6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 21:05

Le 6 septembre 2020

Balades de fin d’après-midi vers le Béouveyre au départ du vallon des Aiguilles. La grotte de la colonne sera découverte dans la première montée au Béouveyre : relativement bien préservée elle montre passé son grand porche d’entrée de belles concrétions, particulièrement de grandes méduses qui ornent presque toutes ses parois. On peut alors rejoindre directement par un joli sentier en corniche un peu exposée le col des Chèvres, puis de là le sommet de Béouveyre et sa vue panoramique. Son versant sud-ouest offre des formations rocheuses intéressantes, notamment une arche et une grande aiguille décollée près de la Tête du Trou du Chat. Grotte, méduses, arche et monolithes, le calcaire des calanques a décidément de quoi satisfaire les randonneurs autant que les grimpeurs !

la grotte de la Colonne
la grotte de la Colonne
la grotte de la Colonne

la grotte de la Colonne

curioisités géologiques versants sud-ouest de Béouveyre
curioisités géologiques versants sud-ouest de Béouveyre

curioisités géologiques versants sud-ouest de Béouveyre

crépuscule sur Marseille et le Tiboulen de Maïre
crépuscule sur Marseille et le Tiboulen de Maïre

crépuscule sur Marseille et le Tiboulen de Maïre

24 août 2020 1 24 /08 /août /2020 17:11

Le 23 août 2020

Randonnée au départ du Pré de Madame Carle vers les Balmes de François Blanc, un replat herbeux sous l’immense face sud de la Barre des Ecrins, lieu d’un bivouac en 2010 avant le bel enchaînement alpinistique neige et glace du couloir nord du Coup de Sabre puis du glacier des Bœufs Rouges. Le sentier suit l’"autoroute" du Glacier Blanc avant de bifurquer à gauche vers la moraine du Glacier Noir qu’elle suit jusqu’aux Balmes de François Blanc. C’est une moraine latérale qui domine maintenant de près de 100 mètres la glace recouverte d’éboulis, une ligne assez effilée sur son versant sud, un peu exposée, mais qui offre une jolie ambiance sur sa crête aérienne entre les ravins du versant sud de la pointe de la Grande Sagne et la glace visible par endroits rive droite du Glacier Noir. 
Une grande grotte de glace s’est d’ailleurs formée juste sous les falaises face nord de la Momie, à explorer l’automne par temps froid pour limiter les risques de chutes de pierres et de glace… et le débit du torrent sous-glaciaire qui émerge juste à l’aval de la grotte ! Des Balmes de François Blanc, malgré les névés encore présents en cette fin août malgré l’été chaud et sec -un bilan de masse glaciaire peut-être positif cette année - l’état des glaciers reste toujours aussi inquiétant, glacier Noir maintenant séparé entre ses parties inférieure et supérieure, glacier suspendu du Pic Coolidge disparu , mais aussi réduction et effondrement des chutes de séracs sous les cols du Pelvoux…
Quoi qu’il en soit une jolie balade sur le fil d’une moraine, infiniment moins fréquentée que le sentier du Glacier Blanc.

cirrus esthétiques au-dessus de la Barre et lignes contrastées au-dessus du Pré de Madame Carle
cirrus esthétiques au-dessus de la Barre et lignes contrastées au-dessus du Pré de Madame Carle

cirrus esthétiques au-dessus de la Barre et lignes contrastées au-dessus du Pré de Madame Carle

sur la crête morainique
sur la crête morainique
sur la crête morainique
sur la crête morainique

sur la crête morainique

les grottes de glace du Glacier Noir

les grottes de glace du Glacier Noir

la Glacier Noir supérieur (maintenant séparé de l'inférieur) et les séracs du versant nord du col du Pelvoux - gravi en 2011 - qui s'affaissent plus chaque année
la Glacier Noir supérieur (maintenant séparé de l'inférieur) et les séracs du versant nord du col du Pelvoux - gravi en 2011 - qui s'affaissent plus chaque année

la Glacier Noir supérieur (maintenant séparé de l'inférieur) et les séracs du versant nord du col du Pelvoux - gravi en 2011 - qui s'affaissent plus chaque année

