11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:50

Le 10 juillet 2020

Voie "ombre et lumière" versant nord-ouest du vallon de Bérard, 8 longueurs, équipé, 6a+ max

5c/6a+/6a/5c/5c+/6a/5b/4b, 3 dernières longueurs non parcourues vu la météo et les contraintes horaires

Avant le long retour dans le Sud, dernière voie d'escalade de cette semaine de montagne avec Vallorcine pour camp de base. Direction le vallon de Bérard, face à "l'été indien" parcouru 3 jours plus tôt, pour une voie cette fois-ci presqu'exclusivement en dalle, et finalement belle, et soutenue sur cette grande plaque de gneiss perdue dans la forêt qui ne paie pourtant guère de mine. Mention spéciale pour la superbe troisième longueur, 45 mètres de dalle homogène en 6a comme rarement, le gneiss d'Ailefroide en version chamoniarde !

fin de L2

fin de L2

sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement
sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement
sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement

sur la magnifique dalle de L3, soutenue comme rarement

11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:49

Le 9 juillet 2020

Grand Clocher des Planereuses en aller-retour depuis le parking de Praz-de-Fort, par la voie dite du spigolo ouest

Sommet : 2800 m

Dénivelée : 1450 m

Voie du spigolo ouest, équipé, 5b max

4b/marche/4c/marche/4c/5a/5b/5b/rappel/5b/marche/4c

Après la foule de la veille sur les aiguilles d'Entrèves c'est un réel plaisir que de découvrir cette portion suisse du massif du Mont-Blanc qui m'était encore inconnue. Pas de téléphérique, pas de ville érigée en capitale de l'alpinisme, du ski ou du tourisme de montagne, de "longues" marches d'accès ont donc permis de préserver cette extrémité nord du massif pourtant également bien pourvue en bassins glaciaires grandioses et parois de granite. On ne croisera de toute la journée qu'une dizaine de personnes, la plupart sur le sentier d'accès à la cabane de Saleinaz et seulement une cordée sur le spigolo, partie sans doute une heure en avance par rapport à nous.
La voie du spigolo ouest offre pourtant une très belle ambiance "Mont-Blanc" - vues panoramiques sur les aiguilles au-dessus des glaciers, et grimpe sur un granite beau quoiqu'un peu licheneux, à moindre frais d'acide lactique et de cortisol, vu la difficulté dans le 4 avec de courts passages de 5a/b et l'équipement excellent. On y profite globalement d’un bon rocher, malgré quelques blocs posés ou branlants à toucher avec précautions. L’équipement est excellent, discret dans le facile mais suffisant pour ne pas perdre l'itinéraire, serré dans le plus "difficile", c'est à dire dans le 5a/b ; tous les relais sont équipés pour descendre en rappel. La descente ne comporte réellement qu'un seul passage exposé mais facile, qui plus est protégeable en utilisant un becquet.

sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne
sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne

sur les longueurs en 5, beau granite et belle ambiance montagne

dans la cheminéée après le rappel
dans la cheminéée après le rappel

dans la cheminéée après le rappel

sur l'arête sommitale
sur l'arête sommitale

sur l'arête sommitale

sur le grand Clocher des Planereuses
ramasse à la descente devant l'arête parcourue ce jour au centre-droite

ramasse à la descente devant l'arête parcourue ce jour au centre-droite

11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:48

Le 7 juillet 2020

Voie "l'été indien" sur le Mont Oreb versant sud-est du vallon de Bérard, 7 longueurs, équipé, 6a+ max

5b/6a/6a/5b+/6a/6a+/6a

Une jolie voie à l'escalade finalement assez variée, avec de la dalle mais pas que, puisque les trois premières longueurs comportent également du dièdre et du mur raide avant le magnifique bouclier de gneiss des trois longueurs terminales. Tout cela manque un peu d'ambiance à proximité du vallon de Bérard et sur une falaise de bric et de broc coupée de vires, mais on profite de l'ambiance apaisante des lieux, au milieu des bouquetins peu farouches qui se livreront sous nos yeux à une séance de solo intégral, en désescalade s'il vous plaît, dans la dalle en 6a de L5...

