1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 16:53

Le 25 octobre 2021

Première journée d’un voyage en Roumanie, improvisé à la dernière minute en remplacement d’un prévu en Sicile, annulé pour raisons météo. Un petit détour sur la route des montagnes Bucegi nous amène dans la Transylvanie profonde des petits villages, de leurs routes défoncées parcourues de Trabant, Dacia, charrettes à chevaux ou à bœufs, des berlines allemandes pour les nouveaux riches et des maisons devant lesquelles les habitants vendent leurs récoltes de choux ou d’oignons.
Les « volcans de boue » attirent les quelques touristes de la région, avec leurs vasques où du gaz expulsé fait jaillir de la boue à intervalles réguliers. Un joli spectacle géologique dans ces paysages de badlands (de dimensions très réduites) de terres stériles ravinées par les coulées de boue débordant des cratères.

le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire

le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire

instantanés des "éruptions"
instantanés des "éruptions"

instantanés des "éruptions"

le second site plus au nord près de Beciu
le second site plus au nord près de Beciu

le second site plus au nord près de Beciu

23 octobre 2021 6 23 /10 /octobre /2021 18:03

Le 23 octobre 2021

Itinéraire : parking du col Sainte-Anne - col Sainte-Anne - collu entre les points cotés 710 et 695 - sentier vert versant sud - vallon du Pilon du Roi jusqu'au point coté 390 - branche est du vallon par le point coté 428 - collu 550 - col Sainte-Anne - parking du col Sainte-Anne

Retour dans ce versant sud de la chaîne de l'Etoile, et sa "sauvagitude" quelques kilomètres au-dessus de la métropole marseillaise, dans une très belle géologie d'affleurements dolomitiques au-dessus de la garrigue. L'objectif du jour était de parcourir le vallon du Pilon du Roi en boucle depuis Mimet afin d'éviter la longue approche ingrate depuis Marseille par le sud, et de profiter des très nombreux arbousiers du fond du vallon pour préparer des confitures, objectif rempli dans 3 pots ! 

du beau et du bon (roquette sauvage)
du beau et du bon (roquette sauvage)

du beau et du bon (roquette sauvage)

la dolomie des lieux

la dolomie des lieux

les chaos dolomitiques du versant sud du Pilon
les chaos dolomitiques du versant sud du Pilon
les chaos dolomitiques du versant sud du Pilon

les chaos dolomitiques du versant sud du Pilon

du beau (bruyère) et du bon (arbouses, de la cueillette sur l'arbre à la confiture)
du beau (bruyère) et du bon (arbouses, de la cueillette sur l'arbre à la confiture)
du beau (bruyère) et du bon (arbouses, de la cueillette sur l'arbre à la confiture)
du beau (bruyère) et du bon (arbouses, de la cueillette sur l'arbre à la confiture)
du beau (bruyère) et du bon (arbouses, de la cueillette sur l'arbre à la confiture)

du beau (bruyère) et du bon (arbouses, de la cueillette sur l'arbre à la confiture)

au retour vers le collu 550

au retour vers le collu 550

23 octobre 2021 6 23 /10 /octobre /2021 17:24

Le 23 octobre 2021

Voie "morbus gravis" au crêt Saint-Michel, 3 longueurs, équipé, 6b max

Cotations ressenties 6b/6a+/5c+

Une des belles voie du crêt Saint-Michel avec ses 3 grandes longueurs souvent soutenues dans le 6a ou un peu plus, dans un style à doigs et à orteils douloureux mais intéressant ([sic]) et sur rocher neuf pour la dernière longueur. La seconde moitié de la première longueur constitue à elle seule un modèle de continuité et d'homogénéité dans le 6a+, avec de plus des pas bien obligatoires entre les scellements !

L1, très soutenue en 6a+ voire b sur sa seconde moitié
L1, très soutenue en 6a+ voire b sur sa seconde moitié

