29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 18:43

Le 29 mars 2015

Sommet : 3200 m

Dénivelée : 800 m

Difficulté : 5.2, 100 mètres à 50° et 20 m à 45°

Couloir nord central de l'épaule est de la Font Sancte en aller-retour depuis le lac Sainte-Anne

Après la bambée de la veille sur les crêtes des Heuvières et Veyres, on part se reposer dans les classiques de la pente raide de Ceillac : les couloirs nord de la Font Sancte ! Les conditions s’y avéreront bien meilleures que lors de la première tentative 2 ans plus tôt, avec une petite couche de neige froide tassée, de quoi à la montée tailler des marches sans creuser une tranchée, et à la descente atterrir en douceur des virages sautés. On renoncera finalement malgré tout aux 100 mètres sommitaux, convexes, étroits et en neige irrégulière. La suite de la descente sera par contre onctueuse, d’abord en poudreuse très légèrement croûtée puis en moquette à poils soyeux qui laissera un excellent souvenir dans ce cirque de la Font Sancte décidément pas avare en belles couennes de crampons/skis !

ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
ski de couloir à la Font Sancte
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 18:28

Le 2 mars 2015

Sommet : 3200 m

Dénivelée : 1700 m (2400-3100-2900-3100-2750-3150-3050-3200-3100-3150-2700-2900-1700)

Difficulté : "seulement" 4.2 pour la cotation technique , mais itinéraire long, sauvage, à l'orientation parfois délicate et en tout cas engagé

Tout simplement une des plus belles courses à ski des Alpes du Sud, avec un cheminement particulièrement tortueux et esthétique dans des pentes suspendues de part et d’autres des lignes de crêtes de la Font Sancte. On alterne durant près de 2000 mètres de dénivelée et en rien de moins que 5 peautages/dépeautages couloir encaisses et larges combes, toujours dans un cadre sauvage et splendide fait de falaises compactes et crénelées ou d’éperons de calcaire. En hiver, avec le fermeture de la route du Val d’Escrein, l’accès le plus court, ou plutôt le moins long, se fait de façon détournée depuis le versant nord-ouest de la Font Sancte et les remontées mécaniques de Ceillac, et cette course reste bien longue et engagée, le retour au point de départ nécessitant le parcours complet de la boucle.

Si la beauté géologique s’avère exceptionnelle dans ce coin perdu du Queyras, le ski n’en reste pas moins bon et varié, avec de belles descentes soutenues souvent en poudreuse ou transformée, dans des montagnes aux allures de Dolomites ou de Grand Capucin, du calcaire coloré, compact sur les flancs, mais se hérissant de gendarmes sur les crêtes.

Merci encore aux ouvreurs pour avoir découvert cet itinéraire magnifique et l’avoir popularisé sur Internet, difficile de se lancer dans ces pentes cachées et souvent labyrinthiques sans le viatique d’un topo ! Une course à ne pas mettre entre toutes les spatules malgré tout, avec un itinéraire complexe où, vu la longueur de la course, il importe de ne pas se fourvoyer, et des pentes parfois exposées comme le court passage en haut du couloir sud-ouest du pic des Veyres où l’on domine 1000 mètres de pentes raides…

traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
traversée des Veyres
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 19:33

Le 22 mars 2015

En ce week-end pluvieux balade spéléologique dans la grotte dite du « régaïe de Néoules » située près de la grotte des Rampins. A l’instar de cette dernière cavité le « régaïe » se développe à l’horizontale et ainsi sans rappel et remontée sur corde, de la spéléologie donc non technique même si le parcours comprend quelques passages étroits à contorsionnements. En revanche le régaïe s’avère beaucoup plus esthétique avec sa rivière souterraine aux eaux immaculées, petits lacs et gours entre stalactites et colonnes, bien loin de la boue qui tapisse souvent la grotte des Rampins.

P3220026 (Large)P3220333 (Large)P3220011 (Large)P3220023 (Large)P3220388 (Large)

 

P3220008 (Large)

dans la première galerie

P3220011 (Large)

dans le lac intermédiaire

P3220013 (Large)

 

P3220023 (Large)

 

