30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 18:52

Le 29 novembre 2014

Avec le fort vent d’est de la journée et la fermeture de la route des crêtes à La Ciotat on se rabat vers la voie Gutemberg au socle de la Candelle, bien abritée dans son versant sud-ouest et d’ampleur modérée vu la météo maussade du jour… Déjà parcourue en 2012 la voie se compose de 4 belles longueurs soutenues  dans le 6a et variées en mur raide, dièdre et fissure, avec pour seul bémol des vires qui nuisent un peu à l’ambiance globale. 

Voie Gutemberg, 4 longueurs, équipé, 6a+ max

5c/6a/6a+/6a+

DSC00063 (Large)

au départ vue sur l'îlot du torpilleur

DSC00065 (Large)

à la sortie de L2 devant le cap Morgiou

DSC00069 (Large)

sortie de L4 en dièdre déversant

28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 20:39

Le 28 novembre 2014

Balade sur le sentier des douaniers entre Niolon et la calanque de l’Erevine, un parcours littoral qui offre de belles sur la côte battue par les grosses vagues levées par la tempête d’est. Une ambiance toute bretonne avec la mer bleue acier et la bruyère au-dessus des embruns, si ce n’était la tour génoise de l’Erevine et sa touche Méditerranéenne.

DSC00038 (Large)

la tour de l'Erevine...

DSC00044 (Large)

... sous les déferlantes !

 

tempête sur la côte bleue
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 20:32

Le 23 novembre 2014

Au lendemain de la première sortie de ski de randonnée de la saison 2014-2015 on prend l'option hors-piste dans le vallon du Fontenil, vu la foule des pistes du Combeynot. L'orientation nord-est laissait encore la veille espérer une descente en poudreuse, mais vu le gros redoux humide du jour (pluie jusqu'à plus de 2500 m) et l'effet de serre sous les nuages poussées par le vent de sud il n'en sera finalement rien, avec un dégradé de neige trempée... à neige humide entre les Boussardes et le col des Jumelles sud.

On se consolera malgré tout sous les belles éclaircies de l'après-midi sur une neige restant bien skiable, pas trop collante ni trop profonde, dans un massif bien enneigé dès 2200 m (avec 1m30 mesurés par sondage sous la brèche du vallon de la route à 2700 m)... et un vallon effectivement désert, avant une nouvelle baignade sur la côte bleue le lendemain !

DSC09908 (Large)DSC09942 (Large)DSC09956 (Large)DSC09980 (Large)DSC09950 (Large)DSC09974 (Large)

Col des Jumelles sud au départ des Boussardes par le vallon du Fontenil

Sommet : 3000 m

Dénivelée : 1400 m

Difficulté : 3.1

DSC09908 (Large)

au départ dans le temps peu engageant du début de matinée...

DSC09918 (Large)

... qui laissera la place à de belles éclaircies dès 10h    

DSC09938 (Large)

devant le pic du lac de Combeynot et son couloir nord skié en 2010

DSC09942 (Large)

formes et couleurs à 2700 m

DSC09948 (Large)

arrivée au col des Jumelles Sud

DSC09950 (Large)

 

DSC09956 (Large)

vue sur les Agneaux au col

DSC00157 (Large)

panoramique sur les Ecrins, photo de Franck

DSC09960 (Large)

 

DSC09970 (Large)

 

DSC09974 (Large)

à la descente à 2600 m

DSC09976 (Large)

de la neige humide mais restant bien skiable

DSC09980 (Large)

les gendarmes du Rocher de Guerre

23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 20:19

Le 22 novembre 2014

Inauguration de la saison de ski de randonnée dans le Briançonnais aux abords du col d'Izoard. Moins de 24 heures après la baignade durant une séance de trail sur la côte bleue, dans une mer qui flirte encore avec les 20°C, on vient goûter aux neiges de l'ouest-Queyras au-dessus du Laus. La neige commence à porter les stigmates d'une semaine de douceur et de soleil, mais on pourra encore profiter de quelques arpents de poudreuse au-desus des mélèzes pas encore complètement déshabillés...

DSC09854 (Large)DSC09846 (Large)DSC09870 (Large)DSC09902 (Large)

Col de Chaudemaison depuis le Laus par la bergerie du Balais

Sommet : 2850 m

Dénivelée : 1100 m

Difficulté : 2.3

DSC09846 (Large)

à la bergerie à 2200 m

DSC09854 (Large)

arrivée au col à 2850 m

DSC09870 (Large)

devant les Ailefroide, le Pelvoux et la Barre

DSC09874 (Large)

bonne neige au début de la descente, la preuve en traces...