pose mâle au départ, devant le versant nord des Aiguilles Rouges

pose mâle au départ, devant le versant nord des Aiguilles Rouges

fin de L4 sur la dalle de gneiss
fin de L4 sur la dalle de gneiss

fin de L4 sur la dalle de gneiss

sur la dalle de L5

sur la dalle de L5

cordée dans la dalle en 6a+ de la voie voisine "into the wild" puis notre cordée !
cordée dans la dalle en 6a+ de la voie voisine "into the wild" puis notre cordée !

cordée dans la dalle en 6a+ de la voie voisine "into the wild" puis notre cordée !

dans la traversée en 6a+ de L6
dans la traversée en 6a+ de L6
dans la traversée en 6a+ de L6

dans la traversée en 6a+ de L6

dans L7

dans L7

à la descente, pose femelle et démonstration de solo intégral -en désescalade- dans la dalle en 6a de L5
à la descente, pose femelle et démonstration de solo intégral -en désescalade- dans la dalle en 6a de L5
à la descente, pose femelle et démonstration de solo intégral -en désescalade- dans la dalle en 6a de L5

à la descente, pose femelle et démonstration de solo intégral -en désescalade- dans la dalle en 6a de L5

11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:47

Le 6 juillet 2020

Voie "cocher cochon" au clocher de Planpraz, 8 longueurs, équipé, 6a max

4a (non fait)/5c/5b/5c+/5a/rappel/5c/5b/6a (long et soutenu, athlétique puis en dalle)

Après les deux belles courses du week-end et vu la météo mitigée du jour, journée de "repos" dans les Aiguilles Rouges, sur une voie équipée d'accès rapide, pas trop longue et pas trop dure. « Cocher cochon » sur le clocher de Planpraz, à l’approche grandement raccourcie par la télécabine éponyme, remplit bien ce cahier des charges. C’est finalement bien plus qu’un plan B, avec de belles longueurs d’escalade sur un beau rocher, particulièrement dans les 3 longueurs terminales sur le « clocher », le dernier 6a -soutenu à bras puis à pieds - s’avérant même majeur sur une écaille puis l’arête sommitale du bitard de gneiss.

l'approche, face au Mont-Blanc et à la Verte sur parterre de rhododendrons
l'approche, face au Mont-Blanc et à la Verte sur parterre de rhododendrons
l'approche, face au Mont-Blanc et à la Verte sur parterre de rhododendrons

l'approche, face au Mont-Blanc et à la Verte sur parterre de rhododendrons

sous le clocher à gravir
sous le clocher à gravir

sous le clocher à gravir

dans le rappel médian

dans le rappel médian

sous la traversée clocher-clochetons, dans les 3 dernières longueurs
sous la traversée clocher-clochetons, dans les 3 dernières longueurs
sous la traversée clocher-clochetons, dans les 3 dernières longueurs
sous la traversée clocher-clochetons, dans les 3 dernières longueurs
sous la traversée clocher-clochetons, dans les 3 dernières longueurs
sous la traversée clocher-clochetons, dans les 3 dernières longueurs

sous la traversée clocher-clochetons, dans les 3 dernières longueurs

sous le col du Brévent

sous le col du Brévent

11 juillet 2020 6 11 /07 /juillet /2020 09:17

Le 4 juillet 2020

Pointe Percée par l'arête du Doigt depuis le col des Annes, descente par la voie normale

