5 avril 2018 4 05 /04 /avril /2018 20:51

Le 1er avril 2018

Via Beatrice, 5 longueurs, équipé, 5c max

A mon sens 3/5c/5b/5b/4c (première longueur non parcourue, à cause de la mer démontée)

Elisa V, 4 longueurs, équipé, 6b max

6b/6b/6a/3 (2 dernières longueurs non parcourues, à cause de la ponte d'un goéland... au relais de la troisième longueur !)

Durant cette semaine de ski de randonnée dans les Abruzzes, intermède d'escalade sur les falaises de la Montagna Spaccata à Gaeta, avant la route retour vers l'Aquila. C'est un très beau site de grandes voies qui rappelle beaucoup les calanques marseillaises, avec de 4 à 6 longueurs de calcaire blanc et gris suspendu au-dessus de la mer. L'ampleur reste évidemment un ton au-dessous : au plus 120 mètres de hauteur, quelques centaines de mètres de falaises côtières contre plusieurs dizaines de kilomètres, mais l'ambiance est également magnifique dans ces falaises dotées de curiosités géologiques et d'ailleurs touristiques telles que la grotte traversante et bien concrétionnée de la grotta del Turco ou l'incroyable gendarme décollée de la Via Beatrice. On parcourera 2 grandes voies, la Via Beatrice puis Elisa V en aller-retour pour ses 2 premières longueurs en 6b, avec un demi-tour en raison de la ponte d'un gabian en plein dans la voie, un gabian curieusement lymphatique bien loin du comportement plus agressif de ses congénères de l'autre côté des Alpes ! On voudra tout de même éviter une ponte avortée (!), et redescendra donc en rappel pour finir par la Via Beatrice, une superbe voie de 5 longueurs, bien équipée, variée dans la gestuelle (petit dévers, cheminée à oppositions, dièdre, traversées...) et offrant une ambiance et une vue splendides dans une cheminée suspendue au-dessus de la mer face à un gigantesque gendarme décollé, le tout sublimé ce jour par une mer rendue folle par le fort vent d'ouest qui a levé des vagues d'une dizaine de mètres de hauteur ! Une voie donc majeure dans son niveau (facile), qui plus est très bien équipée, et qui peut rappeler par son cadre les voies récentes du fjord à Castelvieil, dans des cotations plus modestes.

vue sur le vieux village de Gaeta sur son rocher

vue sur le vieux village de Gaeta sur son rocher

du bas des rappels, les vagues battent la grotta del Turco et les falaises littorales
du bas des rappels, les vagues battent la grotta del Turco et les falaises littorales

du bas des rappels, les vagues battent la grotta del Turco et les falaises littorales

dans la seconde longueur de la Via Beatrice

dans la seconde longueur de la Via Beatrice

dans les 2 longueurs en 6b de "Elisa V", belle escalade et belle ambiance...
dans les 2 longueurs en 6b de "Elisa V", belle escalade et belle ambiance...
dans les 2 longueurs en 6b de "Elisa V", belle escalade et belle ambiance...

dans les 2 longueurs en 6b de "Elisa V", belle escalade et belle ambiance...

... avant de faire demi-tour devant le nid du gabian local !

... avant de faire demi-tour devant le nid du gabian local !

dans L3 de Via Beatrice

dans L3 de Via Beatrice

dans L4, beaux points de vue sur le gendarme en équilibre précaire
dans L4, beaux points de vue sur le gendarme en équilibre précaire
dans L4, beaux points de vue sur le gendarme en équilibre précaire
dans L4, beaux points de vue sur le gendarme en équilibre précaire
dans L4, beaux points de vue sur le gendarme en équilibre précaire

dans L4, beaux points de vue sur le gendarme en équilibre précaire

au départ de la cinquième et dernière longueur

au départ de la cinquième et dernière longueur

14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 09:06

Le 8 février 2015

Première journée d’une semaine de congés, initialement envisagée en Turquie ou Grèce mais rapatriée en Méditerranée occidentale vu les prévisions  météo plus à l’est. On attaque la semaine de congés par une journée d’escalade sur la falaise toscane de Muzzerone, située face au large sur la péninsule des Cinque Terre. Malgré 2 belles longueurs finales variées et soutenues la voie Trident s’avèrera finalement décevante, peu homogène, coupée de vires et souvent végétative : même si l’on grimpe au-dessus de la mer sur un bon calcaire on reste loin du rocher blanc, compact et raide des calanques… On se rattrapera le lendemain à skis sur le monte Sagro et ses belles pentes ouest dominant la grande Bleue !

