24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 16:27

Le 20 juillet 2020

Premier canyon de ces 3 journées passées à Bavella : la Vacca qui se fraie un passage à coup de cascades et de vasques dans un corridor creusé dans le granite entre les aiguilles d’Ornucciu et de Ferriate. C’est un parcours classique, mais avec un départ matinal on aura la chance de parcourir seuls les deux tiers du torrent, dont la descente relève plus de la randonnée aquatique que du canyonisme technique avec seulement 1 ou 2 rappels obligatoires. Les grands biefs d’eau cristalline vert-turquoise blotties au pied des aiguilles de granite donnent tout son intérêt à cette descente globalement plus esthétique que ludique, dommage par contre que l’incendie de l’hiver ait transformé la forêt de l’approche en alignement de troncs calcinés.

premières vasques
premières vasques

premières vasques

boules de granite au premier rappel

boules de granite au premier rappel

la magnifique grande vasque médiane sous les aiguilles de Ferriate
la magnifique grande vasque médiane sous les aiguilles de Ferriate
la magnifique grande vasque médiane sous les aiguilles de Ferriate
la magnifique grande vasque médiane sous les aiguilles de Ferriate
la magnifique grande vasque médiane sous les aiguilles de Ferriate
la magnifique grande vasque médiane sous les aiguilles de Ferriate

la magnifique grande vasque médiane sous les aiguilles de Ferriate

frontière géologique avant l'encaissement final

frontière géologique avant l'encaissement final

24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 16:25

Le 19 juillet 2020

Voie "u companieru" à la pointe 1051 des Ferriates, 5 longueurs, équipé, 6a max

5c/5b/6a/6a/5c à mon sens

Première grande voie à Bavella, 10 ans après ma découverte du secteur en randonnées pédestres ; « u companieru » est absolument superbe du début à la fin avec une vraie ambiance montagne sur ces aiguilles de granite un peu périphériques de Bavella : vue mer et sur le coeur du massif derrière la dentelle de granite et de pins de la crête des Ferriate, dans une géologie fantasmagorique qui évoque des estampes asiatiques. La voie se mérite avec près de 2 heures d'approche, dont une dernière demi-heure dans le maquis façon petit poucet et/ou cochon sauvage à la recherche d’une sente peu visible et parcourue à travers bruyère et arbousiers, mais on y profite de beaux points de vue, particulièrement à partir de Foce Finosella, lorsqu’on ne scrute pas le sol à la recherche des cairns providentiels !
« U companieru » déroule ses 5 longueurs sur un magnifique granite rouge, à travers dalles et taffonis  ; elle se ... corse à partir de L3 avec un petit rétablissement pas évident puis surtout L4 et son pas d'adhérence pure au-dessus du point. Un peu d'hésitation d'ailleurs de mon côté dans ce pas en 6a en friction, pas trop l'habitude de l'adhérence sur granite mais plus des gouttes d’eau des calanques... 
Quoi qu’il en soit, le rocher reste excellent du début à la fin, un beau granite rugueux avec de rares blocs posés sur les vires, et l’équipement bon, même si typé montagne avec un gros espacement jusqu'au petit 5. Les pas de 5c et plus sont par contre protégés mais généralement obligatoires, les points étant situés sous la difficulté. Les sangles s’avèrent souvent utiles pour cravater lunules et becquets, particulièrement dans L5 peu protégée.
Une belle expérience en guise de première à Bavelle, et de quoi se convertir au granite local pour de nombreuses autres virées à venir !

la faune locale au départ, sangliers, cochons sauvages... et hybrides
la faune locale au départ, sangliers, cochons sauvages... et hybrides

la faune locale au départ, sangliers, cochons sauvages... et hybrides

dans l'approche, les aiguillettes de granite rouge où s"accrochent les pins vers la Punte Diputata
dans l'approche, les aiguillettes de granite rouge où s"accrochent les pins vers la Punte Diputata
dans l'approche, les aiguillettes de granite rouge où s"accrochent les pins vers la Punte Diputata
dans l'approche, les aiguillettes de granite rouge où s"accrochent les pins vers la Punte Diputata

dans l'approche, les aiguillettes de granite rouge où s"accrochent les pins vers la Punte Diputata

vue de l'éperon à gravir (au centre droite de la face au soleil sur la dernière photo)
vue de l'éperon à gravir (au centre droite de la face au soleil sur la dernière photo)
vue de l'éperon à gravir (au centre droite de la face au soleil sur la dernière photo)

vue de l'éperon à gravir (au centre droite de la face au soleil sur la dernière photo)

les taffonis de L1
les taffonis de L1

les taffonis de L1

L2 et son paysage environnant d'estampes asiatiques
L2 et son paysage environnant d'estampes asiatiques
L2 et son paysage environnant d'estampes asiatiques