Sommet : 2750 m

Dénivelée : 1100 m

11 longueurs, équipé, 5c max

3b/3b/3b/4b/marche/5b/4b/4b/3c/5c+/5b/5c

Après les 5 heures de route depuis Marseille puis un bivouac improvisé vers le col des Annes, première journée de cette semaine de montagne dans les Alpes du Nord sur le sommet des Aravis. Son arête nord-est, dite du Doigt pour le monolithe qui s'en détache, et dont la fenêtre naturelle a donné son nom à la Pointe... Percée, offre un escalade bien équipée, une classique justifiée accessible à tout grimpeur de petit 5.  La beauté du cadre face au massif du Mont-Blanc sur une arête panoramique et aérienne aura été sublimée ce jour par la mer de nuages à 2500 m en début de matinée versant est, s'effilochant ensuite en volutes de ouate sur l'arête, donnant des éclairages subliminaux au point de pouvoir observer des spectres de Broken sous le sommet... On paiera ces ambiances à la Samivel dans le brouillard du sommet et au début de la descente, mais voilà une belle entrée en matière pour cette semaine d'alpinordisme avant de fixer le camp de base à Vallorcine !

vue sur l'objectif depuis le col de l'Oulettaz

vue sur l'objectif depuis le col de l'Oulettaz

sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est
sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est
sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est
sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est
sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est
sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est
sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est

sous le Doigt au début de l'arête, au-dessus de la mer de nuages avec sa houle d'est

une cordée sous le sommet de la Pointe Percée à la sortie de la cheminée en 5c+

une cordée sous le sommet de la Pointe Percée à la sortie de la cheminée en 5c+

sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible
sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible

sur l'arête du Doigt plein gaz au-dessus de la mer de nuages, mal de mer possible

ambiances à la Samivel et spectre de Broken sous le sommet
ambiances à la Samivel et spectre de Broken sous le sommet
ambiances à la Samivel et spectre de Broken sous le sommet
ambiances à la Samivel et spectre de Broken sous le sommet
ambiances à la Samivel et spectre de Broken sous le sommet
ambiances à la Samivel et spectre de Broken sous le sommet

ambiances à la Samivel et spectre de Broken sous le sommet

l'arête du jour à gaucge du sommet, avec son Doigt aisément reconnaissable

l'arête du jour à gaucge du sommet, avec son Doigt aisément reconnaissable

quelques heures plus tard, crépuscule sur les aiguilles de Chamonix

quelques heures plus tard, crépuscule sur les aiguilles de Chamonix

9 août 2018 4 09 /08 /août /2018 21:31

Le 8 août 2018

Voie « les noces d’étain », 11 longueurs, équipé, 6a max
5b/5c/5a/5a/5c/5c/5b/6a/6a/5b/5c+

Journée d’escalade sur le Doigt de l’Aiguille de Mesure au-dessus du col des Montets, une ligne équipée où la descente se fait en rappels dans la voie, de quoi motiver le choix de cet itinéraire en cette journée annoncée orageuse ! Les 1000 mètres de l’approche se remontent finalement bien, et même vite pour la première moitié parcourue à plus de 900 m/h avec un groupe de trailers, avant que les photos de bouquetins, les pauses myrtilles et les portions hors sentier ne fassent fléchir sérieusement ce rythme ! On perdra ensuite plus de 2 heures en cherchant le départ de la voie trop à l’ouest, puis en se fourvoyant dans une voie où passés les 3 premiers spits l’équipement disparaît complètement (!), avant enfin de repérer la bonne dalle de départ à près de 14h ! On grimpera donc l’œil rivé sur le radar météo pour guetter le développement d’éventuels orages, mais finalement la météo n’ira qu’en s’améliorant jusqu’au grand beau temps de la soirée. La voie offre un équipement très espacé dans les sections en 5a/5b, particulièrement dans L1, mais protège bien tous les pas de 5c et plus, de quoi grimper sans stress sur une voie variée en dalle, dièdre ou traversées, mention spéciale pour la magnifique dalle de gneiss compact de L5, suspendue au-dessus des gendarmes rocheux et des névés du fond de la combe de l’Encrenaz. On s’arrêtera finalement au sommet de L8, pressés par l’horaire, les risques météo… mais aussi la gourmandise, le vallon de l’Eau Noire offrant un tapis presque continu d’airelles et de myrtilles de 2200 m jusqu’au col des Montets. Un créneau météo donc bienvenu et bien optimisé, avec un retour en voiture qui se fera d’ailleurs sous les orages dans toute la basse vallée de l’Arve !

