20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 10:15

Le 16 août 2022

Courte balade au-dessus du village de Sioni dans le versant nord-est du Khabarjina, une montagne d’origine volcanique culminant à peu plus de 3000 mètres. La zone a été classée « monument naturel » de Géorgie (appelée souvent « falaise de Sakhizari ») et vaut effectivement pour son beau caillou et son cirques d’aiguilles de basalte enchâssées dans du tuf multicolore. Cela peut évoquer par exemple les paysages des crêtes volcaniques de Madère vers le Pico do Ariero et le Pico Ruivo, avec la notable différence d’une altitude et d’une latitude plus élevées ! Il faudra donc revenir à skis par nivologie stable dans ces couloirs encaissés bordés d’aiguilles de basalte, impraticables l’été sur un terrain délité encombré de restes de névés creusés par les torrents.

myrtilles dans les alpages

myrtilles dans les alpages

les aiguilles basaltiques multicolores versant nord-est du Khabarjina, à explorer à skis !

les aiguilles basaltiques multicolores versant nord-est du Khabarjina, à explorer à skis !

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 10:07

Le 16 août 2022

Le but de la journée était de rejoindre l’extrémité basse du glacier de Devdorak, qui descend versant nord-est du Kazbek jusqu’à une altitude de 2300 m, ce qui en fait sans doute le plus grand glacier géorgien, mais les gardes-frontière(s) nous interdiront l’accès à la vallée éponyme et donc au glacier dès leur poste situé à l’altitude de 1900 m. Pas de glacier ce jour, mais comme souvent en Géorgie une riche vie pastorale dans les alpages, dont une harde de chevaux longuement observée… tant que l’étalon l’aura permis. Demi-tour prématuré donc, mais au passage la découverte d’une superbe géologie volcanique sur la route entre Kazbegi et le monastère de Dariali (juste au sud de la frontière russe) : coulées de tuf volcanique découpé en grottes et arches naturelles, orgues basaltiques droites ou plissées…, une vraie exposition à ciel ouvert de cailloux basaltiques, avant la balade de l’après-midi versant nord-est du… volcan Khabarjina.

formations basaltiques au bord de la route entre Kazbegi et la frontière russe
formations basaltiques au bord de la route entre Kazbegi et la frontière russe
formations basaltiques au bord de la route entre Kazbegi et la frontière russe
formations basaltiques au bord de la route entre Kazbegi et la frontière russe

formations basaltiques au bord de la route entre Kazbegi et la frontière russe

chevaux dans la vallée de Devdorak, sous le poste des garde-frontières où se fera le demi-tour
chevaux dans la vallée de Devdorak, sous le poste des garde-frontières où se fera le demi-tour

chevaux dans la vallée de Devdorak, sous le poste des garde-frontières où se fera le demi-tour

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 10:02

Le 15 août 2022

Randonnée au départ du hameau de Juta vers le lac du Chaukhi, la randonnée classique de cette destination très touristique en été, puis au-dessus vers la combe ouest du Chaukhi sous les murailles de conglomérat des sommets éponymes et sur les glaciers en fin de vie du coin. Aux processions de touristes à pieds ou sur des chevaux succède dès le lac passé une montagne caucasienne sauvage, avec une ambiance qui devient plus haute montagne. On progresse sur fond de Kazbek sur d’anciennes moraines au-dessus de bourrelets rocheux caractéristiques de glaciers rocheux jusqu’à atteindre les restes de glaciers en fin de vie (demi-tour à 3400 m), où bédières et moulins découpent ou trouent la glace vive souvent recouverte d’éboulis. Les blocs de conglomérats vert, jaune, bleu et rouge charriés par ces glaciers interrogent sur la géologie de ces aiguilles à l’allure dolomitique, conglomérats d’origine sédimentaire ou magmatique ?