L1, très soutenue en 6a+ voire b sur sa seconde moitié

L3, belle et pas trop dure en 6a sur rocher neuf

L3, belle et pas trop dure en 6a sur rocher neuf

17 octobre 2021 7 17 /10 /octobre /2021 19:02

Le 17 octobre 2021

On profite une fois de plus de l’été indien au Cap Canaille : après la grimpe à son extrémité nord la veille, place aux activités nautiques à son extrémité sud, près de la calanque de Figuerolles. Depuis cette dernière, quelques minutes de pagayage amènent sous les falaises de poudingue découpées en anses aux allures de fjords, aux riches infrastructures nautiques : câbles pour tyroliennes (poulie évidemment indispensable), plongeoirs depuis les galets… Un plus peu au nord, dans la grotte des Tablettes, il ne s’agit plus de se laisser glisser ou tomber, mais bien de tirer sur ses petits bras pour s’extirper de la mer (le crux plutôt en 6a+ qu’en 5c) puis traverser les vires déversantes. 100 mètres plus au nord, la plage de galets sise sous d’énormes surplombs permet une escale reposante, dans le four solaire de cette crique presque troglodyte, à l’ombre l’été mais chauffée par le soleil bas de l’automne. Au final sans doute les meilleures conditions de kayak de la saison, mer encore douce, fréquentation faible et en guise de vagues sur cette côte très exposée à la houle... une mer d’huile comme jamais !

la tyrolienne de la crique Ferrand (ou du trou souffleur)
la tyrolienne de la crique Ferrand (ou du trou souffleur)
la tyrolienne de la crique Ferrand (ou du trou souffleur)
la tyrolienne de la crique Ferrand (ou du trou souffleur)

la tyrolienne de la crique Ferrand (ou du trou souffleur)

jeux aquatiques dans une mer encore à 21°C, sauts, deep water solo, snorkeling....
jeux aquatiques dans une mer encore à 21°C, sauts, deep water solo, snorkeling....
jeux aquatiques dans une mer encore à 21°C, sauts, deep water solo, snorkeling....

jeux aquatiques dans une mer encore à 21°C, sauts, deep water solo, snorkeling....

l'anse du Trou de Jeannette

l'anse du Trou de Jeannette

aquagrimpe dans la grotte des Tablettes
aquagrimpe dans la grotte des Tablettes
aquagrimpe dans la grotte des Tablettes

aquagrimpe dans la grotte des Tablettes

une cordée en bas du grand dièdre de "2 gamins sous la pluie"

une cordée en bas du grand dièdre de "2 gamins sous la pluie"

la plage de galets sous les énormes dévers juste au nord de "2 gamins sous la pluie"
la plage de galets sous les énormes dévers juste au nord de "2 gamins sous la pluie"
la plage de galets sous les énormes dévers juste au nord de "2 gamins sous la pluie"

la plage de galets sous les énormes dévers juste au nord de "2 gamins sous la pluie"

alevins en masque et tuba

alevins en masque et tuba

l'incroyable géologie des lieux

l'incroyable géologie des lieux

17 octobre 2021 7 17 /10 /octobre /2021 18:55

Le 16 octobre 2021

Voie "l'arête des croûtes", 4 longueurs, équipé, 6a+ max

6a/6a+/5c+/6a

puis "tord-boyau", 4 longueurs, équipé

6c/4c/6a/5c+

Retour sur ces voies « classiques » du Jas de la Penna tout au nord du Cap Canaille, dans le grès qui surplombe les vignobles de Cassis, une poubelle géologique aussi détritique qu’esthétique. On trouve de belles longueurs sous la « route des crêtes », par exemple dans « l’arête des croûtes » (!) avec L2 pour son Dulfer de sortie d’éperon et la dalle qui lui fait suite, et L3 en cheminée de tablettes déversantes mais si prisues que la cotation ne dépasse pas le 5, et du rocher parfois psychédélique comme dans la grotte aux méduses de la seconde longueur de « tord boyau ». En cette saison la première voie reste à l’ombre toute la journée, pas de quoi rajouter une couche au tee-shirt largement suffisant en cette mi-octobre !

au départ des rappels

au départ des rappels

L1 de "l'arête des croûtes"
L1 de "l'arête des croûtes"

L1 de "l'arête des croûtes"

L2 de "l'arête des croûtes", ses fossiles et ses concrétions
L2 de "l'arête des croûtes", ses fossiles et ses concrétions
L2 de "l'arête des croûtes", ses fossiles et ses concrétions
L2 de "l'arête des croûtes", ses fossiles et ses concrétions

L2 de "l'arête des croûtes", ses fossiles et ses concrétions

L3 de "l'arête des croûtes", une cheminée ultra-déversante... en 5c+
L3 de "l'arête des croûtes", une cheminée ultra-déversante... en 5c+

L3 de "l'arête des croûtes", une cheminée ultra-déversante... en 5c+

L1 de "tord boyau"
L1 de "tord boyau"

