1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 21:10

Le 1er septembre 2021

Voie "tafanari", 4 longueurs, équipé, 6a+ max

6a+/5c+/5c+/5c

Séance de grimpe vespérale dans le vallon des Aiguilles, pour une voie principalement en dalle, "Tafanari", déjà parcourue (difficilement) en 2012 et décidément bien soutenue dans le niveau 5c/6a. Après une pause « mûres » et une approche refaite en courant pour cause d’oubli de chaussons, la première longueur commencera fort par quelques mètres de dalle patinée en 6a avant un mur raide et athlétique. La suite ne s’avèrera guère plus facile, avec notamment une belle seconde longueur en dalle puis Dülfer. La dernière longueur permettra enfin de reposer les pieds au détriment des avant-bras dans une fissure athlétique, mais à mon sens moins dure que ce qui la précède. Le rappel du relais sommital dépose sur un beau relais chaîné (presqu’) en bout de cordes de 50 mètres, avant le second et dernier rappel de 30 mètres, pour une descente en phase avec le crépuscule, descente qu’il est difficile de faire plus efficace !
Une belle voie en dalle au final, mais bien soutenue et obligatoire dans le 5c, un « tafanari » - fessier - de calcaire un peu trop lisse pour être facile !

mûres dans la (courte) approche pédestre

mûres dans la (courte) approche pédestre

fin de L2 en dalle
fin de L2 en dalle

fin de L2 en dalle

fin de L4 en fissure
fin de L4 en fissure
fin de L4 en fissure

fin de L4 en fissure

1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 10:40

Un article sur le kayak aux îles Pontines dans le dernier numéro (260) de Canoë Kayak Magazine, une destination belle mais confidentielle (en France) au large de Rome !

https://www.facebook.com/Kayakmag

http://deprovenceetdailleurs.net/2021/07/kayak-a-ponza.html

http://deprovenceetdailleurs.net/2021/07/kayak-a-palmarola.html

 

le kayak aux Pontines en magazine
le kayak aux Pontines en magazine
le kayak aux Pontines en magazine
29 août 2021 7 29 /08 /août /2021 21:14

Le 29 août 2021

Tour de la Pointe des Marcelettes au départ de Ceillac

Itinéraire : le Villard - Rabinoux - col des Estronques - crête de la Tête de Jacquette - crête de la Blavette - pointe des Marcelettes - pic Cascavelier - crête de Curlet - cabanes de Lamaron - bois du Moulin - cabane du Puy - col des Estronques - col Fromage - le Villard

Dénivelée : 2050 m (1750-2750-2700-2750-2700-2900-2400-2450-1900-2650-2300-1750), poussage ou parfois portage intégralement à la montée - à part les 150 premiers mètres de dénivelée

Journée de vélo de montagne au départ de la vallée du Cristillan au-dessus de Ceillac. On fera le tour anti-horaire de la pointe des Marcelettes via le col des Estronques, pour une boucle dépassant au final les 2000 mètres de dénivelée sur un parcours non roulant à la montée, et donc exclusivement en poussage (et un peu de portage) sur des sentiers généralement larges et peu raides. 
Les descentes seront à l’avenant et dignes du VTT queyrassin, sur de larges monotraces à travers alpages et mélézins, du roulage plaisir et ludique qui fait toute la réputation du massif ! La descente de la crête Marcelettes-Cascavelier (puis le thalweg nord jusqu’à la cote 2427) constitue une notable exception sur un terrain caillouteux, d’abord très raide puis moins incliné mais toujours fuyant, un long passage T5 au début puis T4, brillamment roulé par un BE VTT ce jour… mais porté puis poussé par un autre ! Une fois le haut de la crête de Curlet rejoint, la descente se poursuivra (enfin) sur le vélo, d’abord sur une crête panoramique puis à travers alpages et mélézin. La dernière descente depuis le col des Estronques sera le bouquet final de cette journée, d’abord le single facile mais raide pour rejoindre le sentier en traversée vers le col Fromage, puis celui-ci, absolument magnifique sur un sentier à flanc de versant raide, juste assez large pour le VTT, avant les lacets de la descente finale du col Fromage vers le Cristillan. A noter sinon les kilomètres de crête entre le col des Estronques et la pointe des Marcelettes, avec un peu de poussage et de portage … mais aussi du roulage panoramique à près de 3000 mètres face aux aiguilles de la Font Sancte, la quintessence du vélo de montagne, qui plus est entre gypaètes ou lagopèdes rencontrés ce jour !
Au final une belle journée aux montées correctement menées sur une vitesse de 600 m/h, ce qui rassure sur une endurance peu entretenue cet été - le kayak de mer et le canyonisme ayant été privilégiés - seulement une sortie de VTT à moins de 500 m de dénivelée fin juin, et en tout et pour tout 1 sortie montagne à plus de 1000 m de dénivelée…