P3220026 (Large)

vers la salle du sable

P3220320 (Large)

photo de Lucie

P3220333 (Large)

photo de Lucie

P3220355 (Large)

les gours terminaux, photo de Lucie

P3220375 (Large)

photo de Lucie

P3220388 (Large)

photo de Lucie

21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 10:39

Le 20 mars 2015

Retour dans le secteur Cap Canavera du cap Canaille, là où le rocher des falaises soubeyrannes prend des formes encore plus baroques qu’ailleurs : 100 mètres de falaise tridimensionnelle creusée de niches et de dévers où louvoient quelques belles lignes d’escalade dont « Intermouette » découverte quelques semaines auparavant et l’objectif du jour : «l’oiseau des sables ». Hormis quelques pas bien protégés dans L1 et L5, et le court mais intense toit de L2, la voie évolue dans le 6a/b et offre effectivement de belles envolées sur un rocher parfois chipseux. On retiendra des longueurs ludiques et très esthétiques à l’instar de la L4 en traversée, murs et châtière, L6 en puits à oppositions, et de beaux passages de grimpe dans L3 en traversée plein gaz sur un éperon suspendu de calcaire.

DSC3270 (Large)P1260436 (Large)DSC3268 (Large)P1260445 (Large)DSC3331 (Large)

6 longueurs, équipé, 7a max

6b/7a/6b+/6a+/6c/6a+

DSC3262 (Large)

dans L1

DSC3268 (Large)

dans le toit de L2 (enchaînée avec L1)    

P1260432 (Large)

au départ, photo de Lucile

P1260436 (Large)

dans L1, photo de Lucile

P1260445 (Large)

sous le toit de L2, photo de Lucile

P1260454 (Large)

pendu dans le toit, photo de Lucile

DSC3270 (Large)

au départ de L3

DSC3274 (Large)

dans la traversée de L3

DSC3283 (Large)

dévers terminal de L3

P1260467 (Large)

dans L4, photo de Lucile

DSC3293 (Large)

au relais sommital de L4

DSC3307 (Large)

 

P1260481 (Large)

au départ de L6, photo de Lucile

DSC3329 (Large)

dans le puits de L6

DSC3331 (Large)

 

DSC3337 (Large)

14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 20:09

Le 14 mars 2015

Boucle au départ de la calanque de Méjean vers la plage de l’Erevine, avec trajet aller par l’intérieur et retour par le sentier côtier. C’est décidément une des plus belles calanques de Provence que celle de l’Erevine, avec son écrin de galets blancs enchâssé sous une couronne de falaises sertie d’une tour génoise et ses eaux aux couleurs azuréennes, un petit coin de Tropiques face à la baie de Marseille.

DSC03188 (Large)

 

DSC03216 (Large)

 

DSC03218 (Large)

 

DSC03221 (Large)

 

SAM 4735 (Large)

13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 19:55

Le 13 mars 2015

Retour sur cette très belle voie de falaises soubeyrannes, avec notamment 5 premières longueurs d’escalade variées en dièdre, dévers, traversées et cheminées, le tout sur un beau rocher typé « Canaille ». La sixième longueur en dévers se grimpe en artif, avant un final en conglomérat après le grès et le calcaire du bas de la falaise.

escalade-2015-01 6753 (Large)

au départ de la voie

escalade-2015-01 6756 (Large)

dans le dièdre de L1

escalade-2015-01 6758 (Large)

dans le dévers de L2

escalade-2015-01 6763 (Large)

 

escalade-2015-01 6765 (Large)

sur le poudingue de L6

escalade-2015-01 6769 (Large)

dans L8

12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 21:45

Le 12 mars 2015

Après plusieurs épisodes pluvieux marqués dans la région marseillaise le torrent coule toujours au fond du canyon de Gourgoulousier, et la faune associée commence à s’y installer : après les grenouilles entendues depuis plusieurs semaines durant les séances de trail du midi ce sont maintenant les canards et les ragondins (gros rongeur aquatique) qui arpentent les vasques, à quand les truites ?...

balades-Provence 6745 (Large)

 

balades-Provence 6746 (Large)

 

balades-Provence 6750 (Large)

8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 21:48

Les 7 et 8 mars 2015

Sortie de 2 jours en ski de randonnée dans les Préalpes Dignoises, aux confins des montagnes de Boules et de Simance, avec nuit dans la jolie cabane troglodyte de Boules, afin de profiter de l’enneigement stabilisé mais à peine suffisant du coin. L’hiver peu arrosé, les vents forts et la douceur précoce ont en effet déjà bien dégarni les crêtes et les versants sud, imposant par exemple une bonne séance de portage entre le village de Thorame-Basse et les pentes sud directement sous le col de Chalufy. Les adrets se couvrent déjà de crocus, mais les versants froids permettent encore de belles descentes en neige principalement transformée, le tout dans la solitude absolue de ces vallons sauvages et retirés aux accès longs et malcommodes, où l’on ne croisera pas âme qui skie ou marche, à l’exception de hardes de chamois ! 

