1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 17:09

Le 29 octobre 2021

Itinéraire : col 1350 - cabane Poiana Izvoarelor - combe de Morarului - Bucsoiu - arête nord de Bucsoiu - col 1420 - cabane Poiana Izvoarelor - parking de Cerbului

Dénivelée : 1300 m (1350-1500-1450-2450-2400-2500-1800-1850-1350-1100)

Longue randonnée à la journée dans le massif des Bucegi, juste au sud de la ville de Brasov. On marchera dans la hêtraie sous l’imposant versant est du Bucsoiu et de l’Omu, avant de forcer ce versant très alpin par le fond du vallon de Morarului, raide et encaissé, au sentier peu marqué comportant 2 ressauts avec de petits pas d’escalade vers 1800 puis 2300 m. Une randonnée à ne pas mettre donc sous toutes les semelles, mais superbe sous la dentelle de conglomérat des aiguilles de Morarului au-dessus des mélèzes jaunis par l’automne ; dommage seulement que l’ascension trop tardive jointe à l’orientation au levant m’ait privé de soleil ! L’arrivée sur la large arête sommitale permet de retrouver ce dernier ainsi que d’ouvrir le panorama, évidemment à 360° sur ces montagnes à la position dominante. La boucle par le sommet du Bucsoiu puis son arête nord à la descente donne au final une belle combinaison sur ces montagnes décidément beaucoup plus alpines qu’attendu, en tout cas dans leur versant est dominant les villes de Busteni et Sinaia.

vues sur la crête de Morarului depuis le sentier sous Capatana Porcului
vues sur la crête de Morarului depuis le sentier sous Capatana Porcului

vues sur la crête de Morarului depuis le sentier sous Capatana Porcului

remontée raide et délicate du vallon de Morarului, une glacière à l'ombre sous le couvert d'épicéas et de mélèzes
remontée raide et délicate du vallon de Morarului, une glacière à l'ombre sous le couvert d'épicéas et de mélèzes
remontée raide et délicate du vallon de Morarului, une glacière à l'ombre sous le couvert d'épicéas et de mélèzes
remontée raide et délicate du vallon de Morarului, une glacière à l'ombre sous le couvert d'épicéas et de mélèzes

remontée raide et délicate du vallon de Morarului, une glacière à l'ombre sous le couvert d'épicéas et de mélèzes

en haut de la combe, chamois et crête de Balaurului (apparemment superbe mais trop engagé, seul sans topo et à 2 heures du crépuscule...)
en haut de la combe, chamois et crête de Balaurului (apparemment superbe mais trop engagé, seul sans topo et à 2 heures du crépuscule...)

en haut de la combe, chamois et crête de Balaurului (apparemment superbe mais trop engagé, seul sans topo et à 2 heures du crépuscule...)

le sommet du Bucsoui vu depuis l'antécime nord du Omu

le sommet du Bucsoui vu depuis l'antécime nord du Omu

couleurs à la descente de l'arête nord
couleurs à la descente de l'arête nord

couleurs à la descente de l'arête nord

1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 17:02

Le 27 octobre 2021

Itinéraire : cabane Ciucas - arête sud-est du Ciucas - Varful Ciucas - Saua Tigailor - sentier ouest sous Tigaile Mari - cabane Ciucas

Randonnée en boucle improvisée vers le sommet du Varful Ciucas, une montagne découverte la veille au soir sur le Web et qui m’avait fait de l’œil avec ses dômes de conglomérat. C’est effectivement superbe et atypique, un massif entier de conglomérat, qui émerge par endroits de la forêt ou de la prairie sous la forme de dômes ou aiguilles, une sorte de Montserrat roumain perché à près de 2000 mètres aux confins des Carpates. Le rocher en lui-même est un beau poudingue, compact et clair avec des inclusions de granite et de quartz comme nulle part ailleurs, et la météo de cette belle journée permettra d’admirer depuis le sommet les lignes de crêtes des Bucegi se noyant dans la brume automnale.
La fréquentation est ce jour à l’avenant de la beauté du site, d’autant plus que les écoles sont fermées pour cause de covid cette semaine en Roumanie !