au-dessus de Juta versant ouest du Chaukhi
au-dessus de Juta versant ouest du Chaukhi

au-dessus de Juta versant ouest du Chaukhi

de Juta au Chaukhi
de Juta au Chaukhi
glaciers rocheux sur fond de Kazbek
glaciers rocheux sur fond de Kazbek

glaciers rocheux sur fond de Kazbek

sur les glaciers ouest de Chaukhi, en passe de devenir un glacier noir, et la riche et belle géologie locale
sur les glaciers ouest de Chaukhi, en passe de devenir un glacier noir, et la riche et belle géologie locale
sur les glaciers ouest de Chaukhi, en passe de devenir un glacier noir, et la riche et belle géologie locale
sur les glaciers ouest de Chaukhi, en passe de devenir un glacier noir, et la riche et belle géologie locale
sur les glaciers ouest de Chaukhi, en passe de devenir un glacier noir, et la riche et belle géologie locale
sur les glaciers ouest de Chaukhi, en passe de devenir un glacier noir, et la riche et belle géologie locale

sur les glaciers ouest de Chaukhi, en passe de devenir un glacier noir, et la riche et belle géologie locale

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 10:01

Le 15 août 2022

Courte balade autour de l’église de la Trinité de Guerguéti qui domine le village Kazbegi, duquel son profil se détache bien sur fond de sommet du Kazbek. C’est l’excursion la plus populaire au départ de ce village touristique, d’autant plus qu’il s’agit également du point de départ de l’ascension du Kazbek par sa voie normale géorgienne. La montagne sauvage sera elle au programme de l’après-midi sous les murailles du Chaukhi !

l'église, vue depuis Kazbegi sur fond de Kazbek
l'église, vue depuis Kazbegi sur fond de Kazbek

l'église, vue depuis Kazbegi sur fond de Kazbek

près et dans l'église
près et dans l'église
près et dans l'église

près et dans l'église

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 09:55

Les 14 et 17 août 2022

On passera au final 2 journées dans cette vallée de Truso située au sud immédiat du sommet du Kazbek, à admirer la géojolie de folie des environs de Kazbegi ! Aux roches magmatiques sous formes d’orgues basaltiques de la clue aval de la vallée de Truso succède une fond de vallée sous la forme d'une grande plaine alluviale ponctuée de sources ferrugineuses et sulfureuses, autant de taches de couleurs vives au milieu des alpages verts où paissent les troupeaux (vaches, chevaux, ânes…) des nomades qui y ont établi leurs camps d’estive.

La piste d’accès a été rendue inaccessible par une crue du torrent qui a fait s’effondrer l’une des piles du pont. Autour de cette piste un monastère orthodoxe bien rénové et des ruines de hameaux et de tours de défense marquent une présence humaine permanente devenue rare avec l'isolement et cette liaison routière en pointillés.
On profite dans cette vallée d’une ambiance déjà typée Asie centrale, rendue exceptionnelle par ses eaux parfois rouges sang qui s’écoulent sur des tufs multicolores. Mention spéciale pour les travertins situés au-dessus du fond de vallée, versant nord du Khorisari, une étendue de tuf multicolore grande comme plusieurs terrains de football, et une petite montagne orange de mini-gours sur fond de montagnes vertes, grises et blanches…

au départ, église avec ses orgues (basaltiques)

au départ, église avec ses orgues (basaltiques)

la piste d'accès au fond du canyon, parfois un peu effondrée versant torrent vu les hautes eaux glaciaires dues à la canicule

la piste d'accès au fond du canyon, parfois un peu effondrée versant torrent vu les hautes eaux glaciaires dues à la canicule

les premières sources ferrugineuses et sulfurées avec leurs dépôts de travertin multicolore
les premières sources ferrugineuses et sulfurées avec leurs dépôts de travertin multicolore
les premières sources ferrugineuses et sulfurées avec leurs dépôts de travertin multicolore
les premières sources ferrugineuses et sulfurées avec leurs dépôts de travertin multicolore
les premières sources ferrugineuses et sulfurées avec leurs dépôts de travertin multicolore
les premières sources ferrugineuses et sulfurées avec leurs dépôts de travertin multicolore

les premières sources ferrugineuses et sulfurées avec leurs dépôts de travertin multicolore

2 km en amont de la rivière Terek près du hameau de Ketrisi, une autre source ferrugineuse
2 km en amont de la rivière Terek près du hameau de Ketrisi, une autre source ferrugineuse
2 km en amont de la rivière Terek près du hameau de Ketrisi, une autre source ferrugineuse
2 km en amont de la rivière Terek près du hameau de Ketrisi, une autre source ferrugineuse
2 km en amont de la rivière Terek près du hameau de Ketrisi, une autre source ferrugineuse
2 km en amont de la rivière Terek près du hameau de Ketrisi, une autre source ferrugineuse

