17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 20:26

Le 16 novembre 2019

Enfin une journée libre de météo ensoleillée et non venteuse, de quoi retourner sur la Mecque des calanques, la face sud-ouest du plateau de Castelvieil, pour une traversée classique en terrain d’aventure partiel, la grande croisière qui fait suite à la traversée sans retour parcourue 6 ans plus tôt. Malgré son nom plus avenant, cette croisière en chaussons, alternant rappels pendulaires et/ou obliques et passages d’escalade délicats, s’avère plus engagée que la traversée sans retour : sitôt les premiers rappels descendus, l’itinéraire ne comporte plus aucune échappatoire avant la fin de la fissure large en 6a+. Le parcours en revanche reste plus évident que pour la sans retour ; il suffit de viser au plus « facile » dans ces falaises compactes où les zones lisses et/ou déversantes s’évitent souvent par des traversées en rappels ou en escalade.
On est vite dans le bain dès les premiers rappels, et après deux premières longueurs (enfin ascendantes !) éprouvantes en fissure raide puis mur lisse, on atteint le rappel en fil d’araignée de 40 mètres qui fait la réputation de la voie, et où il s’agit justement d’éviter le bain ! Pendu sur sa corde à près de 4 mètres du rocher, juste au-dessus du bleu, et faute comme nous l’espérions d’un becquet rocheux à attraper au lasso, le jeu consiste donc à se faire penduler par le grimpeur resté en haut du rappel pour enfin échouer sur le rivage rocheux ! La terre ferme promise rejointe, on profite alors d’une belle ambiance dans la longue traversée située entre ce rappel et la fissure large en 6a+ : rocher blanc ou zébré dans les dévers, concrétions sous les surplombs, boufigues de calcaire et dalles d’aragonite, on évolue sur un superbe calcaire, le plus souvent en balade contemplative, mais avec 2  pas de 5c un peu engagés, vu l’équipement à demeure succinct difficile voire impossible à compléter, un premier en mur raide à bras et un second… en traversée sur pieds. C’est l’occasion de s’échauffer avant le crux technique de l’itinéraire, la fissure-cheminée verticale qui permet de regagner la vire intermédiaire, avec une trentaine de mètres d’escalade raide et soutenue, à coincements et oppositions, à protéger sur friends et stoppers. Vu l’heure crépusculaire, on choisira alors de sortir par la fissure en 5c des « étudiants », ce qui ne nous prémunira pas d’un long retour nocturne dans le halo d’une frontale pour 2, tour à tour à pieds, en rappel, à nouveau à pieds puis en VTT !
En tout cas au final un itinéraire esthétiquement majeur comme souvent pour les traversées de Castelvieil, mais loin d’être anodin au vu des nombreuses et parfois délicates manœuvres de cordes, et des passages d’escalade parfois techniques et/ou engagés. Un départ dans les rappels avant 13h aux alentours du solstice d’hiver permettra d’ailleurs d’envisager cet itinéraire plus sereinement sans l’épée de Damoclès du crépuscule à 17h !

la forêt d'aiguilles d'En Vau depuis le Trou du Canon

la forêt d'aiguilles d'En Vau depuis le Trou du Canon

bivouac avec vue à Castelvieil

bivouac avec vue à Castelvieil

le second rappel de 20 mètres

le second rappel de 20 mètres

le  premier rappel pendulaire de 10 mètres, ambiance !

le premier rappel pendulaire de 10 mètres, ambiance !

dans la première longueur en 6c (aux alentours du 6a+ en obligé)
dans la première longueur en 6c (aux alentours du 6a+ en obligé)
dans la première longueur en 6c (aux alentours du 6a+ en obligé)

dans la première longueur en 6c (aux alentours du 6a+ en obligé)

au départ du rappel de 40 mètres

au départ du rappel de 40 mètres

dans le rappel pendulaire de 40 mètres
dans le rappel pendulaire de 40 mètres
dans le rappel pendulaire de 40 mètres
dans le rappel pendulaire de 40 mètres
dans le rappel pendulaire de 40 mètres
dans le rappel pendulaire de 40 mètres
dans le rappel pendulaire de 40 mètres

dans le rappel pendulaire de 40 mètres

dans le 5c engagé qui fait suite
dans le 5c engagé qui fait suite
dans le 5c engagé qui fait suite

dans le 5c engagé qui fait suite

sur la vire de bord de mer
sur la vire de bord de mer

sur la vire de bord de mer

rappel pendulaire sur la vire, et son beau rocher
rappel pendulaire sur la vire, et son beau rocher
rappel pendulaire sur la vire, et son beau rocher

