14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 20:09

Le 14 juin 2014

P6140033 (Large)DSC03440 (Large)

P6140058 (Large)P6140271 (Large)

Découverte de la plus sauvage des îles d’Hyeres, aux fonds sous-marins protégés de la pêche et de la chasse par un parc national créé en 1963. On passe ainsi moyennant une demi-heure de traversée en bateau, puis une demi-heure de marche au départ du débarcadère, des fonds pauvres des côtes continentales à  la grande richesse et variété de la faune du sentier sous-marin de la plage de La Palud : partout des bancs de saupes, dorades, girelles et mulets devant le masque, dans une taille totalement inhabituelle, dans des milieux variés qui vont de l’herbier de Posidonie au sable en passant par les rochers, et on peut facilement y chasser (photographiquement)  les couleurs fixes des girelles paon et fluctuantes des poulpes. On y perçoit bien l’importance de la réglementation de la pêche et de la chasse pour la vie sous-marine : nulle part ailleurs dans l’ouest de la Provence,  pas même dans la réserve marine de Carry-le-Rouet, je n’aurai vu autant de poissons, et des poissons aussi grands !

Mais l’île ne se limite pas à ses fonds, et les sentiers de bord de mer, comme celui menant à la plage du Sud, offrent de beaux points de vue sur le littoral, escarpé à l’ouest et plus doux au nord, avec en point commun une belle forêt méditerranéenne épargnée par les incendies en toile de fond.

DSC03440 (Large)

la côte nord de Port-Cros près de la plage de la Palud

P6140002 (Large)

sur le sentier sous-marin, dans l'herbier de Posidonie

P6140005 (Large)

saupe juvénile

P6140033 (Large)

girelle paon

P6140038 (Large)

saupe

P6140272 (Large)

poulpe, photo de Lucie

P6140271 (Large)

photo de Lucie

P6140274 (Large)

serran écriture (ou perche de mer), photo de Lucie

P6140282 (Large)

mulet, photo de Lucie

DSC03447 (Large)

vue sur le rocher du Rascas depuis le fort de l'Estissac

DSC03455 (Large)

papillons sur le sentier menant à la plage du Sud

DSC03461 (Large)

un air de Caraïbes sur la plage du Sud

DSC03473 (Large)

un air de Bretagne à la pointe de Malalongue, face à la côte nord-ouest de Port-Cros

DSC03469 (Large)

herbier de Posidonie affleurant à l'ouest de la plage du Sud

P6140058 (Large)

sole en tentative de camouflage dans le sable

P6140062 (Large)

algues acétabulaires

DSC03479 (Large)

l'anse de la Fausse Monnaie

DSC03488 (Large)

au retour orage sur le massif des Maures

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:41

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:36

Du 6 au 8 juin 2014

DSC03277 (Large)DSC03336 (Large)P6070168 (Large)P6070173 (Large)

Troisième et dernière île visitée au cours de ce voyage en Croatie, Krk offre une côte sud escarpée et sauvage entre Stara Baska et Baska, et de jolis villages médiévaux (surtout Vrbnik et dans une moindre mesure Krk), à fréquenter de préférence hors saison puisque l’île, accessible par un pont et donc sans ferry, fait le plein de touristes en plein été. On se focalisera donc sur la côte sud, que l’on explorera à pieds au départ de Stara Baska et en kayak au départ de Baska. Les pagaies donneront accès à de belles calanques encaissées vers la pointe sud de Krk, puis à la grandiose côte nord de Prvic, faite de hauts escarpements karstiques peuplés de vautours, faucons… et moutons sur leurs flancs, et de cormorans et goélands à leur base !

DSC03273 (Large)

couleurs de l'Adriatique sous le village médiéval de Vrbnik

DSC03277 (Large)

les plages au sud de Stara Baska

DSC03283 (Large)

 

DSC03328 (Large)

de jolies dalles en bord de mer, de quoi grimpouiller, photo de Lucie

P6060230 (Large)

photo de Lucie

P6060239 (Large)

photo de Lucie

DSC03336 (Large)

paysage typique des îles croates près de Stara Baska, entre karst, murets de pierres sèches et brebis

DSC03337 (Large)

panoramique depuis Baska, au centre l'île inhabitée de Prvic, parcourue le lendemain en kayak de mer

P6070152 (Large)

dans une crique au sud de Baska

P6070158 (Large)

 

P6070164 (Large)

sur les côtes de Prvic

P6070168 (Large)

 

P6070173 (Large)

 

P6070177 (Large)

retour sur les criques de la pointe sud de Krk

P6070187 (Large)

détail d'un chardon, meilleur pour les yeux que pour les mollets...

