22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 20:46

Le 22 mai 2015

5 longueurs, équipé, 7a+ max

5c/6b/6a+/6c/7a+

Retour dans la voie de « l’obsession d’Icare », déjà parcourue en 2013 sans ses 2 dernières longueurs au-dessus de la vire supérieure. Après 3 premières longueurs faciles toujours aussi belles et ludiques à travers arches, dévers façon salle d’escalade, dièdre et cheminées à renfougne, on reprend son souffle sur la vire supérieure avant d’attaquer le dévers en 6c de L4 puis la dalle en 7a+ (!) de L5. Au-delà de ces passages au-delà de mon niveau, ces 2 longueurs offrent de magnifiques passages en traversées fines et à la fin de L4 et au début de L5, plein gaz 200 mètres au-dessus de la grande bleue, plutôt à mains sur inversées dans L4 et à pieds dans L5.

fin de L1

fin de L1

dièdre de départ de L2

dièdre de départ de L2

paysage au relais sommital de L1

paysage au relais sommital de L1

fin de L3

fin de L3

dévers au départ de L4

dévers au départ de L4

dans la magnifique traversée au départ de L5
dans la magnifique traversée au départ de L5
dans la magnifique traversée au départ de L5
dans la magnifique traversée au départ de L5

dans la magnifique traversée au départ de L5

21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 19:45

Le 17 mai 2015

"le calendal", 4 longueurs, équipé, 6a+ max

5c/6a+/5c+/6a

Retour en escalade à En Vau, 3 années après la classique de « la calanque ». On s’oriente cette fois vers « le calendal », 4 longueurs qui s’avéreront bien soutenues dans le 5c/6a mais également belles et variées. La patine qui recouvre pas mal de voies anciennement classiques de ce secteur au cadre exceptionnel; suspendu au-dessus des eaux azuréennes de la calanque; ne gêne pas trop la progression sur une succession de dalles, dièdres, cheminées et petits dévers. Après une mise en bouche visuelle durant l’approche par la grande vire, le panorama sur la calanque et ses bleus clinquants s’apprécie autant aux relais qu’entre les chaussons, et fait de ce secteur l'un des plus photogéniques des calanques, particulièrement en matinée autour du solstice d'été, où le soleil vient éclairer cette paroi nord-est par ailleurs souvent à l'ombre.

couleurs à l'approche sur la vire d'En Vau
couleurs à l'approche sur la vire d'En Vau
couleurs à l'approche sur la vire d'En Vau

couleurs à l'approche sur la vire d'En Vau

dans le rappel de descente de la vire

dans le rappel de descente de la vire

dans L1
dans L1

dans L1

vue du relais sommital de L1

vue du relais sommital de L1

dans L2
dans L2

dans L2

en bas de L3

en bas de L3

sortie de L3
sortie de L3

sortie de L3

sortie de L4
sortie de L4

sortie de L4

10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 17:24

Le 10 mai 2015

Découverte du secteur Frigo ouest à l'étoile noire au-dessus de la Ciotat, des voies certes courtes mais totalement atypiques sur un grès tout en rondeurs et aplats, de la grimpe atypique sur un rocher très graphique ! En ce jour de mai le Frigo portait par contre bien mal son nom, et on a pas résisté longtemps à l'arrivée du soleil à 14h...

le secteur du Frigo, mal réfrigéré en ce jour de mai...

le secteur du Frigo, mal réfrigéré en ce jour de mai...

couennes faciles sur le magnifique grès sculpté de l'étoile noire (Jack, Elwood et the kid)
couennes faciles sur le magnifique grès sculpté de l'étoile noire (Jack, Elwood et the kid)
couennes faciles sur le magnifique grès sculpté de l'étoile noire (Jack, Elwood et the kid)

couennes faciles sur le magnifique grès sculpté de l'étoile noire (Jack, Elwood et the kid)

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 18:53

Le 9 mai 2015

Retour sur la traversée de la commune tentée quelques semaines plus tôt impudemment avec un second en reprise d'escalade ! 5 années après son premier parcours la voie n'a pas perdu en intérêt mais gagné en patine, 9 longueurs de toute beauté qui représentent la quintessence de la grimpe calanquaise : des traversées au-dessus de l'eau, sur le caillou ou dans le caillou lors d'un court passage spéléologique, sous les chaussons du calcaire blanc ciselé, entre les chaussons les nuances de bleu et de vert d'une mer translucide, et partout autour les gabians qui piaillent au ressac ! Au final une classique bien méritée, sans doute la plus belle voie en traversée des calanques dans ce niveau 5c/6a, avec par exemple de la grimpe plus continue, du caillou plus adhérent et une ambiance moins austère qu'en face au cap Morgiou. Par contre attention à ne pas prendre cette voie à la légère pour des grimpeurs un peu juste dans le niveau, les 3 dernières longueurs comportant des pas de 6a non protégés et en traversée, et donc obligatoires tant pour le leader que le second !

au départ

au départ

dans L2
dans L2

dans L2

dans L3, au-dessus de la mer

dans L3, au-dessus de la mer

vues depuis la descente de L5 et L6
vues depuis la descente de L5 et L6
vues depuis la descente de L5 et L6
vues depuis la descente de L5 et L6

vues depuis la descente de L5 et L6

au départ de L7, ça bouchonne devant, certains se baignent en tenue locale pendant que d'autres tentent de saisir les jeux de lumières dans le ressac
au départ de L7, ça bouchonne devant, certains se baignent en tenue locale pendant que d'autres tentent de saisir les jeux de lumières dans le ressac
au départ de L7, ça bouchonne devant, certains se baignent en tenue locale pendant que d'autres tentent de saisir les jeux de lumières dans le ressac

au départ de L7, ça bouchonne devant, certains se baignent en tenue locale pendant que d'autres tentent de saisir les jeux de lumières dans le ressac

dans L7
dans L7

dans L7

dans la traversée en 6a de L8
dans la traversée en 6a de L8
dans la traversée en 6a de L8
dans la traversée en 6a de L8

dans la traversée en 6a de L8

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 18:44

Le 8 mai 2015

Découverte du vallon de la Lèque à Fontvieille, avec ses couennes longues (jusqu'à 40 m) et variées (dalle, dévers, fissure) sur un calcaire exceptionnel avec ses piliers décollés ou grottes décorés de niches, de la grimpe et du caillou qui justifient largement quelques infidélités à la grande voie

couenne à Fontvieille
couenne à Fontvieille
couenne à Fontvieille
couenne à Fontvieille
couenne à Fontvieille
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 20:57

