29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 17:07

Les 9 et 10 juillet 2004 avec Cyril

Ascension du volcan désormais éteint Erciyes Dagi (appelé aussi mont Argée) à 3900 m, dominant toute la Cappadoce, dont les éruptions ont créé les belles formations de tuf où ont été creusées les églises troglodytes, par son versant nord-ouest.

Sommet : 3900 m
Dénivelée : 1100 m
Difficulté : PD-, pentes de neige et de glace à 45°

L'Erciyes Dagi est un ancien volcan isolé au milieu de l'nterminable plateau anatolien, offrant une touche alpine et blanche (un glacier subiste encore sur le versant nord, presque incongru en pleine Turquie centrale) dans un univers de plaines à steppes pelées et surchauffées l'été. Durant la saison chaude l'itinéraire d'ascension le plus intéressant - pas le plus facile - emprunte le versant nord-ouest, qui reste en neige, voire en glace, toute l'année. On peut ainsi progresser en crampons sur de la neige ferme, et donc éviter les interminables éboulis ou pentes de scories qui caractérisent tous les autres versants en été ! Attention par contre aux nombreuses chutes de pierres avec ce rocher volcanique très friable, ça sifflait presque sans interruption près de nos casques à la montée avec le dégel des pierrailles enchassées dans la neige.

On n'aura pas non plus pris la peine d'escalader la quinzaine de mètres du gendarme sommital , la faute au manque de matériel technique (corde) et aux contraintes horaires, pressés que nous étions par la dégel de la neige et le risque croissant de chutes de pierres, et la route à faire vers le massif des Ala dagri où de déroulera la suite du voyage. Une belle montagne donc, qui sera à nouveau gravie ... à skis près de 12 ans plus tard !

le volcan dominant la ville de Kayseri et ses mosquées

le volcan dominant la ville de Kayseri et ses mosquées

la face nord du volcan au soleil couchant

la face nord du volcan au soleil couchant

le versant nord encore bien enneigé en juillet, l'itinéraire passe par la pente neigeuse à gauche

le versant nord encore bien enneigé en juillet, l'itinéraire passe par la pente neigeuse à gauche

vue plongeante du sommet sur les 600 mètres de la face nord qui vient d'être gravie

vue plongeante du sommet sur les 600 mètres de la face nord qui vient d'être gravie

vue du sommet vers le massif de l'Ala Dagri au sud

vue du sommet vers le massif de l'Ala Dagri au sud

vue vers les cratères secondaires en contrebas et vers l'est
vue vers les cratères secondaires en contrebas et vers l'est

vue vers les cratères secondaires en contrebas et vers l'est

les reliques du dernier véritable glacier d'Anatolie occidentale, blotti contre la face nord de l'Erciyes Dagi à 3300 m
les reliques du dernier véritable glacier d'Anatolie occidentale, blotti contre la face nord de l'Erciyes Dagi à 3300 m
les reliques du dernier véritable glacier d'Anatolie occidentale, blotti contre la face nord de l'Erciyes Dagi à 3300 m

les reliques du dernier véritable glacier d'Anatolie occidentale, blotti contre la face nord de l'Erciyes Dagi à 3300 m

roches volcaniques multicolores entre les bandes neigeuses

roches volcaniques multicolores entre les bandes neigeuses

Cyril dans la descente à 3500 m

Cyril dans la descente à 3500 m

commentaires

olivier G 09/03/2019 20:23

Bonjour.

Je souhaite réaliser l'ascension de ce sommet au mois de mai 2019.
Avez vous eu recours au service d'un guide pour la réaliser?

Thomas 10/03/2019 17:23

Bonjour, il y aura encore beaucoup de neige dans cette face nord élevée en mai, le risque d'avalanches sera d'ailleurs à surveiller. Je répondrais que le recours à un guide dépend de votre expérience en alpinisme en neige ; il s'agit tout de même d'une course qui serait cotée PD+ dans les Alpes avec un final en escalade facile mais exposée sur 15 m (que nous n'avions pas fait à l'époque), à ne pas prendre à la légère donc dans un environnement sauvage et relativement isolé.

oi 09/03/2019 20:23

Bonjour.

Je souhaite réaliser l'ascension de ce sommet au mois de mai 2019.
Avez vous eu recours au service d'un guide pour la réaliser?

Rechercher