P6070188 (Large)

sur une plage de la pointe sud de Krk, l'Adriatique pour nous...

P6070192 (Large)

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:33

Du 3 au 6 juin 2014

DSC03200 (Large)DSC03234 (Large)P6050094 (Large)P6050114 (Large)

Seconde île du séjour après celle de Dugi otok les 2 premiers jours, et à nos yeux la plus belle du voyage : une île aux paysages variés entre falaises de karst de la côte nord et forêts primaires de la péninsule sud-ouest, et agrémentée de la magnifique cité médiévale de Rab, où clochers romans, gothiques ou Renaissance dominent un lacis de petites ruelles. En dehors de cette ville-musée on ira se promener en baskets puis en palmes dans la forêt de Kalifront puis les plages de la péninsule de Kampor, où les éponges succèdent aux chevreuils croisés dans l’une des rares forêts primaires de Méditerranée. On ira pagayer le lendemain au nord de l’île au départ de la plage de Lopar pour faire le tour en kayak de l’île inhabitée de Grgur, qui offre une côte nord rocheuse striée de belles criques, où les taons nourris aux chevreuils qui peuplent l’île rendent malheureusement les escales… piquantes !

DSC03180 (Large)

Rab et ses 4 clochers

DSC03186 (Large)

vue depuis le balcon de la chambre d'hôtes

DSC03190 (Large)

les ruelles de la magnifique cité de Rab    

DSC03192 (Large)

 

DSC03200 (Large)

le chardon, meillleur pour le papillon que pour le randonneur

DSC03209 (Large)

plage de Perla, atteinte après une heure de marche à travers la forêt primaire de Kalifront

DSC03234 (Large)

baignade... dans le lac Méditerranée

P6040042 (Large)

grande nacre dans l'herbier de Posidonie

P6040053 (Large)

 

DSC03259 (Large)

les clochers de Rab au crépuscule

P6050094 (Large)

journée de kayak au départ de Lopar vers l'île de Grgur

P6050202 (Large)

cormorans à l'envol, photo de Lucie

P6050108 (Large)

sur une crique de galets de la côte nord de l'île de Grgur

P6050114 (Large)

repos sur la plage de galets, face à l'île de Prvic

P6050127 (Large)

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:24

Le 3 juin 2014

DSC03022 (Large)DSC03144 (Large)DSC02981 (Large)DSC03008 (Large)DSC03103 (Large)

Redécouverte du parc de Plitvice, 25 ans ( !) après ma première visite dans ce parc alors yougoslave ! Dans cet intervalle la fréquentation touristique a bien augmenté, mais la succession des lacs aux couleurs émeraude séparés par d’ innombrables cascades de tuf est restée aussi belle. L’aménagement intelligent, exclusivement constitué de passerelles en bois posées sur les lacs juste au-dessus des truites aux écailles brillantes et des troncs qui se calcifient, participe au charme de ce petit paradis de verdure à l’ambiance subtropicale. Dommage que la baignade et la pratique du canyonisme soient interdites, on se surprend à rêver d’une descente en rappel le long d’une cascade !

DSC02981 (Large)

la grande cascade de Veliski Slap, vue du bas...

DSC03008 (Large)

... et du lac intermédiaire

DSC03020 (Large)

 

DSC03022 (Large)

les passerelles en bois qui serpentent à travers les lacs

DSC03026 (Large)

les truites    

DSC03065 (Large)

les troncs immergés en cours de calcification    

DSC03069 (Large)

 

DSC03079 (Large)

les nuances de vert de Plitvice

DSC03083 (Large)

 

DSC03092 (Large)

 

DSC03103 (Large)

 

DSC03113 (Large)

 

DSC03144 (Large)

les doigts dans le pot de confiture...

DSC03150 (Large)

détail d'une chenille colorée

SAM 4522 (Large)

photo de Lucie

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:19

Les 2 et 8 juin 2014

DSC02968 (Large)DSC02977 (Large)DSC03342 (Large)DSC03351 (Large)

Découverte du parc national de Paklenica dans les montagnes côtières du Velebit durant 2 demi-journées. L’altitude modeste de ce massif culminant à 1750 m ne doit pas faire oublier le caractère alpin de lieux préservés par l’absence de routes d’accès et une fréquentation assez limitée, avec un enneigement hivernal très important à la frontière climatique entre les influences méditerranéennes et continentales : au-dessus des forêts qui comptent encore une importante population d’ours et de loups la neige résiste jusqu’au début de l’été dans les dolines du plateau sommital.

