16 mai 2021 7 16 /05 /mai /2021 17:38

Le 16 mai 2021

l'échappée belle, 5 longueurs, (très bien) équipé, 6a+ max
5c/6a+/3b/6a/4c


Retour en escalade dans les gorges du Destel et le secteur des grottes Saint-Martin, où les grandes voies exposées sud s’atteignent par une jolie randonnée descendant depuis le village médiéval d’Evenos perché sur son piton basaltique. On rejoint le lit du torrent (généralement asséché) du Destel en suivant un sentier balisé de jaune puis de bleu qui traverse une grotte dite du Haut de Saint-Martin. C’est un parcours parfois un peu exposé mais toujours bien équipé, cordes fixes puis corde à nœuds pour descendre un ressaut vertical d’une dizaine de mètres (si l’on veut éviter un rappel), mais parfois ludique (un ressaut s’évite par une châtière) et toujours esthétique dans une grande cavité traversante parfois bien concrétionnée, frontale nécessaire dans la portions médiane bien sombre. Cette approche peut donc même s’envisager en randonnée du vertige, indépendamment de la grande voie à laquelle elle mène.
La voie « l’échappée belle », nouvellement ouverte et équipée, offre 3 jolies longueurs d’escalade dans le 5c/6a reliées par des parties faciles. Mention spéciale pour le passage dans les concrétions de tuf du milieu de L1, la longue L2 variée et soutenue en dalle, mur raide, traversée et dièdre et la dalle à gouttes d’eau du début de L4. Les plaquettes abondent même dans les sections faciles : c’est donc de l’escalade plaisante et non engagée sur un beau calcaire gris parfois très sculpté, même si ici comme ailleurs dans le Destel les falaises manquent de compacité et de hauteur. On profite par contre ici d’un cadre préservé et sauvage, au-dessus de la partie amont des gorges et face à la falaise percée du Château du Diable, sans la vue et surtout le bruit de la route qui nuit aux voies de la partie aval des gorges.

d'Evenos, vue vers les grès éponymes et le Gros Cerveau

d'Evenos, vue vers les grès éponymes et le Gros Cerveau

dans la grotte traversante Saint-Martin
dans la grotte traversante Saint-Martin

dans la grotte traversante Saint-Martin

L1
L1

L1

L2 soutenue dans le 6a
L2 soutenue dans le 6a
L2 soutenue dans le 6a
L2 soutenue dans le 6a

L2 soutenue dans le 6a

L4
L4

L4

L5

L5

vue vers le Château du Diable et sa grotte traversante

vue vers le Château du Diable et sa grotte traversante

le village perché d'Evenos, son château et sa chapelle
le village perché d'Evenos, son château et sa chapelle
le village perché d'Evenos, son château et sa chapelle

le village perché d'Evenos, son château et sa chapelle

15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 20:02

Le 15 mai 2021

Couennes « salade de fruits », « petite fleur » et « ymlonléssélévieurelais » au secteur « Aiguille Bertine – le souci »
Couennes « accroche-cœur », « doux gatés » et « paradisiac » au secteur « plates dalles »
les plates dalles, 3 longueurs, équipé, 5a/4b/4c+
Retour en escalade sur le secteur dit des « 2 aiguilles » de la montagne Sainte-Victoire, dont de grandes dalles plus ou moins raides et le pied de voies large et non exposé font un secteur adapté à l’initiation des enfants. C’est bien évidemment le royaume de la friction et de l’adhérence sur un calcaire gris compact, qui plus est patiné sur le bas, si bien qu’on devra attendre que le rocher sèche pour y grimper.
Après quelques couennes parfois bien délicates pour la cotation on ira se frotter aux « plates dalles », une voie facile de 3 longueurs où la dernière est sans doute la plus belle avec son ressaut raide et aérien perché au-dessus des dalles du bas. Par contre, passés les scellements récents de la première longueur, l’équipement vieillissant en spits de 8 rouillés ne donne pas envie de voler…
Malgré la météo grise et humide au début, une bonne demi-journée d’escalade qui fait suite au ski de randonnée, canyonisme et VTT plus tôt dans la semaine, le tout au-dessus ou au  milieu des fleurs, des plaisirs du printemps qui confine encore à l’hiver en montagne !