Voie Trident, équipée, 6 longueurs, 6b+ max

6a/5c/5c/6a/6a/6b+

DSC02510 (Large)

vue vers les Alpes Apuanes derrière le golfe de La Spezia

DSC02519 (Large)

premier rappel

DSC02521 (Large)

 

DSC02525 (Large)

les lignes géologiques du bas de la falaise

DSC03325 (Large)

dans la dernière longueur en 6b+, photo de Nicolas

DSC03335 (Large)

Laurent, débutant en escalade, dans le 6b+ ([sic]), photo de Nicolas

DSC02506 (Large)

vue vers la face ouest du monte Sagro, l'objectif à skis du lendemain

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 21:45

Le 2 décembre 2013

Après 2 journées de tourisme et le repérage du site la veille au soir, place à l’escalade sur le rocher de Capo Calava, presqu’inconnu en France, alors que son bloc de granite fiché dans la mer Tyrrhénienne offre une escalade variée et intéressante sur un site et un caillou exceptionnel. Le granite à très gros grains de cristaux, parfois découpé en taffonis, et le cadre magnifique au-dessus des plages de sable noir face aux cônes volcaniques parfaits des îles Eoliennes n’a à en tout cas pas d’équivalent en Corse ou en Provence.

On y retrouve malgré tout un petit air de Bec de Sormiou, avec une approche très courte depuis la route (pas plus de 15 mn de marche), une face ouest peu inclinée coupée de couennes et une face est raide au-dessus de la Grande Bleue, et parcourue de grandes voies de 3 à 6 longueurs. Faute de topo papier et d’informations disponibles sur le net, on partira à vue dans la face est en suivant les quelques plaquettes visibles, munis d’un jeu complets de friends et de nombreuses sangles. Une cheminée en 5 peu équipée et aspergée d’une cascatelle après les fortes pluies des jours précédents nous contraindra à rejoindre une autre voie via une vire un peu exposée, mais globalement la grimpe s’avèrera variée en dalle, dévers et cheminée dans un niveau ne dépassant pas le 6a, les passages en deçà du 5b devant être protégés sur friends.

Un site donc majeur, autant pour les chaussons que pour les yeux ; il faudra revenir en Sicile avec un topo d’escalade pour Capo Calava et des skis de randonnée pour l’Etna !

DSC03851 (Large)DSC03882 (Large)DSC03821 (Large)DSC03839 (Large)DSC03866 (Large)

6 longueurs, partiellement équipé, 6a max

4b/5c/5c/6a/5b/5a pour l’itinéraire parcouru

DSC03730 (Large)

le bloc de granite de Capo Calava à gauche, sous l'éclaircie agrémentée d'un arc-en-ciel

DSC03737 (Large)

la face ouest et son mur de granite lisse au-dessus de la plage

DSC03764 (Large)

crépuscule depuis le sommet le 1er au soir

DSC03806 (Large)

dans l'approche de la voie le lendemain, face aux volcans jumeaux de l'île de Salina

DSC03808 (Large)

dans la première longueur en dalle peu inclinée

DSC03851 (Large)

détail du magnifique granite du cru, avec ses inclusions de cristaux

DSC03818 (Large)

fin de L2

DSC03821 (Large)

dans la cheminée à opposition de L3

DSC03830 (Large)

sortie de L4 au-dessus des plages de sable volcanique

DSC03839 (Large)

dans L5 au-dessus des bleus de la mer Tyrrhénienne

DSC03840 (Large)

face à Salina, Vulcano et Lipari

DSC03853 (Large)

dans la dalle facile de L5

DSC03859 (Large)

sous le patronage des volcans des îles Eoliennes

DSC03885 (Large)

toujours un magnifique granite

DSC03878 (Large)

au sommet au-dessus de la plage à l'ouest

DSC03882 (Large)

50 nuances de bleu

DSC03900 (Large)

marche retour sur la crête faîtière

Rechercher