2 km en amont de la rivière Terek près du hameau de Ketrisi, une autre source ferrugineuse

le lac Abano, ses émanations de gaz et un de ses voisins
le lac Abano, ses émanations de gaz et un de ses voisins
le lac Abano, ses émanations de gaz et un de ses voisins
le lac Abano, ses émanations de gaz et un de ses voisins

le lac Abano, ses émanations de gaz et un de ses voisins

les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche
les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche

les plus grandes, belles et sauvages sources de travertin versant nord du Khorisari à une heure de marche

traversée de la rivière Terek
traversée de la rivière Terek

traversée de la rivière Terek

plus en amont vers la forteresse de Zakagori, une ambiance déjà d'Asie centrale
plus en amont vers la forteresse de Zakagori, une ambiance déjà d'Asie centrale
plus en amont vers la forteresse de Zakagori, une ambiance déjà d'Asie centrale
plus en amont vers la forteresse de Zakagori, une ambiance déjà d'Asie centrale
plus en amont vers la forteresse de Zakagori, une ambiance déjà d'Asie centrale
plus en amont vers la forteresse de Zakagori, une ambiance déjà d'Asie centrale

plus en amont vers la forteresse de Zakagori, une ambiance déjà d'Asie centrale

vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori
vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori
vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori
vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori
vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori
vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori
vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori

vers le monastère d'Abano et la forteresse de Zakagori

les nomades de la vallée qui nous invitent sur leurs montures

les nomades de la vallée qui nous invitent sur leurs montures

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 09:53

Le 13 août 2022

Trajet de Tbilissi à Kazbegi (ville située au pied du Kazbek et récemment rebaptisée Stephantsminda) par la route dite militaire géorgienne, un passage historique reliant Géorgie et Russie à travers le massif du Grand Caucase et son col de Jvari à 2500 m. La route est désormais plus parcourue de camions de transport que de convois militaires, et n’usurpe pas sa réputation dangereuse avec ses bords effondrés dans les ravins de montagne, ses utilisateurs variés (voitures de la dernière Tesla à l’antique Lada, camions en surcharge quasiment à l’arrêt en montée, troupeaux de vaches, chevaux…) et surtout sa circulation dense et anarchique, les dépassements se faisant sans la moindre visibilité. Vigilance et anticipation de rigueur donc si l’on veut profiter des escales à la forteresse d’Ananouri ou aux cascades de tuf calcaire du col de Jvari, première découverte de ces magnifiques sources de travertin multicolore qui feront le sel… ou plutôt le tuf des journées suivantes dans la vallée de Truso !

la forteresse d'Ananouri dominant le lac de barrage de Zhinvali
la forteresse d'Ananouri dominant le lac de barrage de Zhinvali

la forteresse d'Ananouri dominant le lac de barrage de Zhinvali

sur les routes de montagne géorgiennes, gaffe aux effondrements, vaches, chevaux, dépassements sans visibilité...
sur les routes de montagne géorgiennes, gaffe aux effondrements, vaches, chevaux, dépassements sans visibilité...
sur les routes de montagne géorgiennes, gaffe aux effondrements, vaches, chevaux, dépassements sans visibilité...
sur les routes de montagne géorgiennes, gaffe aux effondrements, vaches, chevaux, dépassements sans visibilité...

sur les routes de montagne géorgiennes, gaffe aux effondrements, vaches, chevaux, dépassements sans visibilité...

les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari
les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari

les magnifiques sources de travertin multicolore versant nord du col de Jvari

falaise volcanique juste avant l'arrivée à Kazbegi, versant sud du Khabarjina
falaise volcanique juste avant l'arrivée à Kazbegi, versant sud du Khabarjina

