de mer et les constructions nuisent à la sauvagerie des lieux, mais les couleurs vives de l’Esterel sont bien là pour oublier le ruban de bitume et les cubes de béton : le rouge de la rhyolite et le vert de la pinède au-dessus du Grand Bleu.

les couleurs de l'Esterel
les couleurs de l'Esterel

les couleurs de l'Esterel

beaucoup de piétaille dans la réserve marine
beaucoup de piétaille dans la réserve marine

beaucoup de piétaille dans la réserve marine

l'une des grottes marines du Trayas
l'une des grottes marines du Trayas
l'une des grottes marines du Trayas
l'une des grottes marines du Trayas

l'une des grottes marines du Trayas

6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 19:32

Le 6 juin 2022

Voie "l'éperon nord-est" au Bec de Sormiou, 5 longueurs, équipé, 6b max

A mon sens 4b/5b/5c/6b/5c+(L4 et L5 enchaînés pour nous)

Retour sur la falaise nord-est du Bec de Sormiou, parfaitement indiquée en saison estivale avec son ombre dès la fin de matinée, de quoi grimper pile au-dessus des eaux azuréennes des calanques sans transpirer (enfin tant que l’équipement versus la difficulté ne génèrent pas de tension nerveuse…).
La voie de l’éperon nord-est, déjà parcourue en second et… en baskets (oubli de chaussons) en 2012, est moins fréquentée et donc patinée que ses voisines plus classiques, et offre de beaux passages d’escalade, particulièrement aux départs de L2 (mur raide à bacs), L3 (traversée sous toit et sur inversées) et L4 (dalle technique et athlétique),  cette dernière étant un cran au-dessus en termes d’exigence, plus proche de 6b que du 6a.
La fin de la voie demande de garder un peu de jus dans les bras et dans la tête, car passé cette dizaine de mètres en 6 la dernière longueur en 5c a un équipement singulièrement espacé et une cotation un peu sévère - comme tout le reste de la voie !

la longueur d'accès au Capélan

la longueur d'accès au Capélan

L2
L2

L2

L3
L3
L3

L3

sortie de L3

sortie de L3

lé départ de L4
lé départ de L4

lé départ de L4

L5

L5

retour sur la crête de Sormiou
retour sur la crête de Sormiou

retour sur la crête de Sormiou

6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 19:30

Le 5 juin 2022

Retour en kayak de mer dans les calanques de Cassis, de la plage de la Grande Mer à l’Eissadon, avec évidemment cabotage vers En Vau et Castelvieil, à la découverte des fjords et grottes marines du cru, en repérant toutes les voies déjà gravies dans le coing. Une mer déjà chaude et calme, des méduses quasiment absentes garantiront de bonnes conditions de navigation, dommage seulement que la sur-fréquentation s’aggrave d’année en année, donnant à la calanque d’En Vau des allures de piscine de parc d’attractions aquatique !

dans le fjord de Castelvieil, au départ de la "pochette surprise" et de la "promesse des profondeurs"

dans le fjord de Castelvieil, au départ de la "pochette surprise" et de la "promesse des profondeurs"

au départ de la "traversée sans retour"

au départ de la "traversée sans retour"

au départ des "3 oeufs de la mouette inquiète"

au départ des "3 oeufs de la mouette inquiète"

au départ de "Ave Maria"

au départ de "Ave Maria"

vue vers la falaise de l'Oule à gauche

vue vers la falaise de l'Oule à gauche

dans la grotte bleue de l'Oule
dans la grotte bleue de l'Oule

dans la grotte bleue de l'Oule

faux corail rouge à En Vau

faux corail rouge à En Vau

6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 19:28

Le 4 juin 2022

Itinéraire : parking des Venturiers à Vauvenargues - le Delubre - les Rouvières - col des Portes - sentier direct versant nord - Pic des Mouches - Bau Nègre - oratoire de Malivert - col des Portes - les Rouvières - le Delubre - parking des Venturiers à Vauvenargues

Au départ de Vauvenargues, boucle en VTT vers le Pic des Mouches, le sommet de la Montagne Sainte-Victoire et le seul dont un sentier se prête bien à la descente en 2 roues : le GR9 sur son arête est. Avec la chaleur lourde du jour, la pause au début de la descente dans la grotte repérée en 2010 - réexplorée depuis par des spéléologues qui y ont découvert le gouffre le plus profond de la montagne et de belles galeries concrétionnées :
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/le-gouffre-le-plus-profond-decouvert-dans-les-entrailles-de-sainte-victoire-1486408588 - sera appréciée à sa juste valeur avec sa climatisation naturelle réglée à 20°C ! L’échelle de 2010 a laissé la place à un système de cordes statiques pour le premier puits de 20 mètres ; il faudra revenir à plusieurs et doté de quoi rappeler et remonter sur corde pour découvrir ces nouvelles galeries…
En bas du versant nord, entre les buis qui recouvrent la montagne et rappellent le Verdon, on peut également se rafraîchir dans la courte mais jolie succession de vasques du Delubre, absolument désertes ce jour. Un canyon méconnu et un peu singulier, encore bien en eau en cette fin de printemps qui bat des records de sécheresse dans un département déjà parmi les plus arides de France !