rappel pendulaire sur la vire, et son beau rocher

la suite de la vire, ses boufigues de calcaire et concrétions d'aragonite
la suite de la vire, ses boufigues de calcaire et concrétions d'aragonite
la suite de la vire, ses boufigues de calcaire et concrétions d'aragonite
la suite de la vire, ses boufigues de calcaire et concrétions d'aragonite

la suite de la vire, ses boufigues de calcaire et concrétions d'aragonite

la fissure-cheminée en 6a+/b, vue du bas et de dedans
la fissure-cheminée en 6a+/b, vue du bas et de dedans
la fissure-cheminée en 6a+/b, vue du bas et de dedans

la fissure-cheminée en 6a+/b, vue du bas et de dedans

crépuscule dans la sortie des "étudiants"
crépuscule dans la sortie des "étudiants"
crépuscule dans la sortie des "étudiants"

crépuscule dans la sortie des "étudiants"

11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 20:25

Le 11 novembre 2019

6 longueurs, partiellement équipé, 6a+ max
A mon sens 6a+/6a+/5c/3/5a/4c


Parcours de l’arête Save intégrale, une des nombreuses arêtes qui part du bas du vallon d’En Vau pour rejoindre le plateau de Castelvieil. C’est une voie partiellement équipée dont il convient de compléter les goujons par quelques coinceurs et sangles, et qui comporte dans une escalade certes un peu hétérogène - des passages faciles entrecoupés de pas d’escalade délicats et parfois patinés - de belles sections, particulièrement L3 et sa longue cheminée verticale à fissures franches. Le haut de l’arête se couche mais offre de belles vues sur la calanque d’En Vau et les soubeyrannes, lors de passages parfois aériens sur le fil de l’arête. Au final une jolie voie, à l’ombre en cette saison, bien indiquée en cette journée nuageuse, nonobstant une bel éclairage crépusculaire entre 2 bandes nuageuses

L1

L1

L2

L2

bruyère au départ de L3
bruyère au départ de L3
bruyère au départ de L3

bruyère au départ de L3

L4

L4

L5
L5

L5

L6

L6

gabian qui prend la pose devant En Vau

gabian qui prend la pose devant En Vau

crépuscule coloré entre 2 bandes nuageuses

crépuscule coloré entre 2 bandes nuageuses

11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 20:24

Le 9 novembre 2019

Première voie sur la dalle Tarzan, un plan incliné de calcaire situé au-dessus de la calanque de Sormiou. On peut s’y essayer à la (micro) grande voie, avec 2 petites longueurs pouvant s’enchaîner. C’est donc un secteur idéal pour l’initiation à la couenne ou à la grande voie, avec une approche courte, une escalade facile (ne dépassant pas le 4b) et peu athlétique sur un beau rocher blanc encore peu patiné, le tout au-dessus des couleurs azuréennes de la calanque de Sormiou.

sur la dalle Tarzan et son pan de calcaire blanc lisse
sur la dalle Tarzan et son pan de calcaire blanc lisse
sur la dalle Tarzan et son pan de calcaire blanc lisse
sur la dalle Tarzan et son pan de calcaire blanc lisse

sur la dalle Tarzan et son pan de calcaire blanc lisse

sur le secteur du Pouce au-dessus de la calanque
sur le secteur du Pouce au-dessus de la calanque
sur le secteur du Pouce au-dessus de la calanque

sur le secteur du Pouce au-dessus de la calanque

11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 20:23

Le 7 novembre 2019

Sur le vol de Rome à Paris, passage entre la Corse et la péninsule italienne, l’occasion de voir les différentes îles de l’archipel Toscan devant les crêtes Corses déjà enneigées.

Montecristo, Elbe puis Capraia
Montecristo, Elbe puis Capraia
Montecristo, Elbe puis Capraia

Montecristo, Elbe puis Capraia

3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 19:39

Le 3 novembre 2019

N-ième retour sur les traversées de Cap Canaille, la vire Philémon jusqu’au rappel intermédiaire de la voie « attraction désastre » puis la traversée dite des immortelles qui ramène au sommet de la falaise. Ce sont 2 itinéraires courts mais parfois aériens, toujours bien équipés – avec même de nombreuses mains courantes – dont la combinaison peut s’envisager en moins de 3 heures. Ces parcours permettent surtout de découvrir lors d’une simple randonnée du vertige le caillou des lieux, un patchwork de calcaire, grès et conglomérat incroyablement sculpté, une poubelle géologique à l’esthétique complétement exceptionnelle.