Ski-de-rando-2015-1 6658 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6697 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6710 (Large)P3080005 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6675 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6687 (Large)

Itinéraire : la Valette -montagne de Lachen - Mourre Frey - descente ouest jusqu'au point coté 1882 - remontée au point coté 2114 - cabane du Riou Blanc- cabane de Boules - col de Chalufy - sommet de Denjuan - descente versant est jusqu'au point coté 2106 - Mourre de Simance - crête de Vachière - descente versant ouest jusqu'au point coté 1851 - col de Chalufy - la Valette

Sommet : 2500 m

Dénivelée : 

J1 : 1600 m (1250-2300-1800-2100-1400-1700)

J2 : 1400 m (1700-2400-2100-2500-1800-2050-1400)

Difficulté : 4.1 pour une section raide dans la descente du versant ouest de la crête de Vachière (environ 200 m à 40° de moyenne, un peu exposés)

Ski-de-rando-2015-1 6647 (Large)

J1 : au départ traversée de l'Issole, devant le Mourre Frey, l'objectif du jour

Ski-de-rando-2015-1 6649 (Large)

J1 : dans la pinède, devant le versant sud de la montagne de Boules

Ski-de-rando-2015-1 6656 (Large)

J1 : sur les crêtes de Lachen

Ski-de-rando-2015-1 6658 (Large)

 

IMGP0541 (Large)

J1 : photo de Vincent

Ski-de-rando-2015-1 6662 (Large)

J1 : incendie sur le Blayeul, sur fond de Dévoluy

Ski-de-rando-2015-1 6665 (Large)

J1 : première descente du versant ouest du Mourre Frey

IMGP0549 (Large)

J1 : sur la neige de printemps, photo de Vincent

Ski-de-rando-2015-1 6673 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6675 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6678 (Large)

J1 : descente dans la pinède versant est du Mourre Frey

Ski-de-rando-2015-1 6681 (Large)

J1 : devant les strates géologiques

Ski-de-rando-2015-1 6687 (Large)

J1 : la cabane troglodyte de Boules    

Ski-de-rando-2015-1 6689 (Large)

J1 : crépuscule depuis la cabane

Ski-de-rando-2015-1 6694 (Large)

J1 : dans la cabane

Ski-de-rando-2015-1 6697 (Large)

J2 : harde de chamois vers le ravin de Valanches Croues

Ski-de-rando-2015-1 6700 (Large)

J2 : montée versant ouest de la montagne de Chalufy

Ski-de-rando-2015-1 6702 (Large)

J2 : descente versant Val d'Allos

Ski-de-rando-2015-1 6706 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6707 (Large)

J2 : vue sur la belle pyramide neigeuse du sommet de la Frema

Ski-de-rando-2015-1 6710 (Large)

J2 : congère versant est de Chalufy

Ski-de-rando-2015-1 6711 (Large)

J2 : devant la Grand-Croix

Ski-de-rando-2015-1 6713 (Large)

J2 : sur l'arête du Mourre de Simance

Ski-de-rando-2015-1 6719 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6721 (Large)

J2 : avant de plonger à droite versant ouest de la crête de Vachière

Ski-de-rando-2015-1 6725 (Large)

J2 : descente du raide versant ouest de Vachières

Ski-de-rando-2015-1 6726 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6729 (Large)

 

P3080005 (Large)

J2 : crocus au-dessus de la cabane de Boules

P3080016 (Large)

28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 22:03

Le 28 février 2015

Pélerinage annuel sur cette montagne-phare des Préalpes dignoises pour le ski de randonnée, le Cheval Blanc. Son point culminant à l'altitude relativement modeste de 2300 mètres cache des faces nord de 1400 mètres de hauteur au-dessus de la Bléone et du village de Chanolles, dotée d'une myriade de couloirs encaissés sous les corniches sommitales.

Un réservoir inépuisable de belles descentes engagées dans un massif déserté des skieurs de randonnée malgré sa proximité des métropoles des Bouches-du-Rhône, que l'on atteint en seulement 1h50 de voiture depuis Marseille intra-muros (1h15 de Pertuis !). Sans station de ski, col routier ou itinéraire connu d'alpinisme ou de ski, la vallée de la Bléone reste un petit bout du monde à l'écart des flux touristiques, et c'est la règle ici d'imaginer ses randonnées sur une carte IGN et des photos, en l'absence du moindre topo papier ou Internet, bref l'aventure à portée de spatules à moins de 2 heures de route de Marseille.