dans la (première) montée au col des Estronques
dans la (première) montée au col des Estronques
dans la (première) montée au col des Estronques

dans la (première) montée au col des Estronques

roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte
roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte
roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte
roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte
roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte
roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte
roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte
roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte

roulage et poussage en alternance sur les crêtes de Jacquette puis de la Blavette, devant les couloirs encore enneigés de la Font Sancte

descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier
descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier

descente T5 puis T4 de la crête nord-est Marcelettes-Cascavelier

plus bas sur la facile crête de Curlet
plus bas sur la facile crête de Curlet
plus bas sur la facile crête de Curlet
plus bas sur la facile crête de Curlet
plus bas sur la facile crête de Curlet
plus bas sur la facile crête de Curlet
plus bas sur la facile crête de Curlet

plus bas sur la facile crête de Curlet

sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage
sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage

sur le superbe single roulant et ludique de la traversée col des Estronques - col Fromage

du col Fromage, vue vers le ravin de gypse de Ruine Blanche devant le pic de Rochebrune

du col Fromage, vue vers le ravin de gypse de Ruine Blanche devant le pic de Rochebrune

les lacets sous le col Fromage
les lacets sous le col Fromage

les lacets sous le col Fromage

29 août 2021 7 29 /08 /août /2021 21:13

Le 28 août 2021

Sommet sud de la crête de Balari, voie "micro-calcifications", 6 longueurs, équipé, 5c+ max

4a/4c/5c+/4c/5b+/4c

Demi-journée d’initiation à la grande voie dans le Queyras, sur la crête de Balari au-dessus du Queyron, un éperon de calcaire face au beau cirque est de la crête de Croseras. C’est une courte grande voie d’accès et de retour rapide, aux relais tous confortables, 6 courtes longueurs dans le 4 à l’exception de L5 et surtout L3, soutenue dans le 5c avec des pas bien délicats au départ, sans doute trop pour permettre à des grimpeurs de niveau petit 5 de se faire plaisir. Cette longueur s’avère en tout cas la plus intéressante de la voie sur un calcaire gris très compact sculpté en cannelures.

à l'approche, devant les ressauts de calcaire à gravir
à l'approche, devant les ressauts de calcaire à gravir

à l'approche, devant les ressauts de calcaire à gravir

dans la belle L3 sur dalle cannelée

dans la belle L3 sur dalle cannelée

sortie de L3

sortie de L3

L5 et L6
L5 et L6

L5 et L6

26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 19:22

Le 26 août 2021

"la petite grande voie de la côte bleue", 3 longueurs, équipé, 6a max

5b/5b/6a

Retour pour la n-ième fois sur la « petite » grande voie de la côte bleue entre l’Erevine et Méjean, pour le plaisir toujours vivace de parcourir ce beau rocher dans ce beau cadre maritime s’il en est, et de faire découvrir cette belle ligne à l’escalade particulièrement belle dans sa dernière longueur. 