L2 et son paysage environnant d'estampes asiatiques

L3
L3
L3
L3

L3

le pas de dalle de L4
le pas de dalle de L4

le pas de dalle de L4

fin de L4 devant la Méditerranée
fin de L4 devant la Méditerranée
fin de L4 devant la Méditerranée

fin de L4 devant la Méditerranée

sur l'arête sommitale dans L5
sur l'arête sommitale dans L5
sur l'arête sommitale dans L5
sur l'arête sommitale dans L5
sur l'arête sommitale dans L5

sur l'arête sommitale dans L5

le rappel (en fil d'araignée)
le rappel (en fil d'araignée)

le rappel (en fil d'araignée)

retour sous la Punta Tafunata et comité d'accueil à l'arrivée
retour sous la Punta Tafunata et comité d'accueil à l'arrivée

retour sous la Punta Tafunata et comité d'accueil à l'arrivée

24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 16:24

Le 18 juillet 2020

Voie "Tafonissimo" sur la falaise de Rossolino, 5 longueurs, partiellement équipé, 6a max

5c/5b/4b/4c(par le dièdre de droite)/6a (dernière longueur non parcourue à cause de la pluie)

Seconde grande voie de ce séjour corse après Candella di l'oru la veille : après une approche sur le GR20 c'est toujours aussi beau sur ces taffonis tridimensionnels qui rappellent les étages grès et calcaire de Canaille en rocher plus solide. Un régal pour les yeux mais aussi les chaussons dans les 2 premières longueurs, les trous traversants, becquets et autres alvéoles permettant de rester dans le 5 même dans du très raide voire même légèrement déversant. Les 2 longueurs suivantes sont plus anecdotiques sur une arête parfois un peu délitée, mais offrent de jolies vues sur les vasques du Tavignano qui sont autant d'invitations à la baignade, un autre jour pour nous vu la pluie qui s'invite au sommet de L4, une excuse toute trouvée pour certain(e)s pour échapper au 6a de L5 ! La météo instable de l’après-midi permettra d’ailleurs de passer de longues heures dans l’habitacle de la voiture en route vers Bavella sans trop d’envies d’extérieur…

l'approche par la vallée du Tavignano
l'approche par la vallée du Tavignano
l'approche par la vallée du Tavignano

l'approche par la vallée du Tavignano

le lézard commun des montagnes corses

le lézard commun des montagnes corses

L2
L2
L2

L2

fin de L3

fin de L3

au départ de la dernière longueur (non parcourue)

au départ de la dernière longueur (non parcourue)

24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 16:22

Le 17 juillet 2020

Voie Candella di l'oru, 5 longueurs, partiellement équipé, 5b+ max
5b/4c/5b+/5b+/5b


Première voie de ce séjour en Corse, près de 10 ans après mes derniers voyages sur ce morceau de granite fiché dans la Méditerranée. Après les pozzines (tourbière corse aux allures de parcours de golf naturel) et les couloirs de la Cordillère centrale à pieds et à skis, place aux canyons et aux taffonis (formes d’érosion du granite local, parfois surréalistes !) de la Corse centrale et des aiguilles de Bavella.
On commence donc par cette voie classique réputée pour la beauté de ses taffonis dans les 2 dernières longueurs et la facilité de l’escalade dans du V peu équipé mais très facilement protégeable sur les nombreuses lunules du granite sculpté et creusé comme rarement. Après une approche bucolique sur piste puis sente raide dans la forêt de pins laricios, on profitera effectivement du rocher et de l’escalade exceptionnels de cette chandelle de granite, un régal que de progresser si facilement en mur raide sur un rocher qui ressemble à un fantasme de grimpeur , le tout dans une belle ambiance montagne sous les derniers névés du versant nord du Rotondo.

la chandelle vue durant l'approche

la chandelle vue durant l'approche

L1
L1

L1

L3

L3

L4
L4
L4

L4

départ de L5

départ de L5

14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 19:12

Le 14 juillet 2020

Retour en kayak sur l'étang de Berre, juste au nord d'Istres, sous les falaises de molasse déliquescente de Monteau qui protègent de jolies criques de coquillages blancs d'accès terrestre impossible. Cerise sur la plage, une vie marine relativement riche avec entre autres crevettes et gobies aux couleurs chatoyantes.

Un petit coing de paradis à l'ouest de l'étang de Berre, même s'il est dommage que les taons et algues rouges gâchent un peu le plaisir sur et sous l'eau, une mise en bras avant la session de trail et de deep water solo au rocher du Moulon en fin d'après-midi !

la crique de coquillages sous les pins et la falaise de molasse
la crique de coquillages sous les pins et la falaise de molasse
la crique de coquillages sous les pins et la falaise de molasse

la crique de coquillages sous les pins et la falaise de molasse

gobie (pour mémoire...)

gobie (pour mémoire...)