au départ de la vire Philémon
au départ de la vire Philémon
au départ de la vire Philémon

au départ de la vire Philémon

section splendide vers "attraction sésastre"
section splendide vers "attraction sésastre"
section splendide vers "attraction sésastre"
section splendide vers "attraction sésastre"

section splendide vers "attraction sésastre"

descente au pied de la falsie dans "attraction désastre", un rocher encore plus incroyable qu'ailleurs !
descente au pied de la falsie dans "attraction désastre", un rocher encore plus incroyable qu'ailleurs !

descente au pied de la falsie dans "attraction désastre", un rocher encore plus incroyable qu'ailleurs !

vers le départ de la "vire des immortelles"
vers le départ de la "vire des immortelles"

vers le départ de la "vire des immortelles"

au milieu de la vire, au-dessus de l'arche du prophète
au milieu de la vire, au-dessus de l'arche du prophète

au milieu de la vire, au-dessus de l'arche du prophète

à la fin de la vire, ambiance "wadi" dans le canyon et son palmier

à la fin de la vire, ambiance "wadi" dans le canyon et son palmier

2 novembre 2019 6 02 /11 /novembre /2019 17:55

Le 2 novembre 2019

"la marbrière", 7 longueurs, équipé, 5c max

5b/4b/5b/5b/5b/4b/5c

Retour sur cette falaise de la carrière découverte 3 ans plus tôt sur la voie Samsara Sattva, et son conglomérat aux allures de marbre, avec des galets blancs, jaunes et oranges pris dans un liant de calcaire gris mais de surface lisse, une sorte de mosaïque naturelle ! La marbrière offre qui plus est une escalade intéressante (plus que dans « Samsara Sattva »)  dans le petit 5, avec même de belles longueurs telles que L1, L4 et surtout L5 et L7 sur dalle de marbre lisse plus ou moins inclinée, avec incrustations en relief de nodules de silex. 
Un splendide caillou qui s’offre sous les chaussons, et qui rappelle dans un tout autre registre les falaises maritimes de strates de calcaire et de silex du parc du Gargano parcouru en kayak cet été.

bloc de marbre durant l'approche

bloc de marbre durant l'approche

L1... sur conglomérat
L1... sur conglomérat

L1... sur conglomérat

L3... sous la pluie
L3... sous la pluie

L3... sous la pluie

L4... sur rocher en cours de séchage

L4... sur rocher en cours de séchage

le splendide conglomérat lisse et coloré de L5
le splendide conglomérat lisse et coloré de L5
le splendide conglomérat lisse et coloré de L5
le splendide conglomérat lisse et coloré de L5

le splendide conglomérat lisse et coloré de L5

au départ de L6

au départ de L6

nodules de silex dans L7
nodules de silex dans L7

nodules de silex dans L7

cordées sur le pilier du singe

cordées sur le pilier du singe

1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 18:19

Le 1er novembre 2019

"sur les traces de Gaston", 9 longueurs, équipé, 6a+ max

5b/5c/5c/5c/5c/5c+/6a+/5c+/5c

Retour sur cette voie justement classique qui dessine une hélice sur les flancs de l’aiguille-presqu’île de l’Eissadon, et offre une grimpe homogène dans le 5c moyennant des pas courts de 6a dans L6 et L7 et 1 pas de 6a+ à la fin de L7. C’est une très belle escalade sur un très beau caillou et dans un très beau cadre, parmi les plus belles dans ce niveau de difficultés, qui plus est très bien équipée. A noter les jolies L3 et L4 sur un calcaire blanc quelques mètres au-dessus de l’eau, et L6 ainsi que L7 splendides en traversée sur un calcaire sculpté en bouffigues puis en mur raide et prisu pile au-dessus du chenal qui traverse l’aiguille. 
Malgré l’approche rendue plus longue par la fermeture de la route du col de la Gardiole, cette voie attire encore de nombreuses cordées, preuve encore aujourd’hui avec 4 cordées au départ à 10h. Le VTT permet de raccourcir et rendre plus ludique l’approche, avec au final seulement 1 h du parking sur la D559 au pied de l’aiguille.

la traversée du chenal dans L1

la traversée du chenal dans L1

sur le calcaire blanc de L3
sur le calcaire blanc de L3

sur le calcaire blanc de L3

au fil de l'eau dans L4
au fil de l'eau dans L4
au fil de l'eau dans L4

au fil de l'eau dans L4

L5 et la fenêtre de son relais sommital
L5 et la fenêtre de son relais sommital
L5 et la fenêtre de son relais sommital

L5 et la fenêtre de son relais sommital

la traversée de L6

la traversée de L6

la superbe L7...
la superbe L7...
la superbe L7...
la superbe L7...
la superbe L7...
la superbe L7...

la superbe L7...