les terres rouges sous les 2 aiguilles

les terres rouges sous les 2 aiguilles

dans les couennes
dans les couennes
dans les couennes
dans les couennes

dans les couennes

dans la voie des "plates dalles"
dans la voie des "plates dalles"
dans la voie des "plates dalles"

dans la voie des "plates dalles"

2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 18:07

Le 2 mai 2021

Virée couennes et randonnée du vertige au-dessus de la calanque de Figuerolles à La Ciotat. Le secteur de la plage offre une poignée de longues couennes sur un conglomérat bien nettoyé, avec vue plongeante sur les eaux émeraude de la calanque, des voies parfaites pour de l’initiation sur une paroi pas trop raide et bien pourvue en patates de poudingue.
On peut également prolonger la balade des 5 mn d’approche vers le sommet de la Tête du Capucin, qui s’atteint par un itinéraire astucieux contournant en spirale les dévers sommitaux, ne dépassant donc jamais le III et protégé si besoin était par quelques points à demeure (queue de cochon au collu puis goujons juste sous le sommet).

dans le secteur de couennes "plage", de belles lignes de 15 à 25 mètres au-dessus de l'eau en 5a/b
dans le secteur de couennes "plage", de belles lignes de 15 à 25 mètres au-dessus de l'eau en 5a/b
dans le secteur de couennes "plage", de belles lignes de 15 à 25 mètres au-dessus de l'eau en 5a/b
dans le secteur de couennes "plage", de belles lignes de 15 à 25 mètres au-dessus de l'eau en 5a/b
dans le secteur de couennes "plage", de belles lignes de 15 à 25 mètres au-dessus de l'eau en 5a/b
dans le secteur de couennes "plage", de belles lignes de 15 à 25 mètres au-dessus de l'eau en 5a/b

dans le secteur de couennes "plage", de belles lignes de 15 à 25 mètres au-dessus de l'eau en 5a/b

sur la corniche, le Bec de l'Aigle dans le rétroviseur
sur la corniche, le Bec de l'Aigle dans le rétroviseur
sur la corniche, le Bec de l'Aigle dans le rétroviseur

sur la corniche, le Bec de l'Aigle dans le rétroviseur

du conglomérat façon borie provençale ou pudding anglais
du conglomérat façon borie provençale ou pudding anglais

du conglomérat façon borie provençale ou pudding anglais

sous puis sur le rocher du Capucin ou Tête de Chien
sous puis sur le rocher du Capucin ou Tête de Chien
sous puis sur le rocher du Capucin ou Tête de Chien
sous puis sur le rocher du Capucin ou Tête de Chien

sous puis sur le rocher du Capucin ou Tête de Chien

25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 21:27

Le 25 avril 2021

Voie « les cylindres orientaux » à l’Eissadon, 5 longueurs, terrain d’aventures, 6a max
5b/6a (très soutenu sur 45 mètres, en rocher fragile et vierge d’équipements si ce n’est 2 lunules)/5b/6a (raide et athlétique, mais rocher généralement meilleur qu’en L2)/5c+ (dans « avec toi c’est extra »).