24 août 2020 1 24 /08 /août /2020 17:02

Le 22 août 2020

Après une courte escale sur le sentier des marmottes à Mont-Dauphin, et l’observation des rongeurs quémandant les carottes, balade dans le vallon de l’Aup Martin aval, au-dessus du parking d’Entre Les Aigues. C’est une longue vallée découverte lors du tour du Jocelme (en portage) à skis en mai 2012, et qui l’été offre une ambiance toute aussi sauvage, pourtant tout près du cœur touristique du Parc des Ecrins autour d’Ailefroide. Le sentier suit le torrent de la Selle sous le grand versant nord-ouest de la Pointe de l’Aiglière et ses nombreux ravins à avalanches. De nombreux névés encombrent donc encore en cette fin août le fond du vallon, de quoi s’adonner à des baignades insolites dans le torrent… sous la neige, et de faire dégonfler le pied piqué par un scorpion au relais d’escalade dans les calanques mercredi soir…
On fera demi-tour peu avant la cabane du Jas Lacroix pour mieux profiter du bivouac panoramique du soir sur la prairie et sous la voie lactée !

la prairie alpine encore fleurie en cette fin août
la prairie alpine encore fleurie en cette fin août
la prairie alpine encore fleurie en cette fin août

la prairie alpine encore fleurie en cette fin août

les nombreux névés au fond du vallon, jacuzzi un peu frais...
les nombreux névés au fond du vallon, jacuzzi un peu frais...
les nombreux névés au fond du vallon, jacuzzi un peu frais...

les nombreux névés au fond du vallon, jacuzzi un peu frais...

les plis gélogoiques, ravins et cascades sous l'Aiglière
les plis gélogoiques, ravins et cascades sous l'Aiglière
les plis gélogoiques, ravins et cascades sous l'Aiglière
les plis gélogoiques, ravins et cascades sous l'Aiglière

les plis gélogoiques, ravins et cascades sous l'Aiglière

au bivouac panoramique et fleuri
au bivouac panoramique et fleuri
au bivouac panoramique et fleuri
au bivouac panoramique et fleuri

au bivouac panoramique et fleuri

dans l'hôtel 1000 étoiles, sous la voie lactée
dans l'hôtel 1000 étoiles, sous la voie lactée

dans l'hôtel 1000 étoiles, sous la voie lactée

13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 17:56

Le 13 août 2020

Remontée des gorges de la Cause du barrage romain (en fait un aqueduc) au barrage Zola, sous la montagne Sainte-Victoire, 3 ans après leur découverte. 

Cette fois les températures chaudes de l’air et de l’eau nous inciteront à remonter presque jusqu’au barrage Zola, par le sentier qui longe le ruisseau rive droite ou par le lit du ruisseau lui-même. C’est vraiment un beau parcours – officiellement interdit – ludique au départ avec la progression sur des rondins de bois grossièrement suspendus par des bouts de corde, ludique par la suite avec le franchissement du barrage de la Petite Mer, ludique encore dans le courant en amont de ce barrage, esthétique avec ces gorges aux allures de canyon, et atypique dans cette ripisylve fleurie et dense qui détonne au milieu de l’aridité de la garrigue, avec crapauds, libellules et truites (parfois grosses) assurant le spectacle. 
Une des seules randonnées aquatiques des Bouches-du-Rhône, à faire et à refaire en conditions estivales !

Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
Cause des Romains à Zola
12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 19:51

Le 12 août 2020

Après un bivouac proche d’Estoublon, on prend la longue et belle route de Majastres pour aller découvrir le hameau abandonné depuis un siècle du Poil, dont les quelques maisons rénovées et ruines sont perchées sur une crête rocheuse au-dessus du plateau suspendu au-dessus du Pas d’Escala. La piste qui y mène par le sud offre une belle ambiance au-dessus du Clovion qui a parfois creusé un véritable canyon, avant de découvrir les ruines de ce village désormais fantôme, puis de descendre par le sentier qui coupe à flanc au nord vers l’Etang des Serpents, un beau single à VTT par ailleurs. Il faudra revenir en vélo de montagne pour explorer tout ce secteur de moyenne montagne sauvage désormais presqu’oublié du pastoralisme…

le beau bivouac vers Estoublon, chêne pluricentennal, ruine aux allures d'Angkor et bassin d'eau de source... mais accès routier interdit (et contrôlé !...)
le beau bivouac vers Estoublon, chêne pluricentennal, ruine aux allures d'Angkor et bassin d'eau de source... mais accès routier interdit (et contrôlé !...)
le beau bivouac vers Estoublon, chêne pluricentennal, ruine aux allures d'Angkor et bassin d'eau de source... mais accès routier interdit (et contrôlé !...)
le beau bivouac vers Estoublon, chêne pluricentennal, ruine aux allures d'Angkor et bassin d'eau de source... mais accès routier interdit (et contrôlé !...)

le beau bivouac vers Estoublon, chêne pluricentennal, ruine aux allures d'Angkor et bassin d'eau de source... mais accès routier interdit (et contrôlé !...)

les ruines du hameau du Poil sur sa crête rocheuse
les ruines du hameau du Poil sur sa crête rocheuse
les ruines du hameau du Poil sur sa crête rocheuse
les ruines du hameau du Poil sur sa crête rocheuse

les ruines du hameau du Poil sur sa crête rocheuse

12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 19:44

Le 11 août 2020

Descente du Vançon (ou Vanson) entre le pont de la Reine Jeanne et Sourribes, tout près de Sisteron.
Le torrent du Vançon descend du massif des Monges vers le sud-ouest pour se jeter dans la Durance peu en aval de Sisteron, et présente un bel encaissement juste à l’aval du pont de la Reine Jeanne - les gorges de Charenches. Cette section peut faire l’objet d’une très belle randonnée aquatique en aller-retour depuis le parking proche du pont ou avec navette de voiture jusqu’à Sourribes. Elle se passe à côté ou dans des eaux chaudes - sans doute proches de 30°C en cette fin d’été, avec un débit modéré qui ne pose aucun problème, même dans les étroitures, et sans le moindre ressaut qui ne puisse se désescalader facilement. Tout peut se descendre sans le moindre matériel technique et la moindre néoprène ; chaussures pour marcher dans l’eau et maillot de bain suffisent donc pour profiter de ces jolies gorges qui offrent ponctuellement vasques à sauts, corridors à fort courant, petites cascades, bassins bouillonnants façon jacuzzi, tout un panel de jeux aquatiques possibles dans ces eaux chaudes mais argileuses et donc parfois turbides.
Bref une magnifique « rand’eau », esthétique et encore relativement confidentielle comme en témoigne la dizaine de randonneurs rencontrés, bien loin par exemple des sur-fréquentées gorges du Toulourenc !

au départ, le Pont de la Reine Jeanne (XV°)

au départ, le Pont de la Reine Jeanne (XV°)

la section amont des gorges, peu d'encaissement mais de beaux bassins
la section amont des gorges, peu d'encaissement mais de beaux bassins
la section amont des gorges, peu d'encaissement mais de beaux bassins
la section amont des gorges, peu d'encaissement mais de beaux bassins
la section amont des gorges, peu d'encaissement mais de beaux bassins
la section amont des gorges, peu d'encaissement mais de beaux bassins