bouquetin vers la Remuaz

bouquetin vers la Remuaz

les névés effondrés sous la paroi est de Mesure
les névés effondrés sous la paroi est de Mesure

les névés effondrés sous la paroi est de Mesure

fin de L2

fin de L2

la belle dalle de L5

la belle dalle de L5

L6

L6

la traversée de L7

la traversée de L7

sortie de L8

sortie de L8

vue sur la paroi

vue sur la paroi

lumières vers l'Aiguille du Tour

lumières vers l'Aiguille du Tour

9 août 2018 4 09 /08 /août /2018 21:27

Le 5 août 2018

Voie des trous, 10 longueurs, partiellement équipé
Sommet : 2100 m
Dénivelée : 200 m
Cotation : 300 m d’escalade en 5c, équipement à compléter


Journée d’escalade sur la paroi nord du Petit Bargy, célèbre pour ses grandes dalles de calcaire gris dressées au-dessus du Lac Bénit. Ces dalles couchées sont sculptées par l’érosion au point de présenter des formes anthropomorphes, et un grimpeur qui passe par la basse vallée de l’Arve à leurs pieds ne peut que les remarquer et désirer y poser ses chaussons ! La voie des trous est l’une des premières voies ouvertes dans cette face, et louvoie au plus facile sur les dalles entre les cavités, jusqu’à passer sur le « nez de la sorcière » entre ses 2 « yeux » dans sa partie terminale (en fait sur une arête de calcaire percée de plusieurs trous). 
C’est au final un bel itinéraire dans ce relief calcaire atypique et une belle ambiance moyenne montagne au-dessus des alpages du Lac Bénit, même si un petit névé au pied de la face rappelle l’enneigement important de l’hiver. Les pas de dalle les plus délicats, bien protégés par spits ou pitons, ne font pas oublier une approche délicate et très exposée sur des pentes de terres raides et suspendues, et la principale difficulté consiste en fait à bien suivre la voie, en général au plus facile pour cette voie historique. Même si la grimpe ne s’avère ni soutenue ni homogène on trouve de beaux passages en dalle dans le premier tiers et sur l’arête suspendue du « nez » final. La sortie se fait ensuite décordé par des vires qui se couchent, et on bénit le bain… dans le lac Bénit, sans doute à plus de 20°C par 1500 m d’altitude et à 200 mètres des restes de névés, après une descente raide et pénible dans les éboulis du col de l’Encrenaz.

vues sur la face nord-ouest du Petit Bargy, traçé de la voie et vue de détail sur la lame du nez perçée de trous
vues sur la face nord-ouest du Petit Bargy, traçé de la voie et vue de détail sur la lame du nez perçée de trous
vues sur la face nord-ouest du Petit Bargy, traçé de la voie et vue de détail sur la lame du nez perçée de trous

vues sur la face nord-ouest du Petit Bargy, traçé de la voie et vue de détail sur la lame du nez perçée de trous

ambiance pastorale près du Lac Bénit

ambiance pastorale près du Lac Bénit

à la fin de l'approche, délicate et exposée

à la fin de l'approche, délicate et exposée

dans la voie
dans la voie
dans la voie
dans la voie
dans la voie
dans la voie

dans la voie

encore un gros névé à 1500 m...

encore un gros névé à 1500 m...

... avant la baignade dans le lac (chaud) à une centaine de mètres !

... avant la baignade dans le lac (chaud) à une centaine de mètres !

13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 08:39

Le 12 août 2016

Les gants rouges du cardinal, départ par « arche à gauche », 7 longueurs, équipé, 6a max

5c/4a/5a/5c/5c/4c/5c

Retour sur les chaussons dans cette semaine haut-savoyarde avec une grande voie dans les Bornes sur la face sud-est de la Pointe du Midi : « les gants rouges du cardinal », avec une attaque par « arche à gauche » afin d’éviter le 6b inaugural. Même si, de par la configuration du terrain, la voie, entrecoupée de vires et de dalles (très) couchées, manque d’homogénéité et de continuité, elle offre de beaux passages voire des superbes comme à la fin de L2 ou de L3 sur des dalles à cannelures d’anthologie, où la grimpe, facile, se fait en coincements de pieds et pincements de mains sur des rigoles de calcaire gris parfaitement parallèles, des beautés de l’érosion du karst en moyenne montagne !