Retour sur la falaise de l’Eissadon pour une voie en terrain d’aventures - les « cylindres orientaux » - ouverte en 1974 et qui remonte une succession de fissures et cheminées. La voie récemment équipée « avec toi c’est extra » croise maintenant cette ligne deux fois, ce qui permet d’éviter ses passages les moins intéressants et plus fragiles par la voie spitée… Arrivés au départ des rappels, la beauté du paysage saisit toujours avec la vue de l’Eissadon au cap Morgiou et les falaises blanches qui plongent dans une mer inhabituellement plate et donc colorée de nuances de turquoise comme rarement. Au pied de la paroi, c’est la seconde longueur et sa portion de dalle d’aragonite, au beau rocher cristallisé mais fragile, apparemment dure à protéger, qui saisit aux tripes, de la grimpe pour marteaux ou "hexentric" ! 
On évitera le dièdre fragile de L1 par les scellements de « avec toi c’est extra » avant de gagner par une belle cheminée presque fermée le relais de pitons couplés à la base de L2. C’est une longueur finalement généralement bien protégeable (prévoir un jeu complet de friends, doublé jusqu’à la taille 2 ou 3, pour nous les pitons, hexentrics et cablés emportés n'ont pas été utilisés), mais longue de 45 mètres et soutenue tout du long. On grimpe sur un rocher magnifique, aragonite et concrétions de calcaire mélangées, principalement en fissure (déversante sur la fin), où oppositions et en ramonage sur la fin permettent de s’économiser. L’arrivée au pin suspendu du relais sommital soulage, mais ne marque pas la fin des hostilités, avec une troisième longueur plus facile (plutôt 5b que 4c pour autant) mais au mélange de rochers et de terre qui ne demande qu’à s’ébouler au départ. La fissure de la longueur suivante est superbe, raide, athlétique (même si là encore oppositions des jambes et dos/jambes sont de rigueur), et au rocher généralement correct, même si je purgerai un bloc de la taille d’un micro-ondes… On choisira ensuite de sortir par la superbe dalle d’aragonite de la dernière longueur de « avec toi c’est extra » plutôt que la fissure déversante fragile originelle.
Au final encore une très belle voie de « terrain d’aventures » presque vierge d’équipements, même si la proximité de la voie équipée autorise des variantes plus intéressantes… ou moins fragiles. Débouchant à 18h au sommet de la paroi, on jouera aux « délinquants de l’inutile » dans le retour pédestre puis routier, pour reprendre le nom d’une des nouvelles voies de l’Eissadon !

la belle lumière du matin vers Castel Vieil et les soubeyrannes

la belle lumière du matin vers Castel Vieil et les soubeyrannes

dans les rappels du Collet au-dessus des nuances de turquoise
dans les rappels du Collet au-dessus des nuances de turquoise
dans les rappels du Collet au-dessus des nuances de turquoise
dans les rappels du Collet au-dessus des nuances de turquoise
dans les rappels du Collet au-dessus des nuances de turquoise

dans les rappels du Collet au-dessus des nuances de turquoise

au départ, friends, marteau, pitons...

au départ, friends, marteau, pitons...

fin de L1 sous le mur d'aragonite de L2 au centre puis à droite
fin de L1 sous le mur d'aragonite de L2 au centre puis à droite

fin de L1 sous le mur d'aragonite de L2 au centre puis à droite

dans la cheminée spéléo de L1 (relais intermédiaire pour nous)

dans la cheminée spéléo de L1 (relais intermédiaire pour nous)

dans L2, de la grimpe "pour les marteaux et excentrics" !
dans L2, de la grimpe "pour les marteaux et excentrics" !

dans L2, de la grimpe "pour les marteaux et excentrics" !

dans L3
dans L3

dans L3

ambiance dans la fissure de L4
ambiance dans la fissure de L4

ambiance dans la fissure de L4

sur la dalle d'aragonite de la dernière longueur de "avec toi c'est extra"
sur la dalle d'aragonite de la dernière longueur de "avec toi c'est extra"
sur la dalle d'aragonite de la dernière longueur de "avec toi c'est extra"

sur la dalle d'aragonite de la dernière longueur de "avec toi c'est extra"

24 avril 2021 6 24 /04 /avril /2021 17:37

Le 24 avril 2021

Voie « mathusalem » au Cap Canaille, 6 longueurs, équipé, 6a+ max

6a++ (patiné et très délicat)/5c+/5c/5c/A1 et 6a+/6a+

Parcours de la voie Mathusalem au Cap Canaille, une voie qui était devenue classique dès son ouverture vu ses cotations la laissant accessible aux grimpeurs de 5c/6a, chose rare dans les falaises soubeyrannes. Le grand genevrier mort tourné vers le bas que la voie traverse juste au-dessus de la vire supérieure – un arbre dont l’âge sans doute vénérable a donné son nom à la voie - avait par contre conduit à son déséquipement, vu la menace de son arrachement avec les grimpeurs qui tiraient voire montaient dessus. Depuis lors, seule la voie « 2 vauriens 3 canailles » était demeurée populaire (et d’ailleurs devenue patinée), parmi les grimpeurs de petit 6 à la découverte de Canaille !