DSC00137 (Large)

... et en action, photo de Franck

DSC09892 (Large)

 

DSC09896 (Large)

 

DSC09902 (Large)

20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 19:06

Le 20 novembre 2014

Balade sur la montagne Sainte-Baume afin de profiter d'une des seules forêts de feuillus de Provence occidentale et donc des couleurs d'automne en cette fin novembre. Passé le col du Saint-Pilon, la montée au point culminant des Béguines depuis l'hôtellerie de la Sainte-Baume fait se succéder à la forêt domaniale le lapiaz de l'arête sommitale aux vues panoramiques sur la mer au sud et les Alpes au nord.

DSC09823 (Large)DSC09826 (Large)DSC09834 (Large)DSC09805 (Large)

 

DSC09790 (Large)

au départ    

DSC09805 (Large)

vue vers la forêt depuis le col du Saint-Pilon

DSC09823 (Large)

 

DSC09824 (Large)

vue du sommet côté Alpes : les sommets du Dévoluy à gauche et des Ecrins à droite

DSC09826 (Large)

vue du sommet côté Méditerranée

DSC09832 (Large)

le sanctuaire de la grotte de Sainte Marie-Madeleine

DSC09834 (Large)

crépuscule sur Marseille depuis le col de l'Espigoulier

16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 20:16

Le 16 novembre 2014

Après 2 mois de sevrage  visite en chaussons des falaises du cap Canaille et de leur architecture à la Gaudi made in Marseilles.

On s'oriente vers la voie "voyage chez Cyrano", réputée très délitée, et si les 4 premières longueurs seront effectivement rythmées par quelques salves de pierrailles et injures concomitantes, les 2 longueurs clé en 6c/6c+ sur galets enchassés dans un substrat bien déversant se feront à notre grande surprise sur prises fixes et non amovibles... Un rocher donc meilleur qu'espéré dans ces 2 belles longueurs plus physiques que techniques (particulièrement pour L5 au 6c bien gentil), mais au-dessus d'un gaz assez prenant.

En tout cas une magnifique ambiance tout au long de ces 7 longueurs au travers des gargouilles de grès et de poudingue qui surveillent la douve du golfe de Cassis !

DSC09714 (Large)DSC09744 (Large)DSC09661 (Large)DSC09669 (Large)DSC09702 (Large)

7 longueurs, équipé, 6c+ max

5b/6a+/6a+/5c/6c/6c+/5b

DSC09649 (Large)

durant l'approche, vert, blanc et bleu, couleurs calanques...

DSC09661 (Large)

... mais on est bien au cap Canaille, au départ de la voie sur le rocher labellisé soubeyrannes

DSC09669 (Large)

cherchez le grimpeur perdu sous les toits de grès et de conglomérat, fin de L1 

DSC09667 bis (Large)

DSC09683 (Large)

au départ de L2 face au monolithe de grès

DSC09686 (Large)

dans la cheminée de L2

DSC09692 (Large)

fin de L2

DSC09702 (Large)

dans le dévers de L3

DSC09714 (Large)

dans le dévers de poudingue de la très belle L4

DSC09720 (Large)

un peu plus haut dans L4...sous le nez de Cyrano

DSC04146 (Large)

tout cela est bien déversant, vue de la fin de L6 en juin 2014 depuis la voie "tout est une question d'angle"

DSC09744 (Large)

... au relais sommital de L6, devant la traversée gazeuse du départ de L7 sur le nez de Cyrano

DSC09750 (Large)

sortie de L7

DSC09766 (Large)

8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 20:32

Le 8 novembre 2014

Journée d’escalade dans les calanques, sur la nouvelle voie de « gaz à tous les étages », 6 longueurs variées et soutenues sur l’océan de gouttes d’eau de calcaire de la face ouest de Castelvieil. L’itinéraire relie la Grande Bleue au plateau sommital par 150 mètres d’escalade en dalle, pilier, traversée ou dévers sur un rocher neuf, tant mieux pour les chaussons qui collent au calcaire souvent abrasif, tant pis pour le rocher parfois fragile qui s’en faire de la plongée lorsqu’on tire dessus. Au final une très belle voie, bien équipée, de quoi profiter du caillou et du soleil sans stress, avec de la grimpe torse nu au soleil en cette mi-novembre.