edelweiss au départ

edelweiss au départ

dans L1 de "arche à gauche"

dans L1 de "arche à gauche"

fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"
fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"
fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"

fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"

dans la dernière longueur
dans la dernière longueur

dans la dernière longueur

lys sauvage devant les crêtes des Bornes
lys sauvage devant les crêtes des Bornes

lys sauvage devant les crêtes des Bornes

17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 20:51

Le 16 juillet 2016

Désert de samba, 4 longueurs, équipé, 6a max, puis Dune

5b/5c/6a/5b/6a+

Journée d’escalade sur la dalle des Chéserys dans les Aiguilles Rouges au-dessus d’Argentière. Une approche rapide mais bucolique à travers la prairie alpine en pleine explosion florale, des bouquetins presque domestiques qui prennent la pose devant le massif du Mont-Blanc, de grandes dalles couchées de gneiss bien équipées avec descente en rappels dans les voies, voilà de quoi ravir le grimpeur à la recherche d’escalade aussi facile que peu engagée. On trouvera évidemment beaucoup de monde dans ce petit Ailefroide chamoniard relevé du fond de la vallée à 2000 mètres d’altitude, en belvédère sur le Mont-Blanc, mais le nombre de lignes équipées et le panorama qui va des cornes des bouquetins aux dents du géant font vite oublier la fréquentation d’une des rares falaises d’initiation de la vallée, aux cotations d’ailleurs bien sympathiques pour les lieux…

flore sur l'approche...
flore sur l'approche...

flore sur l'approche...

... et faune à la fin de l'approche
... et faune à la fin de l'approche

... et faune à la fin de l'approche

vue vers la dent du Géant

vue vers la dent du Géant

sur les dalles de gneiss
sur les dalles de gneiss
sur les dalles de gneiss
sur les dalles de gneiss

sur les dalles de gneiss

au retour

au retour

29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 18:21

Le 27 décembre 2015

Voie « solstice d’été », 5 longueurs, équipé, 5c max

5c/4c/5b/5b/4b

En ce mois de décembre historiquement sec et doux, on renonce au ski pour de l’escalade en Haute-Savoie. Après avoir découvert la paroi du Sapey en août on s’oriente vers la dalle voisine de la Rosière et sa grande voie la plus facile, avec les 5 longueurs en 5c max de « solstice d’été ». En ce solstice d’hiver, après une approche pédestre aux allures printanières, les primevères s’avérant plus nombreuses que les rares plaques de neige subsistant en fonds de vallon, on s’attaque d’ailleurs à L1 en tee-shirt thermique. Après cette mise en chaussons raide et délicate à froid, la dalle se couche et offre dans ces 2 dernières longueurs de superbes cannelures taillés au cordeau dans le calcaire gris, de quoi profiter d’un beau lapiaz vertical sans les douloureux coincements parfois associés à ce type d’escalade !

primevères durant l'approche par le refuge de la Têtaz

primevères durant l'approche par le refuge de la Têtaz

vue de la falaise est de la Tête Ronde

vue de la falaise est de la Tête Ronde

fin de L2 : du beau caillou

fin de L2 : du beau caillou

dans L3

dans L3

dans L4 et ses griffures de Godzilla
dans L4 et ses griffures de Godzilla
dans L4 et ses griffures de Godzilla
dans L4 et ses griffures de Godzilla

dans L4 et ses griffures de Godzilla

dans la géologie atypique de L5, des cannelures en forme de rails parfaitement rectilignes...
dans la géologie atypique de L5, des cannelures en forme de rails parfaitement rectilignes...

dans la géologie atypique de L5, des cannelures en forme de rails parfaitement rectilignes...

dans le premier des 4 rappels de descente

dans le premier des 4 rappels de descente

Rechercher