13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 09:40

Le 11 août 2014

Après la tentative avortée par la pluie dans "ouvrez les Bans" descente à Ailefroide pour se sécher sur les dalles de granite, dans une grande voie du secteur de la Draye. On échappera effectivement aux averses et le soleil nous gratifiera même de quelques rayons, de quoi oublier le réveil au bivouac à 4h30 sous la pluie, sans tente et possibilité de s'abriter et au-dessus de 300 mètres de dalles de gneiss lubrifiées par les averses ! La voie  "l'explosion des calcanéums" offre une jolie escalade variée dans ces styles mais homogène dans le 5c/6a, avec une première partie en dalle puis une seconde plus athlétique en fissures et dièdres.

 

6 longueurs, équipé, 6a max

6a/6a/4a/6a/5c/5b

DSC06350 (Large)

sur les dalles de L2

DSC06358 (Large)

dans la fissure à Dülfer de L4

DSC02645 (Large)

dans L5, photo de Nicolas

DSC06376 (Large)

sortie de L5

DSC06384 (Large)

à la sortie, devant le Glacier Blanc au fond

2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 18:49

Le 2 août 2014

Demi-journée d'escalade dans les gorges du Destel au-dessus du village d'Ollioules, sur la voie de "la grande vadrouille", située sur la grande face au-dessus de la route. Les équipeurs ont réussi à ouvrir une belle ligne sur 8 longueurs, une gageure dans cette face de hauteur limitée et coupée de vires, mais même si la voie manque donc d'ambiance la grimpe s'avère souvent intéressante et toujours variée entre les dalles de L2 et L3, la fissure à Dülfer de L1, la traversée de L5, le dièdre de sortie de L7...

DSC05752 (Large)DSC05756 (Large)

"la grande vadrouille", équipé, 8 longueurs, 6b+ max

6a+/5b/5b/4a/6b+/5c+/5c+/6a+/3

DSC05690 (Large)

sortie de la fissure athlétique de L1

DSC05693 (Large)

au début de la belle dalle de L2-L3

DSC05719 (Large)

dans la traversée de L5

DSC05729 (Large)

vue vers les grès d'Evenos

DSC05742 (Large)

dans les pas durs de la fin de L7

DSC05752 (Large)

sortie dans L8

DSC05754 (Large)

du sommet vue vers le fond des gorges du Destel et les ruines du château d'Evenos    

DSC05756 (Large)

dans l'éboulis de descente, très commode en mode ramasse...

DSC05760 (Large)

du parking, vue vers la grande face, la voie parcourue remontant la portion gauche de la falaise

24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 22:20

Le 24 juillet 2014

Soirée d’escalade sur la voie du hublot au cap Canaille, 6 longueurs d’escalade au-dessus du pas de la Chèvre près du secteur Draïoun. L’itinéraire, un peu décousu et peu soutenu dans sa partie supérieure, présente de beaux passages de grimpe dans L1 et au départ de L2 et L3, et surtout une ambiance exceptionnelle dans la grotte à hublot du relais sommital de L1. Après une première longueur très physique en cheminée déversante, la grimpe devient ensuite moins athlétique et plus variée sur des dalles et fissures, avec malgré tout quelques petits surplombs pour garder les biceps bien chauds ! On en profitera pour admirer le soleil se coucher sur les calanques et la Candelle donner naissance à son double maritime devant la calanque d’En Vau.

DSC05237 (Large)DSC05274 (Large)DSC05225 (Large)DSC05256 (Large)DSC05291 (Large)

Voie "le hublot", 6 longueurs, équipé, 6b+ max

6b+/6b/6b/6b+/3/5b

DSC05221 (Large)

au départ, au-dessus de la vire du Pas de Chèvre    

DSC05225 (Large)

dans le bas de L1

DSC05231 (Large)

dans le haut de L1

DSC05237 (Large)

au relais sommital de L1, devant le hublot...

DSC05243 (Large)

... comme dans la grotte de "2 vauriens 3 canailles", en encore plus beau !

DSC05256 (Large)

départ de L3

DSC05264 (Large)

sur le rocher à nids d'abeille de L3

DSC05274 (Large)

au départ de L4...