L1 de "tord boyau"

le clou du spectacle, la grotte de L2 de "tord boyau"
le clou du spectacle, la grotte de L2 de "tord boyau"
le clou du spectacle, la grotte de L2 de "tord boyau"
le clou du spectacle, la grotte de L2 de "tord boyau"
le clou du spectacle, la grotte de L2 de "tord boyau"

le clou du spectacle, la grotte de L2 de "tord boyau"

L3 de "tord boyau"
L3 de "tord boyau"

L3 de "tord boyau"

13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 20:54

voie de la concave, 6 longueurs, équipé, 6a+ max
4c/4b/5c(1pas)/5c+(1 pas)/6a+/5c+
Retour dans la voie de la concave déjà parcourue en 2013, un itinéraire abordable (maximum 6a+) qui louvoie sous les grands dévers de la paroi de la concave avant de forcer la partie haute de la falaise sur la gauche au bord de ces surplombs. C’est une escalade peu soutenue (uniquement 15 mètres de 6a/6a+ au départ de L5) qui louvoie à la recherche des lignes les moins raides et les plus faciles, mais parfois vertigineuse, notamment dans la traversée plein gaz de L4, et dans L5 qui remonte une dalle sur rocher blanc et neuf dont la convexité renforce l’impression de vide. Au final une belle voie certes peu grimpante mais qui vaut les 3 heures d’approche panoramique par son rocher et son cadre atypiques sous de grands dévers, et la belle escalade variée de L5 en dalle, dièdre, fissure et traversée !

l'approche sous la paroi de la concave

l'approche sous la paroi de la concave

L1
L1

L1

concrétions et réflexions
concrétions et réflexions

concrétions et réflexions

L2
L2
L2

L2

L3
L3

L3

traversée de L4
traversée de L4

traversée de L4

L5
L5

L5

10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 19:48

Le 10 octobre 2021

Voie "les deux papas" de L1 à L3, puis sortie par "la paix"

5 longueurs, terrain d'aventures, 6a+ max

A mon sens 5c+/6a++/6a(1 pas)/6a(très soutenu)/5c+

Retour en escalade sur mon secteur préféré des calanques, la face ouest de Castelvieil, son calcaire blanc posé au-dessus du bleu face aux calanques de l’Eissadon au cap Morgiou. L’itinéraire du jour remonte du bord de mer jusqu’au plateau suspendu par une combinaison de deux voies en terrain d’aventure : « les deux papas » pour ses 3 premières longueurs puis « la paix » au-dessus de la vire d’accès à la « traversée sans retour ». On y trouve effectivement peu voire pas d’équipement, jeu de friends complet ou presque donc nécessaire, dans cette grimpe exclusivement à l’ancienne en fissures-dièdres, parfois bien coriaces comme dans L2 des « deux papas » ou L1 de « la paix ». Grimpe intérieure mais jolie, particulièrement dans « la paix » où les avant-bras feront… la guerre dans les premiers 20 mètres soutenus, athlétiques et techniques, un régal de continuité et d’homogénéité dans le 6a fissure. La seconde et dernière longueur de cette voie et de la journée s’avère moins dure mais encore plus belle, du rocher blanc et de l’aragonite dans une fissure oblique suspendue 100 mètres au-dessus de la grande bleue qui brille entre les chaussons, de la grande ambiance Castelvieil dont on ne peut pas se lasser !

ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"
ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"
ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"

ambiance calanques dans l'approche : aiguille dans le vallon d'En Vau, calanque d'En Vau, cordée dans "le toboggan de la corniche"

dans le dernier rappel, sur le blanc au-dessus du bleu
dans le dernier rappel, sur le blanc au-dessus du bleu

dans le dernier rappel, sur le blanc au-dessus du bleu

L1 des "deux papas"
L1 des "deux papas"
L1 des "deux papas"

L1 des "deux papas"

L2 des "deux papas"
L2 des "deux papas"

L2 des "deux papas"

L3 des "deux papas"

L3 des "deux papas"

L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...
L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...
L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...

L1 de "la paix", belle fissure soutenue athlétique et technique, coincements, oppositions, Dulfer, ramonage...

