12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 22:08

Le 5 janvier 2019

Balade côtière entre l’anse à Prunes et l’Anse Trabaud, dite de la « savane des pétrifications » pour son paysage semi-aride de cactus et d’herbes sèches et la présence, désormais révolue, d’arbres fossilisés. C’est l’une des plus belles randonnées du sud de l’île, atypique avec sa savane caribéenne de bord de mer, bien loin de la jungle dense du nord de l’île pourtant seulement distante d’une trentaine de kilomètres, et variée avec les plages de début et fin de randonnées et les simili-badlands proches du Trou Sardines. La rencontre des crabes et bernards l’ermite pour les plus petits ainsi que le bain dans les rouleaux de  l’anse Trabaud, sur le sable blanc et sous les cocotiers, constitue une autre motivation pour cette balade, même si les sargasses envahissent encore toutes les plages ouvertes vers le nord-est.

l'Anse Robert, à la beauté encore ternie par les sargasses

l'Anse Robert, à la beauté encore ternie par les sargasses

au départ de la randonnée de la savane des pétrifications, sur l'Anse à Prunes
au départ de la randonnée de la savane des pétrifications, sur l'Anse à Prunes

au départ de la randonnée de la savane des pétrifications, sur l'Anse à Prunes

cactus et herbes sèches dans la savane, sur fond de Morne Larcher
cactus et herbes sèches dans la savane, sur fond de Morne Larcher

cactus et herbes sèches dans la savane, sur fond de Morne Larcher

paysage de badlands vers le Trou Sardines
paysage de badlands vers le Trou Sardines

paysage de badlands vers le Trou Sardines

Bernard l'Ermite vers l'Anse Trabaud
Bernard l'Ermite vers l'Anse Trabaud

Bernard l'Ermite vers l'Anse Trabaud

au retour, arcs-en-ciel sur la savane
au retour, arcs-en-ciel sur la savane

au retour, arcs-en-ciel sur la savane

12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 22:00

Les 3, 8 et 10 janvier 2019

Première journée au sud après les 3 journées passées dans la jungle des pitons du Carbet et de la Montagne Pelée. On se dirigera vers la plage de la pointe Borgnesse, jolie bande de sable blotti sous les mancenilliers (toxiques) et dans une réserve marine garante de la richesse de la faune. Il s’agit effectivement d’un des meilleurs voire du meilleur site de snorkeling des côtes martiniquaises, avec de grosses patates de corail richement dotées en poissons tropicaux. Pas de tortue par contre ici ni de gros vu la faible profondeur des fonds, mais une profusion de poissons-trompettes, perroquets, lions, chirurgiens, sans compter les crevettes et crabes cachés dans les anémones et monnaies caraïbe sur les gorgones éventail. Un régal donc pour un amateur de photographie sous-marine dans ces fonds peu profonds et à l’eau relativement claire tant que la houle n’agite pas trop le sable, pas facile malgré tout de se placer dos au soleil, évaluer la clarté de l’eau et son chargement en particules pour activer ou non le flash, stabiliser la position-sans plombs- tout en s’approchant au plus de la faune, évitant les coraux urticants et dans un temps limité par les réserves d’air des poumons ! 
La plage de l’Anse Figuier à côté, petite mais digne d’une carte postale avec son croissant de sable blanc sous cocotiers et ses eaux… caribéennes sur fond de Morne Larcher et de Rocher du Diamant, permet de décompresser de toutes ces apnées !

les 3 et 10 janvier : la plage de carte postale de l'Anse Figuier
les 3 et 10 janvier : la plage de carte postale de l'Anse Figuier
les 3 et 10 janvier : la plage de carte postale de l'Anse Figuier
les 3 et 10 janvier : la plage de carte postale de l'Anse Figuier
les 3 et 10 janvier : la plage de carte postale de l'Anse Figuier
les 3 et 10 janvier : la plage de carte postale de l'Anse Figuier

les 3 et 10 janvier : la plage de carte postale de l'Anse Figuier

le 8 janvier :  sur la Grande Anse du Diamant puis au point de vue du Morne Larcher, vue sur le rocher du Diamant et l'île de Sainte-Lucie au sud, après une montée en mode sportif en 25 mn
le 8 janvier :  sur la Grande Anse du Diamant puis au point de vue du Morne Larcher, vue sur le rocher du Diamant et l'île de Sainte-Lucie au sud, après une montée en mode sportif en 25 mn

