10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 22:23

Le 10 septembre 2011

Seconde ascension de la Grande Candelle : après la splendide arête de Marseille en 2009 place à l'arête de Cassis, moins équipée mais aussi continue.

Du terrain d'aventure donc, correctement pitonné dans la seconde longueur de fissure-dièdre en 5c, mais quasiment vierge presque partout ailleurs, prévoir donc sangles et un jeu de friends. L'itinéraire ne suit pas systématiquement le fil de l'arête mais évite ses ressauts en louvoyant sur la gauche au début puis sur la droite ; prendre au plus facile permet de  suivre le bon itinéraire même sans topo !

Rocher correct dans les parties les plus raides mais souvent délité dans les portions plus faciles.

Très longue voie, parmi les plus hautes des calanques (plus de 300 m d'escalade) : 4c/5c/4a/4a/4a/4a/4b/4a/4b, la fin à faire corde tendue. Vu ce développement et le caractère montagne de la voie, mieux vaut partir tôt, d'autant plus que la descente du sommet comporte un rappel obligatoire...

 

2011 09 10 arete Cassis 002 (Large)

la grande Candelle, son arête de Marseille à droite et son Candélon à gauche vus depuis le socle de la Candelle

 

2011 09 10 arete Cassis 003 (Large)

la calanque des Pierres Tombées et ses fonds verts

 

2011 09 10 arete Cassis 006 (Large)

la calanque de l'Oeil de Verre

 

 2011 09 10 arete Cassis 007 (Large)

vue de l'itinéraire depuis la calanque de l'Oeil de Verre, 300 m de face

 

2011 09 10 arete Cassis 009 (Large) 

vue rafraîchissante depuis le four solaire de la première longueur

 

2011 09 10 arete Cassis 017 (Large)

à la sortie de la fissure-dièdre en 5c

 

2011 09 10 arete Cassis 018 (Large)

sortie de L5 en 4a, au fond le cap Morgiou

 

2011 09 10 arete Cassis 023 (Large)

sortie de l'avant-dernière longueur

 

2011 09 10 arete Cassis 030 (Large)

sortie de la dernière longueur, couleurs crépusculaires sur la Concave et Castelvieil au fond

 

 2011 09 10 arete Cassis 044 (Large)

coucher de soleil sur entrées maritimes depuis le col de la Candelle

 

2011 09 10 arete Cassis 049 (Large)

sur le sentier des 13 contours au crépuscule

 

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 18:57

Le 14 août 2011

 

2011 08 14 2 gamins 023 (Large)

 

Ascension de cette superbe voie des falaises soubeyrannes, quelques heures après le retour de 3 semaines d'alpinisme en terrain d'aventure dans le Kurdistan Turc puis la chaîne Pontique au bord de la Mer Noire. Les scellements rapprochés du cap Canaille permettent de grimper en toute sérénité malgré l'équipement parfois vieillissant de cette voie, qui reste malgré tout parfaitement acceptable.

 

Descente dans la falaise en 3 rappels dont le second en fil d'araignée, arrivée au bord de l'eau dans le décor fantastique des gigantesques surplombs de poudingue de l' arche du prophète et sous les marbrures jaune et orange du grès de la première longueur. Escalade déroutante justement sur cette première longueur avec un rocher uniformément couvert de quelques cm de sable, les services de nettoyage ont été plus efficaces pour les 3 longueurs suivantes, intégralement sur conglomérat de poudingue caractéristique du Bec de l'Aigle. La longueur en 6c passe très bien en A0 sur quelques mètres (près d'une dizaine de scellements ou pitons sur 6 ou 7m) !

 

Voie donc à recommander, au même titre que "2 vauriens 3 canailles", et dans un registre de difficultés légèrement moins soutenu : 6a/marche (corde fixe)/6c-A0/5b/5c 

 

 

2011 08 14 2 gamins 002 (Large) 

installation du premier rappel de descente

 

Cap Canaille-Deux gamins sous la pluie 02 (Large)

dans le rappel, photo d'Alex

 

Cap Canaille-Deux gamins sous la pluie 03 (Large)

idem, belle ambiance !