C’est en passant il y a 3 semaines sur la vire supérieure que j’avais repéré des spits brillants dans la traversée de L4, laissant penser à un rééquipement de la voie. Feu ce jour, avec en ligne de mire la seconde partie de la voie, pas encore parcourue. Après un échauffement un peu trop dur dans les pas bloc (et patinés) de la dalle de L1, on retrouve la géologie canaillenne dans la traversée de la grotte puis le pilier à tablettes de grès de L3, avec encore quelques spits bien rouillés en alternance avec des brillants.

La suite confirmera le rééquipement de la voie, avec des relais et quelques plaquettes récent.e.s , ce qui rassure dans la traversée de L4 et surtout l’artif’ de passage du toit au départ de L5. Mathusalem quant à lui semble avoir été accroché à la paroi par un câble, limitant les risques sur celles et ceux qui traversent cet arbre ou la vire supérieure 10 mètres plus bas. La dernière longueur s’avèrera très jolie et variée sur grès puis calcaire, entre dalle, dièdre et traversées, avant de bartasser dans la garrigue sommitale et d’y croiser d’ailleurs… un sanglier !

Au final, une voie intéressante mais qui n’est pas la plus belle de Canaille, « 2 vauriens 3 canailles » étant à mon avis à préférer dans ce niveau (même si avec la patine elle comporte maintenant des pas proches du 6b) pour sa géologie encore plus folle 

asphodèle au départ

asphodèle au départ

vue au-dessus du cirque du 14 juillet
vue au-dessus du cirque du 14 juillet

vue au-dessus du cirque du 14 juillet

L1 de "mathusalem"

L1 de "mathusalem"

L2

L2

L3 à travers la grotte puis en spirale autour du pilier plein gaz
L3 à travers la grotte puis en spirale autour du pilier plein gaz
L3 à travers la grotte puis en spirale autour du pilier plein gaz

L3 à travers la grotte puis en spirale autour du pilier plein gaz

L4 en traversée vers le genevrier dit Mathusalem
L4 en traversée vers le genevrier dit Mathusalem
L4 en traversée vers le genevrier dit Mathusalem

L4 en traversée vers le genevrier dit Mathusalem

L5 en dévers pas commode plutôt A1 que A0 (pédales très utiles...)

L5 en dévers pas commode plutôt A1 que A0 (pédales très utiles...)

la jolie L6, au départ et à l'arrivée
la jolie L6, au départ et à l'arrivée

la jolie L6, au départ et à l'arrivée

à l'arrivée, sanglier (photo pour mémoire) et tapis de cistes
à l'arrivée, sanglier (photo pour mémoire) et tapis de cistes

à l'arrivée, sanglier (photo pour mémoire) et tapis de cistes

18 avril 2021 7 18 /04 /avril /2021 20:00

Le 18 avril 2021

"la chtouille", 6a
le "pilier de l'escu", 3 longueurs, équipé, 6a max
A mon sens 6a/A1 puis 6a+/5b
première longueur du "super pilier de l'escu", 6b
"livre de bonheur", 6a

Retour à l’Escu, cette calanque abritée sous de gros surplombs située entre Marseilleveyre et Sormiou, dotée de nombreuses couennes sur ces nombreuses corniches, et de quelques grandes voies en traversées ou sur des piliers. Quelles que soient les voies, courtes d’une longueur ou courtes « longues voies », on y profite d’un beau rocher blanc, souvent typé « Oule » en rondeurs chipseuses, et de vues plongeantes sur les eaux turquoise de la calanque quelques dizaines de mètres plus bas.
On commencera par l’étage des couennes du bas avec « la chtouille », la ligne la plus accessible du secteur, un 6a pourtant athlétique et délicat sur le bas, puis à l’étage suivant « le pilier de l’escu ». C’est une petite grande voie aux cotations qui ne dépassent pas le 6a, bien équipée même si des friends moyens peuvent rassurer entre les spits éloignés de la première longueur, mais délicate et impressionnante dans le toit équipé pour l’artif’ du départ de L2 puis dans la fissure raide et surtout en rocher fragile qui lui fait suite. Avec les randonneurs qui passent juste en contrebas, on grimpe sur des œufs jusqu’au relais sommital et ses blocs qui se déchaussent dans la terre humide…
Au final et malgré ce bémol sur la qualité du rocher et les risques… d’homicides, une belle voie qui vaut surtout pour sa première longueur au rocher oulesque et le délicat mais esthétique passage du toit qui lui fait suite.
La première longueur du super pilier nous offrira à nouveau du bon rocher et de la belle escalade, d’abord à placements le long d’une arête puis plus à doigts sur un mur raide à gouttes d’eau. Idem pour « le livre de bonheur », une jolie couenne bien équipée en fissure à doigts.