DSC05282 (Large)

... face aux calanques...

DSC05291 (Large)

... et aux aiguilles de la Candelle, dans l'eau et au-dessus

DSC05301 (Large)

au départ de la dernière longueur...

DSC05303 (Large)

... il est temps de sortir avant la nuit !

16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 21:38

Le 16 juillet 2014

Retour sur la voie « jeux de nains » à la falaise de la Voile près du cap Morgiou. Une belle falaise maritime au rocher parfois chipseux, parcourue d’itinéraires aériens, soutenus et courts, parfait pour une session d’escalade en soirée ! La voie vaut spécialement pour sa seconde longueur en dièdre, traversée puis fissure, un condensé de belle escalade variée 50 mètres au-dessus de la Grande Bleue.

DSC04760 (Large)DSC04762 (Large)DSC04748 (Large)DSC04792 (Large)DSC04798 (Large)

Jeux de nains, 3 longueurs, équipé, 6c max

6c/6b/6b

DSC04748 (Large)

au départ vue vers l'est

DSC04760 (Large)

dans L1 en 6c    

DSC04762 (Large)

au départ de la très belle L2

100 1935 (Large)

photo de Rémy

DSC04766 (Large)

 

DSC04776 (Large)

dans l dièdre-cheminée de L2

DSC04780 (Large)

 

DSC04788 (Large)

fin de L2

DSC04792 (Large)

traversée au départ de L3

DSC04798 (Large)

les reflets de la Candelle

15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 21:09

Le 15 juillet 2014

Pélerinage annuel en escalade sur l’indémodable voie « bourreur de rousse » sur l’ocre orangé au soleil couchant du Cap Canaille. La première longueur commence à se patiner sur cette classique de la grimpe ciotadienne, mais l’ascension des murs et dévers de grès orange sur gros bacs reste toujours aussi belle.

DSC04690 (Large)DSC04703 (Large)DSC04731 (Large)

5 longueurs, équipé, 6a+max

6a+/6a/4b/6a+/6a

DSC04690 (Large)

au départ des 2 rappels d'accès

DSC04692 (Large)

panoramique sur le golfe de Cassis

DSC04695 (Large)

 

DSC04703 (Large)

fin de L2

DSC04715 (Large)

bas de L4

DSC04719 (Large)

 

DSC04731 (Large)

au départ de L5    

DSC04741 (Large)

vue vers les calanques

6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 19:49

Le 5 juillet 2014

Festival

Deux ans après le parcours de la  voie « les potes âgés », retour en escalade sur la face est du Sommet Rouge dans l’Ubaye, pour la voie « Festival ». Après une approche parmi les mélèzes, prairies et éboulis du vallon des Houerts on part pour près de 450 mètres et 9 heures d’escalade dans 16 longueurs majoritairement en 6a/b, qui offrent une escalade variée, souvent soutenue et athlétique (particulièrement dans la seconde partie), sur un beau calcaire compact et coloré. La vire médiane ne nuit pas trop à l’ambiance aérienne de la voie, dont on retiendra de nombreux beaux moments de grimpe et quelques passages esthétiques comme l’éperon plein gaz de L9 ou les 2 longueurs finales. Quand les avant-bras ne travaillent pas on peut reposer les yeux sur le panorama environnant, des couloirs ruiniformes du cirque sud de la Font Sancte aux reliques glaciaires des aiguilles de Chambeyron. Les éclaircies du petit matin laisseront pourtant vite la place aux cumulus remontant les parois ; pas de quoi sécher les pluies de la nuit, notamment dans la traversée de L13 qui se fera en tire-spits sur un rocher complètement trempé.

Une fois les 16 longueurs avalées la journée ne sera terminée que pour les biceps puisqu’il faudra encore user les mollets pour échapper aux ardoises roulantes de l’éboulis de descente… puis aux patous gardiens de troupeaux (en fait en recherche de… caresses !).