le 8 janvier : sur la Grande Anse du Diamant puis au point de vue du Morne Larcher, vue sur le rocher du Diamant et l'île de Sainte-Lucie au sud, après une montée en mode sportif en 25 mn

gorgones-éventail
gorgones-éventail

gorgones-éventail

chirurgien bleu et papillon quatre yeux
chirurgien bleu et papillon quatre yeux

chirurgien bleu et papillon quatre yeux

paysages dans les coraux, ver de feu sur la première photo
paysages dans les coraux, ver de feu sur la première photo
paysages dans les coraux, ver de feu sur la première photo

paysages dans les coraux, ver de feu sur la première photo

demoiselle queue jaune

demoiselle queue jaune

crevette Thor dans anémone
crevette Thor dans anémone

crevette Thor dans anémone

méduse sur le sable (la seule du séjour !)

méduse sur le sable (la seule du séjour !)

poisson-lion ou rascasse volante, vénimeux et donc non craintif (!)
poisson-lion ou rascasse volante, vénimeux et donc non craintif (!)

poisson-lion ou rascasse volante, vénimeux et donc non craintif (!)

ver spirographe déployé

ver spirographe déployé

crevette dans anémone

crevette dans anémone

poisson-trompette

poisson-trompette

poisson-perroquet (?)

poisson-perroquet (?)

corail-cerveau et son invité

corail-cerveau et son invité

marignan blanc

marignan blanc

poisson-lion

poisson-lion

crabe plat des oursins et crabe-araignée des anémones
crabe plat des oursins et crabe-araignée des anémones

crabe plat des oursins et crabe-araignée des anémones

sole

sole

spirobranche arbre de Noël sur corail cerveau

spirobranche arbre de Noël sur corail cerveau

gorgone éventail et son invité

gorgone éventail et son invité

monnaie caraïbe à ocelles sur gorgone éventail
monnaie caraïbe à ocelles sur gorgone éventail

monnaie caraïbe à ocelles sur gorgone éventail

12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 21:46

Les 31 décembre 2018, 1er et 2 janvier 2019

Séances de snorkeling au sud de l'Anse Turin, là où des bouées jaunes matérialisent la présence d'épaves de bateaux coulés lors l'éruption de la Montagne Pelée de 1902. On y trouve donc à un peu moins de 10 mètres de profondeur de nombreuses carcasses colonisées par les éponges et les coraux, une vraie oasis de vie au milieu des bancs de sable... désertiques. C'est donc autant l'occasion d'admirer les vestige métalliques vieux de plus d'un siècle que les poissons et tortues qui croisent à côté !

éponges sur épave de l'éruption de la Montagne Pelée de 1902
éponges sur épave de l'éruption de la Montagne Pelée de 1902
éponges sur épave de l'éruption de la Montagne Pelée de 1902
éponges sur épave de l'éruption de la Montagne Pelée de 1902

éponges sur épave de l'éruption de la Montagne Pelée de 1902

tortue verte

tortue verte

poisson-lime
poisson-lime

poisson-lime

sole

sole

murène

murène

serpentine rayée

serpentine rayée

12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 21:45

Du 31 décembre 2018 au 2 janvier 2019

Première partie du voyage dans la partie nord-ouest de l'île, sur les contreforts de la Montagne Pelée et des Pitons du Carbet, et donc dans la dense forêt tropicale qui couvre ces sommets accrochant les nuages transportés par les alizés. Beaucoup de vert donc dans cette jungle antillaise, un peu de bleu également dans les torrents à l'eau claire, et donc parfois  du marron et de la boue. On parcourera 3 sentiers à la découverte des fromagers et autres figuiers étrangleurs, le long du canal des Esclaves à Fonds Saint-Denis (le long d'un canal d’irrigation construit à flanc de montagne qui rappelle les levadas de Madère), entre l'Anse Couleuvre et le Morne à Lianes à l'extrême nord, et vers la Rivière Blanche au-dessus de l'aire d'accueil de l'Alma.