au départ, sous le long et sauvage versant nord de la Sainte-Victoire

au départ, sous le long et sauvage versant nord de la Sainte-Victoire

au sommet du Pic des Mouches, vue vers les crêtes de la Sainte-Victoire
au sommet du Pic des Mouches, vue vers les crêtes de la Sainte-Victoire

au sommet du Pic des Mouches, vue vers les crêtes de la Sainte-Victoire

sous le sommet, prairies encore fleuries et blocs erratiques
sous le sommet, prairies encore fleuries et blocs erratiques

sous le sommet, prairies encore fleuries et blocs erratiques

dans la grotte déjà vue en 2010, réexplorée depuis (et équipée en statiques) jusqu'à en faire le gouffre le plus profond de la Sainte-Victoiree
dans la grotte déjà vue en 2010, réexplorée depuis (et équipée en statiques) jusqu'à en faire le gouffre le plus profond de la Sainte-Victoiree

dans la grotte déjà vue en 2010, réexplorée depuis (et équipée en statiques) jusqu'à en faire le gouffre le plus profond de la Sainte-Victoiree

un GR9 toujours très roulant à la descente

un GR9 toujours très roulant à la descente

massif de genêts à balais près du Col des Portes

massif de genêts à balais près du Col des Portes

le canyon, ses formations de tuf et ses successions de vasques, sans dégun aujourd'hui malgré le havre de fraîcheur
le canyon, ses formations de tuf et ses successions de vasques, sans dégun aujourd'hui malgré le havre de fraîcheur

le canyon, ses formations de tuf et ses successions de vasques, sans dégun aujourd'hui malgré le havre de fraîcheur

6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 19:25

Un exemple de contribution pour un site de location de kayaks de mer, pour la très photogénique grotte marine de l’Oule. Bien retranscrire le bleu de ses fonds éclairés par l’extérieur exige de grimper du IV en fissure en deep water solo sur ses parois avec l’appareil photo… entre les dents : https://cassis-kayak-marseille.fr/formules/randonnee-kayak-calanques-cassis/
N’hésitez pas à me solliciter pour toute utilisation commerciale de mes photos, un simple coup de fil peut suffire à trouver un terrain d’entente - sans contrat de cession de droits de 50 pages à parapher et signer ! Le pire étant évidemment de pirater des photos sans contact et accord, sachant que, sans même parler d’outil de recherche d'images inversée, il est facile de retrouver des utilisations frauduleuses d’images : 
http://deprovenceetdailleurs.net/2018/08/plagiat-dans-la-presse.html
https://www.buenavistarafting.com/canyoning-gorges-du-verdon-ravin-mainmorte

29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 20:22

Le 29 mai 2022

Sur la route de retour des gorges de la Jonte, petite escale sur le flanc nord du Mont Aigoual, où sous le dense couvert forestier se cache le canyon du Tapoul. Après une route de montagne colorée entre les landes jaunies par les genêts en fleurs et une marche de… 5 minutes depuis le parking de départ, on arrive aux premières vasques de ce canyon court mais sans temps mort, à l’ambiance un peu corse avec ses vasques émeraude et ses encaissements de granite. A près de 1000 mètres dans ce canyon de moyenne montagne, on y alterne sauts et rappels dans une eau fraîche… et généreuse, nombre de rappels se faisant sous ou près de l’actif. Même si en cette fin d’un printemps sec son débit s’avère beaucoup plus faible qu’il devrait l’être, ce canyon a un caractère aquatique marqué, pour lequel il conviendra par débit moyen ou important de bien maîtriser les techniques de main courante (cordes fixes en place en ce mois de mai 2022), rappel débrayable ou guidé…
Quoi qu’il en soit un joli canyon qui manque un peu d’ampleur et d’encaissement, mais une pause rafraîchissante après 3 journées passées à cuire sur les falaises !

les landes à genêts du Mont Aigoual
les landes à genêts du Mont Aigoual
les landes à genêts du Mont Aigoual

les landes à genêts du Mont Aigoual

dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison
dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison

dans le canyon du Tapoul, assez aquatique (et froid !) malgré le débit très faible pour la saison

29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 20:07

Le 28 mai 2022

Itinéraire : le Rozier - rocher de Capluc - Cassagnes par le GR de pays Tour du Causse Méjean - GR6 - rocher de Capluc - le Rozier

Après la grande voie du matin, randonnée sur les sentiers en corniches au départ du Rozier, en boucle par le GR « touristique » passant par les falaises sud puis le GR6 infiniment moins fréquenté versant nord. On y profite de belles vues sur les tours de dolomie et les falaises sculptées qui ont rendu le lieu célèbre, mais également sur le village de Peyreleau avec ses murailles non pas de calcaire mais érigées par l’Homme !