 

2011 08 14 2 gamins 007 (Large)

au départ du second rappel en fil d'araignée

 

Cap Canaille-Deux gamins sous la pluie 08 (Large)

au départ du dernier rappel, photo d'Alex

 

2011 08 14 2 gamins 013 (Large)

dans le dernier rappel

 

2011 08 14 2 gamins 018 (Large)

départ de la voie, vue en direction du Bec de l'Aigle

 

2011 08 14 2 gamins 020 (Large)

idem, gabians en gardiens des soubeyrannes

 

Cap Canaille-Deux gamins sous la pluie 20 (Large)

aux prises avec le sable de L1, photo d'Alex

 

Cap Canaille-Deux gamins sous la pluie 21 (Large)

idem, photo d'Alex

 

2011 08 14 2 gamins 023 (Large)

Alex aux prises avec le sable de L1

 

 

 2011 08 14 2 gamins 025 (Large)

idem, sous le surplomb en 6a

 

2011 08 14 2 gamins 027 (Large)

à la fin de L1

 

2011 08 14 2 gamins 029 (Large)

vue d'ensembe de la photogénique L1

 

2011 08 14 2 gamins 030 (Large)

départ de la voie, vue en direction de la plage de galets située sous les surplombs de l'arche du prophète

 

2011 08 14 2 gamins 032 (Large)

Alex dans L3 en 6c-A0

 

Cap Canaille-Deux gamins sous la pluie 26 (Large)

dans L4, photo d'Alex

 

Cap Canaille-Deux gamins sous la pluie 30 (Large)

au relais de fin de L4, photo d'Alex

 

2011 08 14 2 gamins 033 (Large)

Alex dans L4

24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 15:19

Le 23 juillet 2011

 

Belle voie typée montagne sur un éperon dominant l'ermitage Saint-Ser dans la partie orientale de la montagne Sainte-Victoire. Après une tentative vers le Cap Canaille vite avortée avec la fermture de la route des crêtes réorientation vers cette grande voie bien longue, surtout avec un départ à 11h30... Le mistral modéré à fort a rendu  agréable cette ascension habituellement impossible en été dans le four solaire qu'est la face sud de la Sainte-Victoire, même si une pause dans le vent sur quelques portions d'arête effilée aurait été appréciée... Equipement vieillissant et parfois espacé typique de la Sainte-Victoire ; il vaut mieux avoir de la marge dans le niveau 5c/6a et un petit jeu de friends/coinceurs ainsi que quelques sangles pour apprécier pleinement cette escalade devenant très esthétique sur les dernières portions d'arêtes...

 

6a max, 13 longueurs, dont 9 au-dessus du niveau 4 (le reste à faire corde tendue) : 6a/4b/5b/5c/corde tendue/5b+/5c (nous avons couplé ces 2 dernières)/corde tendue/4c/corde tendue/5a/4b

 

2011 07 23 eperon ermitage 008 (Large)

l'ermitage de Saint-Ser vu du départ de l'éperon

 

2011 07 23 eperon ermitage 009 (Large)

Vivienne en tête dans le 6a inaugural

 

2011 07 23 eperon ermitage 012 (Large)

idem, en pleine action (pour son dernier jour d'escalade...)

 

2011 07 23 eperon ermitage 021 (Large)

Aude à la fin du 5c de L4

 

2011 07 23 eperon ermitage 024 (Large)

Aude et Vivienne dans les très belles L5 et L6 (couplables)

 

 

2011 07 23 eperon ermitage 026 (Large)

idem, la première moitié de l'éperon en arrière-plan

 

2011 07 23 eperon ermitage 035 (Large)

sur un gendarme vers la fin de l'éperon

 

2011 07 23 eperon ermitage 041 (Large)

idem

 

2011 07 23 eperon ermitage 043 (Large)

ascension du dernier gendarme, les pieds commencent à souffrir dans les chaussons...

 

2011 07 23 eperon ermitage 044 (Large)

sur le très esthétique dernier gendarme

 

2011 07 23 eperon ermitage 046 (Large)

idem, avant le pas impressionnant sur l'arête

 

2011 07 23 eperon ermitage 048 (Large)

Vivienne en amazone sur le fil de l'arête

 

2011 07 23 eperon ermitage 049 (Large)

idem

 

2011 07 23 eperon ermitage 051 (Large)

au retour, vue générale du parcours depuis le parking

 

10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 22:03

Le 10 juin 2011

 

Grande voie facile, indiquée pour l'initiation, qui à l'origine n'était équipée que de sangles passées dans des lunules (trou dans le rocher)... Voie bien équipée depuis avec sa fréquentation maintenant importante.