le canal de Beauregard ou des esclaves , épaves au départ puis le long du canal entre fleurs et bananiers
le canal de Beauregard ou des esclaves , épaves au départ puis le long du canal entre fleurs et bananiers
le canal de Beauregard ou des esclaves , épaves au départ puis le long du canal entre fleurs et bananiers
le canal de Beauregard ou des esclaves , épaves au départ puis le long du canal entre fleurs et bananiers

le canal de Beauregard ou des esclaves , épaves au départ puis le long du canal entre fleurs et bananiers

sur le sentier littoral le Prêcheur Grand'Rivière, des ruines de la sucrerie à la vue sur l'Anse à Voile
sur le sentier littoral le Prêcheur Grand'Rivière, des ruines de la sucrerie à la vue sur l'Anse à Voile
sur le sentier littoral le Prêcheur Grand'Rivière, des ruines de la sucrerie à la vue sur l'Anse à Voile
sur le sentier littoral le Prêcheur Grand'Rivière, des ruines de la sucrerie à la vue sur l'Anse à Voile
sur le sentier littoral le Prêcheur Grand'Rivière, des ruines de la sucrerie à la vue sur l'Anse à Voile

sur le sentier littoral le Prêcheur Grand'Rivière, des ruines de la sucrerie à la vue sur l'Anse à Voile

dans la montée sur sentier boueux vers la Rivière Blanche
dans la montée sur sentier boueux vers la Rivière Blanche

dans la montée sur sentier boueux vers la Rivière Blanche

11 janvier 2019 5 11 /01 /janvier /2019 21:43

Du 30 décembre 2018 au 10 janvier 2019

Poursuite du tour de la francophonie entamé quelque semaines plus tôt au Québec puis au Maroc par la Martinique, l'occasion d'alterner balades en baskets dans la forêt tropicale du nord de l'île et en masque et tuba dans les coraux et les herbiers des plages du sud.

Ci-dessous une sélection de photos pour ce premier séjour aux Antilles (si  ce n'est une brève escale imprévue à Aruba en 2005, sur la route de l'Equateur) :

Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
Martinique, le vert et le bleu
28 décembre 2018 5 28 /12 /décembre /2018 21:26

Le 28 décembre 2018

Sommet : 2900 m (arrêt 150 mètres sous la sortie du couloir)

Dénivelée : 1450 m (1850-2900-2350-2750)

Difficulté : 5.1 pour le couloir, mais seule sa première moitié à été skiée ce jour

Dernière journée de cette presque semaine de ski de randonnée ; on ne change pas un versant qui gagne ! Après les virages en poudre versant est du Panestrel de retour du couloir de la Pyramide dimanche 23, on décide de retourner dans ce beau cirque sud de la Font Sancte, versant est et non pas sud . 
La couloir est de gauche nous semble tout indiqué, mais c'était sans compter une croûte de surface dure qui émoussera notre motivation. On fera donc demi-tour à mi-couloir, mais remontera par contre une seconde fois les pentes situées sous le couloir, en bonne poudreuse parfois un peu croûtée, mais avec du bon ski d'hiver rare en cette fin décembre printanière. Tant pis pour la sortie au sommet, et tant mieux pour le ski ! 
Encore une belle journée de ski en Ubaye, et sans doute les meilleures conditions de neige que nous aurons rencontrées cette semaine !

au départ nuages au-dessus du Grand Bec de la Blachière

au départ nuages au-dessus du Grand Bec de la Blachière

arrivée dans le vallon de Panestrel sous le couloir est de gauche
arrivée dans le vallon de Panestrel sous le couloir est de gauche

arrivée dans le vallon de Panestrel sous le couloir est de gauche

à la montée, au-dessus du rétrécissement

à la montée, au-dessus du rétrécissement

premiers virages dans le rétrécissement
premiers virages dans le rétrécissement
premiers virages dans le rétrécissement
premiers virages dans le rétrécissement

premiers virages dans le rétrécissement

sous l'entrée du couloir
sous l'entrée du couloir

sous l'entrée du couloir

poudreuse dans les pentes d'approche
poudreuse dans les pentes d'approche
poudreuse dans les pentes d'approche
poudreuse dans les pentes d'approche

poudreuse dans les pentes d'approche

28 décembre 2018 5 28 /12 /décembre /2018 21:24

Le 27 décembre 2018

Itinéraire : Maljasset -Aiguille Large - brèche ouest de l'Aiguille Pierre André - col de Miéjour - tête de Miéjour - Maljasset

Sommet : 2850 m

Dénivelée : 1150 m (1900-2850-2650-2750-2600-2700-1900

Difficulté : 4.1 pour le couloir des militaires sous la brèche ouest de l'Aiguille Pierre André