les formations rocheuses taillées dans la dolomie : les vases de Sèvres et de Chine, la Roche Décollée gravie le matin même par sa faille nord...
les formations rocheuses taillées dans la dolomie : les vases de Sèvres et de Chine, la Roche Décollée gravie le matin même par sa faille nord...
les formations rocheuses taillées dans la dolomie : les vases de Sèvres et de Chine, la Roche Décollée gravie le matin même par sa faille nord...
les formations rocheuses taillées dans la dolomie : les vases de Sèvres et de Chine, la Roche Décollée gravie le matin même par sa faille nord...

les formations rocheuses taillées dans la dolomie : les vases de Sèvres et de Chine, la Roche Décollée gravie le matin même par sa faille nord...

le village fortifié de Peyreleau

le village fortifié de Peyreleau

29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 19:56

Le 28 mai 2022

Voie "histoire de dessous", 4 longueurs, équipé, 6a+ max

cotations topo : 5a/5b/5a/5c

cotations ressenties : 5b/6a+(1 pas) puis 5c/5c+(soutenu)/5c+

Parcours d’une grande voie récente des gorges de la Jonte, « histoire de dessous », un itinéraire encore non référencé sur Internet mais pourtant majeur à mon sens, particulièrement pour sa troisième longueur. Celle-ci remonte sur 45 mètres la faille qui sépare le bien-nommé monolithe de la « Roche Décollée » de la paroi attenante, et l’on y grimpe sur un mur vertical à prises crochetantes ou en opposition avec la paroi opposée, quand la distance et l’amplitude des jambes le permettent (!), un petit air de « promesse des profondeurs » pour celles et ceux qui connaissent cette voie des calanques à Castelvieil. On ose d'ailleurs pas trop pousser sur la paroi de gauche de peur de faire basculer la Roche Décollée... C’est une très belle escalade, atypique et impressionnante, avec des vues d’un côté sur l’assureur sur son bloc coincé suspendu, et de l’autre sur les highliners suspendus entre les vases de Sèvres et de Chine.

La courte quatrième longueur permet d’atteindre le plateau sommital de la Roche Décollée et de profiter de son ambiance au cœur des tours de dolomie, face aux vautours qui slaloment entre ces dernières.
Les cotations topo sont comme souvent à prendre avec du recul, particulièrement pour L2 avec son premier pas bien malcommode (plutôt 6a/6a+ renfougne que 5b…) et L3 impressionnante et physique (plutôt 5c+/6a que 5a !). Mais il s’agit à mon avis d’une voie incontournable dans ce niveau, qui plus est bien équipée (au sens de la Jonte, grimpe malgré tout obligatoire entre les points, un niveau 5c à vue au moins est nécessaire pour en profiter sans frayeurs), avec des relais tous confortables et pour certains insolites.

la Roche Décollée à droite, la voie passe par la faille de décollement et ses blocs coincés, parfois en écart !

la Roche Décollée à droite, la voie passe par la faille de décollement et ses blocs coincés, parfois en écart !

L1 sous le rocher rouge

L1 sous le rocher rouge

L2 en cheminée, renfougne au départ et relais sur bloc coincé suspendu
L2 en cheminée, renfougne au départ et relais sur bloc coincé suspendu

L2 en cheminée, renfougne au départ et relais sur bloc coincé suspendu

L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines
L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines
L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines
L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines
L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines
L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines
L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines

L3 dans la faille, magnifique par son escalade et son cadre, vues sur les vases et highlines

L4 courte en fissure déversante à bacs

L4 courte en fissure déversante à bacs

la vue du sommet de la Roche Décollée
la vue du sommet de la Roche Décollée

la vue du sommet de la Roche Décollée

29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 19:54

Le 28 mai 2022

Voie "gallo loco", 4 longueurs, équipé, 6a max

5c/5c/6a (soutenu)/6a(soutenu et aérien au départ)
Dans le secteur « fusée », situé à l’est du site et un peu à l’écart de la très forte fréquentation du site en ce seul pont du mois de mai, parcours de la voie « gallo loco », qui remonte un système de fissures-dièdres jusqu’à la vire sommitale. C’est une très belle voie, comme pas souvent à la Jonte équipée serrée, à l’exception notable du dièdre de 40 mètres de L3, à l’escalade soutenue en écarts et  renfougnes. Une bonne introduction à la magnifique quatrième et dernière longueur, plein gaz au départ en traversée (avec écart au-dessus du vide !) sur un mur à trous, une escalade impressionnante mais pas si difficile, avec tout de même un petit dévers sous le relais de sortie, de quoi tirer sur des bras déjà bien chauffés par les 3 longueurs précédentes !

la ligne dans les fissures

la ligne dans les fissures

L2 et une cordée qui descend de "la fusée"
L2 et une cordée qui descend de "la fusée"

L2 et une cordée qui descend de "la fusée"

L3, 45 mètres de dièdre soutenu à oppositions, renfougne...
L3, 45 mètres de dièdre soutenu à oppositions, renfougne...

L3, 45 mètres de dièdre soutenu à oppositions, renfougne...

le magnifique départ de L4 en écart plein gaz entre 2 lames de rocher
le magnifique départ de L4 en écart plein gaz entre 2 lames de rocher

le magnifique départ de L4 en écart plein gaz entre 2 lames de rocher

Rechercher