DSC09397 (Large)DSC09520 (Large)DSC09375 (Large)DSC09439 (Large)DSC09486 (Large)DSC09516 (Large)DSC09498 (Large)

"gaz à tous les étages", 6 longueurs, équipé, 6c+ max

6b/6a/6b/6c+/6b+/6c

DSC09366 (Large)

au départ des rappels

DSC09375 (Large)

dernier rappel

DSC09397 (Large)

fin de L1

DSC09411 (Large)

dans L2

DSC09435 (Large)

dans la traversée chipseuse de L3

DSC09439 (Large)

 

DSC09446 (Large)

 

DSC09448 (Large)

les concrétions au départ de L3

DSC09458 (Large)

la cordée suivante dans L2

DSC09486 (Large)

la cordée voisine dans "les dents de la mer"

DSC09496 (Large)

la cordée suivante dans le crux de L4

DSC09498 (Large)

 

 

DSCN5735 (Large)

notre cordée dans L5, photo de Gary

P1600815 (Large)

au départ de L5, photo de Richard

DSC09504 (Large)

au départ de L6

DSC09510 (Large)

 

DSC09516 (Large)

 

DSC09518 (Large)

 

DSC09520 (Large)

le Trou du Canon au retour

2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 18:37

Le 2 novembre 2014

Après-midi sur la presqu'île de Cassis, l'occasion de profiter à chaque vol de la mer encore chaude !

DSC09353 (Large)

psychobloc sur le blanc face au rouge, photo de Lucie

2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 10:43

Le 1er novembre 2014

Reprise de la grimpe dans une grande voie facile en 6a max dans le cadre sauvage de l'aiguille du Devenson et ses couleurs calanques faite de la Trinité blanche du calcaire, vertede la garrigue et bleue d'une Méditerranée encore bien accueillante en ce début novembre. Ses 21°C permettent de se rafraîchir des 2 heures de marche d'approche et de s'échauffer les bras en deep water solo avant de parcourir les 7 longueurs de la voie, en traversée puis sur un pilier de calcaire où l'intérêt de la grimpe croît jusqu'à une très belle dernière longueur en fissure-dièdre.

DSC09133 (Large)DSC09145 (Large)DSC09208 (Large)DSC09236 (Large)DSC09253 (Large)DSC09270 (Large)DSC09294 ter (Large)

au pays des merveilles, 7 longueurs, équipé, 6a max

5c/5b/4b/5c/5c/5b/6a

DSC09122 (Large)

dans le passage chaîné du bas du petit couloir

DSC09222 (Large)

l'aiguille du Devenson, objectif du jour

PB010014 (Large)

banc de castagnoles au pied de l'attaque

DSC09133 (Large)

fin de L1

DSC09145 (Large)

dans L2

DSC09157 (Large)

petit dévers prisu au départ de L4

DSC09165 (Large)

la grimpe deviennt verticale dans L5

DSC09175 (Large)

dans L6

DSC09188 (Large)

la cordée qui nous précède dans la très belle L7

DSC09204 (Large)

pause panoramique au départ de L7

DSC09208 (Large)

dans L7

DSC09230 (Large)

crépuscule sur Morgiou

DSC09234 (Large)

 

DSC09236 (Large)

crépuscule sur le Baou Rouge et cap Canaille

DSC09253 (Large)

le soleil tombe sur Riou...

DSC09259 (Large)

 

DSC09265 (Large)

 

DSC09270 (Large)

 

DSC09294 ter (Large)

un peu plus tard, le Devenson à la lueur de la lune

DSC09297 bis (Large)

26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 20:31

Le 26 octobre 2014

Poursuite du tour de Provence de l’asphalte piétonnier : après la balade de la semaine précédente sur la route Pompidou de la côte bleue, promenade dans la forêt de cèdres du Lubéron au-dessus de Bonnieux. Une route bitumée interdite à la circulation automobile parcourt sur plusieurs kilomètres le plateau sommital du petit Lubéron au milieu de la forêt de cèdres de l’Atlas plantée à la fin du dix-neuvième siècle, de quoi rouler en poussette en toute tranquillité sous un couvert forestier inédit.

DSC09089 (Large)

sous les cèdres, sur la route

DSC09098 (Large)

vue vers le vallon de l'Arc, après une recherche infructueuse de l'arche du Portalas

DSC091151 (Large)

jeu d'ombres vers l'ouest

Rechercher