la section amont des gorges, peu d'encaissement mais de beaux bassins

dans les gorges de Charenches, un bel encaissement en eaux chaudes
dans les gorges de Charenches, un bel encaissement en eaux chaudes
dans les gorges de Charenches, un bel encaissement en eaux chaudes
dans les gorges de Charenches, un bel encaissement en eaux chaudes

dans les gorges de Charenches, un bel encaissement en eaux chaudes

sortie des gorges sous la Citadelle
sortie des gorges sous la Citadelle

sortie des gorges sous la Citadelle

24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 20:19

Le 23 mai 2020

Après la balade en chaussons sur le Serre de Tusset, balade en baskets vers le belvédère de Rancoumas idéalement situé rive gauche du Verdon en face des grandes falaises de l’Escalès et juste en aval du couloir Samson, une randonnée d’une petite heure depuis le parking. On profitera donc du haut de la falaise de points de vue impressionnants sur les voies du coing, dont l’impressionnante fissure de la demande, le tout sublimé par l’orage qui approche par le nord (mais n’éclatera pas finalement).

vues sur le couloir Samson et la falaise de l'Escalès
vues sur le couloir Samson et la falaise de l'Escalès

vues sur le couloir Samson et la falaise de l'Escalès

crépuscule au bivouac devant les ruines de Châteauneuf-lès-Moustiers

crépuscule au bivouac devant les ruines de Châteauneuf-lès-Moustiers

21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 20:55

Le 21 mai 2020

Après le canyon du matin au nord de Moustiers-Sainte-Marie, randonnée dans l’extrémité aval des gorges du Verdon vers les cascades, tufs et habitats troglodytes de la réserve naturelle de Saint-Maurin. Les grandes cascades que la route des gorges traverse rive droite m’avaient toujours intrigué avec leur débit important - y compris au cœur de la saison sèche - et les belles formations de travertin. Des sentiers parcourent en fait les vasques de travertin situées au-dessus de la route, et permettent de découvrir les falaises de tuf creusées d’habitats troglodytes depuis plusieurs siècles, puis le torrent, dont le lit présente des successions de vasques de travertin à l’instar des sources de l’Huveaune, et sa résurgence au débit impressionnant à la base des falaises de Saint-Maurin.
On peut ensuite emprunter un beau sentier qui monte en lacets jusqu’au bien-nommé col de Plein Voir ; de là le point de vue de la crête de l’Issioule offre un panorama superbe sur l’extrémité aval des gorges et le lac de Sainte-Croix, derrière les vautours qui profitent des thermiques du haut de falaises.

Au final une belle journée éclectique dans ce bas-Verdon encore redécouvert une nouvelle fois, 12 ans après la première virée sur place !

dans la prairie sous les falaises de Barbin

dans la prairie sous les falaises de Barbin

dans les grottes aménagées en habitats troglodytes et leur magnifique tuf
dans les grottes aménagées en habitats troglodytes et leur magnifique tuf
dans les grottes aménagées en habitats troglodytes et leur magnifique tuf
dans les grottes aménagées en habitats troglodytes et leur magnifique tuf

dans les grottes aménagées en habitats troglodytes et leur magnifique tuf

dans la Baume murale
dans la Baume murale
dans la Baume murale
dans la Baume murale

dans la Baume murale

chenille de pyrale du buis, vipérine et scorpion, les dangers du Verdon !
chenille de pyrale du buis, vipérine et scorpion, les dangers du Verdon !
chenille de pyrale du buis, vipérine et scorpion, les dangers du Verdon !

chenille de pyrale du buis, vipérine et scorpion, les dangers du Verdon !