Le sommet du Vaganski Vrh qui offre un beau panorama, à l’est sur les forêts de conifères de l’intérieur, à l’ouest sur le liseré de la côte distante de quelques kilomètres et le chapelet d’îles croates, ne s’atteint d’ailleurs qu’après une longue randonnée de 1900 mètre de dénivelée. Il faut d’abord remonter sur une dizaine de kilomètres la gorge de Velika Paklenica bordée de parois de karst sur plusieurs centaines de mètres de hauteur, après quoi le paysage s’ouvre sur les sommets du Velebit. On remonte alors une forêt dense de feuillus puis de pins avant de fouler la prairie sommitale, un refuge permettant si nécessaire de scinder la course à la fin de la gorge d’accès. Attention aux sentiers peu fréquentés et  peu ou pas marqués, si ce n’est quelques traces de peinture à intervalles très variables, j’en ferai les frais à la descente avec in fine 1000 mètres de dénivelée hors sentier dans les barres rocheuses puis la forêt, dans un terrain à chamois… ou à ours !...

DSC02954 (Large)

le 2 juin : marche dans le canyon de Mala Paklenica

DSC02968 (Large)

détail du karst décoré par le lichen...

DSC02970 (Large)

... et la flore locale    

DSC02977 (Large)

les gendarmes de karst de l'extrémité sud du massif

 

Ascension du Vaganski Vrh le 8 juin, point culminant du massif côtier  du Velebit et de la Croatie

Sommet : 1751 m

Dénivelée : 1900 m (la route d'accès ne dépasse pas 50 m d'altitude et la montée comporte plusieurs petites descentes...)

DSC03342 (Large)

grimpeurs au départ dans la gorge de Velika Paklenica

DSC03344 (Large)

 

DSC03351 (Large)

 

DSC03353 (Large)

au-dessus du refuge de Dom Paklenici

DSC03363 (Large)

fleurs sur le sentier de Lipa Staza montant au Vaganski Vrh    

DSC03369 (Large)

du sommet vue vers le chapelet d'îles croates

DSC03375 (Large)

vue vers le nord du massif du Velebit

DSC03378 (Large)

après les 31°C de la côte 4 heures plus tôt, quelques névés dans les dolines à 1600 m en cette mi-juin !

DSC03392 (Large)

à la descente, près du "sentier" de Bukova Staza (ayant complètement disparu)

DSC03394 (Large)

ruche sur le sentier

DSC03398 (Large)

jeux de couleurs au retour dans la gorge de Velika Paklenica

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:14

Le 1er juin 2014

Après les eaux lisses des baies de Dugi Otok place aux eaux tumultueuses de la rivière Krka dans le parc éponyme, avant de se reposer dans les cités antiques de Split et Trogir.

DSC02833 (Large)

la grande cascade de la Krka

DSC02861 (Large)

les verts croates, de la forêt émergé au tuf immergé

DSC02877 (Large)

la faune nageante...

DSC02899 (Large)

... et volante

SAM 4450 (Large)

photo de Lucie

DSC02905 (Large)

le clocher de la cathédrale de Split, sise dans le palais romain de Dioclétien

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 18:10

Du 30 mai 2014 au 1er juin 2014

Première étape d’un voyage de 10 jours en Croatie, sous le signe de l’eau, qu’elle soit chargée en tuf et turquoise dans les cascades karstiques des parcs nationaux de l’intérieur ou salée et émeraude sur les côtes des chapelets d’îles. L’île de Dugi Otok, longue échine rocheuse posée au large de Zadar, offre des paysages variés entre forêt littorale de la côte orientale, falaises de calcaire de la côte occidentale et baie presque fermée, avec partout un caractère sauvage garanti par le faible peuplement et l’éloignement du continent.

On explorera donc l’extrémité sud de l’île vers le parc naturel de Telascica, où un lac salé et une baie presque fermée côtoient des falaises maritimes de plusieurs centaines de mètres de hauteur. La petite ville de Sali au sud de Dugi Otok permet également de se joindre à une croisière vers l’archipel des îles Kornati, confetti d’îles déboisées pour l’élevage ovin et désormais inhabitées, des confettis de terre où les murets de pierre sèche entrecroisent leurs lignes sur les pelouses karstiques.

