1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 10:01
En juillet 2008 avec Sophie (s)

Sommet : 3900 m
Dénivelée : 2400 m
Difficulté : PD

Longue et belle course principalement glaciaire



depuis le couloir Coolidge, soleil levant sur la pointe du Sélé et les Bans


aurore au couloir Coolidge


début de la descente : au sommet du glacier des Violettes


vue sur les séracs du glacier des Violettes
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:54
En mars 2009 avec Sébastien et Philip par le couloir Nord

Sommet : 2400m
Dénivelée : 800 m
Difficulté : 5.1




à la montée dans le retreint du couloir



au sommet de la face : 300 m à 45° sous les crampons
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:53
En mars 2009 avec Sébastien

Sommet : 2300 m
Dénivelée : 900 m
Difficulté : 5.1, 400 m à 45°



à l'attaque de la portion raide de la face



au sommet près des corniches surplombant le versant nord
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:51
En mars 2009 avec Franck

Sommet : 2300 m
Dénivelée : 1400 m
Difficulté : 4.2, 50 m à 45°

Magnifique couloir de grande ampleur dans un décor calcaire fabuleux, du grand ski à 1h45 en voiture de Marseille !



dans le couloir nord à la cote 2100 m


sur l'éperon de sortie à 2200 m face au Blayeul


en bas de la descente à 1300 m, après 1000 m de godille dans 10 cm de poudreuse...
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:30
En mars 2009 avec Sébastien

Voie normale, 4.3, 1500 m







1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:27
En mai 2009 avec François-Xavier

Par la voie normale, nuit au refuge du Glacier Blanc à 2550 m

Conditions idéales tant pour la neige que pour le ciel

Sommet : 4000 m
Dénivelée : 2200 m
Difficulté : 3.3



à la montée sous les séracs de la face nord à 3500 m



sur l'arête sommitale du Dôme à 4000 m


descente à travers les séracs de la face nord


en rive droite du Glacier Blanc à 2600 m
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:20

En mai 2009 avec François-Xavier

Par le couloir en S depuis le refuge du Glacier Blanc, descente en AR de la calotte en face nord

Sommet : 3600 m
Dénivelée : 1100 m + 300 m
Difficulté : 4.2 pour le couloir en S, 5.1 pour la calotte



près du sommet à 3500 m face au Glacier Blanc

 
descente sur le versant sud face aux faces nord du Glacier Noir (Pelvoux, Pic sans nom, Ailefroide)

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:19
En janvier 2009 avec Sébastien

Sommet : 2450 m
Dénivelée : 1050 m
Difficulté : 4.2



au début du traçage à 1600 m


près du sommet à 2350 m


descente en chaussures de ski du bas du couloir, inskiable


1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:16
En janvier 2009 avec Sébastien

Par le couloir Est

Sommet : 2800 m
Dénivelée : 1200 m
Difficulté : 4.1


arrivée du soleil à 2200 m


sur l'arête sommitale à 2600 m


une descente d'anthologie : 20 cm de poudreuse vierge du sommet à la base sur 1200 m de dénivelée
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:09

En juillet 2004 avec Cyril

 

DH000038--Large-.jpg

Court trek de 2 jours dans les Ala Dagri (Taurus), beau massif calcaire situé en Anatolie, entre la Cappadoce et Antalya.

Ascension de Emler Dagi (3700 m) depuis le village de Cukurbag, le camp de Sokullupinar et le vallon de Yalak Vadisi jusqu'au col de Celikbuyran, bivouac près des 7 lacs à 3200 m. Descente par le magnifique vallon de Narpuz Vadisi, dont l'encaissement et l'étroitesse l'apparentent par endroits à un canyon.

 

Après le volcan éteint Ercyies Dagi gravi juste avant, découverte du massif calcaire des Ala Dagri près de Nigde. Ce massif élève ses hautes parois de calcaire près de 2000 m au-dessus des steppes du haut-plateau Anatolien, et constitue un véritable château d'eau pour cette région très sèche en période estivale. Les plateaux supérieurs, perchés à plus de 3000 m, voient d'ailleurs leurs immenses étendues ourlées de névés et ornées de quelques lacs bordés de pelouses d'un vert exubérant, qui contraste avec l'aridité presque absolue qui les entoure.

Les 7 lacs (Yedi Göller) constituent d'ailleurs une destination de randonnée classique au départ de Sokullupinar, prisée des agences de trek, et il est rare que les abords du lac soient libre de tentes de touristes effectuant par exemple une traversée du massif. Nous avons gravi l'un des sommets du massif, l'Emler Dagi à 3700 m, avant d'atteindre ces lacs, ce qui a porté le dénivelée total de la première journée à près de 2000mk, un bel effort avec le sac de bivouac sur le dos !

La descente par le vallon de Narpuz Vadisi, avec quelques passages techniques et exposés sur des névés coupés de barres rocheuses, offre un cadre encore plus beau et surtout plus sauvage, à l'écart des circuits classiques de trek, pour revenir au point de départ de Cukurbag.

 

Au final deux belles journées de trek qui donnent envie de revenir profiter des vallons encaissés en skis de randonnée et des parois de calcaire en chaussons d'escalade !

DH000031--Large-.jpg
sur le plateau des 7 lacs à 3200 m

DH000037--Large-.jpg
les sept lacs (Yedi Göller) à 3100 m face à Direktas


les 7 lacs et le campement de nomades anatoliens

DH000041--Large-.jpg
le rocher de Direktas au soleil couchant

DH000042--Large-.jpg
sur le plateau des 7 lacs

DH000048--Large-.jpg
à la descente au-dessus des gorges de Narpuz Vadisi

Rechercher