falaise volcanique juste avant l'arrivée à Kazbegi, versant sud du Khabarjina

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 09:50

Le 12 août 2022

Excursion à la journée vers le canyon de Birtvisi, passé sous silence par les guides touristiques mais repéré sur le Web pour la beauté de ses formations rocheuses et sa proximité de la capitale. Après avoir failli faire demi-tour prématurément plusieurs fois pour ne pas avoir trouvé le bon sentier, on finira par trouver l’accès permettant d’atteindre le fond du cirque médian. A partir de là l’itinéraire suit un canyon sec peu incliné amenant à des ruines sous dense couvert végétal, dans une ambiance « cité perdue » donc, avant de bifurquer à droite dans un canyon aussi raide que étroit où les parois de conglomérat se rapprochent jusqu’à un bloc coincé qui ferme l’encaissement. Sorti de ce dernier on atteint alors rapidement le canyon sommital fermé par… la muraille inférieure de la forteresse de Birtvisi, que l’on traverse par la porte encore intacte. On peut alors utiliser les marches taillées dans le rocher pour gagner la porte traversant la muraille supérieure puis le sommet de la montagne et ses vues panoramiques sur la forêt de dômes et d’aiguilles de conglomérat parfois coiffées d’antiques tours d’observation.
C’est au final un parcours unique, insolite, sportif et patrimonial à travers ses nombreuses ruines non réhabilitées, et qui se fait dans une ambiance mystérieuse et aventureuse, encore plus sans topo et sans la moindre présence humaine comme c’était le cas ce jour.

dans le canyon (actuellement sec) de Birtvisi, vue sur la tour Sheupovari perchée sur une aiguille de conglomérat
dans le canyon (actuellement sec) de Birtvisi, vue sur la tour Sheupovari perchée sur une aiguille de conglomérat
dans le canyon (actuellement sec) de Birtvisi, vue sur la tour Sheupovari perchée sur une aiguille de conglomérat
dans le canyon (actuellement sec) de Birtvisi, vue sur la tour Sheupovari perchée sur une aiguille de conglomérat

dans le canyon (actuellement sec) de Birtvisi, vue sur la tour Sheupovari perchée sur une aiguille de conglomérat

faune locale
faune locale

faune locale

dans la dernière montée à la forteresse
dans la dernière montée à la forteresse
dans la dernière montée à la forteresse
dans la dernière montée à la forteresse
dans la dernière montée à la forteresse

dans la dernière montée à la forteresse

arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher
arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher
arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher
arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher
arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher
arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher
arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher

arrivée au sommet de la forteresse bâtie sur le pic, passage à travers les fortifications puis sur l'escalier taillé dans le rocher

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 09:47

Le 11 août 2022

Première excursion à la journée au départ de Tbilissi, vers le monastère David Gareja situé une petite centaine de kilomètres (et donc à 2 heures de route) au sud-est près de la frontière azérie, connu pour ses constructions troglodytes dans le grès. La proximité de l’Azerbaïdjan et les heurts récents associés ont malheureusement condamné l’accès à la partie la plus intéressante du complexe monastique sur la crête frontière, si bien que l’on doit se contenter pour l’essentiel du monastère refait à neuf du bas du site.
Heureusement la steppe située au nord immédiat du site permet de prolonger un peu la visite sur ses terres minéralisées et donc striées de bandes colorées jaunes, blanches, grises ou rouges, un beau spectacle géologique qui avec la visite tronquée du monastère justifie malgré tout le (long) déplacement depuis Tbilissi.

le monastère et ses grottes troglodytes creusées dans le grès, la plus grande partie du site frontalière avec l'Azerbaïdjan étant fermée
le monastère et ses grottes troglodytes creusées dans le grès, la plus grande partie du site frontalière avec l'Azerbaïdjan étant fermée
le monastère et ses grottes troglodytes creusées dans le grès, la plus grande partie du site frontalière avec l'Azerbaïdjan étant fermée
le monastère et ses grottes troglodytes creusées dans le grès, la plus grande partie du site frontalière avec l'Azerbaïdjan étant fermée
le monastère et ses grottes troglodytes creusées dans le grès, la plus grande partie du site frontalière avec l'Azerbaïdjan étant fermée

le monastère et ses grottes troglodytes creusées dans le grès, la plus grande partie du site frontalière avec l'Azerbaïdjan étant fermée

faune locale

faune locale

dans les terres colorées sous le monastère
dans les terres colorées sous le monastère
dans les terres colorées sous le monastère
dans les terres colorées sous le monastère
dans les terres colorées sous le monastère
dans les terres colorées sous le monastère