L2 de "la paix", encore plus belle et moins dure
L2 de "la paix", encore plus belle et moins dure

L2 de "la paix", encore plus belle et moins dure

vue sur les calanques du plateau de Castelvieil

vue sur les calanques du plateau de Castelvieil

10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 19:42

Le 9 octobre 2021

Itinéraire : salins de Giraud - plage de Beauduc en aller-retour par Faramont, Tourvielle et machine du Petit Rascaillan
Virée à VTT en Camargue au départ des salins de Giraud, vers la plage de Beauduc heureusement moins fréquentée en cette saison qu’en plein été. C’est une balade évidemment totalement plate entres les canaux et étangs de Camargue, à cheval entre piste carrossable et carrossée menant à la plage de Beauduc et autres pistes sans circulation automobile, dommage d’ailleurs que beaucoup d’entre elles soient encore fermées pour protection de la nidification. On pourra évidemment observer de nombreux flamants roses, aigrettes, hérons, mouettes… dans les sansouïres et savourer quelques salicornes, avant et après la pause sur les kilomètres de sable désert et vierge de la plage de Beauduc, un bon bol de nature sauvage dans ce delta tout de même très anthropisé…

au départ sur monotrace puis route arborés
au départ sur monotrace puis route arborés

au départ sur monotrace puis route arborés

plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...
plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...
plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...

plus loin des paysages plus camarguais : écluse, sansouïre de salicornes (comestible)...

sur l'immense plage de Beauduc

sur l'immense plage de Beauduc

au retour

au retour

8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 10:03

Un article dans le numéro 45 de Ski Rando Magazine paru début octobre 2021, avec une sélection de parcours au-dessus de Ceillac dans le Queyras, dont la mémorable traversée des Veyres et son cadre géologique exceptionnel :

https://www.skirandomag.com/numero45

Ci-dessous le début du texte, la suite dans le magazine :

Dans l’imaginaire du montagnard, le Queyras est fait de sommets arrondis, dont les alpages accueillent vaches l’été et skieurs de randonnée l’hiver, les uns goûtant sa poudreuse, les autres broutant son herbe. Tout le Queyras ? Non ! Une vallée peuplée d’irréductibles aiguilles résiste aux prairies envahissantes, celle de Ceillac !
Son camouflage est parfait : même route d’accès vertigineuse par le verrou des gorges du Guil, même village pittoresque fait de maisons anciennes et d’églises classées, au-dessus mélézin et alpages façon carte postale, le tout sous un ciel bleu 400 jours par an comme le clament les brochures de l’office du tourisme. Même la toponymie locale semble avoir été choisie par ce dernier : les principaux torrents portent les doux noms de Cristillan et de Mélezet, laissant imaginer des eaux cristallines sous un couvert de mélèzes.

Et pourtant, à l’ouest du Mélezet justement, les pics de la Font Sancte opposent aux alpages certifiés queyrassins de l’est leurs grandes murailles de calcaire et leurs aiguilles dentelées ; on passe ici du domaine du pastoralisme à celui de l’alpinisme ! La FFME (Fédération française des Marmottes Emancipées) a d’ailleurs voulu siffler la fin de partie, s’élevant contre une discrimination à la couleur des dents et la mise en danger de la sécurité alimentaire des rongeurs d’alpages, exigeant donc la démolition de ces rochers stériles, mais le CAF (Chamois des Alpes Françaises) s’est insurgé contre cette remise en cause de ces reliefs d’intérêt patrimonial pour tous les capridés, que leurs dents soient blanches ou jaunes.
    
Sus au communautarisme et aux digressions oiseuses, cette vallée de Ceillac conjugue donc montagnes aux formes douces et sommets rocheux altiers, si bien que marmottes ou capridés, skieurs de grandes courbes sur les pâturages ou skieurs de petites courbes dans les couloirs, y trouveront leur bonheur. La vallée offre un terrain de jeu hivernal éclectique : un grand domaine de ski nordique qui couvre les deux vallées du Cristillan et du Mélezet, et au Mélezet justement, un domaine de ski alpin, petit mais de qualité avec une dénivelée de 800 mètres sur des pentes nord gages de neige froide et abondante, et des cascades de glace parmi les plus belles de France. Y’a pas de loup (enfin si, mais pas dans le texte), c’est ici de la peau de phoque pour tous les goûts et les niveaux, skieurs de randonnée ou skieurs-alpinistes, skieurs de 5.x et skieurs de 2.y, pour des dénivelées de 1200 à 2400 m.

[...]

randos en vrac autour de Ceillac
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 09:14

L'article complet ci-dessous, sur les raids à skis de cette haute vallée des Ecrins parmi les plus sauvages des Alpes françaises !

Rechercher