14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 19:07

Le 13 juillet 2020

Retour sur les nouvelles couennes "pirates" de bord de mer entre Grand Méjean et l'Erevine, sous le sentier des douaniers. On apprécie toujours ces lignes bien équipées en rocher (un peu trop) neuf, parfois poussiéreux et chipseux, littéralement au-dessus des castagnoles à travers l'eau translucide, et face au Frioul rosi par les derniers rayons.

dans le dièdre en 6a puis l'éperon en 6c
dans le dièdre en 6a puis l'éperon en 6c
dans le dièdre en 6a puis l'éperon en 6c

dans le dièdre en 6a puis l'éperon en 6c

12 juillet 2020 7 12 /07 /juillet /2020 19:31

Le 12 juillet 2020

Découverte en kayak de la côte entre le port de Corbière et la calanque de Figuerolles à La Vesse, une portion du littoral proche de la maison, partiellement parcourue en mode randonnée et plage sur les jolies criques sauvages de l'Establon et du Coucourdier, mais encore jamais en bateau à bras ! Erreur réparée, et tant mieux puisque cette côte toute proche de l'agglomération marseillaise présente de nombreux points d'intérêt remarquables, tant pour les paysages côtiers que pour la faune sous-marine, avec notamment de nombreuses grottes marines entre Corbière et le Coucourdier, dont un lac d'eau de mer  -accessible par une courte escalade ou un petit siphon - dominé par une barre recouverte d'aragonite et un cascade de tuf fossile, et un tombant à limaces de mer dans les chaos de blocs juste à l'est de Figuerolles. 

Une bien belle balade de proximité dans la wilderness de la côté bleue, quelques dizaines de mètres sous la route départementale et le chemin de fer...

de belles couleurs sous le conglomérat de la pointe de Corbière
de belles couleurs sous le conglomérat de la pointe de Corbière

de belles couleurs sous le conglomérat de la pointe de Corbière

grotte et curieuses anémones (?) sous le Resquiadou
grotte et curieuses anémones (?) sous le Resquiadou

grotte et curieuses anémones (?) sous le Resquiadou

la belle calanque de l'Establon et ses aiguilles façon Eissadon

la belle calanque de l'Establon et ses aiguilles façon Eissadon

lac d'eau de mer et grotte près de la calanque de l'Establon, une magnifique géologie à base de placages d'aragonite et de cascade de tuf fossile
lac d'eau de mer et grotte près de la calanque de l'Establon, une magnifique géologie à base de placages d'aragonite et de cascade de tuf fossile
lac d'eau de mer et grotte près de la calanque de l'Establon, une magnifique géologie à base de placages d'aragonite et de cascade de tuf fossile
lac d'eau de mer et grotte près de la calanque de l'Establon, une magnifique géologie à base de placages d'aragonite et de cascade de tuf fossile

lac d'eau de mer et grotte près de la calanque de l'Establon, une magnifique géologie à base de placages d'aragonite et de cascade de tuf fossile

la calanque du Coucourdier

la calanque du Coucourdier

dans le chaos de "pierres tombées" à l'est de la calanque de Figuerolles (un labyrinthe ludique en kayak) et sa profusion de nudibranches (flabelline mauve et hervias en photo)
dans le chaos de "pierres tombées" à l'est de la calanque de Figuerolles (un labyrinthe ludique en kayak) et sa profusion de nudibranches (flabelline mauve et hervias en photo)
dans le chaos de "pierres tombées" à l'est de la calanque de Figuerolles (un labyrinthe ludique en kayak) et sa profusion de nudibranches (flabelline mauve et hervias en photo)

dans le chaos de "pierres tombées" à l'est de la calanque de Figuerolles (un labyrinthe ludique en kayak) et sa profusion de nudibranches (flabelline mauve et hervias en photo)

11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:50

Le 10 juillet 2020

Voie "ombre et lumière" versant nord-ouest du vallon de Bérard, 8 longueurs, équipé, 6a+ max

5c/6a+/6a/5c/5c+/6a/5b/4b, 3 dernières longueurs non parcourues vu la météo et les contraintes horaires

Avant le long retour dans le Sud, dernière voie d'escalade de cette semaine de montagne avec Vallorcine pour camp de base. Direction le vallon de Bérard, face à "l'été indien" parcouru 3 jours plus tôt, pour une voie cette fois-ci presqu'exclusivement en dalle, et finalement belle, et soutenue sur cette grande plaque de gneiss perdue dans la forêt qui ne paie pourtant guère de mine. Mention spéciale pour la superbe troisième longueur, 45 mètres de dalle homogène en 6a comme rarement, le gneiss d'Ailefroide en version chamoniarde !