Après plusieurs sessions dans les couloirs nord-ouest l'objectif aujourd'hui est justement de partir à vue à la découverte de la face nord, blottie sous la baisse de Chanolles et le sommet de la Mulatière, avec un parcours difficilement repérable du bas où des ravins de robines et une forêt semblent par ailleurs défendre son accès. Un bon sentier puis une forêt de pins taillée pour le skis amènent finalement après seulement 45 mn aux 600 mètres de dénivelée d'une belle combe nord où pins et mélèzes émergent de 20 à 40 cm de poudreuse, avant 400 mètres de final en couloir. On descendra par un autre couloir nord un peu plus difficile que le couloir de montée, avec 100 mètres initiaux étroits à 45° puis 350 mètres rectilignes à 40° dans une neige parfois cartonnée et traîtresse. La suite ne sera que grandes ou plutôt petites courbes dans la poudreuse vierge de la combe nord, puis slalom entre les pins sylvestres du bas, avant un final en moquette jusqu'à la voiture à seulement 950 mètres d'altitude !

Au final encore une course majeure à l'échelle des Alpes du Sud, longue, soutenue et variée, faisant se succèder à parts presques égales forêt, combe et couloir, près de 1400 mètres de grand ski dans la wilderness propre au Cheval Blanc.

Ski-de-rando-2015-1 6556 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6558 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6565 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6580 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6587 (Large)Ski-de-rando-2015-1 6603 (Large)

Sommet : 2300 m

Dénivelée : 1350 m

Difficulté : 4.2, 400 m de couloir à 40° de moyenne, sortie à 45° sur 100 m

DSC08640 (Large)

le parcours du jour vu du sommet de Roche Close, début mars 2014

Ski-de-rando-2015-1 6556 (Large)

au départ dans les robines

Ski-de-rando-2015-1 6558 (Large)

dans la pinède à 1100 m

Ski-de-rando-2015-1 6565 (Large)

sortie de la forêt à 1400 mètres

Ski-de-rando-2015-1 6567 (Large)

dans la poudreuse de la combe nord à 1500 mètres

Ski-de-rando-2015-1 6572 (Large)

face aux montagnes de Boules et de Lachen

Ski-de-rando-2015-1 6573 (Large)

arrivée sous les couloirs sommitaux de la face nord

Ski-de-rando-2015-1 6578 (Large)

dans le couloir nord de montée

Ski-de-rando-2015-1 6580 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6587 (Large)

sortie sous la corniche

Ski-de-rando-2015-1 6592 (Large)

désescalade des 10 mètres sommitaux pour accéder au couloir de descente

Ski-de-rando-2015-1 6593 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6598 (Large)

en haut du couloir de descente...

Ski-de-rando-2015-1 6600 (Large)

... un petit air de half pipe pour ces 400 m de couloir rectiligne

Ski-de-rando-2015-1 6603 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6609 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6610 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6617 (Large)

dans les 40 cm de poudreuse de la combe nord

Ski-de-rando-2015-1 6622 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6625 (Large)

détail des traces de montée et descentes

Ski-de-rando-2015-1 6628 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6632 (Large)

ski dans la pinède

Ski-de-rando-2015-1 6634 (Large)

 

Ski-de-rando-2015-1 6642 (Large)

vue du bas sur les 2 couloirs du jour, à gauche celui de montée à droite celui de descente

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 19:11

Le 25 février 2015

Journée d’escalade vers la calanque de Sugiton et la voie toute en traversée de la « commune », déjà parcourue en 2010. Après une jolie approche et la découverte des jardins exotiques de la calanque des Pierres Tombées on fera finalement rapidement demi-tour dans cette voie qui déroule ces 6 longueurs à l’horizontale 30 mètres au-dessus des flots, pas facile pour un second qui n’a quasiment pas grimpé depuis plus d’un an…

escalade-2015-01 6531 (Large)escalade-2015-01 6544 (Large)escalade-2015-01 6552 (Large)escalade-2015-01 6535 (Large)

 

escalade-2015-01 6531 (Large)

le Torpilleur caché dans le contre-jour

escalade-2015-01 6534 (Large)

le jardin des Pierres Tombées

escalade-2015-01 6535 (Large)

 

escalade-2015-01 6536 (Large)

à la fin de l'approche

escalade-2015-01 6538 (Large)

au départ de la voie    

SAM 4707 (Large)

dans L2, photo de Lucie

escalade-2015-01 6540 (Large)

 

escalade-2015-01 6542 (Large)

cormorans sous la voie

SAM 4716 (Large)

demi-tour dans L2, photo de Lucie

escalade-2015-01 6544 (Large)

 

escalade-2015-01 6549 (Large)

 

escalade-2015-01 6552 (Large)

Rechercher