DSC04285 (Large)DSC04370 (Large)DSC04386 (Large)DSC04442 (Large)DSC04230 (Large)DSC04277 (Large)

Festival, 16 longueurs, équipé, 6b+ max

5b/6b+/4c/5c/5b/6a/6a/6a+/5b/6a/5b/6a/6b/6a+/6a/6a+

DSC04219 (Large)

brumes au soleil levant

DSC04230 (Large)

 

DSC04246 (Large)

à 2000 m durant la marche d'approche

DSC04256 (Large)

vue vers la face à grimper

DSC04258 (Large)

vue vers les glaciers de Chauvet

DSC04260 (Large)

au pied des ... 450 mètres de face

DSC04269 (Large)

derniers instant dans le vert...

DSC04277 (Large)

... et le blanc filandreux...

DSC04285 (Large)

...avant de nous attaquer au gris

DSC04293 (Large)

lit de crue dans les éboulis

DSC04297 (Large)

dans L2 en 6b+

P1170797 (Large)

dans L2, photo de Lucile

DSC04305 (Large)

L2 toujours

DSC04307 (Large)

L2 encore

P1170835 (Large)

dans L6, photo de Lucile

DSC04328 (Large)

sortie du dièdre de L6

P1170845 (Large)

début de L7, photo de Lucile

DSC04350 (Large)

sortie de L7

DSC04364 (Large)

sur l'éperon suspendu de L9    

DSC04370 (Large)

 

DSC04372 (Large)

arrivée sur la vire médiane en sortie de L9

DSC04386 (Large)

départ de L12 devant les pointes de Mary

DSC04388 (Large)

début de L14

DSC04390 (Large)

sortie de L14

DSC04422 (Large)

vue vers le rocher Ubayen des contreforts sud du pic de Panestrel

DSC04428 (Large)

sur le Sommet Rouge

DSC04432 (Large)

dans le rappel sommital sur plan d'ardoises

DSC04440 (Large)

avec les patous aux trousses

DSC04442 (Large)

vue vers le col de Mirandol

29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 17:11

Le 29 juin 2014

Encore une grande voie du cap Canaille sur les 3 strates successives de calcaire, grès et conglomérat, cette fois-ci sous le sémaphore du Bec de l’Aigle et donc avec une primauté des galets marron sur l’ocre et le blanc. Après la tentative du mois de mai avortée sur la vire supérieure, on poursuit cette fois sur les 4 longueurs au-dessus, avec surtout une magnifique L4 sur fissure orangée verticale, l’une des plus belles longueurs d'escalade du Cap Canaille avec les dévers blancs de la L4 de « Bienvenue chez Damoclès ». Comme dans cette grande voie voisine, le crux esthétique est suivi du crux technique avec un dévers physique et technique en 7a+, qui passe bien en tire-clous (pédale bienvenue), avant que la jolie L5 bien raide sur gros galets ne vienne achever des avant-bras déjà bien entamés par les surplombs précédents. Au final 4 très belles longueurs sur 6, et une exceptionnelle, de quoi accepter des bras douloureux pour le reste de la journée…

DSC04079 (Large)DSC04148 (Large)DSC04117 (Large)DSC04144 (Large)DSC04200 (Large)

6 longueurs, équipé, 7a+ max

6b/6a/6c+/7a+/6b/6b

DSC04079 (Large)

dans L2...

DSC04085 (Large)

... sur le rocher alvéolé

DSC04109 (Large)

fin de L3

DSC04117 (Large)

au départ de L4...

DSC04118 (Large)

... une splendide fissure orangée verticale...

DSC04124 (Large)

... qui se grimpe en opposition    

DSC04144 (Large)

au départ de L5, un 6b sur conglomérat...

DSC04146 (Large)

... qui offre de beaux points de vue sur la voie voisine de "voyage chez Cyrano"...

DSC04148 (Large)

... avec son nez crochu de poudingue...

DSC04170 (Large)

... et une escalade physique sur galets déversants...

DSC04184 (Large)

... heureusement bien enchassés...

DSC04200 (Large)

 

DSC04208 (Large)

 

DSC04212 (Large)

sous les pavés... la plage !

25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 22:07

Le 25 juin 2014

Troisième parcours de la voie « Ciao Bella » au cap Canaille, mais on ne peut pas se lasser de 5 belles longueurs d’escalade au-dessus de la Grande Bleue sur un rocher enflammé par le soleil couchant… On est transportée en 45 m de rappel et guère plus de marche de l’ambiance de kermesse de la route des crêtes à l’envers du cap Canaille, fait de chênes kermès, de vent, de mer et de rocher rouge, avant de revenir à la civilisation par 100 mètres de grimpe variée et soutenue dans les 2 dernières longueurs.