fin de L2

fin de L2

sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement
sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement
sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement

sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement

11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:49

Le 9 juillet 2020

Grand Clocher des Planereuses en aller-retour depuis le parking de Praz-de-Fort, par la voie dite du spigolo ouest

Sommet : 2800 m

Dénivelée : 1450 m

Voie du spigolo ouest, équipé, 5b max

4b/marche/4c/marche/4c/5a/5b/5b/rappel/5b/marche/4c

Après la foule de la veille sur les aiguilles d'Entrèves c'est un réel plaisir que de découvrir cette portion suisse du massif du Mont-Blanc qui m'était encore inconnue. Pas de téléphérique, pas de ville érigée en capitale de l'alpinisme, du ski ou du tourisme de montagne, de "longues" marches d'accès ont donc permis de préserver cette extrémité nord du massif pourtant également bien pourvue en bassins glaciaires grandioses et parois de granite. On ne croisera de toute la journée qu'une dizaine de personnes, la plupart sur le sentier d'accès à la cabane de Saleinaz et seulement une cordée sur le spigolo, partie sans doute une heure en avance par rapport à nous.
La voie du spigolo ouest offre pourtant une très belle ambiance "Mont-Blanc" - vues panoramiques sur les aiguilles au-dessus des glaciers, et grimpe sur un granite beau quoiqu'un peu licheneux, à moindre frais d'acide lactique et de cortisol, vu la difficulté dans le 4 avec de courts passages de 5a/b et l'équipement excellent. On y profite globalement d’un bon rocher, malgré quelques blocs posés ou branlants à toucher avec précautions. L’équipement est excellent, discret dans le facile mais suffisant pour ne pas perdre l'itinéraire, serré dans le plus "difficile", c'est à dire dans le 5a/b ; tous les relais sont équipés pour descendre en rappel. La descente ne comporte réellement qu'un seul passage exposé mais facile, qui plus est protégeable en utilisant un becquet.

sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne

sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne

dans la cheminéée après le rappel
dans la cheminéée après le rappel

dans la cheminéée après le rappel

sur l'arête sommitale
sur l'arête sommitale

sur l'arête sommitale

sur le grand Clocher des Planereuses
ramasse à la descente devant l'arête parcourue ce jour au centre-droite

ramasse à la descente devant l'arête parcourue ce jour au centre-droite

11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:48

Le 8 juillet 2020

Traversée des aiguilles d'Entrèves dans le sens sud-nord

Sommet : 3600 m

Dénivelée : 400 m ([sic])

Difficulté : AD-, arête courte et facile présentant 2 courts passages d'escalade en IV 

(Petite) course d'alpinisme au coeur du Massif à la journée, au départ de la Pointe Helbronner et de son téléphérique. La montée à plus de 3400 mètres en quelques dizaines de minutes, l'approche courte, l'esthétisme de la course sur une arête parfois effilée face à l'himalayen versant Brenva du Mont-Blanc et la relative facilité de la course - avec seulement 2 courts pas de IV bien protégés, en font une grande classique, ce que l'on vérifiera ce jour avec des dizaines d'alpinistes souvent en procession sur l'arête. On aura donc de longues attentes à chaque passage technique; de quoi profiter à loisir de l'exceptionnel cadre environnant, mais aussi de méditer sur la fréquentation rapportée à la longueur des marches d'approche !

approche sur le glacier du Géant, devant le Maudit et la Combe Maudite

approche sur le glacier du Géant, devant le Maudit et la Combe Maudite

dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes
dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes
dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes
dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes
dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes
dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes
dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes

dans la montée au sommet de l'aiguille d'Entrèves, arête effilée et lames de granite pour la procession d'alpinistes

à la descente, face à la Verte et à la Dent du Géant
à la descente, face à la Verte et à la Dent du Géant
à la descente, face à la Verte et à la Dent du Géant
à la descente, face à la Verte et à la Dent du Géant
à la descente, face à la Verte et à la Dent du Géant

à la descente, face à la Verte et à la Dent du Géant

sur le glacier du Géant
sur le glacier du Géant

sur le glacier du Géant

vues de la pointe Helbronner vers le versant Brenva du Mont-Blanc et la Mer de Glace
vues de la pointe Helbronner vers le versant Brenva du Mont-Blanc et la Mer de Glace

vues de la pointe Helbronner vers le versant Brenva du Mont-Blanc et la Mer de Glace

Rechercher