Un très beau tour panoramique adaptée aux conditions de neige plutôt médiocres du moment, le vent ayant ravagé les chutes de neige de la semaine dernière, et les adrets n'étant souvent pas encore suffisamment transformés. On en prend plein les mirettes dans cette longue boucle entre vallons suspendus et aiguilles de quartzite, le tout sous la face nord des Chambeyron. La descente par la partie haute du couloir des militaires puis les pentes versant nord-ouest de la tête de Miéjour apporteront un air nouveau par rapport à ma sortie de 2011, et une neige plutôt bonne entre la damée du couloir des militaires puis la poudreuse tassée (et parfois un peu cartonnée...) sous la tête de Miéjour. On a tracé tout du long dans cette classique à juste titre réputée, autant à la montée qu'à la descente, et croisé personne (seulement quelques chamois) passé le verrou du vallon de Mary, vive l'Ubaye sauvage !

dans le vallon de Mary, sous la Pierre André et l'Aiguille Large
dans le vallon de Mary, sous la Pierre André et l'Aiguille Large
dans le vallon de Mary, sous la Pierre André et l'Aiguille Large
dans le vallon de Mary, sous la Pierre André et l'Aiguille Large

dans le vallon de Mary, sous la Pierre André et l'Aiguille Large

sous le sommet de l'Aiguille Large
sous le sommet de l'Aiguille Large

sous le sommet de l'Aiguille Large

au sommet de l'Aiguille Large, au-dessus de la Pierre André et face aux Chambeyron
au sommet de l'Aiguille Large, au-dessus de la Pierre André et face aux Chambeyron

au sommet de l'Aiguille Large, au-dessus de la Pierre André et face aux Chambeyron

dans la face sud de l'Aiguille Large

dans la face sud de l'Aiguille Large

remontée à la brèche ouest de la Pierre André
remontée à la brèche ouest de la Pierre André
remontée à la brèche ouest de la Pierre André

remontée à la brèche ouest de la Pierre André

dans le haut du couloir des militaires face nord de la Pierre André
dans le haut du couloir des militaires face nord de la Pierre André
dans le haut du couloir des militaires face nord de la Pierre André

dans le haut du couloir des militaires face nord de la Pierre André

jeux d'ombres sur la crête de Miéjour
jeux d'ombres sur la crête de Miéjour

jeux d'ombres sur la crête de Miéjour

descente face nord de Miéjour
descente face nord de Miéjour
descente face nord de Miéjour
descente face nord de Miéjour

descente face nord de Miéjour

28 décembre 2018 5 28 /12 /décembre /2018 21:21

Le 26 décembre 2018

Itinéraire : Réallon - brèche nord de l'arête des aiguilles de Chabrières - l'Oucane - point coté 2261 en aller-retour

Sommet : 2250 m

Dénivelée : 850 m (1500-2250-2200-2250-2200-2250-1500)

Difficulté : 3.3 pour la descente est de la brèche nord de l'arête des aiguilles de Chabrières

Première journée d'un courte virée dans les Alpes du Sud, retour vers le cadre dolomitique des aiguilles de Chabrières sur la route de Vars. La neige très médiocre tout du long, de la croûte cassante tant à la montée qu'à la descente, nous orientera vers ce tour peu skiant mais très panoramique, et on en aura pour notre sueur : tours de calcaire sous la brèche versant est, le karst - rare dans les Alpes du Sud - des Oucanes avec son labyrinthe de crevasses puis la vue sur toute la partie nord du lac de Serre-Ponçon depuis la crête de l'Esillon.  Trois cadres majeurs par leur esthétisme, et autant de plaisir pour les yeux, à défaut de celui des spatules !

montée versant est sous les tours et la brèche nord de l'arête des aiguilles de Chabrières
montée versant est sous les tours et la brèche nord de l'arête des aiguilles de Chabrières
montée versant est sous les tours et la brèche nord de l'arête des aiguilles de Chabrières

montée versant est sous les tours et la brèche nord de l'arête des aiguilles de Chabrières

dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst
dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst
dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst
dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst
dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst
dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst
dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst

dans le lapiaz des Oucanes, entre les crevasses de karst

vues sur le lac de Serre-Ponçon depuis l'Esillon
vues sur le lac de Serre-Ponçon depuis l'Esillon
vues sur le lac de Serre-Ponçon depuis l'Esillon

vues sur le lac de Serre-Ponçon depuis l'Esillon

au retour, sur les rigoles dues à la pluie

au retour, sur les rigoles dues à la pluie

premier virage sous la brèche est

premier virage sous la brèche est

24 décembre 2018 1 24 /12 /décembre /2018 18:09

Le 24 décembre 2018

L’Arpillon au départ de Sainte-Anne la Condamine, montée par la Résinière, descente par les Jacets
Sommet : 2550 m (arrêt 150 mètres sous le sommet vu le fort vent de nord-ouest et les risques de plaques)
Dénivelée : 1000 m (1850-2550-200-2400-1850)
Difficulté : 2.1