les vasques de tuf du torrent de Saint-Maurin et sa résurgence à gros débit au pied de la falaise
les vasques de tuf du torrent de Saint-Maurin et sa résurgence à gros débit au pied de la falaise
les vasques de tuf du torrent de Saint-Maurin et sa résurgence à gros débit au pied de la falaise

les vasques de tuf du torrent de Saint-Maurin et sa résurgence à gros débit au pied de la falaise

panorama depuis la crête de l'Issioule au-dessus du col de Plein Voir

panorama depuis la crête de l'Issioule au-dessus du col de Plein Voir

13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 09:22

Ci-dessous les cartes IGN de la côte bleue, complétées en rouge avec une sélection de sentiers découverts au cours de mes nombreuses virées sur place, uniquement sur les communes d'Ensuès-la-Redonne et du Rove et au sud de la D5. C'est à dire là où la beauté des vallons sauvages et encaissés tournés vers la mer, le littoral rocheux vierge et la relative préservation du milieu, loin des autoroutes, carrières, stigmates d'incendies et agglomérations qui gâchent le cadre plus au nord ou à l'ouest, focalisent mes excursions pleine nature.

Si les photos aériennes permettent de distinguer bon nombre de ces sentiers tracés en rouge, la carte dans sa dernière version disponible sur ww.geoportail.fr ne les mentionne pas, et ces ajouts seront donc utiles aux randonneurs, trailers et VTTistes, de proximité ou non, qui arpentent la partie orientale de la côte bleue. La garrigue locale à base de chênes kermès, d'ajoncs et autre broussailles piquantes et impénétrables rappelle vite et douloureusement la difficulté de se mouvoir hors sentiers défrichés.

Ces sentiers ou sentes ajoutés, plus ou mois marqués... mais souvent marqués de cairns ([sic]), méritent plus que leur oubli sur IGN : le vallon de Méjean offre un beau single de descente avant la remontée par la piste en VTT ; le sentier de crête rive droite du vallon de Pérussier offre tout du long de belles vues sur l'archipel marseillais de Frioul, Maïre et Riou ; le fond du ravin qui descend à La Redonne constitue une jolie randonnée alternant ressauts à pas d'escalade facile et encaissements type canyon... Bien évidemment il convient parfois de se doter de sa combinaison de protection à base de pantalon long pour s'aventurer sur ces sentiers plus ou moins entretenus, à moins que vos loisirs ne consistent à vous flageller à coup de branches d'ajoncs !

les cartes des sentiers de la côte bleue
les cartes des sentiers de la côte bleue
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 19:27

En mars et avril 2020

Balades sur la côte bleue, de l’Estaque à Saint-Julien-les-Martigues, au départ de la maison, à pieds, en trail et en VTT, avec ces sorties de plein air relocalisées par la crise sanitaire. On profite du printemps et des espaces vierges attenants au domicile pour aller admirer la floraison de la garrigue, où iris, cistes et autres narcisses viennent égayer la monotonie du chênes kermès et de la caillasse en peau de léopard, de la beauté naturelle à quelques dizaines de minutes du domicile, du bonheur pour le photographe… et du malheur pour l’allergique ! Télé-travail, télé-école...et malheureusement pas de "télé-ski" vu le confinement, avant le bracelet électronique sous forme d'application de traçage GPS....

les asperges sauvages, de la cueillette (généreuse cet hiver) à la casserole, omelette ou risotto
les asperges sauvages, de la cueillette (généreuse cet hiver) à la casserole, omelette ou risotto
les asperges sauvages, de la cueillette (généreuse cet hiver) à la casserole, omelette ou risotto
les asperges sauvages, de la cueillette (généreuse cet hiver) à la casserole, omelette ou risotto

les asperges sauvages, de la cueillette (généreuse cet hiver) à la casserole, omelette ou risotto