Le 5 mai 2015

8 longueurs, équipé, 6b+ max

6a+/6a/6a+/5c/6b+/5b/3/5c

Parcours de la nouvelle voie « vagabond’age » dans le secteur 14 juillet, une ligne, ou plutôt une courbe puisque la voie louvoie beaucoup à la recherche des passages les moins difficiles, de 8 longueurs proche de la désormais classique « 2 vauriens 3 canailles », et dans des difficultés comparables hormis un court passage déversant en 6b+. Une des rares voies du cap Canaille homogène dans le 6a (hormis ce petit toit suréquipé et un dévers inaugural bien malcommode en 6a+) avec de belles longueurs comme L2 en dalle à niches, L3 en petit mur surplombant mais très prisu, L4 tout en finesse sur une dalle de grès colorée, L5 en gros dévers à multiceps et à talons, L8 variée sur conglomérat puis tablettes de grès et surtout L6 magnifique en cheminée spéléo aux bas-reliefs en nids d’abeille… Au final donc presque que de belles longueurs, aucune n’étant absolument majeure mais toutes s’avérant intéressantes pour la grimpe sur un rocher globalement correct pour une nouvelle voie des soubeyrannes…et déjà couvert de magnésie !

vagabond'age
vagabond'age
vagabond'age
vagabond'age
vagabond'age
vagabond'age
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 18:59

Le 2 mai 2015

six à nous trois, équipé, 4 longueurs, 6a max

5c/5b+/6a/4c

Balade à pieds et en chaussons dans les calanques vers la voie « six à nous trois », déjà parcourue en 2011 mais dont la troisième longueur reste toujours aussi soutenue et variée, avec ses 35 mètres de grimpe où se succèdent petit dévers, traversée, dalle, dièdre ou fissure, le tout au-dessus de la mer et de la forêt d'aiguilles de calcaire du cirque des Walkyries, face à l’île du Riou. La sortie par le haut de l’arête de 10 heures offre une belle ambiance alpine sur des gendarmes rocheux panoramiques, avant un retour à pieds en boucle par les crêtes entre le plateau de l’Homme Mort et le col de Sormiou.

grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
grimpe aux Walkyries
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 18:52

Le 1er mai 2015

"Paleo Meetic", 6 longueurs, équipé, 7a+ max

6b+/6a+/6a+/7a/7a+/6b

Après près d'un mois d'arrêt du rocher provençal au bénéfice des neiges Turques, reprise de la grimpe sur une grande voie du cap Canaille, "Paléo-Meetic", aux cotations bien ambitieuses pour un grimpeur de 6b en manque d'entraînement et en pleine convalescence ! En tout cas une voie qui vaut autant pour son escalade que pour son rocher, avec une mention spéciale pour la splendide L4 qui parcourt une grotte et son plafond en nids d'abeilles, dommage d'ailleurs que des ailes de butineuse ne m'aient pas poussé pour franchir ce passage de 7a bien athlétique !

sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
sur le plafond de la ruche
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 19:00

Le 7 avril 2015

Après la journée de ski de randonnée la veille en Vanoise, place à l’escalade dans les calanques ; la polaire et les parois plâtrées de poudreuse sont remplacées par le tee-shirt et le calcaire blanc du Bec de Sormiou. La traversée du Bec versant nord-est par la grotte du Capelan, puis l’ascension de l’arête de l’extrême Bec offrent une mini-course complète, avec de la grimpe en traversée bord de mer ou sur des arêtes, un petit rappel intermédiaire, et même une grotte marine à l’escalade particulièrement esthétique et atypique. L’arête de l’extrême bec, sans doute rééquipée récemment en scellements, se compose de 3 longueurs sur un fil de calcaire tendu entre les eaux, une belle ambiance mais aussi de l’escalade finalement intéressante, avec quelques pas plus proches du 5 que de la cotation 4 annoncée !

tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
tour du Bec de Sormiou
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 21:08

Le 3 avril 2015

La logistique des sessions de grimpe en semaine est bien simplifiée depuis le passage à l’heure d’été, et on le vérifie en fin d’après-midi sur les falaises soubeyrannes, dans ces grandes voies dessinées pour l’escalade vespérale avec leur orientation face au soleil couchant et leur approche courte. Au programme de la journée « grazie amico » déjà parcourue en 2010 mais dotée depuis d’une nouvelle sortie.

La voie s’avère toujours aussi belle dans ces secondes et quatrième longueurs, cette dernière d’ailleurs exceptionnelle dans ses premiers mètres en cheminée spéléologique tridimensionnelle, un petit air de «cheminée du cirque» avec une architecture encore plus délirante, alors que la nouvelle variante de la dernière longueur en 6b vient clore en beauté ces 6 longueurs d’escalade dans un style plus physique, histoire d’arriver les bras pleins d’acide lactique au relais sommital !

6 longueurs, équipé, 6b max

5c/6a+/6a/6b/6a+/6b

grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico
grazie amico

Rechercher