les premiers baigneurs dans la calanque de l'Escu

les premiers baigneurs dans la calanque de l'Escu

dans la "chtouille"
dans la "chtouille"
dans la "chtouille"
dans la "chtouille"

dans la "chtouille"

vue sur le "pilier de l'Escu"
vue sur le "pilier de l'Escu"

vue sur le "pilier de l'Escu"

dans les rondeurs de L1 du "pilier de l'Escu"
dans les rondeurs de L1 du "pilier de l'Escu"
dans les rondeurs de L1 du "pilier de l'Escu"

dans les rondeurs de L1 du "pilier de l'Escu"

en artif' au départ de L2 du "pilier de l'Escu"
en artif' au départ de L2 du "pilier de l'Escu"

en artif' au départ de L2 du "pilier de l'Escu"

sortie de L3 du "pilier de l'Escu"

sortie de L3 du "pilier de l'Escu"

second rappel de descente au-dessus de la calanque

second rappel de descente au-dessus de la calanque

L1 du "super pilier de l'Escu"

L1 du "super pilier de l'Escu"

dans le "livre de bonheur"
dans le "livre de bonheur"

dans le "livre de bonheur"

17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 09:54

Le 14 avril 2021

Retour au vallon du Saut pour une séance de couennes méridienne, au menu du déjeuner des voies faciles ou moins dans le secteur d’initiation de la « dalle grise » sur les voies « équinoxe », « ADN », « poltron minet » et « passagers de la pluie ».

le vallon du Saut, ses chèvres du Rove semi-sauvages et ses aiguilles de calcaire éparpillées dans la pinède
le vallon du Saut, ses chèvres du Rove semi-sauvages et ses aiguilles de calcaire éparpillées dans la pinède

le vallon du Saut, ses chèvres du Rove semi-sauvages et ses aiguilles de calcaire éparpillées dans la pinède

sur la dalle grise
sur la dalle grise
sur la dalle grise

sur la dalle grise

11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 17:05

Le 10 avril 2021

Découverte du site de couennes de Champfleury, sur une barre de calcaire gris posée entre vignes et garrigue à Saint-Julien-les-Martigues. On y trouve une vingtaine de voies de 15 à 20 mètres de haut, exposées plein nord, bien équipées sur scellements. Malgré la fermeture récente de la route d’accès aux non-résidents (ce qui rallonge l’accès de 2 km sur route puis piste), la fréquentation de ces voies n’est pas si faible : les sentiers d’accès taillés dans la garrigue sont encore bien défrichés et les voies pas si végétales que craint, même si certaines prises restent à nettoyer. Au final, de jolies voies aux cotations souvent sévères, en tout cas pour celles parcourues à droite de la "grande face" ( "pin bagnat", "secret thym", "rot marin" et "pschiit") ; on se consolera en se goinfrant des innombrables asperges du lieu !

vue depuis le mur de gauche

vue depuis le mur de gauche

au départ de "pschiit"

au départ de "pschiit"

une partie de la récolte du jour

une partie de la récolte du jour

3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 19:34

Le 3 avril 2021

Combinaison des 3 premières longueurs de « voyage chez Cyrano », et des 3 dernières de « 2 vauriens 3 canailles », reliées par la traversée supérieure, de la grotte à Philémon au Pas du Gaz
5c/6a+/5c pour les 3 premières longueurs de « voyage chez Cyrano », des passages de 4c gazeux pour la traversée supérieure, 6a+/4a/6a pour les 3 dernières de « 2 vauriens 3 canailles »