Seconde journée d'une petite virée Ubayenne avant les fêtes, sur les pentes de l’Arpellin au-dessus de la  station de  Sainte-Anne la Condamine, avec donc un départ élevé et une orientation est adaptés aux contraintes nivologiques et personnelles du jour. On pensait faire l'aller-retour par la combe de la Résinière, mais l'ombre, le vent et le froid auront raison de nos bonnes résolutions de fin 2018. Vu le vent tempétueux sur la crête 2427 et les risques de plaques y compris sur la croupe menant au sommet, on s’arrêtera  150 mètres sous le sommet et descendra côté Jacets par une poudre lourde mais finalement bonne (à condition de sortir les cuissots), à l’image d’un repas de fêtes… On remontera d'ailleurs 300 mètres en peaux tellement la neige était à notre goût, pas de risque d’overdose après 7 mois sans ski ! 

au départ, la petite maison dans l'alpage

au départ, la petite maison dans l'alpage

première descente sous le point coté 2427
première descente sous le point coté 2427
première descente sous le point coté 2427
première descente sous le point coté 2427
première descente sous le point coté 2427

première descente sous le point coté 2427

à la remontée, vues sur les crêtes fumantes
à la remontée, vues sur les crêtes fumantes
à la remontée, vues sur les crêtes fumantes

à la remontée, vues sur les crêtes fumantes

la seconde descente
la seconde descente

la seconde descente

24 décembre 2018 1 24 /12 /décembre /2018 18:06

Le 23 décembre 2018

Couloir de la Pyramide face sud de la Font Sancte, au départ de La Barge
Sommet : 3250 m (arrêt à 3150 m en raison de l’horaire tardif et des coulées de neige lourde)
Dénivelée : 1300 m (1850-3150)
Difficulté : 4.3, mais vu l’arrêt avant la section la plus raide plutôt 4.1


Après la grimpe en tee-shirt la veille dans les calanques, première sortie de l'année, un peu ambitieuse vu le chaussage des peaux à... 11h et l'oubli de l'anti-bottes... erreur peut-être pas fatale mais en tout cas dommageable pour le rythme de progression ! Avec ce beau temps chaud pour la saison et cette canicule de décembre (pique-nique torse nu à près de 3000 mètres !), la croûte de regel disparaît à partir de 11h au soleil, ce qui ne nous autorisera pas la sortie du couloir à près de 15h ; on fera ainsi demi-tour à 3150 m après une coulée descendue un peu trop vite à notre goût, 100 mètres sous la sortie du couloir. Sur ces neiges globalement irrégulières, mouillée au soleil et encore poudreuse à l'ombre au-dessus de 2200 mètres, on aura donc surtout profité de la belle ambiance du cirque sud de la Font Sancte et des tours de calcaire Ubayen dans le couloir. Du bon ski malgré tout sur la neige lissée par les coulées dans le bas du couloir de la Pyramide et surtout dans les versants nord du vallon de Panestrel, en poudreuse sans fond excellente !

dans le mélézin en bas du vallon de Panestrel
dans le mélézin en bas du vallon de Panestrel

dans le mélézin en bas du vallon de Panestrel

à la montée
à la montée
à la montée
à la montée
à la montée

à la montée

au demi-tour à 3150 m

au demi-tour à 3150 m

premiers virages sous les tours de calcaire fauve
premiers virages sous les tours de calcaire fauve
premiers virages sous les tours de calcaire fauve
premiers virages sous les tours de calcaire fauve
premiers virages sous les tours de calcaire fauve
premiers virages sous les tours de calcaire fauve

premiers virages sous les tours de calcaire fauve

dans les grandes pentes du vallon de Panestrel, en poudreuse en versants froids
dans les grandes pentes du vallon de Panestrel, en poudreuse en versants froids
dans les grandes pentes du vallon de Panestrel, en poudreuse en versants froids
dans les grandes pentes du vallon de Panestrel, en poudreuse en versants froids
dans les grandes pentes du vallon de Panestrel, en poudreuse en versants froids

dans les grandes pentes du vallon de Panestrel, en poudreuse en versants froids

lumières vespérales vers le Grand Bec de la Blachière

lumières vespérales vers le Grand Bec de la Blachière

Rechercher