L1
L1

L1

fin de L2

fin de L2

L3
L3

L3

(une partie de la) récolte du jour

(une partie de la) récolte du jour

21 août 2021 6 21 /08 /août /2021 21:08

Le 20 août 2021

Dernier canyon du séjour, celui du Yesa supérieur sous le village de Buerba. C’est un canyon moins parcouru que les autres découverts durant ce voyage ibérique, d’accès routier long et pédestre pas si court, typé montagne avec son eau froide, ses berges arborées et moussues, et ses grandes vasques pleines de feuilles mortes. On y trouve une longue section atypique, dite de « la ruelle », où l’on marche à sec au fond d’un canyon, à proximité immédiate mais pas dans l’actif, et un bel encaissement final inespéré, particulièrement esthétique dans les méandres du calcaire gris. C'est joli mais pas majeur, une conclusion à ces 10 jours de road trip avec en alternance désert de badlands et campagne verdoyante, ou pain de sucre de calcaire des Pics d’Europe et fonds de canyon des Pyrénées !

le rappel de 12 mètres

le rappel de 12 mètres

quelques toboggans (en eau froide...)
quelques toboggans (en eau froide...)

quelques toboggans (en eau froide...)

un canyon typé montagne, dans le passage dit de la "ruelle"
un canyon typé montagne, dans le passage dit de la "ruelle"
un canyon typé montagne, dans le passage dit de la "ruelle"
un canyon typé montagne, dans le passage dit de la "ruelle"
un canyon typé montagne, dans le passage dit de la "ruelle"

un canyon typé montagne, dans le passage dit de la "ruelle"

dernier encaissement
dernier encaissement
dernier encaissement
dernier encaissement
dernier encaissement

dernier encaissement

21 août 2021 6 21 /08 /août /2021 21:07

Le 19 août 2021

Halte dans la ville de Saragosse au cœur de l’Aragon, une des plus grandes villes espagnoles dotées notamment de 2 belles cathédrales, l’imposante basilique baroque de Notre-Dame du Pilier et ses nombreuses coupoles et tours et la plus discrète cathédrale Saint-Sauveur, remarquable pour son style mudejar aux influences arabes ! Et puis, au-delà de l’architecture religieuse, la ville offrira un ravitaillement bien apprécié en churros et autre sangria, pas si faciles à dégotter en montagne…

le palais de l'Aljaferia

le palais de l'Aljaferia

l'une des 2 cathédrales de Saragosse, la basilique Notre-Dame-du-Pilier et son retable
l'une des 2 cathédrales de Saragosse, la basilique Notre-Dame-du-Pilier et son retable

l'une des 2 cathédrales de Saragosse, la basilique Notre-Dame-du-Pilier et son retable

l'autre cathédrale, la cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse et son style mudejar empreint d'influences arabes
l'autre cathédrale, la cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse et son style mudejar empreint d'influences arabes
l'autre cathédrale, la cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse et son style mudejar empreint d'influences arabes

l'autre cathédrale, la cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse et son style mudejar empreint d'influences arabes

21 août 2021 6 21 /08 /août /2021 21:05

Le 18 août 2021

Parcours du canyon des Oscuros de Balces en Sierra de Guara, l’un des plus classiques du coing. On y trouve effectivement de belles sections ludiques dans le chaos de blocs de la première partie, un passage superbe sous bloc arrosé qui donne accès au formidable encaissement médian – son mètre de largeur entre des parois de calcaire de plusieurs dizaines de mètres de haut, mais tout cela est un peu court et ne rivalise à mon sens pas avec la variété et l’ampleur de l’encaissement du barranco de Las Gloces parcouru une semaine plus tôt. Par contre la marche d’approche des Oscuros de Balces vaut le déplacement à elle toute seule, superbe avec sa vue panoramique sur les falaises de conglomérat du parcours aval du Balces puis sa descente au fond du canyon à travers les falaises et sous les nuées de vautours !