Retour sur les falaises soubeyrannes, à la recherche des plus belles longueurs « faciles » au-dessous et au-dessus de la vire supérieure, les voies « voyage chez Cyrano » et « 2 vauriens 3 canailles » étant de bons candidats pour cela ! La première longueur de Cyrano qui louvoie entre niches et toits de calcaire offre des points de vue incomparables sur les 200 mètres de falaise au-dessus, sculptée et colorée comme rarement : ce ne sont partout que toits et gargouilles de calcaire puis de poudingue, tablettes  de grès blanc près de fissures jaunes, niches et plafonds en nid d’abeille, une géologie parmi les plus folles de Canaille et qui semble insurmontable. Les seconde et troisième longueurs forcent pourtant un passage à travers ces toits improbables, dans une cheminée presque fermée parfois déversante mais prisue, de quoi rejoindre la vire supérieure avec moins d’acide lactique dans les bras que craint. Son parcours quelques centaines de mètres vers le sud, toujours à travers cette exposition géologique à ciel ouvert, mais sur une vire qui de terrasse devient marche-pieds dans le Pas du Gaz, permet de rejoindre la partie supérieure de « 2 vauriens 3 canailles ». La première longueur au-dessus de la vire consiste à rejoindre par une fissure désormais patinée et délicate sous un énorme toit une cheminée suspendue et spéléo. Après une courte liaison en traversée on rejoint la dernière longueur en conglomérat, en guise de cerise sur le gât… poudingue, une traversée facile mais impressionnante sur les galets.
Au final encore une combinaison homogène dans le 6a comme Canaille le permet facilement, et un nième voyage dans cette géologie aussi détritique qu’esthétique !

au départ du second rappel du 14 juillet

au départ du second rappel du 14 juillet

la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise
la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise

la très photogénique L1 de "voyage chez Cyrano" sous l'architecture baroque de la falaise

L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+
L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+
L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+

L2 de "voyage chez Cyrano" et son dièdre délicat en 6a+

L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque
L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque
L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque

L3 de "voyage chez Cyrano" et sa géologie toujours aussi canaillesque

sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz
sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz

sur la vire supérieure, de la grotte à Philémon au bien-nommé Pas du Gaz

calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"
calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"
calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"

calcaire dans L5 de "2 vauriens 3 canailles"

nid d'abeille dans L6 de "2 vauriens 3 canailles"
nid d'abeille dans L6 de "2 vauriens 3 canailles"

nid d'abeille dans L6 de "2 vauriens 3 canailles"

poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"
poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"
poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"

poudingue dans L7 de "2 vauriens 3 canailles"

1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 19:33

« ODB », 2 longueurs, équipé, à mon sens 5c+/6a+
« l’éperon de la baume », 2 longueurs, équipé, à mon sens 5c/5b

Petite séance d’escalade sous Marseilleveyre, à l’ombre des parois nord… mais avec un chemin d’accès truffé de jeunes pousses d’asperges ! Après quelques semaines sans grimpe, la reprise s’avèrera bien difficile dans « ODB », une voie typée face nord au calcaire peu adhérent, avec un pas de rétablissement bien délicat et obligatoire en fin de première longueur, puis un passage athlétique en seconde longueur.
La voie de l’éperon de la baume remonte la large arête rocheuse qui surplombe la grande grotte de son versant occidental ; on retrouve dans cette belle ligne panoramique au-dessus de la rade de Marseille le soleil et une escalade plus facile avec un joli pas d’adhérence pure en fin de L1 Le rappel de descente – tout juste 50 mètres – en fil d’araignée dans la grotte sur sa fin, donnera une dernière note d’esthétisme à ce retour sur le bl… euh le gris du calcaire de face nord.

au départ de "ODB"

au départ de "ODB"

dans le rappel de descente de "ODB"
dans le rappel de descente de "ODB"

dans le rappel de descente de "ODB"

dans L1 de l'éperon de la baume

dans L1 de l'éperon de la baume

dans L2 de l'éperon de la baume

dans L2 de l'éperon de la baume

le rappel dans la baume

le rappel dans la baume

Rechercher