 

Beau cadre sauvage sur l'envers de Sormiou face à l'île du Riou, mais escalade peu soutenue et surtout peu continue coupée de vires broussailleuses... Préférer à mon niveau dans ce niveau de difficultés l'arête du bec de Sormiou par exemple !

6 longueurs : 4c/5a/5a/4c/3b/5a

 

2011 07 10 l'hallu nulle 001 (Large)

les phototgéniques pins de la calanque de Sormiou

 

2011 07 10 l'hallu nulle 004 (Large)

Sophie au départ (acès délicat par une vire descendante non protégée)

 

2011 07 10 l'hallu nulle 006 (Large)

dans L2

 

2011 07 10 l'hallu nulle 008 (Large)

idem

 

2011 07 10 l'hallu nulle 015 (Large)

à la sortie dans L6

18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 19:18

Le 18 juin 2011

 

Très belle voie d'escalade située dans le cirque des Walkyries vers le col de Cortiou.

Bon rocher, bon équipement et des styles de grimpe très variés, de la dalle à gouttes d'eau de L2 à la superbe L3, 6a long et soutenu, tour à tour en mur raide, dièdre puis fissure large à Dülfer !

Sortie non pas en rappel mais par la superbe mais (et ?) dernière longueur de l'arête de 10 heures.

5 longueurs, 5b/5b+/6a/4c/4c

 

2011 06 18 6 a nous 3 003 (Large)

Gema dans la dalle à gouttes d'eau de L2

 

2011 06 18 6 a nous 3 012 (Large)

le temps commence à s'éclairer, vue sur le cap Morgiou et les soubeyrannes

 

2011 06 18 6 a nous 3 016 (Large)

dans la photosthétique dernière longueur de l'arête de 10 heures

 

2011 06 18 6 a nous 3 018 (Large)

idem, vue vers l'est

 

2011 06 18 6 a nous 3 022 (Large)

idem, l'île du Riou à droite

 

2011 06 18 6 a nous 3 025 (Large)

une régate devant la plage de Monasterio (la seule en sable des calanques) sur lîle de Riou au second plan

 

2011 06 18 6 a nous 3 029 (Large)

la calanque et le bec de Sormiou

 

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 19:37

Le 12 juin 2011

 

Seconde incursion dans cette splendide traversée, découverte fin 2010, qui consiste à parcourir l'intégralité de la vire supérieure des falaises soubeyrannes sous le sémaphore du Bec de l'Aigle. Peu ou pas de passage vraiment difficile, mais une ambiance gazeuse tout du long, parfois sur du rocher bien délité !

 

Quelques longueurs d'escalade sur la fin après les premières centaines de mètres à effectuer corde tendue : 4c glissant (sous les surplombs)/4b poussiéreux (cirque du pas du gaz)/5a(fissure)/5c(dernière longueur de la voie du pendule)

 

2011 06 12 vire superieure 001 (Large)

au début, c'est encore vert, large et facile

 

2011 06 12 vire superieure Sophie 002 (Large)

vers l'enjambée de la grotte à Philémon

 

 

2011 06 12 vire superieure 004 (Large)

sous les surplombs

 

2011 06 12 vire superieure 006 (Large)

à mi-distance de la vire, ambiance ruiniforme

 

2011 06 12 vire superieure 015 (Large)

idem

 

2011 06 12 vire superieure 018 (Large)

la vire devient plus étroite

 

2011 06 12 vire superieure Sophie 009 (Large)

au début des véritables difficultés, le 4b sous les surplombs et 4c du cirque du pas du gaz devant nous

 

2011 06 12 vire superieure Sophie 014 bis (Large)

sous les surplombs et le genevrier mort de Mathusalem, toutes racines dans le vide

 

2011 06 12 vire superieure 026 (Large)

sous l'arbre mort en lévitation

 

2011 06 12 vire superieure Sophie 017 (Large)

idem

 

2011 06 12 vire superieure 027 (Large)

Sophie dans le pas de 4 glissant et malcommode sous les surplombs

 

2011 06 12 vire superieure Sophie 019 (Large)

au relais sous les surplombs, l'île de Riou à gauche

 

2011 06 12 vire superieure 030 (Large)

crépuscule depuis le sémaphore sur les calanques

 

11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 17:05

Le 11 juin 2011

 

Jolie petite grande voie de 3 longueurs sous le col Lui d'Aï à Sormiou, également appelée "un oursin dans la poche" : 5c/6a/4c