dans les terres colorées sous le monastère

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 09:45

Les 10 et 18 août 2022

Premier voyage en Georgie, non pas celle qui abrite le siège de Coca Cola mais dans l'ancienne république soviétique située à l'est de la Mer noire entre les petits et grands Caucase. Je ne saurais dans quelle catégorie géographique rattacher les articles dédiés entre "Proche et Moyen Orient" ou "Europe de l'est", avec la situation géographique objectivement en Asie de l'ouest mais la culture orthodoxe de ce pays souvent envahi par ses voisins perses, turcs, mongols ou russes, et maintenant mu par une aspiration à l'intégration européenne loin de l'orbite russe. On ressent bien cette histoire mouvementée dans la capitale Tbilissi, une ville qui mérite bien plus qu'un simple transit à l'aéroport. Des nombreuses églises et cathédrales orthodoxes côtoient un quartier turc et ses bains bâtis sur des sources sulfureuses, un mini canyon naturel en plein centre-ville historique, des bâtiments modernes à l'architecture audacieuse sont autant de paradoxes pour cette ville qui peut faire penser à Barcelone avec son mélange de quartiers anciens souvent délabrés et de constructions récentes un peu « tape à l’œil » (mais souvent réussies) bien « instagrammables » et donc aptes à générer un flux touristique. Quoi qu’il en soit, c’est une belle ville riche et variée agréable à parcourir pour les touristes – nombreux au demeurant et surtout originaires des pays voisins – Russie avant tout mais aussi Turquie, Iran et… pays du golfe comme en témoignent les nombreuses femmes en abayas noirs. Qui plus est et comme partout en Géorgie, on y mange bien, notamment les khinkalis, délicieux raviolis locaux, et l’on peut y profiter des sources chaudes dans des salles privatisables, un petit air de Budapest - avec un canyon en plus !

l'architecture traditionnelle des maisons de Tbilissi

l'architecture traditionnelle des maisons de Tbilissi

vétusté et modernité, les 2 Tbilissi qui se mélangent

vétusté et modernité, les 2 Tbilissi qui se mélangent

les bornes numériques de connection aux services publics en libre accès dans les rues

les bornes numériques de connection aux services publics en libre accès dans les rues

l'opéra en style néo mauresque

l'opéra en style néo mauresque

la toute récente (2006) cathédrale de la Sainte-Trinité
la toute récente (2006) cathédrale de la Sainte-Trinité

la toute récente (2006) cathédrale de la Sainte-Trinité

Abanotubani, le quartier des bains, son style persan, son canyon de centre-ville et ses sources chaudes privatisables
Abanotubani, le quartier des bains, son style persan, son canyon de centre-ville et ses sources chaudes privatisables
Abanotubani, le quartier des bains, son style persan, son canyon de centre-ville et ses sources chaudes privatisables
Abanotubani, le quartier des bains, son style persan, son canyon de centre-ville et ses sources chaudes privatisables

Abanotubani, le quartier des bains, son style persan, son canyon de centre-ville et ses sources chaudes privatisables

quelques monuments ou sculptures modernes, "Tree of life" au parc Rike, le Pont de la Paix (aussi appelé "Always Ultra"), la tour de l'horloge...
quelques monuments ou sculptures modernes, "Tree of life" au parc Rike, le Pont de la Paix (aussi appelé "Always Ultra"), la tour de l'horloge...
quelques monuments ou sculptures modernes, "Tree of life" au parc Rike, le Pont de la Paix (aussi appelé "Always Ultra"), la tour de l'horloge...
quelques monuments ou sculptures modernes, "Tree of life" au parc Rike, le Pont de la Paix (aussi appelé "Always Ultra"), la tour de l'horloge...
quelques monuments ou sculptures modernes, "Tree of life" au parc Rike, le Pont de la Paix (aussi appelé "Always Ultra"), la tour de l'horloge...

quelques monuments ou sculptures modernes, "Tree of life" au parc Rike, le Pont de la Paix (aussi appelé "Always Ultra"), la tour de l'horloge...

vues dominantes depuis la forteresse de Narikala
vues dominantes depuis la forteresse de Narikala
vues dominantes depuis la forteresse de Narikala

vues dominantes depuis la forteresse de Narikala

20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 08:36

Le 9 août 2022

 

l'Elbrouz, sommet du Caucase à plus de 5600 m, vu du vol Paris - Tbilissi du 9 août 2022

l'Elbrouz, sommet du Caucase à plus de 5600 m, vu du vol Paris - Tbilissi du 9 août 2022

Rechercher