fleurs sauvages de la Provence littorale, dans l'ordre : coronille

fleurs sauvages de la Provence littorale, dans l'ordre : coronille

 orchis géant

orchis géant

ophrys de Provence

ophrys de Provence

 narcisse douteux

narcisse douteux

iris des garrigues
iris des garrigues

iris des garrigues

ciste cotonneux
ciste cotonneux
ciste cotonneux

ciste cotonneux

 muscari en toupet
 muscari en toupet

muscari en toupet

euphorbe characias

euphorbe characias

salsifis de Provence

salsifis de Provence

dame de 11 heures

dame de 11 heures

chèvrefeuille

chèvrefeuille

bourrache

bourrache

thym

thym

liseron de Provence
liseron de Provence

liseron de Provence

chardon

chardon

lin bleu

lin bleu

ciste blanc ou cotonneux

ciste blanc ou cotonneux

molène de mai

molène de mai

coquelicot

coquelicot

rue officinale

rue officinale

fleur d'églantier

fleur d'églantier

mauve

mauve

valériane sur fond de genêts à balais

valériane sur fond de genêts à balais

dans kes ressauts du vallon-canyon de Malvallon à La Redonne

dans kes ressauts du vallon-canyon de Malvallon à La Redonne

la grotte de Méjean, sans doute la plus intéressante de la côte bleue avec sa développée de trente mètres, ses 2 salles (au concrétionnement très abîmé), son puits de 5 mètres à explorer... et sa faune en hibernation
la grotte de Méjean, sans doute la plus intéressante de la côte bleue avec sa développée de trente mètres, ses 2 salles (au concrétionnement très abîmé), son puits de 5 mètres à explorer... et sa faune en hibernation
la grotte de Méjean, sans doute la plus intéressante de la côte bleue avec sa développée de trente mètres, ses 2 salles (au concrétionnement très abîmé), son puits de 5 mètres à explorer... et sa faune en hibernation

la grotte de Méjean, sans doute la plus intéressante de la côte bleue avec sa développée de trente mètres, ses 2 salles (au concrétionnement très abîmé), son puits de 5 mètres à explorer... et sa faune en hibernation

sur le crêtes rive gauche du vallon du Pérussier

sur le crêtes rive gauche du vallon du Pérussier

première baignade de l'année sur le sable de l'Erevine
première baignade de l'année sur le sable de l'Erevine
première baignade de l'année sur le sable de l'Erevine
première baignade de l'année sur le sable de l'Erevine

première baignade de l'année sur le sable de l'Erevine

au croisement des vallons de l'Erevine et du Pérussier

au croisement des vallons de l'Erevine et du Pérussier

rive gauche du vallon de l'Erevine, 150 mètres au-dessus de la calanque éponyme
rive gauche du vallon de l'Erevine, 150 mètres au-dessus de la calanque éponyme
rive gauche du vallon de l'Erevine, 150 mètres au-dessus de la calanque éponyme

rive gauche du vallon de l'Erevine, 150 mètres au-dessus de la calanque éponyme

formations rocheuses vers le Rove : au-dessus des Héritages puis dans le beau vallon de Colombières
formations rocheuses vers le Rove : au-dessus des Héritages puis dans le beau vallon de Colombières
formations rocheuses vers le Rove : au-dessus des Héritages puis dans le beau vallon de Colombières

formations rocheuses vers le Rove : au-dessus des Héritages puis dans le beau vallon de Colombières

gendarme sur la crête sud qui descend du fort de Niolon haut
gendarme sur la crête sud qui descend du fort de Niolon haut
gendarme sur la crête sud qui descend du fort de Niolon haut

gendarme sur la crête sud qui descend du fort de Niolon haut

crépuscule au-dessus de Valtrède

crépuscule au-dessus de Valtrède

tentative sur la crête rocheuse évidente depuis la D568 au niveau du vallon du Gipier, crête qui descend du point coté 213 vers l'est. Le rocher déliquescent ne permettra pas le parcours escompté, on profitera quand même de beaux points de vue sur la rade marseillaise
tentative sur la crête rocheuse évidente depuis la D568 au niveau du vallon du Gipier, crête qui descend du point coté 213 vers l'est. Le rocher déliquescent ne permettra pas le parcours escompté, on profitera quand même de beaux points de vue sur la rade marseillaise

tentative sur la crête rocheuse évidente depuis la D568 au niveau du vallon du Gipier, crête qui descend du point coté 213 vers l'est. Le rocher déliquescent ne permettra pas le parcours escompté, on profitera quand même de beaux points de vue sur la rade marseillaise

longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.
longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.
longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.
longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.
longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.
longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.
longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.