DSC03998 (Large)DSC04040 (Large)DSC03968 (Large)DSC04005 (Large)DSC04049 (Large)

Ciao Bella, 5 longueurs, équipé, 6c max

6a/6a/6a/6b+/6c

DSC03956 (Large)

dans le rappel de départ en fil d'araignée

DSC03960 (Large)

 

DSC03968 (Large)

juste avant la traversée finale de L1

DSC03980 (Large)

au départ de L4

DSC03998 (Large)

au départ de L5

DSC04005 (Large)

dans L5

DSC04019 (Large)

 

DSC04032 (Large)

dans le crux de L5...

DSC04040 (Large)

... la lumière change...

DSC04049 (Large)

... au crépuscule (sur les calanques)

22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 21:32

Le 20 juin 2014

Découverte en escalade des Tenailles de Montbrison, qui élèvent leurs flèches de rocher gris (aisément reconnaissables depuis la vallée de la Durance) au-dessus des alpages vert fluorescent en cette fin juin. Les nombreuses voies équipées en faces est et sud permettent d’évoluer sur leur beau calcaire compact avec en toile de fond les sommets encore enneigés du Briançonnais. La voie Ioan offre 200 mètres d’escalade variée et bien équipée en face sud, après une approche routière sur piste puis pédestre sur pelouse alpine…puis éboulis façon roulement à billes ! Un fois le tapis roulant de caillasses franchi on peut se reposer sur la paroi qui elle ne se dérobe pas sous les pieds, dans 6 longueurs, homogènes dans le 5+, alternant dalles, (petits) dévers, dièdre, fissure… Une jolie voie au final, qui se prête bien à une après-midi de grimpe avec un départ de Marseille le matin même ; on reviendra pour les 10 longueurs de l’éperon est qui demandent une attaque de voie avant 10h et non pas à 15h30 !

DSC03534 (Large)DSC03580 (Large)DSC03538 (Large)DSC03558 (Large)DSC03568 (Large)

Voie Ioan, équipé, 6 longueurs, 6b+ max

6a/4c/6a/5b/5b/6b+(A0)

DSC03530 (Large)

au départ, devant les tenailles à gauche

DSC03534 (Large)

dans la prairie

DSC03538 (Large)

 

DSC03548 (Large)

sortie de L1 devant les sommets du Briançonnais

DSC03558 (Large)

dans la traversée en 6a de L3

DSC03566 (Large)

dans le dièdre de L4

DSC03568 (Large)

dans la rampe suspendue de L5...

DSC03576 (Large)

... devant le monolithe du totem sur l'arête et l'ombre portée des tenailles

DSC03580 (Large)

 

DSC03599 (Large)

sur la crête sommitale

29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 15:10

Le 29 mai 2014

DSC02547 (Large)DSC02583 (Large)DSC02561 (Large)DSC02569 (Large)DSC02599 (Large)

Tentative dans la voie "tout est question d'angle", mais une blessure nous contraindra à l'arrêt à la seconde longueur, et donc au retour par la vire supérieure.

DSC02511 (Large)

dans la marche d'approche, devant la villa Sainte-Frétouse

DSC02529 (Large)

le nid d'abeille de la vire supérieure

DSC02535 (Large)

 

DSC02547 (Large)

dans le rappel de descente de la vire

DSC02561 (Large)

 

DSC02569 (Large)

dans le mur à trous du début de L1, avec sa sortie en 6b

DSC02577 (Large)

dans la dalle de L2

DSC02579 (Large)

 

DSC02583 (Large)

sortie de L2

DSC02599 (Large)

une cordée dans L4 de "bienvenue chez Damoclès"

DSC02606 (Large)

dans L5 de "bienvenue chez Damoclès", et son rocher magnifique

DSC02609 (Large)

 

DSC02622 (Large)

 

DSC02626 (Large)

retour par la vire supérieure

DSC02630 (Large)

la petite grotte de "Notre-Dames des Anges" sous le sémaphore

Rechercher