... et la non moins superbe L8
... et la non moins superbe L8
... et la non moins superbe L8
... et la non moins superbe L8
... et la non moins superbe L8
... et la non moins superbe L8
... et la non moins superbe L8

... et la non moins superbe L8

L9

L9

du sommet, vues vers la cordée suivante et une cordée en face sur les dalles
du sommet, vues vers la cordée suivante et une cordée en face sur les dalles

du sommet, vues vers la cordée suivante et une cordée en face sur les dalles

plaisirs du nez et des papilles durant le retour en VTT
plaisirs du nez et des papilles durant le retour en VTT
plaisirs du nez et des papilles durant le retour en VTT

plaisirs du nez et des papilles durant le retour en VTT

1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 17:27

Le 30 octobre 2019

Retour sur le meilleur spot de plongée apnée de la côte bleue à la pause méridienne, avec approche en VTT, masques et tubas dans le sac, puis plongée sur le beau tombant souvent exploré : la murène a pris des vacances mais la langouste est dans son logement habituel, une dernière occasion sans doute cette année de profiter en maillot de bain de ces fonds marins si riches !

plongée dans le jardin
plongée dans le jardin
plongée dans le jardin
plongée dans le jardin
27 octobre 2019 7 27 /10 /octobre /2019 17:08

Du 19 au 27 octobre 2019

Après le kayak (« ski » en Turc) de neige en mars, place au kayak de mer lors de ce troisième voyage « estival » (quatrième au total) dans cette extrémité sud-ouest de la Turquie où les montagnes du Taurus rencontrent la Méditerranée, avec donc de belles côtes sauvages et escarpées, des montagnes alpines en bord de mer richement pourvues en sites antiques, des falaises, des grottes et des canyons creusés dans un calcaire de rêve, bref tout pour justifier encore un n-ième voyage sur place !

des ruines
des ruines
des ruines
des ruines

des ruines

du kayak de mer fin octobre, repéré en kayak ("ski" en Turc) de neige en mars
du kayak de mer fin octobre, repéré en kayak ("ski" en Turc) de neige en mars
du kayak de mer fin octobre, repéré en kayak ("ski" en Turc) de neige en mars

du kayak de mer fin octobre, repéré en kayak ("ski" en Turc) de neige en mars

des plages, vues de plus ou moins haut
des plages, vues de plus ou moins haut
des plages, vues de plus ou moins haut
des plages, vues de plus ou moins haut
des plages, vues de plus ou moins haut

des plages, vues de plus ou moins haut

des grottes marines
des grottes marines
des grottes marines
des grottes marines

des grottes marines

et les habitants du dessous
et les habitants du dessous
et les habitants du dessous
et les habitants du dessous
et les habitants du dessous

et les habitants du dessous

27 octobre 2019 7 27 /10 /octobre /2019 16:59

Le 26 octobre 2019

Journée de kayak au départ de la plage de Kabak vers la crique de Cennet quelques kilomètres au sud, et qui s’atteint par une côte rocheuse qui offre une jolie grotte bleue près de la plage de Kabak et des tombants couverts de… vers de feu ! Sur la plage de Cennet ce ne sont pas leurs poils urticants qui nous feront faire demi-tour mais guêpes et frelons, fin de journée donc sur la plage de Kabak, décidément un bel endroit encore authentique préservé par sa route d’accès qui se transforme en piste, le tout à quelques kilomètres du tourisme de masse d’Oludeniz façon Londres-sur-Méditerranée.

vue depuis l'hôtel sur le littoral et la plage de Kabak
vue depuis l'hôtel sur le littoral et la plage de Kabak

vue depuis l'hôtel sur le littoral et la plage de Kabak

cyclamens au-dessus de la plage de Kabak

cyclamens au-dessus de la plage de Kabak

la grotte marine voisine de la plage de Kabak
la grotte marine voisine de la plage de Kabak
la grotte marine voisine de la plage de Kabak

la grotte marine voisine de la plage de Kabak

ver de feu sur le tombant entre les plages de Kabak et Cennet

ver de feu sur le tombant entre les plages de Kabak et Cennet

en kayak dans la baie de Cennet
en kayak dans la baie de Cennet

en kayak dans la baie de Cennet

Rechercher