longue balade en VTT, creux du Loup, tour d'Ensuès, plaine de la Reynarde, le Canier, Fumadis, Saint-Julien les Martigues, retour par le vallon du Bon Jean puis Valméjeanne. Photos du vallon du Bon Jean, noyé sous les cistes et coronilles en fleurs, magnifique malgré les séquelles de l'incendie de juillet 2016.

lever de (pleine) lune sur la rade de Marseille
lever de (pleine) lune sur la rade de Marseille

lever de (pleine) lune sur la rade de Marseille

l'Erevine par pleine lune
l'Erevine par pleine lune

l'Erevine par pleine lune

2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie
2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie
2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie
2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie
2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie
2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie
2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie

2 jours plus tard, l'Erevine en bivouac, avec là encore une approche gourmande et fleurie

balade rive drroite du vallon de Pérussier, vue sur les îles

balade rive drroite du vallon de Pérussier, vue sur les îles

sur la crête immédiatement au sud du collu cote 139
sur la crête immédiatement au sud du collu cote 139

sur la crête immédiatement au sud du collu cote 139

entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons
entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons
entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons
entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons
entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons
entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons
entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons
entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons

entre la plage de Figuerolles et La Vesse, variations en liserons

retour dans la grotte de Méjean et exploration de son puits, RAS
retour dans la grotte de Méjean et exploration de son puits, RAS
retour dans la grotte de Méjean et exploration de son puits, RAS

retour dans la grotte de Méjean et exploration de son puits, RAS

autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles
autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles
autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles
autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles
autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles
autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles
autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles

autour de la plage de Figuerolles, dans le bas du vallon des Fontêtes et sous le fort de Figuerolles

mer de nuages au-dessus de la calanque de l'Erevine, le lendemain à nouveau les couleurs caribéennes
mer de nuages au-dessus de la calanque de l'Erevine, le lendemain à nouveau les couleurs caribéennes
mer de nuages au-dessus de la calanque de l'Erevine, le lendemain à nouveau les couleurs caribéennes
mer de nuages au-dessus de la calanque de l'Erevine, le lendemain à nouveau les couleurs caribéennes
mer de nuages au-dessus de la calanque de l'Erevine, le lendemain à nouveau les couleurs caribéennes

mer de nuages au-dessus de la calanque de l'Erevine, le lendemain à nouveau les couleurs caribéennes

en vélo vers la batterie haute de Niolon, vue de son toit
en vélo vers la batterie haute de Niolon, vue de son toit
en vélo vers la batterie haute de Niolon, vue de son toit

en vélo vers la batterie haute de Niolon, vue de son toit

champ de coquelicots à Valtrède

champ de coquelicots à Valtrède

sur la crête du vallon du Grand Guargo au-dessus de la Valampe
sur la crête du vallon du Grand Guargo au-dessus de la Valampe
sur la crête du vallon du Grand Guargo au-dessus de la Valampe
sur la crête du vallon du Grand Guargo au-dessus de la Valampe

sur la crête du vallon du Grand Guargo au-dessus de la Valampe

chenille (de phalène ?) en experte en mimétisme
chenille (de phalène ?) en experte en mimétisme

chenille (de phalène ?) en experte en mimétisme

le littoral au nord du cap Ragnon
le littoral au nord du cap Ragnon

le littoral au nord du cap Ragnon

à vélo vers le départ de la route Pompidou au Rove
à vélo vers le départ de la route Pompidou au Rove

à vélo vers le départ de la route Pompidou au Rove

Rechercher