DSC02637 (Large)DSC02679 (Large)DSC02640 (Large)DSC02743 (Large)

 

DSC06075 (Large)

les îles Kornati et le massif du Velebit vus depuis un vol Marseille Istanbul en février 2014

DSC03423 (Large)

les île croates vues du vol retour le 9 juin

DSC02635 (Large)

la baie de Telascica...

DSC02637 (Large)

... et son lac salé appelé Méditerranée    

DSC02640 (Large)

les falaises de la côte occidentale de Dugi Otok, au fond l'extrémité nord de l'archipel des Kornati

DSC02668 (Large)

le lac salé des mers croates

DSC02679 (Large)

 

DSC02718 (Large)

au départ de la croisière vers les îles Kornati

DSC02743 (Large)

 

DSC02753 (Large)

 

DSC02777 (Large)

paysages des îles Kornati, de la pelouse, du karst et des murets de pierres sèches

DSC02809 (Large)

anémone vue depuis la terre ferme

P5310020 (Large)

éponges en masque et tuba

P5310026 (Large)

détail d'une holothurie (concombre de mer)

P5310036 (Large)

ver spirographe

DSC02812 (Large)

premiers rayons durant nos dernières minutes sur l'île de Dugi Otok, avant de filer vers le parc de la Krka

Partager cet article

Repost0
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 15:10

Le 29 mai 2014

DSC02547 (Large)DSC02583 (Large)DSC02561 (Large)DSC02569 (Large)DSC02599 (Large)

Tentative dans la voie "tout est question d'angle", mais une blessure nous contraindra à l'arrêt à la seconde longueur, et donc au retour par la vire supérieure.

DSC02511 (Large)

dans la marche d'approche, devant la villa Sainte-Frétouse

DSC02529 (Large)

le nid d'abeille de la vire supérieure

DSC02535 (Large)

 

DSC02547 (Large)

dans le rappel de descente de la vire

DSC02561 (Large)

 

DSC02569 (Large)

dans le mur à trous du début de L1, avec sa sortie en 6b

DSC02577 (Large)

dans la dalle de L2

DSC02579 (Large)

 

DSC02583 (Large)

sortie de L2

DSC02599 (Large)

une cordée dans L4 de "bienvenue chez Damoclès"

DSC02606 (Large)

dans L5 de "bienvenue chez Damoclès", et son rocher magnifique

DSC02609 (Large)

 

DSC02622 (Large)

 

DSC02626 (Large)

retour par la vire supérieure

DSC02630 (Large)

la petite grotte de "Notre-Dames des Anges" sous le sémaphore

Partager cet article

Repost0
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 19:26

Le 25 mai 2014

Sortie rappels/spéléologie/rando du vertige/escalade sur et dans le rocher du cap Canaille, parfaitement indiqué pour ces journées multi-activités d'exploration des fantaisies tridimensionnelles du rocher local...

Visite de la grotte du Pendule, puis retour au sémaphore du Bec de l'Aigle par la vire supérieure. La grotte du Pendule, dont l'accès a récemment été facilité par l'installation d'un rappel chaîné au sommet de la falaise, semble commencer à souffrir de la fréquentation, avec un nombre croissant de stalactites au sol et non pas au plafond...

DSC02389 (Large)

dans le rappel d'accès... pendulaire, à la Grotte... du Pendule

DSC02405 (Large)

vue de détail de l'araignée d'aragonite tapie au bout de la grotte après la châtière

DSC02440 (Large)

remontée par 2 longueurs d'escalade facile sur la vire supérieure

DSC02448 (Large)

couleurs soubeyrannes 

DSC02454 (Large)

sur la vire, à l'étage grès

DSC02464 (Large)

juste avant le havre de paix

DSC02477 (Large)

dans le havre de paix, au plafond le plancher de l'étage poudingue

DSC02479 (Large)

dans le bien-nommé pas du gaz, des traversées faciles perchées 50 mètres au-dessus du plancher des chênes    

DSC02496 (Large)

dans l'avant-dernière longueur

Partager cet article

Repost0

Rechercher

QUOI DE NEUF

Boules à skis

 

le Chiran en poudreuse

 

 

 

 

ski sur la côte bleue

le Cuchon

 

d'anses en ravines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'éperons en avens