colchique et poudingue découpé du versant est du Ciucas
colchique et poudingue découpé du versant est du Ciucas

colchique et poudingue découpé du versant est du Ciucas

détail du conglomérat local, aux inclusions de quartz

détail du conglomérat local, aux inclusions de quartz

sous le sommet, les arches naturelles de "Babela la sfat"
sous le sommet, les arches naturelles de "Babela la sfat"
sous le sommet, les arches naturelles de "Babela la sfat"
sous le sommet, les arches naturelles de "Babela la sfat"

sous le sommet, les arches naturelles de "Babela la sfat"

vues du sommet sur les gendarmes de conglomérat sur fond de Bucegi
vues du sommet sur les gendarmes de conglomérat sur fond de Bucegi
vues du sommet sur les gendarmes de conglomérat sur fond de Bucegi
vues du sommet sur les gendarmes de conglomérat sur fond de Bucegi

vues du sommet sur les gendarmes de conglomérat sur fond de Bucegi

au retour versant ouest
au retour versant ouest
au retour versant ouest
au retour versant ouest
au retour versant ouest
au retour versant ouest

au retour versant ouest

couleurs au-dessus du lac (de barrage) de Tarlung

couleurs au-dessus du lac (de barrage) de Tarlung

1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 16:57

Le 26 octobre 2021

Sur la route de Brasov, camp de base pour les 4 jours à venir, arrêt aux « trovanti » près du village d’Ulmet, de curieux rochers de grès aux formes particulièrement insolites pour des formations géologiques «naturelles». Des boules pleines ou coupées, des formes anthropomorphiques, des colonnes cannelées aux allures de colonnes romaines, sont dispersées sur une échine rocheuse dans la forêt de feuillus en plein incendie automnal, et peuvent faire penser aux boules de Rosans, autre curiosité géologique méconnue à base de grès… mais en France !

les formations gréseuses du bas
les formations gréseuses du bas
les formations gréseuses du bas

les formations gréseuses du bas

plus haut dans la forêt en plein incendie automnal, formes anthropomorphiques, colonnes cannelées...
plus haut dans la forêt en plein incendie automnal, formes anthropomorphiques, colonnes cannelées...
plus haut dans la forêt en plein incendie automnal, formes anthropomorphiques, colonnes cannelées...
plus haut dans la forêt en plein incendie automnal, formes anthropomorphiques, colonnes cannelées...
plus haut dans la forêt en plein incendie automnal, formes anthropomorphiques, colonnes cannelées...

plus haut dans la forêt en plein incendie automnal, formes anthropomorphiques, colonnes cannelées...

1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 16:53

Le 25 octobre 2021

Première journée d’un voyage en Roumanie, improvisé à la dernière minute en remplacement d’un prévu en Sicile, annulé pour raisons météo. Un petit détour sur la route des montagnes Bucegi nous amène dans la Transylvanie profonde des petits villages, de leurs routes défoncées parcourues de Trabant, Dacia, charrettes à chevaux ou à bœufs, des berlines allemandes pour les nouveaux riches et des maisons devant lesquelles les habitants vendent leurs récoltes de choux ou d’oignons.
Les « volcans de boue » attirent les quelques touristes de la région, avec leurs vasques où du gaz expulsé fait jaillir de la boue à intervalles réguliers. Un joli spectacle géologique dans ces paysages de badlands (de dimensions très réduites) de terres stériles ravinées par les coulées de boue débordant des cratères.

le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire
le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire

le site principal, ses "volcans de boue" et son paysage lunaire

instantanés des "éruptions"
instantanés des "éruptions"

instantanés des "éruptions"

le second site plus au nord près de Beciu
le second site plus au nord près de Beciu

le second site plus au nord près de Beciu

8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 09:07
En septembre 2008

Visite de Sofia, du monastère de Rila et ascension du sommet de la Bulgarie à 2900 m



le monastère de Rila situé sur les contreforts du Musala











vue du sommet du Musala à 2900 m sur le refuge

2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 09:23
En juin 2005 avec Clémence

Randonnée d'une journée vers le sommet du Rysy (sommet de la Pologne) par les lacs noirs , sous la pluie et sur un enneigement encore très important au-delà de 1000 m après un hiver exceptionnel là-bas



au lac à 1700 m, relief bouché et ambiance alpine



dans le bas du couloir dominant le lac, arrêt à 1900 m vu les conditions météo délicates



Rechercher