des "oscuros" qui portent bien leur nom avec de nombreux passages proches de la spéléologie
des "oscuros" qui portent bien leur nom avec de nombreux passages proches de la spéléologie

des "oscuros" qui portent bien leur nom avec de nombreux passages proches de la spéléologie

dans le magnifique mais court encaissement médian
dans le magnifique mais court encaissement médian
dans le magnifique mais court encaissement médian
dans le magnifique mais court encaissement médian
dans le magnifique mais court encaissement médian

dans le magnifique mais court encaissement médian

jeux dans les vasques vertes à la sortie

jeux dans les vasques vertes à la sortie

21 août 2021 6 21 /08 /août /2021 21:03

Le 17 août 2021

Découverte du désert de badlands des Bardenas Reales au nord-est de Tudela, et à quelques heures de route des bocages de Cantabrie ou des Asturies. Encore de gros contrastes climatiques dans ces régions montagneuses de bord de mer, à l’instar par exemple des versants sud et nord de l’Elbourz iranien où l’on passe du désert aux rizières en quelques dizaines de kilomètres…
Ici l’aridité et les rares pluies torrentielles ont fait des plateaux et collines sédimentaires des ravins et cheminées de fée, souvent multicolores avec les différentes strates sédimentaires mises à nu. Les paysages évoquent donc le far west américain, l’argile remplaçant ici le sandstone, les bergeries ou abris délabrés accentuant parfois la ressemblance. Des pistes carrossables permettent de sillonner ces paysages en voiture de tourisme et d’admirer entre autres la demoiselle coiffée du Castel de Tierra, dommage par contre que la zone de la Piskerra, sans doute la plus belle avec ses grands ravins d’argile multicolore tels des badlands made in Europe, soit fermée comme chaque été pour protection des nidifications.

ambiance western dans le far east ibérique

ambiance western dans le far east ibérique

un désert de badlands sillonné par des pistes carrossables...
un désert de badlands sillonné par des pistes carrossables...

un désert de badlands sillonné par des pistes carrossables...

... et agrémentée de cheminées de fée

... et agrémentée de cheminées de fée

dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)
dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)

dans la Blanca Alta et ses collines d'argile multicolore érodées (la Piskerra malheureusement fermé comme tojuours en été)

21 août 2021 6 21 /08 /août /2021 21:00

Le 16 août 2021

Parcours (partiel) du sentier supérieur des gorges du Cares au-départ de ¨Poncebos, un chemin taillé au-dessus de la rivière Cares dans des versants raides de parfois 2000 mètres de haut. Pas étonnant que cette gorge soit qualifiée de « divine » (« la garganta divina ») dans cet environnement d’immenses falaises et d’aiguilles rocheuses, et que des centaines voire milliers de randonneurs sillonnent ce sentier au mois d’août ! C’est superbe, quelque part un peu insolite entre 300 à 500 mètres d’altitude seulement, sur un large sentier riche en… ouvrages d’art, ponts, tunnels, un méga sentier Martel ou des gorges de Saint-Pierre, sur 12 kilomètres de long !

les gorges du Cares peu au-dessus de Poncebos, altitude... 400 mètres...
les gorges du Cares peu au-dessus de Poncebos, altitude... 400 mètres...
les gorges du Cares peu au-dessus de Poncebos, altitude... 400 mètres...

les gorges du Cares peu au-dessus de Poncebos, altitude... 400 mètres...

l'arche de Joracao

l'arche de Joracao

le sentier taillé dans les falaises de près de 2000 mètres de haut, durant 12 km...
le sentier taillé dans les falaises de près de 2000 mètres de haut, durant 12 km...
le sentier taillé dans les falaises de près de 2000 mètres de haut, durant 12 km...
le sentier taillé dans les falaises de près de 2000 mètres de haut, durant 12 km...
le sentier taillé dans les falaises de près de 2000 mètres de haut, durant 12 km...

le sentier taillé dans les falaises de près de 2000 mètres de haut, durant 12 km...

Rechercher