 

2011 06 11 oursin dans la poche 007 (Large)

durant l'approche au-dessus de la calanque de Sormiou

 

2011 06 11 oursin dans la poche 010 (Large)

Agathe à la sortie de L1

 

 

2011 06 11 oursin dans la poche 011 (Large)

idem, face à l'île du Riou

 

 

2011 06 11 oursin dans la poche 014 (Large)

dans L2 face à l'île Plane

 

2011 06 11 oursin dans la poche 021 (Large)

à la sortie, au relais de L3

 

 

2011 06 11 oursin dans la poche 023 (Large)

au retour, au-dessus de la calanque de Sormiou

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 19:22

Le 5 juin 2011

 

Ascension de cette voie parmi les plus classiques des falaises soubeyrannes, accessible à mes modestes moyens (6a+ max).

 

4c/5b/6a+/6a+/6a, échappatoire avant le dernier 6a, le rocher commençant à être mouillé et la grimpe sur galets de poudingue glissants ne nous inspirant guère...

 

Très belle voie effectivement méritant amplement sa réputation, variée, aérienne et louvoyant entre les surplombs et taffonis surréalistes caractéristiques des soubeyrannes. Excellent équipement tout du long, intelligent et protégeant bien les pas les plus difficiles.

 

2011 06 05 2 vauriens 001 (Large)

premier ramonage dans L1

 

2011 06 05 2 vauriens 002 (Large)

le toit (qui se contourne par la droite) de L3

 

 

 

2011 06 05 2 vauriens 005 (Large)

la fameuse sortie de la grotte plein vide au départ de L4

 

 

2011 06 05 2 vauriens 008 (Large)

1000 ans qu'il attend...

 

2011 06 05 2 vauriens 011 (Large)

ramonage dans L5

 

2011 06 05 2 vauriens 012 (Large)

à la sortie de L5, les calanques se bâchent pour de bon, il est temps de snober L6...

  

29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 22:08

Le 29 mai 2011

 

Après la bambée de la veille et ses 1800 m d'ascension dont 700 m de couloir en neige et glace, place à une grande voie pas trop dure ni trop longue, Little Palavar remplit bien le cahier des charges... A noter L2 en adhérence fine à notre avis sous cotée.

 

Dénivelée : 300 m

7 longueurs : 5c/5b/3/5a/5b/5c/5b/5a

 

2011 05 27 29 Pelvoux 081 (Large)

Franck dans L1 en 5c

 

alpinisme-2011 0666 (Large)

dans L2, photo de Franck

 

2011 05 27 29 Pelvoux 085 (Large)

dans la très belle L7

 

2011 05 27 29 Pelvoux 086 (Large)

au départ de L8

 

2011 05 27 29 Pelvoux 088 (Large)

trouvez le grimpeur...

22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 18:22

Le 22 mai 2011

 

Ascension de la voie "et la mer profonde et bleue" sur un bel éperon situé entre les calanques de l'Eissadon et de l'Oule. Jolie voie de 5 longueurs, bien équipée pour les pas difficiles, généralement en dalle avec une superbe vue tout du long sur l'aiguille de l'Eissadon... 

 

Hauteur : 130 m environ

 

6 longueurs, 5b d'accès en traversée, 5b, 6a, 5c, 6a, 6a+ (nous avons couplé L4 et L5)

L3 coterait plutôt à mon avis 5c, par contre le 6a de L5, superbe en dalle fine au-dessus de la mer, ne m'a pas semblé usurpé !

 

2011 05 22 grimpe oule 001 (Large)

une arche dans l'éperon ouest de l'Eissadon

 

2011 05 22 grimpe oule 003 (Large)

l'aiguille de l'Eissadon vue du haut des rappels d'accès

 

2011 05 22 grimpe oule 004 (Large)

une cordée sous le toit des "futurs croulants"

 

2011 05 22 grimpe oule 006 (Large)

le pin perché sur l'aiguille de l'Eissadon

 

2011 05 22 grimpe oule 012 (Large)

en haut de L3

 

2011 05 22 grimpe oule 015 (Large)

vue sur l'aiguille de l'Eissadon et le cap Morgiou

 

2011 05 22 grimpe oule 016 (Large)

FX à l'attaque du 6a+ terminal

 

2011 05 22 grimpe oule 018 (Large)

à la sortie

Rechercher